Nous sommes actuellement le 15 Août 2020, 09:35

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 19 Juillet 2020, 01:59 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2117
Image
Le Kyln, une prison de très haute sécurité situé en bordure de la galaxie.
Au delà il n'y plus rien, juste une infinité obscure qu'aucun vaisseau ne pourrait franchir, séparant des galaxies tellement lointaines qu'elles ont l'apparence de boutons de manchette lumineux.
La station est en orbite géo-stationnaire à proximité d'un trou noir. Suffisamment éloignée pour ne pas être engloutie et en même temps assez près pour être accrochée par sa gravité afin de ne pas dériver dans le grand vide.
Un équilibre précieux géré par toute l'informatique empêchant toute évasion. Car d'un côté on est avalé par un monstre cosmique sans espoir de retour en arrière et de l'autre on se perd dans une immensité sans fin.
Rares sont les pilotes suffisamment fous et chevronnés pour oser surfer sur l'Horizon des événements de cet astre immensément dense jusqu'à la station. Une limite invisible qu'on peut franchir sans jamais s’en rendre compte.

Les ressources et les prisonniers sont généralement emmenés via un portail planétaire qui ne peut s'ouvrir que durant certaines périodes et pendant un court laps de temps à cause de la perturbation gravitationnelle du trou noir.
C'est ici que l'on envoie les pires criminels, les monstres issus de la civilisation, les rois de l'évasion, les espions mis au secret, les prisonniers politiques, ainsi que les malheureux qui se sont mis à dos une trop influente corporation.
L'effet le plus pervers est que la gravité de l'astre noir déforme le temps en ce lieu, si bien qu'un condamné sortant après vingt-cinq ans de réclusion verra qu'un siècle s'est écoulé partout ailleurs.

En ce jour, un petit groupe de "résidents" triés sur le volet est escortée vers le bureau du directeur, qui est en compagnie du Venture-Capitaine Arvin.
Grosse pointure de la Société des Explorateurs d’étoiles, ce dernier cherche des volontaires pour différentes missions officieuses. Le genre que l'on pourrait abandonner sans peine si cela tournait mal.
Vous avez tous été tirés violemment de vos geôles ou caissons d'hibernation, à peine briefés rapidement sur le pourquoi, genre « c'est ton jour de chance ordure, tu viens de gagner à la loterie ».

Lourdement escortés vous vous traînez péniblement à cause des entraves magnétiques sur vos membres, qui inactivent également toute capacité spéciale ou pouvoir.
Des sièges, pile-poil le nombre, sont disposés en demi-cercle devant le bureau du directeur, derrière lequel se trouve son propriétaire et le Venture-Capitaine Lashunta.
Le grand et confiant Lashunta désigne plusieurs chaises fonctionnelles, vous invitant à vous asseoir. Les deux hommes restent silencieux et attendent patiemment que les prisonniers prennent place.......

_________________
ImageImageImageImageImageImageImageImage
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Juillet 2020, 10:56 
Hors-ligne Spectre
USER_AVATAR
Kayal, agent niveau 1

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 935
Localisation : Malaisie
Rozar s'assit donc tranquillement, avec un regard défiant et satisfait en direction du directeur et du Venture-capitaine.
Rozar est un jeune kayal (aka fetchling) aux yeux jaunes, à la peau gris clair et aux cheveux parfaitement blancs. Il a l'air sûr de lui, et a une apparence sombre et menaçante, qui malgré sa silhouette fine, n'est pas très rassurante. En même temps, peu de gens ont une apparence rassurante dans cette prison, donc il ne sort pas vraiment du lot sur ce point. Vous, les autres prisonniers, le connaissez très peu, probablement juste de vue, même s'il est là depuis quelques années.

_________________
NilknarF
L'oeil de l'aigle veille sur vous...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Juillet 2020, 14:55 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Magicienne passionnée

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 7966
Localisation : Isère
Le regard noir et haineux, la démarche pesante soulignant bruyamment à chaque pas l’imposante stature de l’hobgobeline, Drukka arriva énervée dans le bureau du directeur. Saloperie de bracelets magnétiques qui lui faisaient perdre ses sensations magiques ! Ses yeux bruns-jaunâtres se posèrent sur les geôliers, sur le directeur, sur le lashunta.
Si je retouve cette bande de salops ... Lâchée par son équipe lors d’un cambriolage ayant mal tourné, elle avait été accusée de meurtres avec préméditation avec circonstances aggravantes. Et envoyée dans cette prison de haute sécurité comme la pire des criminelles. Avoir la peau verte, ce n’était pas facile dans ces mondes dominés par les humains. En tout cas, elle pensait tous les jours à ce qu’elle ferait de son ancienne « équipe » si elle mettait un jour la main dessus.

Qu’est-ce que je fous ici ? Les explications qu’elle avait obtenues étaient trop vagues, les gardes ne daignant même pas parler à la détenue. Attendant le discours du directeur, elle alla s’assoir sans un mot, légèrement sur la défensive, sans savoir s’il s’agissait d’un « jour de chance », comme avaient dit les gardes, ou d’une nouvelle sanction disciplinaire. Elle ne savait pas ce qu'elle avait bien pu faire pour en mériter une, mais dans cette prison, cela n'était pas une raison pour ne pas en recevoir.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Juillet 2020, 19:23 
Hors-ligne Spectre
USER_AVATAR
Émissaire Lashunta

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 808
Localisation : Marseille
Mon jour de chance ? Ca serait bien la première fois depuis un moment, vu qu'elle a déserté cette garce.

Dolesosh jurait intérieurement mais paraissait conciliant avec les gardes. Depuis qu'il était emprisonné, il avait su s'adapter, son empathie et son sens des relations humaines lui avaient permis d'éviter les embrouilles et autres traitement de boucs émissaires; Choses bien utiles quand comme le Lashunta on avait aucune connaissance des règles de la pègre. L'adaptabilité faisait partie des qualités nécessaires pour tout xeno-chercheur, le Kyln étant finalement un éco-système particulier.
Il ne dit mot, connaissant l'importance de la mise en scène pour tout interlocuteur, il laisserait le Venture-Capitaine s'exprimer, pour l'instant le jeune émissaire ne voulait pas se faire remarquer. Il s'assit donc, scrutant chacun.e des participants à la réunion.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Juillet 2020, 15:25 
Hors-ligne Nécromancien
USER_AVATAR
Strix mécanicien
Niveau 1

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 1194
Ce n'était pas souvent qu'on mettait les pieds dans le bureau du directeur. Qu'est-ce qui pourrait bien justifier ce déplacement ? Même si la question lui brûlait les lèvres, Sliven ne dit un mot.
Sliven ne cherchait pas les embrouilles, sa colère avait été assouvie, il avait pu mener à bien sa vengeance, il comptait bien se faire oublier et redémarrer une vie loin de ces industriels véreux qui l'avaient fait envoyer ici dès qu'il aurait l'occasion de sortir de ce lieu désagréable.
Bien qu'il ait des ailes dans le dos, le personnage n'avait rien d'un ange. Le regard vide de ses yeux d'oiseau et ses mouvements rapides de la tête pour pallier à la quasi-immobilité de ses yeux laissait toujours une impression gênante à ceux qui osaient le dévisager.
Méfiant de nature, le strix attendit d'abord de voir un autre prisonnier s'avancer et s'asseoir. Voyant que rien ne semblait lui arriver, il suivit silencieusement le mouvement et alla s'installer à côté.

Tout le monde dans la prison avait pu rencontrer Sliven depuis les quelques années qu'il y était car il rendait très régulièrement service au personnel médical dans l'infirmerie et tous les prisonniers passaient un jour ou l'autre à l'infirmerie dans ce monde de brutes... Cette fonction confiée pour des raisons de compétence mais aussi de bon comportement lui avait permis de tisser des relations assez paisibles avec bon nombre des prisonniers. Parfois au prix de quelques "emprunts" discrets dans l'armoire à pharmacie...

_________________
Il est une lumière que nul ne peut éteindre,
C'est celle qui resplendit dans les cœurs valeureux.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Juillet 2020, 23:26 
En ligne Paladin
USER_AVATAR

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2780
Code :
 { int x = 1, n ;     
cout << "n = " ; cin >> n ;  int [ ] table= {12,-5,0,8,-6,6,4,78,2};
        long elt = 4;
        int i ;
        for ( i = 0 ; i<=8 ; i++ )
        if (elt= =table[i]) break ;
        tech (i,elt);
      }
   static void restruct (int rang , long val)
   { if (rang == 8)
if (n==3) throw 1.0F ;
     } catch (int e) {                 
cout << "b2.int : " << e << endl ;
throw ‘?’ ;} catch (char e) {                 
cout << "b2.char : " << e << endl ; throw ; // def tech e  } ;             
x = x+n ;             
if    (n==1)    throw n+2 ;             
cout << "x = " << x << endl }

N7 commença à prendre à nouveau conscience de son environnement. Sa première vision fut les gardes se tenait devant lui affichant une mine à mi-chemin du mépris et du dégoût.
« C'est ton jour de chance tas d'ferraille... t'as gagné à la loterie ! »

Ils se poussèrent pour laisser l'ORS sortir, ce qu'il fit par des mouvements saccadés. Ses programmes se remirent en route progressivement, après des diagnostiques systèmes répétés. N7 eu à peine le temps de sortir de son casier de détention, comportant uniquement son matricule de prisonnier, qu'un mécanisme le fit soulevé du sol pour rejoindre d'autres ORS désactivés entreposés ainsi.

N7 demanda des éclaircissements sur la situation, mais les geôliers ne lui donnèrent aucune information pertinente. Les interactions sociales ne se limitèrent qu'à des remarques sur leurs différences conceptuelles. La visite dura plusieurs longues minutes. L'ORS n'avait pas vraiment eut le temps d'explorer les lieux lors de son arrivée, il profita pour observer des détenus ou les différentes structures rencontrés.
Une fois au bureau final, il remarqua qu'il n'était manifestement pas le seul car d'autres se tenaient là.
« BONJOUR »

On lui avait dit de s'assoir, alors il prit place dans la première chaise venue.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Juillet 2020, 00:14 
Hors-ligne Spectre
USER_AVATAR
Jeune vaurien, autodidacte et apathique.

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 762
Localisation : Paris
Tandis qu'il émergeait d'un sommeil sans songe et que ses membres se dégourdissaient doucement, Aeon tâchait de rassembler ses pensées. C'est que le jeune homme, mis au secret immédiatement dès son arrivée, n'avait jamais imaginé voir un jour les étoiles de nouveau. Alors, aussi confuse qu'était possiblement sa conscience en cet instant de réveil inconfortable, il souriait bêtement ; laissait sa trachée s'enflammée et ses poumons se remplir à nouveau d'air, fut-il désespérément renfermé et stérile ; habituant de nouveau ses pupilles d'un ambre éthéré à la lumière ambiante, terne et froide ; tentait de raclée sa gorge encombrée et d'avaler sa salive avec difficulté, tout en réprimant ce désagréable acouphène qui aurait tôt fait de s'estomper. Autant de gestes revisités tel un nouveau né, lui qui jurerait pourtant que sa stase forcée n'avait débuté que quelques minutes plutôt seulement. Combien... de temps... Avant même qu'une image nette de son environnement ne puisse s'éclaircir, on lui bandait déjà les yeux.

« Jamais vu c'genre de précaution sur un ordre de déplacement interne moi. T'sais pourquoi il est là celui-là toi, on dirait juste un gamin ? » demandait une voix incrédule sur un ton indolent, bien loin d'exprimer la moindre compassion.

« Pose pas de question, y a des choses qu'on aime mieux pas savoir. Regarde le sourire. Un maniaque moi j'te dit. » répondit à la première une voix grave de brute avec un soupçon de dégoût.

La seconde suivante, le jeune homme était extirpé violemment de son caisson, des entraves apposés sans délicatesse à ses pieds et ses mains et il devinait déjà autour de lui la présence d'une lourde escorte rapproché. Une pression peu amicale dans son dos l'invita finalement à avancer, dans la limite de ce qu'il lui était ainsi permis. Marcher... vers où ?

Un dédale de couloirs traversés, plus de remparts de sécurité franchis qu'on ne saurait en compter, la promenade s'acheva enfin dans une salle qu'Aeon devinait aisément déjà occupée. Il n'eut finalement pas le luxe de choisir son siège _non pas qu'il sût qu'il y avait à s'asseoir_ déjà ses genoux se dérobaient sous lui alors qu'un de ses gardes lui en forçait un diligemment et sans aucun préavis. Et maintenant...

_________________
As a free action, can I regret my life choices?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Juillet 2020, 07:46 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 19087
L'Ysoki avait été sorti de son trou, en pleine nuit. Ça faisait longtemps... Ça lui était arrivé souvent au début, vu sa "réputation". Celui qui avait eu la malchance de porter le même nom qu'un gangster recherché avait eu le droit, au moins une fois par semaine, a ce qu'un détenu en quête de gloire ne tente de lui faire la peau.

Mais Trilk était petit et malin. Il avait toujours pu s'en sortir, en usant de la seule chose qu'il avait sous le coude et qui était le véritable pouvoir de ce foutu univers :

la science.

Quand il avait été traîné dans les douches, les gardes avaient retrouvé les autres électrocutés et des lampes cassées. Quand c'était dans la cuisine, les robots extincteurs avaient dû travailler d'arrache pied a éteindre l'incendie provoqué par les friteuses. Les accidents se multiplièrent, les blessés aussi et finalement, on avait fini par laisser tranquille le rat qui ne quittait pas sa cellule, même pas pour prendre une douche.

C'est pourquoi de se retrouver traîné au milieu de la nuit, dans le bureau du directeur, après l'avoir copieusement lavé au jet, il dégoulinait littéralement sur le sol du bureau. Il observa les autres assis, réfléchissant a la possibilité d'un piège avant de tester l'assise du siège et d'aller s'installer en dessous de celui-ci.

« Trilk aime avoir quelque chose au dessus de la tête, oui oui »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Août 2020, 15:08 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2117
Image

« Bien... bien. Pour ceux qui l'ignorent je suis le le Venture-Capitaine Arvin et je représente la Société des éclaireurs d'étoiles.

Il s'agit d'une association d'explorateurs très influente qui d'une part cartographie l'univers connu et inconnu dans et à proximité des systèmes de Mataras, de la Confédération Shadari, du Veskarium, de l'Empire Azlant ; et d'autre part recherche tout élément sur la Faille et son mystère. Pour garder notre influence nous avons tissé des relations avec divers gouvernements, systèmes, corporations, planètes. Il est important pour nous de sauvegarder ses liens. Le problème c'est que cela rend certaines missions très délicates au niveau diplomatique. Pour ces missions nous avions l'habitude d'employer en sous-marin des mercenaires n'ayant à priori aucun rapport avec nous. Sauf que..... et bien beaucoup ne sont plus, ceux qui restent ont augmenté leurs tarifs et notre budget n'est plus ce qu'il était. Hem... Kof-kof... bref...

J'ai donc eu l'idée d'employer des détenus considérés comme suffisamment dangereux pour survivre à ces missions, mais qui en même temps en sont arrivés là parce que le destin ne leur a jamais laissé réellement le choix et pas parce qu'ils avaient fait à chaque fois le mauvais. Des individus qui ont été lourdement condamnés à une peine démesurée par rapport à leurs crimes et dont le danger a toutefois relativement été diminué par leur incarcération, du fait d'une très forte inactivité dans leurs domaines respectifs et/ou parce qu'ils sont aujourd'hui dépassé par l'époque actuelle. Voyez-vous à cause des effets du trou noir autour duquel gravite cette station, quel que soit le temps que vous avez passé ici, il s'est écoulé cinq fois plus de temps à l'extérieur. Si vous aviez des proches, il est possible qu'ils ne soient plus là. Cela fait de vous des candidats parfaits pour nos missions délicates, aucune attache, aucun lien avec nous, donc si vous veniez à disparaître..... hé bien disons que la Société des éclaireurs pourrait rapidement s'en remettre.

Cela dit soyons réalistes, je suis probablement votre seule chance de sortir de cette prison et regagner votre liberté. Nous avons assez d'influence pour cela..... à défaut du budget. Chaque mission réussie diminuera votre peine de réclusion de quelques semaines à plusieurs années. J'ai choisi personnellement chacun de vos profils parmi... beaucoup de cas.
Certes vos aptitudes ne sont plus celles qu'elles étaient, vous aurez l'impression dans un premier temps de repartir de zéro. Le temps de vous adaptez à cette nouvelle époque, le temps que vos vieux réflexes et connaissances reviennent. Mais ce sera suffisant. Acceptez et dès maintenant vous êtes libres. Enfin quand je dis libre..... vous serez tout de même équipés d'implants traceurs explosifs, mais serez de nouveau libres dans une certaine mesure. Une fois votre dette entièrement payée nous pouvons retirer le traceur, puis effacer votre casier ou vous offrir une nouvelle identité. Car nous pouvons faire cela.

Bon.... voilà.... qu'en dites vous ? Des questions ? »

_________________
ImageImageImageImageImageImageImageImage
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Août 2020, 09:26 
Hors-ligne Spectre
USER_AVATAR
Kayal, agent niveau 1

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 935
Localisation : Malaisie
Pour Rozar, c'était clair, il allait accepter de sortir dans tous les cas, mais il chercha quand-même à augmenter ses chances de survie. « ça sonne bien dans l'ensemble. Allez-vous nous offrir de l'équipement pour que nous puissions effectivement survivre et réussir nos missions ? Et puis recevrons-nous des crédits pour nous récompenser également, histoire de garder un bon niveau de motivation alors que le risque des missions grandit ? » Le kayal n'espérait pas vraiment recevoir compensation financière en plus de l'allègement de peine, et il ne s'agissait pas de faire la fine bouche, car il savait bien que la prison regorgeait d'autres candidats, qui seraient peut-être moins regardants. Mais bon, il fallait demander quand-même...

_________________
NilknarF
L'oeil de l'aigle veille sur vous...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Août 2020, 11:37 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2117
« Il y a une casse-dépôt deux étages plus bas. Les épaves des vaisseaux qui ont tenté d'épauler une évasion ou des escorteurs pénitenciers qui ont pu arriver à destination de justesse, avant que le portail soit mis au point, y sont stockés. Du moins, celles qui pouvaient être récupérées. Vous commencerez par en choisir une et la remettrez en état. Ce sera votre labeur les derniers jours que vous passerez ici.

Concevoir un vaisseau ensemble créera peut être un lien d'équipe.

1500 crédits d'équipement (déjà inclus sur votre fiche) vous sera remis à chacun, je ferais circuler une tablette où vous cocherez ce qui vous intéresse.
Le temps que vous finissiez de remettre en état votre navire, vos commandes seront arrivées.
Ce que vous ne dépensez pas vous sera crédité sur une carte personnelle à votre nom.
Vous n'aurez rien de plus, mais ce que vous récolterez en mission, c'est à partager entre vous.
Entre chaque mission, si vous ramenez le vaisseau en état, vous pourrez piocher un certain quota de pièces dans la casse pour l'améliorer. »

_________________
ImageImageImageImageImageImageImageImage
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Août 2020, 11:49 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 19087
« Réparer? Trilk aime réparer. Casser. Puis réparer de nouveau. »

L'Ysoki se frottait les mains en avance.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Août 2020, 09:57 
Hors-ligne Nécromancien
USER_AVATAR
Strix mécanicien
Niveau 1

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 1194
Le strix pesait le pour et le contre et réfléchissait à voix haute :

« Sortir d'ici et avoir l'impression de revivre ? Être à nouveau au contact de vaisseaux et même aux commandes ? Disposer de toute une casse de vaisseaux pour faire un puzzle mécanique divertissant ? Diminuer par ce moyen ma peine que l'on reconnaît excessive ? Gagner une liberté, l'effacement du casier judiciaire et une nouvelle identité pour une nouvelle vie ?
Ma foi, tout cela est vendeur !! Je serai bien bête de refuser !
Je suppose que vu les enjeux diplomatiques délicats et votre position qui doit rester discrète et méconnue dans ces contextes, vous n'avez pas prévu de nous rassurer avec la signature électronique d'un contrat qui nous promet l'avenir que vous nous avez décrit à condition de remplir notre part du marché... Même si se baser sur des paroles flatteuses ne me fait que trop penser à des programmes politiques jamais tenus, j'accepte la proposition, je n'ai plus rien à perdre. C'est bien pour ça que vous avez osé espéré notre confiance d'ailleurs.

J'espère juste que nous n'allons pas enchaîner les missions impossibles qui ne réduisent la peine que d'une à deux semaines, sinon ça ne va pas vraiment m'approcher de la liberté et je suis encore là jusqu'à ce que je perdrais mes plumes... »

_________________
Il est une lumière que nul ne peut éteindre,
C'est celle qui resplendit dans les cœurs valeureux.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Août 2020, 11:07 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Magicienne passionnée

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 7966
Localisation : Isère
Les yeux de Drukka avaient bougé dès lors que le Venture-Capitaine avait prononcé le mot « mystère » concernant la Faille. Dès que l’on parlait de « mystères » dépassant les connaissances de ceux qui s’appuyaient sur la technologie, l’hobgobeline prétendument demi-orque était intéressée.
Et puis, cet Arvin de la société des éclaireurs d’étoiles avait parlé de sortir de ce trou à rat... sans vouloir parler de Trilk, bien sûr. Si, au cours d’une de ces missions, elle mettait la main sur ses anciens compagnons – s’ils étaient encore vivants – elle les réduirait en bouillie. Mais avant, elle avait de nombreux sévices qu’elle avait listé à leur faire subir. ‘fin bref, mettre les pieds dehors, ça la bottait. Enfin, dehors, façon de parler, pas dans l’espace là-dehors, hein.
Quant à réparer un vaisseau, elle n’avait aucune connaissance dans la chose. Mais d’autres semblaient s’y connaitre, alors elle ferait les gros bras pour porter les gros trucs bourrés de technologie, et ce serait bien suffisant.

Elle regarda ses nouveaux compagnons. Espérons que ceux-là me jetteront pas à la première occase venue... Mais bon, c'était sa meilleure chance de sortir d'ici, Drukka n'avait pas trop le choix. Ils seraient tous dans le même vaisseau, forcément solidaires tant qu'ils ne poseraient pas pieds à terre. Elle était la seule femme, mais elle savait se défendre. Elle semblait même être la plus costaude de l'équipe.

« Ca m’va », répondit-elle. « Pas d’question ».
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Août 2020, 23:15 
En ligne Paladin
USER_AVATAR

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2780
N7 bougea vivement la tête à chaque intervention avec un bruit de grincement strident. Les lentilles qui lui servent de capteur optique tournaient, preuve qu'il fixait et étudier chaque interlocuteur. Une fois que la demi-orque finit de parler, le robot se tourna vers leur futur employeur.

« J'AI UNE QUESTION... QUELLE SERA NOTRE PREMIÈRE MISSION ? »

► Afficher spoiler
si ça soule quelqu'un qu'il parle en capital, qu'il se manifeste et je changerai :ange:
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Août 2020, 15:25 
Hors-ligne Spectre
USER_AVATAR
Kayal, agent niveau 1

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 935
Localisation : Malaisie
« Les conditions me paraissent raisonnables, j'accepte. » Rozar était très satisfait à l'idée de sortir plus vite de la prison, et comme Drukka, lui aussi avait son agenda personnel en dehors des missions, dès que l'occasion se présenterait, ce qu'il omit bien sûr de mentionner.

_________________
NilknarF
L'oeil de l'aigle veille sur vous...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Août 2020, 23:03 
Hors-ligne Spectre
USER_AVATAR
Jeune vaurien, autodidacte et apathique.

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 762
Localisation : Paris
Le jeune homme souriait devant l'illusion du choix qui leur était présenté. Il se contenta ainsi d'acquiescer d'un hochement de tête silencieux.

_________________
As a free action, can I regret my life choices?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Août 2020, 19:29 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2117
Le Venture-Capitaine sourit à la remarque du strix.

« Il y aura quand même de la paperasse. Nous avons de l'influence, mais pas au point de pouvoir excaver une poignée de détenus d'une prison de haute-sécurité sans rien remplir.
Vous aurez un contrat à signer, mais avec la prison : diminution de peine pour travaux d'intérêt public.
De notre côté la Société des éclaireurs d'étoiles aura un contrat avec la prison : emprunt de détenus pour pallier à un défaut temporaire d'effectif.
Bien sûr il n'y aura aucune précision quand aux travaux en question, ni pour qui dans votre contrat.
De même il n'y aura aucun nom de détenus dans le notre, ni les postes qui leurs sont attribués.

Merci d'avoir accepté si vite. Vu que vous êtes tous d'accord, voici la première mission :
Comme je l'ai mentionné dans mon message comm adressé à votre directeur, nous devons récupérer certaines informations critiques qui avaient disparu.
Il y a peu une opportunité urgente de pouvoir enfin les retrouver s'est présenté à nous.

Il y a plusieurs mois, un équipage d’Explorateurs d’étoiles a embarqué sur un vaisseau appelé le Voyageur Sans Limites pour se rendre dans la région du Vaste afin de visiter une série de planètes inexplorées.
Ils ne sont jamais revenus. Hors il y a quelques jours, un prêteur sur gage Vesk, habitant dans les Bas-Fonds, nous a contactés, proposant de nous vendre plusieurs insignes d’Explorateurs d’étoiles.
Ces insignes appartenaient à l'équipage perdu du Voyageur Sans Limites, et cela a immédiatement attiré notre attention.

Le prêteur sur gage – nommé Julzakama - ne réalise pas la vraie valeur de ces insignes. Nous avons négocié un prix de vente en échange des insignes et d’informations sur le vendeur.
Nous espérons que ce vendeur pourra nous mener au Voyageur Sans Limites et à son équipage. Nous avons transféré à distance les crédits demandés par Julzakama.

Maintenant, nous avons besoin de vous pour récupérer les insignes et collecter toutes les informations que vous pouvez obtenir du vesk concernant celui qui lui a vendu les insignes, puis retrouver ce vendeur.
Apprenez comment retrouver le Voyageur Sans Limites et son équipage. Je crains que le vendeur ne traîne pas dans la station encore longtemps, alors agissez rapidement.

Si vous avez des questions, posez les vite. »


Durant le discours du Venture-Capitaine, le médecin de la prison débarque silencieusement dans le bureau, un pistolet-éjecteur à la main.
Il regarde le directeur, qui lui fait un signe de la tête. Un-par-un des gardes vous immobilisent le temps que le docteur vous injecte quelque chose à la base du cou.
Plongé dans son récital, le Venture-capitaine continue de vous parler sans s'interrompre jusqu'à la fin de celui-ci, pendant que chacun d'entre vous endure la plus douloureuse piqûre de sa vie.

_________________
ImageImageImageImageImageImageImageImage
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Août 2020, 09:05 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Magicienne passionnée

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 7966
Localisation : Isère
« Hé mais ! » réagit Drukka lorsque deux gardes la tinrent immobilisée sur la chaise, non sans mal. « Bas les pattes ! Ouais, c’est ça, t’as pas fait exprès de foutre ta main sur ma poitrine ! »
Les yeux de l’hobgobeline faillirent sortir de leurs orbites : Cette piqure faisait extrêmement mal ! « P’tain ! Toi, j’te choppe, j’t’égorge ! » menaça-t’elle le médecin. Menace-réflexe provoquée par la douleur, Drukka ne mettrait évidemment pas en œuvre cette sanction. « P’tain ça fait mal » grimaça-t’elle.

La douleur se dissipant, les bras des deux gardes se relâchant, elle se frotta la gorge vigoureusement. « C’est c’te salop’rie qu’est censée me faire exploser la gueule, c’est ça ? » comprit-elle, mauvaise. Ca faisait partie du contrat, mais ça faisait vachement mal quand même. « Doc, c’est pas parce que t’es autant prisonnier que nous dans cette fichue taule que t’as le droit de te venger sur nous, hein. »

Drukka reprit le fil de la discussion. « Jul-machin, là, ouais, le vresk, il vit dans les Bas-Fonds t'as dit, et c’est une station, ça ? » demanda-t’elle, se tenant toujours le cou.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Août 2020, 09:08 
Hors-ligne Nécromancien
USER_AVATAR
Strix mécanicien
Niveau 1

Inscription : Fév 2014
Message(s) : 1194
« AIE !!!!
...Les fameux implants traceurs explosifs je suppose ?... Vous auriez pu me prévenir docteur ! Après ces années de confiance et collaboration paisible à l'infirmerie...

Capitaine, j'ai quelques questions en effet :
Connaissez-vous la position précise de votre informateur Julzakama pour que nous puissions le retrouver ? La "station" désigne j'imagine la station Absalom ?
Par quel moyen pouvons-nous le contacter, le prévenir de notre arrivée qui ne pourra être immédiate, puisque nous devons d'abord nous faire un vaisseau correct. Surtout s'il s'agit de voyager dans le Vaste... Il va nous falloir un propulseur Drift en bon état et puis nous risquons fortement de faire des rencontres dangereuses aussi bien dans le drift que dans les endroits où votre équipe a disparu, il nous faudra donc construire un vaisseau capable de se défendre et d'attaquer, sinon nous n'avons aucune chance dans le Vaste.
Avez-vous les coordonnées au moins approximatives des planètes inconnues que votre équipe devait visiter ? Connaître leur cheminement théorique me semble hautement pertinent pour enquêter sur leur disparition... »

_________________
Il est une lumière que nul ne peut éteindre,
C'est celle qui resplendit dans les cœurs valeureux.
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL