Nous sommes actuellement le 15 Août 2020, 10:32

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 95 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 11 Juillet 2020, 20:12 
En ligne Orque

Inscription : Juin 2020
Message(s) : 186
Une semaine s'est écoulée depuis le dernier spectacle sur la place des Paons, et les artistes et artisans de la tour en sont encore un peu enivrés. Le succès a été au rendez-vous, même si ce n'est pas le but de cette étrange exposition. Plus important, Jaya a rencontré lors de cette fête de nombreuses personnes, tenant salon comme les plus grandes dames du Consulat, et de nouveaux liens ont été noués, dont peu soupçonnent l'importance.

L'un de ceux qui ont l'oreille de Jaya, le vieil elfe Sandrin Serendhi, organise toujours après ces fameux spectacles, quand tout le monde s'est remis physiquement des représentations exténuantes et des nuits blanches de préparation, un grand dîner réservé aux résidents de la tour.

Image
Sandrin est un conteur de renom, et la rumeur le désigne comme l'amant occasionnel de Jaya Thrynn. Il prête l'oreille à quiconque veut lui parler, de l'amiral désabusé au cireur de bolides, et il a toujours dans sa mémoire une histoire pour émouvoir, faire rire ou passionner son auditoire. Il est parfois invité à se produire lors de grands soupers organisés par des Consuls, mais il préfère vivre dans la rue, se délectant des bruissements de la ville. Il dort au moins deux soirs par semaine à la tour, et des gens murmurent qu'ils seraient à la tête, soit d'un réseau de renégats saboteurs, soit du service de renseignements du Consulat, soit d'une bande d'assassins éthériens se cachant dans les sous-sols industriels de la cité.
Lors de ce dîner, qu'il appelle "la fête des bouches et des oreilles", Sandrin encourage tous les convives à raconter, lancer et débattre des rumeurs qu'ils ont entendues pendant le mois écoulé. Aucune histoire, la plus folle soit-elle, n'est négligée, et aucun personnage si important soit-il n'est épargné. Adultère, découvertes interdites, détournement de fonds, talents cachés, blagues grivoises, tout est passé en revue et prétexte à discussions bon enfant.

Ce soir, quelques rumeurs ont fait vibrer les convives, chacun y allant de son information soit-disant véridique au mensonge le plus éhonté. En voici quelques-unes :
- il existerait un matériau étrange nommé sombréther, que l'on pourrait modeler par l'esprit, mais qui rendrait fou les imprudents.
- Le Consulat aurait une prison secrète sous l'Auvent (la ceinture verte et sauvage de la ville)
- Un vedalken aurait inventé un appareil capable de capturer la voix d'un invididu, pour la reproduire à loisir, même avec des mots et des paroles qu'elle n'aurait pas prononcés
- Un renégat aurait usurpé l'identité d'un Consul sans que son entourage ne le sache, et s'apprêterait à bouleverser l'équilibre de la ville
- Dans les profondeurs de la cité, sous les fondations du centre d'Ether de Percemire, serait installée une bande d'étrange contrebandiers, spécialisés en objets venant d'au-delà Kaladesh
- Le récent champion de la dernière édition de la Course Ovale, le conducteur de bolides Vengar Saparjan, chercherait un artiste capable de fabriquer une réplique animée de lui-même, afin de l'exposer au sommet du circuit.

Quelles autres rumeurs ont été entendues pendant cette soirée ? Laquelle a titillé l'imagination de l'un des convives ?

Inventez ici vos propres rumeurs, sérieuses ou délirantes. Questionnez celles qui vous intéressent ou vous concernent, que l'on voie vers où on pourrait aller...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Juillet 2020, 22:40 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Jamilah la danseuse

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11922
Le dernier spectacle avait été un succès total et Jamilah ne se lassait pas de se le remémorer. La belle veldaken avait dansé et dansé et dansé et dansé ...
Le public avait été ébloui par ses danses les plus éclatantes, séduit par ses mouvements les plus sensuels, impressionné par ses démonstrations inédites.
Non seulement le petit oiseau de l'orgueil lui murmurait à l'oreille qu'elle avait été exceptionnelle, elle le savait. Le nombre de ses admirateurs avait plus que doublé, preuve irréfutable de son succès.

Même lors d'un repas fermé, entre artistes et artisans de la tour des merveilles, Jamilah jouait son rôle de Soeur-Des-Vents, la gentille écervelée, la danseuse qui ne pensait qu'à son public et sa prochaine performance. Trop de monde, trop de témoins potentiels. Même au sein de la bande, la véritable Jamilah n'était visible qu'à un cercle restreint.

Ce qui ne l'empêchait pas de s'amuser pendant le repas. Les plats étaient délicieux, l'ambiance bonne enfant et elle s'amusait de temps en temps à intervenir et inventer une rumeur soi-disant rapportée. Par exemple, qu'un haut membre du consulat, elle le tenait d'une femme dont le beau-frère travaille dans l'administration, serait en réalité deux nains, l'un sur les épaules de l'autre.
Ou alors une rumeur qu'elle avait entendu au marché, comme quoi des renégats se cachaient quelque part sous la ville et y construisaient un immense automate.
Sans compter la rumeur persistante et datant d'aujourd'hui affirmant que la Belette, qu'on n'avait pas vu depuis un certain temps, s'était retrouvée consignée dans la maison de son riche et influent père. Car bien sûr la Belette est la fille d'un grand personnage en révolte contre son père après avoir vu la misère du peuple, ou quelque chose comme ça. C'était exactement comme dans certaines histoires, et c'était pourquoi Jamilah prenait plaisir à propager cette histoire là.

Mais pendant ce temps, certaines rumeurs attiraient l'attention de la véritable Jamilah, celle qui réfléchissait, celle qui parfois avait un plan. Voler la voix d'une personne ? Un double mécanique ? Des choses venues de l’au-delà Kaladesh, venues d'autres mondes ? Toutes ces choses, si elles étaient vraies, ouvraient des idées dans l'esprit de la jeune femme. Même si la majorité, ou toutes, étaient des mensonges, son imagination était fertile et ces rumeurs y trouvaient place pour germer et lui donner des envies nouvelles.

Conclusion, cette jeune femme passait une bonne soirée en agréable compagnie.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Juillet 2020, 02:17 
Hors-ligne Uruk
USER_AVATAR

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 203
Comme à son habitude, Anaya mangeait en silence, sans intervenir aucunement.
Les discussions entre artistes ne l'intéressait pas vraiment. D'ailleurs elle n'en était pas une. Créatrice, oui, mais de choses bien plus concrète.

Au moins la semaine à été productive pensa t-elle. Les interminable préparation pour le spectacle étant terminer, elle pouvait enfin se concentrer à nouveau pleinement sur ses recherches.
Pour Anaya qui était quasiment la seule à avoir quelque
talent techniques dans l'exotique groupe que formait la troupe de Jaya. Le labeur ne manquait pas surtout lorsque les préparatifs du prochain spectacle mensuel approchait.

Il y avait bien son assistant Sima, bien sûr. Mais pouvait on vraiment appeler la contribution de ce petit monstre de "l'assistance"? D'ailleurs maintenant qu'elle pensait à lui, elle se demandait bien où le jeune chenapan pouvait bien être. Un rapide regard autour lui confirmait son absence.
Encore dehors à faire des bêtises sans doute.
Au moins, cette fois elle était certaine d'avoir verrouillé l'atelier avant de venir. On ne la reprendra pas à répéter la même erreur de sitôt.

La discussion autour semblait maintenant être dominer par les derniers commérages. Ce qui encourageait encore moins la chercheuse à participer. Au lieu de ça, elle continuait à ruminer dans son coin.
Ses travaux sur le changement de forme avançait bien. Elle avait déjà son prototype mais celui-ci ne faisait que créer un effet illusoire. Elle arrivait maintenant à modifier les couleurs que ce soit de la peau, des yeux ou des cheveux, mais elle bloquait encore sur les formes. Malgré tout, elle se savait être proche d'une percée. Si seulement...

Ses pensées furent brutalement interrompus. Apparemment, on voulait sa contribution sur les potins du jours. Non, on insistait.
Irritée de se voir forcer, quoique sans le montrer, Anaya grommele les quelque racontars que Sima avait rapporter des rues. Ou du moins ceux qui l'ont assez marquée pour qu'elle ne les oublie pas immédiatement.
- On aurait vu des dragons survoler les cieux de Ghirapur. Certains disent même que certaines de ses majusteuse créatures auraient établie leur antres dans les plus hautes tours de la cité.
- Un nid de gremlins se serait établi non loin du port, leur présence perturbant grandement le transit portuaire.
- la rumeur sur les contrebandiers n'avait pas échapper Anaya, elle avait même écouter le récit d'une oreille. Elle avait entendu parler de mystérieux voyageurs qui ne semblait venir de lieux inconnus. Peut être une corrélation ?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Juillet 2020, 12:37 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 19087
Beorn était a table avec les autres. Le médecin de la troupe, celui qui leur permettait de récupérer rapidement en cas de coup dur, était fidèle a lui-même, un carnet de note a sa droite dans lequel il griffonnait quelques mots par ci par là. Quand il ne travaillait pas à remettre en place des épaules luxées et poser des bandages imprégnés de baume sur les chevilles foulées, Beorn était toujours en train d'écrire dans son carnet. Recettes d'onguents, idées de potions ou simples pensées philosophiques se bousculaient dans le petit recueil et, a en croire le nombre de pages restants, il n'allait pas tarder a rejoindre la collection privée de l'homme du nord.

Mais un observateur attentif aurait aussi pu remarquer que, quand le quart d'heure des potins commença, le médecin écoutait avec attention et notait ce qui se disait, se grattant la barbe fournie qu'il arborait et entretenait avec soin, avant d'a son tour, raconter ce qu'il avait entendu dire:

-Dans les bas fonds, il n'était pas rare de voir des bandes s'affronter pour le contrôle de maigres ressources et de territoires particuliers mais, fait intéressant, on racontait que, dans certaines parties, les bandes étaient mieux fournies et organisées, la rumeur colportant le fait que de grandes familles "sponsorisaient" ces groupes pour l'obtention d'il ne savait quoi, voir même que ces groupes étaient constitués pour beaucoup de membres de ces fameuses maisonnées.

-l'autre rumeur qu'il avait entendu concernait une diseuse de bonne aventure, qui lisait les courants d'Aether qui circulaient un peu partout et venait trouver les gens concernés pour leur offrir ses prédictions avant de disparaître. Nul ne savait qui elle était ni d'où elle venait, la seule chose sûre a son sujet était que c'était elle qui vous trouvait, pas l'inverse...

En dehors de ça, Beorn n'avait pas fait attention a grand chose, occupé qu'il était a consigner, encore et toujours, ses écrits dans son journal...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Juillet 2020, 15:41 
En ligne Orque

Inscription : Juin 2020
Message(s) : 186
Pendant le repas, vous remarquez une chose, qui laisse un sentiment de malaise. Jaya Thrynn, habituellement pleine d'enthousiasme et toujours occupée à relancer les plus timides et à complimenter les plus méritants, est assise en retrait, visiblement épuisée mais cherchant à le cacher. En y repensant, cela fait plusieurs semaines qu'elle est moins visible et dynamique que d'habitude. Certes, elle n'est plus de première jeunesse, mais le changement, en moins d'un mois de temps, est inquiétant. D'autant plus que, sans elle, que deviendra la tour Thrynn ?

Message secret pour Keyradin.
Message secret pour isadorbg.
Message secret pour kaochi.

je mets des secrets, mais libre à vous de les divulguer. Il s'agit ici de choses remarquées par vos personnages pendant la soirée
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Juillet 2020, 16:38 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Jamilah la danseuse

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11922
Le sourire de leur hôtesse intriguait Jamilah, la jeune artiste ne demandant bien ce qui avait pu amuser Jaya. Était-elle une fan de la Belette ... ou se doutait-elle de quelque chose ?
Non, impossible. Elle avait été prudence. Prudente. Il faudrait être super fort pour savoir ce qu'elle faisait d'un petit morceau de son passe-temps. Ou la surveiller depuis le début.
...
Maîtresse Thrynn ne ferait pas ça, si ?

Jamilah décide d'attendre la fin du repas pour aller poser des questions à la vieille humaine, sous le prétexte de s'enquérir de sa santé. Car c'était un vrai sujet pour lequel elle s'inquiétait.
En attendant le moment opportun de s'écarter un peu de la foule et pouvoir monopoliser l'oreille de Jaya, la jeune veldaken discute avec ses voisins, aussi joyeuse et tête-en-l'air qu'elle le fait habituellement croire.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Juillet 2020, 18:40 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 19087
La réaction de la Dame de la Tour fit froncer les sourcils a Beorn, avant qu'il ne rouvre son carnet pour y ajouter une ligne.

Maîtresse fatiguée. Chercher les raisons. Proposer solutions: infusion de melisse, tisane de valériane. En racheter.

Le médecin referme alors son carnet puis s'excuse auprès de leur hôte:

« J'espère que mon histoire de voyante ne vous a pas causé de sinistres émois, Dame de la tour? Si tel est le cas, vous m'en voyez navré. »

Beorn laisserait un mot plus tard a leur maîtresse, si elle souhaitait le consulter pour sa fatigue. Mais pour le moment, il se tourne vers l'elfe organisateur et demande:

« Et vous, maître conteur, de ces rumeurs, qu'en pensez-vous? »

L'homme du Nord appelait toujours les gens par le titre qu'il leur avait donné, lorsqu'il était en public. Les prénoms étaient réservés a l'intimité et aux têtes a têtes pour lui.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Juillet 2020, 19:27 
En ligne Orque

Inscription : Juin 2020
Message(s) : 186
Jaya Thrynn reste coite face à la question de Beorn, laissant simplement apparaître une moue de souffrance.
Sandrin, lui, semble momentanément troublé par l'interpellation, mais rebondit :
« De vulgaires racontars qui jouent sur la soif de savoir présente en chacun de nous... Mais qui peuvent causer de véritables douleurs à ceux qui espèrent... »

Jaya se lève et se retire dans un des petits salons environnant la grande salle. Elle semble se déplacer avec raideur et lenteur.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Juillet 2020, 22:39 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Jamilah la danseuse

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11922
Jamilah, voyant Jaya se lever, repousse sa chaise à son tour.

« Merci pour le repas à tout à l'heure tout le monde vous êtes géniaux je vous adore. »

Elle se déplace rapidement pour offrir son bras à la maîtresse des lieux, sans pour autant lui imposer son aide.

« Je me demandais, où est-ce que vous avez trouvé ces chaussures ? Elles sont a-do-rables. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Juillet 2020, 20:39 
En ligne Orque

Inscription : Juin 2020
Message(s) : 186
Jaya se laisse accompagner par Jamilah dans un des petits salons attenants.
« Sandrin me les a rapportées d'un voyage à Peema. J'aime les porter quand mes pieds sont douloureux. »

Elle s'assied, pesamment, puis darde un regard acéré vers Jamilah.

« Je me doutais que certains d'entre vous préféreraient dépasser ma pudeur que de me laisser souffrir en silence. Mais cela ne doit pas se savoir. Il y a encore un espoir de guérison, et je m'y accroche... En quoi mon état vous tracasse-t-il, mon enfant ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Juillet 2020, 20:53 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Jamilah la danseuse

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11922
En quoi, pas pourquoi. Mais c'est tout de même la question à laquelle Jamilah choisit de répondre.

« Eh bien .. parce que je vous aime beaucoup.
Est-ce qu'on peut faire quelque chose pour vous aider ? Vous en avez déjà parlé à Beorn ? Il s'y connait en secrets, Beorn. »


En plus de l'état apparemment inquiétant de Jaya, la jeune femme avait une seconde raison de venir lui parler.

« Je vous ai vu sourire quand j'ai parlé de la Belette. Vous aussi vous êtes une fan ? Je la trouve géniale, vous ne trouvez pas ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Juillet 2020, 23:06 
Hors-ligne Uruk
USER_AVATAR

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 203
Anaya avait suivi de son regard sans éclat Janah et Jamilah quitter la salle. Si la mécène des artistes cherchait à masquer son affliction, elle était vraiment une terrible comédienne.

Ironique. Pensa-t-elle. Sans montrer la moindre émotion.

Mais, puisque la maîtresse de la tour s'était éclipsée, Anaya pouvait désormais quitter la table sans que cela soit considéré déplacé. Elle se leva donc pour s'approcher du médecin de la troupe: Beorn.
« Docteur, je voudrais vous parler en privée s'il vous plait. »

Le ton était calme, presque blasé. Rien d'anormal pour la chercheuse. Sans attendre sa réponse, elle se dirigea dans un coin isolé de la salle pour l'attendre.

Elle doutait le fait que Beorn est obtenu un doctorat en médecine. Mais l'artificière s'en fichait bien. Les pouvoirs surnaturels du soigneur dépassaient de loin les capacités des meilleurs docteurs de Ghirapur. Du point de vue de la jeune femme, il méritait au moins le respect qui allait avec le titre.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Juillet 2020, 09:58 
En ligne Orque

Inscription : Juin 2020
Message(s) : 186
L'expression de Jaya se radoucit.
« Faire quelque chose ? Continuez tous à illuminer mon existence sans but, c'est ce que vous faites de mieux. Pour le reste, Vayer est sur la piste de mon éventuelle guérison. Mes espoirs l'accompagnent. Beorn est plus utile à s'occuper de vous tous qu'à traiter une vieille femme qui radote...Je ne veux pas lui rajouter un fardeau supplémentaire. »

Malgré ses paroles, elle semble inquiète en mentionnant Vayer Eberlinn, l'illusionniste douteux de la tour.

« C'est bizarre que tu viennes m'en parler, justement. Je me suis toujours dit que tu étais son exacte opposée, si du moins on doit croire les rumeurs sur elle. Peut-être l'admirer est ta façon de vivre des aventures dans un monde auquel tu n'as pas accès. Mais ne regrette pas de connaître ce monde. Le Consulat, s'il apporte quelques bienfaits, est une pieuvre qui étouffe toute individualité, et t'y frotter te réduirait en cendres. Tu fais plus de bien en t'exprimant avec ton corps que si tu reprenais le flambeau de ton idole. Je l'admire, certes, mais je crains pour elle. J'espère qu'elkle n'est pas seule, et qu'elle a de bons amis. Je n'aurai jamais osé faire ce qu'elle accomplit... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Juillet 2020, 12:22 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Jamilah la danseuse

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11922
« Vous n'êtes pas une vieille femme qui radote », contra Jamilah en faisant la moue. Passant au sourire elle précisa sa pensée. « Vous êtes une amie. Vous espérez que la Belette doit avoir des amis. Je suis sûre qu'elle en a. En tout cas, vous, vous nous avez tous comme amis.

... D'accord, presque tous. »


Laissant ses pensées divaguer, elle revient sur le sujet de la Belette. Les paroles de Jaya lui plaisent, vraiment, sincèrement. Jamilah non plus n'oserait pas faire ce que fait l'héroïne masquée.

« Elle est éblouissante, c'est vrai.... mais nous aussi on fait notre part, on garde l'art en vie, on est les gardiens de la beauté ! » La jeune femme serre le poing et relève le menton, elle croit fort à ce qu'elle dit.
« C'est grâce à vous. Alors il faut ! que vous vous accrochiez ! On a tous trop besoin de vous. Le monde entier a besoin de vous. »

Passionnée, entrainée par son propre discours, elle a pris les mains de l'ainée entre les siennes et la regarde droit dans les yeux.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Juillet 2020, 17:44 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 19087
« Hu ho. »

Beorn regarda ses voisins de table après l'invitation de la chercheuse puis finit son verre avant de se lever pour la rejoindre. Il allait surement prendre un savon pour son manque de manière mais son isolement avait pris un lourd tribut sur ses manières. Ne voir personne pendant 10 ans, cela avait tendance à faire oublier que, dans le monde des hommes, les manières étaient importantes. Même si il s'était amélioré, il souffrait encore de grosses lacunes.

Rejoignant donc la chercheuse, il s'adressa à elle dans le coin reculé:

« Quelque chose à me dire, savante? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juillet 2020, 10:43 
Hors-ligne Uruk
USER_AVATAR

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 203
Anayah observait la sortie que les deux femmes avaient empruntée quelques secondes plutôt.

« De fines taches grises sur la peau, ça vous évoque quelque chose? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juillet 2020, 16:05 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 19087
« Rien de bon.

Pourquoi? »


Beorn observa à son tour la porte. Anayah avait-elle vu quelque chose?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juillet 2020, 16:15 
En ligne Orque

Inscription : Juin 2020
Message(s) : 186
P***** j'avais posté tout un message et il a sauté :terreur: :terreur: :evil:


Dans le petit salon

Jayan remercie avec effusion Jamilah pour sa déclaration.
« Merci d'être là pour moi... Cette... maladie... me terrifie, mais je suis sûr que Vayer va revenir avec le remède... Si seulement il n'était pas si long... Mais parle-moi, dis-moi donc ce que tu admires tant chez ton héroïnre... »

Dans un coin du grand salon

Avec si peu de données, Beorn ne peut pas faire de diagnostic parfait, mais il a trois choses en tête : la fièvre servique, dûe à une réaction allergique à l'huile utilisée pour graisser les servos ; le rokhéa, une maladie qu'on contracte auprès de giantesques rapaces et qui fait pousser de minuscules plumes à l'intérieur de l'organisme, occasionnant de grandes souffrances ; et enfin la peste du Auvent, un mal mythique qui transforme en pierre celui qui a pénétré dans des lieux interdits...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juillet 2020, 18:42 
Hors-ligne Uruk
USER_AVATAR

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 203
Les yeux sans vie de la chercheuse se tournèrent lentement pour observer l'ancien ermite.

« Notre bienfaitrice est affligée de ces taches cutanées. Préoccupant... »

Le ton d'Anaya n'avait guère changé. Gardant ce calme bordant l'ennui qui lui était coutumier lorsqu'elle avait à entretenir une discussion. Que le sujet soit léger ou grave.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juillet 2020, 19:24 
En ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Jamilah la danseuse

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11922
Jamilah rougit et sourit en même temps, autant ravie qu'embarrassée de parler de ces choses.

« Eh bien ... elle est super élégante et gracieuse, comme une danseuse, mais c'est une escrileuse, une guerrière. Elle se bat pour aider les gens, elle donne aux pauvres ce qu'elle vole. Elle .. euh ... elle ... fzit des choses bien ? Même si on dit qu'elle est un peu brutale. ... Je suppose qu'elle n'a pas le choix, vu ce qu'il y a en face ... »

Jamilah fit une pause un peu longue, cherchant d'autres idées, avant de renoncer et de conclure en souriant d'un air insouciant.

« Aussi j'aime bien comment elle s'habille. »
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 95 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Kaochi, Keyradin


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL