Nous sommes actuellement le 11 Décembre 2019, 01:50

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 22 Juillet 2019, 20:07 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
« Donnez-nous les chevaux et personne aura d'ennui! »

Les mots étaient tombés simplement, quand un groupe de brigand s'était interposé sur la route de Marcian et des réfugiés qui l'accompagnaient. Le chevalier sentit se tendre ses compagnons derrière lui. Ils étaient 6 et face à eux se tenait 4 hommes. La chance était de leur côté... Sauf si d'autres hommes se cachaient dans les bois alentours.

Les brigands avaient l'air affamés et ils lorgnaient sur les chevaux avec un appétit non dissimulé...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Juillet 2019, 21:26 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Aurgelmyr Amedefer serra son arme. La posture guerrière, engoncé dans son armure, il savait qu'il impressionnait les pauvres hères qui s’improvisaient bandits. Si ceux-ci osaient menacer un nain en armure, c'est soit qu'ils y avaient des archers dissimulés, mais dans ce cas pourquoi ne pas les avoir mentionné, ou bien qu'ils étaient désespérés. La Paladinde Torag sonda quand même les alentours, à la recherche d'un être voué au Mal, qui les manipuleraient. Depuis les événements, le Père des Nains lui permettait de détecter les émissaires ennemis. Preuve que les dieux ne les avaient pas abandonnés, malgré ce que nombre de survivants pensaient.
Aurgelmyr n'avait aucune envie de les passer au fil de l'épée. Même s'il réprouvait ces comportements qui balayaient les restes de civilisation aussi bien que les attaques des peaux-vertes, il ne trouvait aucun honneur à les attaquer. Leur montrer le chemin, vers une forme de rédemption, pour eux et les autres races civilisées, voilà son rôle.

« Nous ne vous donnerons pas nos ânes. Ils sont indispensable à notre survie.
Nous partagerons éventuellement notre repas avec vous si vous déposez vos armes et faites preuve de raison et d'humanité.
Mais par Kaglemros, nous laisserons vos cadavres derrière nous si vous nous attaquez.
Que Torag guide votre choix. »


Il termina par cette courte prière, afin que son dieu inspire ses paroles pour éviter un bain de sang.

Edité : 23 Août 2019, 18:15 par Greflechtin (2×)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Juillet 2019, 10:27 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
Son observation révéla a Marcian la présence de gens dans les bois. Des femmes et des enfants les observaient a la dérobé. Ils n'étaient pas mauvais mais leurs âmes étaient veinées de noir. Il avait déjà vu ça avant, chez d'autres survivants. Survivre était plus important que les principes moraux. Lorsque Marcian avait parlé de Iomedae, tous avaient semblé hésiter. Rares étaient ceux qui avaient encore la foi, en ces temps troublés, surtout après la gob'verole...

« Je doute que vous ayez assez de nourriture pour tous nous nourrir... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Août 2019, 12:36 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
La voix du Paladin demeurait ferme. Il répugnait à s'attaquer à ces gens, il espérait sincèrement qu'ils ne le pousserait pas à commettre cela.

« Dans ce cas, Iomedae peut soigner vos blessures, sauf la Gob'vérole malheureusement. »

Le regard d'Aurgelmyr se voila, repensant aux prêtres deTorag touchés par ce fléau et leur impuissance.

« Mais, vous n'aurez ni nos provisions, à peine suffisant pour notre groupe, ni nos âne, indispensable à notre survie.
Si vous persistez, vous savez que je peux vous passez au fil de l'épée, ce que je veux éviter mais n'hésiterez pas s'il le faut.
En ce cas, vous laisseriez femmes et enfants démunis, abandonnés aux peaux-vertes.
Reprenez-vous, laissez-nous passer, et trouver de quoi vous nourrir en chassant, en récupérant de la nourriture dans les villages abandonnés. »


Il avait tiré son épée, même si son marteau était baissé et fixa le porte-parole des paysans d'un regard sévère.

Edité : 23 Août 2019, 18:16 par Greflechtin
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Août 2019, 11:37 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
L'homme sembla hésiter un instant, regardant ses compagnons qui acquiescèrent faiblement de la tête. Aussitôt, ils raffermirent leurs prises sur leurs armes, prêts à se défendre et à mourir, probablement. Ils ne semblaient pas changer d'avis et, incessamment, le sang allait couler. Les survivants guidés par Marcian attrapèrent eux aussi leurs armes, prêts à s'en servir...

« Non, arrêtez! »

Une femme se précipita hors du bois, s'interposant entre le cavalier et les hommes:

« Elijah, ça n'en vaut pas la peine... Laissez les passer... »

L'homme observa sa compagne avec gravité, avant de laisser retomber son arme et de soupirer:

« Très bien, qu'ils passent. »

Les hommes armés hésitèrent puis finalement, s'écartèrent de la route, pour laisser le champ libre à Marcian et les autres. Les femmes et enfants cachés dans les bois se mirent eux aussi à sortir pour retrouver leurs proches, se réconfortant les uns les autres, après la soudaine tension des dernières minutes...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Août 2019, 12:31 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Marcian salua la femme.

« Voilà des paroles pleine de sagesse.
Que Torag vous protège. »


Le nain se concentra sur ces gens, les bénissant et allégeant leurs souffrances.

► Afficher spoiler
Une voire deux Canalisations d’énergie selon leurs états.

Il continuèrent leur route. Aurgelmyr jeta une œil sur Srissa pour le rassurer. la guerrière naine craignant surement une attaque dans le dos, le paladin voulait éviter tout incident.
Il prenait sur lui cette dure décision, le fidèle de Torag savait que des choix difficiles seraient à prendre pour préserver la vie de ceux qu'ils protégeaient en restant fidèle à ses idéaux.

Edité : 23 Août 2019, 18:18 par Greflechtin
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Août 2019, 15:22 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
« Gardez vos remerciements pour vous, chevalier. »

La femme n'adressa même pas un regard à Marcian.

La petite troupe continua donc sa route jusqu'au soir où il fut l'heure de monter le camp. Semne partit chercher du bois avec Helga tandis qu'Aurgelmyr s'occupait de monter sa tente. Narses bouchonnait les chevaux et leur donna un peu de grain. Origen semblait passablement agacé et il attendit que les femmes soient hors de portée de voix avant de dire:

« Elle a donné son sac aux autres sur la route... On vient de perdre la moitié de nos rations... Il va falloir qu'on trouve quelque chose à manger parce que dans quelques jours, elle et moi, on aura plus rien... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Août 2019, 13:19 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Aurgelmyr fronça les sourcils en apprenant la chose.

« Tibe a un bon fond, cela fait partie d'elle.
La situation nous oblige à faire des choix, aucun ne sera satisfaisant si nous voulons préserver nos vies et nos âmes.
La recherche de nourriture demeure notre priorité, mais nous devrons aussi trouver un havre, errer sans cesse n'est pas la solution et nous ne pouvons rejoindre les bastions nains pour l'instant.
En attendant de trouver des vivres, Tibe, toi et moi partagerons des rations plus chiches, tout choix implique des conséquences à assumer et nous le ferons sans que cela incombe aux trois autres. »

Edité : 23 Août 2019, 18:22 par Greflechtin (2×)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Août 2019, 11:32 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
« Moui... Elle a de la chance que je l'aime, grmbl... Bon, je vais aller m'occuper de ça, là-bas... »

Le nain s'autorisa un sourire en entendant l'humain parler de sa femme et lui-même s'autorisa alors à penser à certains de ses proches. Le contact avec les montagnes avait été perdu dès le début de l'épidémie, les anciens des clans décidant surement de fermer les portes vers l'extérieur pour contenir la maladie. Aurgelmyr ne put que s'interroger sur le sort de ses proches et amis vivant dans les montagnes. Thurlief et Olga, ses frères et soeurs. Leneka, son grand amour de jeunesse devenue prêtresse. Les visages défilèrent dans son esprit, ceux qu'il avait connu au cours de sa vie et finalement, il repensa à son opposé, son ombre comme il l'appelait. L'autre nain qui portait le même prénom que lui et avec qui il avait fait les 400 coups durant sa jeunesse, avant de le voir lui aussi embrasser la voie des dieux. Il s'arrêta un instant, laissant ses pensées vagabonder et se demander:

Qu'était devenu Aurgelmyr Amedefer...

_______________________________________________________

« On arrive quand, Aurgy? »

Kudd observa le nain en armure qui les avait guider à travers les sentiers des monts des 5 rois, évitant les orques et gobelins venus assiéger les grandes cités. Les cités semblaient avoir tenu bon face à la gob'vérole, signe de la formidable endurance des nains et de leur pragmatisme, mais elles étaient désormais inatteignables. Aussi le petit groupe de nain partit il vers l'ouest, par simple choix pragmatique. Les orques et gobelins avaient tous l'air de venir de par-là et si ils étaient ici, il ne serait pas là-bas, après tout.
C'est donc ainsi que la petite troupe chemina durant des semaines, évitant les quelques groupes de peaux-vertes qui se dirigeait vers l'Est, à l'assaut des royaumes nains. Ainsi, le temps passa et la petite troupe se trouvait en Nirmathas, perdu dans les bois, quand un cri perçant déchira le "silence" des bois. Le cri d'un enfant...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Août 2019, 18:41 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Kudd tira Aurgelmyr de ses pensées. Le nain allait lui répondre qu'il fallait trouver un endroit adéquat pour que la petite communauté s'installe en attendant de pouvoir rejoindre les forteresses naine, quand le cri d'un enfant s'imposa à eux.
Même si la forêt n'était pas le terrain de prédilection des nains, le paladin tenta de découvrir la provenance du cri, jetant un regard à Tibe, qui malgré son âge avait une ouïe plus affûtée que lui.
Il s'apprêtait à se diriger vers la source, prêt à secourir l'enfant.

► Afficher spoiler
J'ai édité mes anciens messages pour que ça colle à ce nouveau perso.
Si tu as le temps, il y aurait ça à modifier dans els tiens :
- 1er message : remplacer "chevalier" par "paladin" et "chevaux" par "ânes"
- 2e mssage : remplacer "Marcian" par "Aurgelmyr" et "Iomadae" par "Torag"
- 3e message : "cavalier" par "paladin" et "Marcian" par "Aurgelmyr"
- 4e message : "Marcian" par "Aurgelmyr"
- 5e message "Semne" et "Helga" par "Tibe" et "Kudd", "Aurgelmyr" par "Arback", "Narses" par "Narses", "chevaux" par "âne" et "Origen" par "Tungriold "
- 6e message : "humain" par "forgeron"

c'est compliqué mais ça sera plus simple pour les relectures ;o)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Août 2019, 11:08 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
« Par là. »

La naine pointa une direction dans les bois et déjà, Srissa sortait son arme. Les autres survivants sortirent eux aussi leurs armes mais la garde les stoppa net:

« Non, vous, vous restez ici. »

La garde naine attendit alors que le paladin parte pour lui emboîter le pas. Rapidement, le duo se retrouva donc face à une petite éclaircie où un enfant gisait, apeuré et roulé en boule, au pied d'un arbre, tandis qu'un sanglier se débattait furieusement avec quelque chose. Là, Aurgelmyr put voir de quoi il s'agissait.

Un gobelin.
Haut
 Profil  
 
×2 Message Publié : 28 Août 2019, 18:04 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Aurgelmyr, plus habitué à gérer des situations de prières et de batailles, se retrouvait à devoir improviser en dehors de ces domaine depuis la Gob'vérole. Le paladin analysa rapidement la situation et chuchota à Srissa.

« Protège le bébé, je me charge du sanglier, on a besoin de viande.
On verra ensuite comment se comporte le gobelin. »


Malgré la haine atavique que son peuple avait contre les goblenioïdes, exacerbée depuis la gob'verole, Aurgelmyr pensait en priorité à assurer al sruvie de sa petite troupe.
Il chargea le sanglier, espérant le surprendre dans son affrontement avec le gobelin.

► Afficher spoiler
Charge: Greflechtin lance 1d20+11 et obtient 19 (8) / Dégâts: Greflechtin lance 1d8+3 et obtient 5 (2)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Août 2019, 14:30 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
La naine acquiesça et commença à faire le tour, contournant la scène en gardant des arbres entre elle et le sanglier, si l'animal décidait de la charger. Aurgelmyr chargea alors l'animal et lui porta un coup, qui ne sembla faire qu'énerver un peu plus l'animal. Ce dernier gratta alors le sol, regardant le nain et le gobelin, avant de charger le plus petit des deux pour le piétiner et l'éventrer de ses cornes. Le petit vert ne faisait pas vraiment le poids, face à la force brute de l'animal, aussi lâcha t'il ses armes et attrapa-t'il les cornes pour tenter d'éviter le pire, tout en hurlant quelque chose:

(en gobelin) « Madāa fadhubulā! Akum madāa fadhubulā! »

► Afficher spoiler
Tu peux faire un jet de psycho ou de linguistique pour tenter de déchiffrer le sens de ce que dit le gob.
Haut
 Profil  
 
×2 Message Publié : 29 Août 2019, 15:52 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Le gobelin semblait préoccupé par el sort de l'enfant, étrange. Mais Aurgelmyr avait toute confiance en Srissa pour s'en occuper. il tenta de répondre à la créature en orque, espérant que celui-ci parlait cette langue. mais sa priorité était de se défaire du sanglier.

« On protège l'enfant ! »

► Afficher spoiler
Attaque: Greflechtin lance 1d20+9 et obtient 20 (11) / Dégâts: Greflechtin lance 1d8+3 et obtient 4 (1)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Septembre 2019, 10:55 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
Et de nouveau, le nain frappa le sanglier, détournant son attention un instant. Le gobelin profita alors de la surprise pour se redresser et se camper fermement sur ses jambes, tenant toujours l'animal plus gros que lui par ses défenses.

Srissa s'approcha de l'enfant, ce dernier ne devait avoir guère plus de 4 ou 5 ans. Bien qu'effrayé, il laissa la naine s'approcher et se colla à elle quand elle fut assez proche, cherchant une présence réconfortante.

► Afficher spoiler
Le gobelin et le sanglier sont immobilisés.
Haut
 Profil  
 
×2 Message Publié : 08 Septembre 2019, 13:48 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Vu que le sanglier était immobilisé dans sa lutte avec le gobelin, Aurgelmyr abandonna son bouclier pour saisir sa masse à deux mains et donner plus de force à ses coups.

► Afficher spoiler
attaque: Greflechtin lance 1d20+9 et obtient 20 (11) / degats: Greflechtin lance 1d8+4 et obtient 8 (4)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Septembre 2019, 10:48 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
Et l'arme s'abattit de nouveau sur le sanglier, enfonçant visiblement le crâne de l'animal qui finit par s'écrouler, mort. Le gobelin lâcha les défenses, tentant de calmer ses mains tremblantes et de reprendre son souffle, puis il posa son regard sur le nain. Ses armes étaient à ses pieds, il était désarmé et semblait hésiter sur la marche à suivre mais il semblait prêt à se battre de nouveau, si le besoin était.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Septembre 2019, 11:19 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Aurgelmyr tenait fermement son arme, sa haine viscérale des peaux vertes et les événements récents ne le portaient pas au pacifisme. cependant, le gobelin semblait avoir pris soins de l'enfant, ce qui retint le coup du paladin.

« Qui es-tu ? Qui est cet enfant ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Septembre 2019, 11:32 
Hors-ligne Maître du jeu

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 18580
Le gobelin ne bougea pas et ne répondit rien. Comprenait-il le paladin?

Toujours est-il que l'enfant, une fois la menace passée, tentait de se libérer de l'emprise de la naine:

« Mais lâcheuh! »

► Afficher spoiler
Perception, je te prie.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Septembre 2019, 15:50 
Hors-ligne Spectre
Avatar de l’utilisateur
Paladin de Torag

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 838
Localisation : Marseille
Aurgelmyr n'était guère doué avec les gosses, lui sa vocation était plus de mener des troupes au combat. Mais lorsqu'il s'aperçut qu'il y avait un autre enfant, il n'hésita pas, il se devait de les protéger.

« Le sanglier est mort. Rejoins nous, on a de quoi vous nourrir et vous protéger. »

Il avait dit ça en direction du gamin qui tentait de se cacher, mais gardait toutefois son arme en main, sans quitter des yeux le gobelin.
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL