Nous sommes actuellement le 14 Avril 2021, 22:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : It was a long and stormy night
Message Publié : 18 Avril 2016, 10:36 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Après être retourner sur terre, Akagami décide de tester un nouveau bar dans Seattle.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Avril 2016, 14:50 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Akagami reconnue La pente sur laquelle il se tenait, car Corbeau lui avait montré. Cependant, quelque chose ne collaient pas :
D'abord, les cinq clanpins à coté de lui n'avait rien n'a voir avec les deux rambos de sa vision. Ensuite, il venait de rentré dans un bar, pas de partir dans le grand nord. Et il n'avait pas froid.

"Encore une vision Corbeau? J'espère au moins que j'ai eu le temps de m'assoire et de commander quelque chose, sinon je vais me réveiller par terre ou dans une ambulance..." gromella le shaman. Il cru entendre un croissement moqueur dans le vent en guise de réponse. Ce serait bien le genre de Corbeau.

La vision se déplaça, et il se retrouva d'un coup dans une sorte de... salle du trone? C'était la salle dans laquelle c'était dérouler la fin de l'assault des deux rambos, et où le miracle au phosphore blanc s'était accompli. Une douzaine des fillettes était en transe méditative autour du singler qui se nomait lui-même Gabriel, lui même ostensiblement concentré.
La porte souvrit sans préambule, et un militaire entra. En voyant le spectacle devant lui, il fit une mine dégoûté et se retient de justèce de cracher par terre.

"Le colonel veut te voir, Gabriel." Lacha le soldat avec une voix roque d'avoir trop bu ou trop fumé, probablement les deux.
Gabriel ne leva pas les yeux.
"La séance de méditation des élues sera terminée dans dix minutes."
La voix de Gabriel était douce et calme. Il parlait avec des intonnation à la limite du chant d'église.
"Non, il veut te voir maintenant." Insista le soldat.
Toujours sans regarder l'intrue, Gabriel leva la tête, son masque de sérénité presque parfait, mais corbeau montra son aura à Akagami. La rage et la frustration bouillonnaient en lui à peine contenue. Akagami eu l'image d'un ados à qui on demande de venir manger en laissant son activité du moment de coté. Il ressentit plus qu'il n'entendit l'approbation moqueuse de Corbeau.

La scène se déplaça encore. On était cette fois dans un bureau. Un militaire agé, en uniforme couvert de galons qu'Akagami n'avait jamais apris à reconnaitre était debout, les points appuyés sur son bureau. Lui aussi était en colère, mais il se maitrisait mieux, contrairement aux apparence. Son agitation apparente était calculée et disciplinée.

"Je te demande une dernière fois! Pourquoi ne m'as-tu pas avertit de la présence des ces intrus?" Brailla-t-il.
En face de lui, Gabriel gardait un visage impassible. Sa colère était toujours là, mais il avait controlé sa frustration d'avoir été interrompu pendant sa scéances de méditation. Techniquement, dans la vision, cet épisode aurait pu se dérouler plusieurs jours plus tard, ou même plus tôt, mais Akagami savait que ce n'était pas le cas. C'était le truc avec les visions : des fois on savait des choses sans savoir vraiment comment. Cherchait à en savoir plus sur la source du savoir n'ammenait jamais rien de bon.

Gabriel répondit d'une voix calme, mais contrairement à l'autre militaire, qu'il aurait probablement écrasé si quelque chose ne le retenait pas, il regardait l'homme en face de lui, et Akagami vit même du respect dans ses yeux :
"Je ne suis pas un de tes éclaireurs. S'ils avaient correctement fait leur travail, vous n'auriez pas eu besoin qu'une de mes élues vous en parle. De plus, il était encore loin quand nous les avons rencontrer, en dehors du périmètre de sécurité de la base. Ce sont des âmes perdus, je leur ai donné une chance de se repentir avant qu'il ne soit trop tard."

Le colonel changea de ton pour adopter la colère froide et tranchante.
"Ta mission est plus importante que l'âme de quelques dégénrés qui tente de nous infiltrer. C'est gens sont une menace, et ils doivent être éliminé. Mais je ne veux pas que tu les confronte à nouveau. Tu as mieux à faire. Je ne veux pas non plus que tu risque la vie de tes élues. Mes hommes s'occuperons d'eux facilement."

Gabriel ne put retenir un rictus de mépris à la mention des subalternes du colonel. A l'évidence, quiconque n'était pas au minimum éveillé ne valait rien à ses yeux, à part le colonel.

"Retourne à tes occupations. Cette discution est close." fit le viel homme en se rasaillant. Il posa ses yeux sur des document sur son bureau et fit comme si Gabriel avait déjà quité la pièce. Ce dernier se retourna simplement et partie effectivement sans un mot. La colère était toujours présente dans les deux hommes, comme des fournaises dans des machine à vapeurs.

La vision se brouila, et Akagami finit le pas qui le fit entrer dans le "Hugin et Munin". Au prix d'un grand effort de concentration, il évita de trébucher et continua naturellement vers le bar pour commender une bierre. Une fois installé ensuite dans un coin du bar, avec une belle vue sur l'entrée et pas trop loin de la porte de derrière, il médita longuement sur la raison qui avait poussé Corbeau à lui montrer tout ceci, et pourquoi cette vision semblait être une version alternative de la précédente. Corbeau lui, ne fit plus aucun commentaire.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Avril 2016, 14:58 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
:applaudit: j'adore ! :applaudit:
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Avril 2016, 07:34 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
Akagami reconnu La pente sur laquelle il se tenait, car Corbeau lui avait montré. Cependant, quelque chose ne collait pas :
D'abord, les cinq clampins à côté de lui n'avait rien n'a voir avec les deux Rambos de sa vision. Ensuite, il venait de rentrer dans un bar, pas de partir dans le grand nord. Et il n'avait pas froid.

« Encore une vision Corbeau ? J'espère au moins que j'ai eu le temps de m'assoir et de commander quelque chose, sinon je vais me réveiller par terre ou dans une ambulance... » grommela le shaman. Il crut entendre un croissement moqueur dans le vent en guise de réponse. Ce serait bien le genre de Corbeau.

La vision se déplaça, et il se retrouva d'un coup dans une sorte de... salle du trône ? C'était la salle dans laquelle c'était dérouler la fin de l'assaut des deux Rambos, et où le miracle au phosphore blanc s'était accompli. Une douzaine des fillettes était en transe méditative autour du cinglé qui se nommait lui-même Gabriel, lui-même ostensiblement concentré.
La porte s’ouvrit sans préambule, et un militaire entra. En voyant le spectacle devant lui, il fit une mine dégoûté et se retient de justesse de cracher par terre.

« Le colonel veut te voir, Gabriel. » Lâcha le soldat avec une voix roque d'avoir trop bu ou trop fumé, probablement les deux.
Gabriel ne leva pas les yeux.
« La séance de méditation des élues sera terminée dans dix minutes. »
La voix de Gabriel était douce et calme. Il parlait avec des intonations à la limite du chant d'église.
« Non, il veut te voir maintenant. » Insista le soldat.
Toujours sans regarder l'intrus, Gabriel leva la tête, son masque de sérénité presque parfait, mais corbeau montra son aura à Akagami. La rage et la frustration bouillonnaient en lui à peine contenue. Akagami eu l'image d'un ados à qui on demande de venir manger en laissant son activité du moment de côté. Il ressentit plus qu'il n'entendit l'approbation moqueuse de Corbeau.

La scène se déplaça encore. On était cette fois dans un bureau. Un militaire âgé, en uniforme couvert de galons qu'Akagami n'avait jamais appris à reconnaitre était debout, les points appuyés sur son bureau. Lui aussi était en colère, mais il se maitrisait mieux, contrairement aux apparences. Son agitation apparente était calculée et disciplinée.

« Je te demande une dernière fois ! Pourquoi ne m'as-tu pas averti de la présence de ces intrus ? » Brailla-t-il.
En face de lui, Gabriel gardait un visage impassible. Sa colère était toujours là, mais il avait contrôlé sa frustration d'avoir été interrompu pendant sa séances de méditation. Techniquement, dans la vision, cet épisode aurait pu se dérouler plusieurs jours plus tard, ou même plus tôt, mais Akagami savait que ce n'était pas le cas. C'était le truc avec les visions : des fois on savait des choses sans savoir vraiment comment. Cherchait à en savoir plus sur la source du savoir n'amenait jamais rien de bon.

Gabriel répondit d'une voix calme, mais contrairement à l'autre militaire, qu'il aurait probablement écrasé si quelque chose ne le retenait pas, il regardait l'homme en face de lui, et Akagami vit même du respect dans ses yeux :
« Je ne suis pas un de tes éclaireurs. S'ils avaient correctement fait leur travail, vous n'auriez pas eu besoin qu'une de mes élues vous en parle. De plus, ils étaient encore loin quand nous les avons rencontrés, en dehors du périmètre de sécurité de la base. Ce sont des âmes perdues, je leur ai donné une chance de se repentir avant qu'il ne soit trop tard. »

Le colonel changea de ton pour adopter la colère froide et tranchante.
« Ta mission est plus importante que l'âme de quelques dégénérés qui tente de nous infiltrer. C'est gens sont une menace, et ils doivent être éliminé. Mais je ne veux pas que tu les confronte à nouveau. Tu as mieux à faire. Je ne veux pas non plus que tu risques la vie de tes élues. Mes hommes s'occuperons d'eux facilement. »

Gabriel ne put retenir un rictus de mépris à la mention des subalternes du colonel. À l'évidence, quiconque n'était pas au minimum éveillé ne valait rien à ses yeux, à part le colonel.

« Retourne à tes occupations. Cette discussion est close. » fit le vieil homme en se rasseyant. Il posa ses yeux sur des document sur son bureau et fit comme si Gabriel avait déjà quitté la pièce. Ce dernier se retourna simplement et partit effectivement sans un mot. La colère était toujours présente dans les deux hommes, comme des fournaises dans des machine à vapeurs.

La vision se brouilla, et Akagami finit le pas qui le fit entrer dans le « Huggin et Munnin ». Au prix d'un grand effort de concentration, il évita de trébucher et continua naturellement vers le bar pour commander une bière. Une fois installé ensuite dans un coin du bar, avec une belle vue sur l'entrée et pas trop loin de la porte de derrière, il médita longuement sur la raison qui avait poussé Corbeau à lui montrer tout ceci, et pourquoi cette vision semblait être une version alternative de la précédente. Corbeau lui, ne fit plus aucun commentaire.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Mai 2016, 20:02 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155


bla bla
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Mai 2016, 20:02 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155

test bis
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Mai 2016, 21:14 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
Esprit Allié

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Pièce jointe :
Nami_spirit.jpg


Vous n’êtes pas autorisé(e) à consulter les fichiers insérés à ce message.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Mai 2016, 23:08 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
Nami_spirit ??? !!!! tu me la présentes ?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 11:49 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Tu la connais déjà, c'est l'esprit allié d'Akagami. Vu l'investissement qu'elle a représenté, Akagami n'est pas complet sans elle.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 11:52 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
:mrgreen:

Peux-tu lui répondre ? viewtopic.php?p=177809#p177809
Sympa les jetde percep ! C'est une bonne idée ...
Mais comme je ne savais pas quoi lui dire ... j'ai improvisé en t'attendant ...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 11:57 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
C'est fait... Et pour les inuits, c'est moi qui sèche. J'ai rien compris à la façon dont ils parlent.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 12:02 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
je t'ajoute Inuit dans les langues de l'homme inconnu
ça va aider !

Pour parler en Inuit (ou autre), il faut utiliser la liste déroulante avec les langues
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 13:54 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
ah oui, tout de suite, c'est mieux ^^
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 13:59 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155

Test linguistique :
« (en japonais) « Fla ameilopes fetatrpa emectammeti. » »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 14:00 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
Esprit Allié

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155

« Pour le moment, moi je ne sais pas. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 14:01 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155

Comment je peux observer le résultat pour quelqu'un qui ne comprend pas la langue?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 14:08 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
Tu te déconnectes et tu passes sur le sujet comme simple visiteur ;)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 14:26 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Mok, donc le charabia est indépendant de la langue. compréhensible.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 15:10 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
La police varie en fonction de certaines langues ...
La forme générale du charabia également
Mais ça reste toujours incompréhensible pour ceux qui ne savent pas la comprendre ;)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2016, 15:11 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
Je te colle modo sur la partie 52, ça te permettra aussi de lire les secrets ;)
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL