Nous sommes actuellement le 26 Mai 2019, 20:00

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18 Mai 2019, 00:51 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3266
Le vaisseau progressait à bonne allure tandis que la jungle et ses quelques chaînes montagneuses se dévoilaient depuis les hublots. L'hyperespace n'étant pas possible, la pirate informatique s'était affairée dans la salle des machines pour altérer l'alimentation générale du transporteur léger et de ses différentes fonctions. Ainsi le temps de trajet estimé initialement par le tableau de bord s'écourta sous le regard attentif de la Zabrak et de ses deux coéquipiers également présents dans le cockpit : la contrebandière et le Gran.

Enfermé dans le cargo avec le droïde HK, Grand était trop affaibli que pour être davantage interrogé. Menotté et inconscient, le criminel ignorait que le droïde avait une arme braquée dans sa direction, une sacrée surprise lorsqu'il viendrait à se réveiller.

Soudain la mer se profila au-delà de la jungle, le vaisseau arrivant à niveau des coordonnées pour entamer son atterrissage. L'Umbarienne en profita alors pour rapidement briefer l'équipe à l'entrée du cockpit.

« Nous débarquons tous à l'exception du droïde et de Qerx. » fit-elle en se tournant vers le Mon Calamari qui répondit d'un simple hochement de tête. « Je ne fais pas confiance à tout le monde ici et il ne faudrait pas que quelqu'un reparte seul avec le vaisseau.

Pour les ruines que nous devons fouiller, comme l'a dit l'archéologue, il pourrait s'agir de souterrains. Il faudra se montrer alerte et rester ensemble lorsque nous fouillerons les lieux.

Nous avons peu de temps. Allons-y... »


Le transporteur léger se posant au sol, la quasi entièreté de l'équipe emprunta le sas pour découvrir la zone dégagée sur laquelle venait de se poser le vaisseau : le capitaine Stanfield, les deux jedis, les trois para-commandos (la Zabrak, le Gran et l'humain), le Sakiyan, l'Ithorien, la contrebandière et la Bothan.

Enfilant le casque intégral de son armure lamellaire, Tievan contempla les environs. La vaste clairière était complètement entourée d'arbres exotiques en tout genre, l'écho continu de la faune locale de faisant entendre. Des montagnes culminaient au loin alors que, toujours dans la même direction, quelques rares piliers à moitié effondrés émergeaient des ruines. Étrangement, aucun vaisseau sith ne semblait être dans les environs proches.

La Zolander sembla subitement troublée lorsqu'une goutte de sang tomba sur son visage masqué, une tête de Sakiyan étant plantée sur une pique quelques mètres plus haut.

« On dirait un Sakiyan, mais avec la peau plus foncée et le crâne a une taille plus proche de celle d'un humain. » remarqua Opou intrigué. « Je n'ai jamais vu pareille créature... »

« Et ça m'a l'air encore bien frais. » commenta la Zabrak tout en sortant son fusil longue portée. « Que sait-on sur ces sauvages, déjà ? »


► Afficher spoiler
Black Cox The end result: 4 successes, 1 threat

Vous devez traverser la jungle sur une trentaine de mètres avant d'arriver à une autre clairière, celle des ruines dont quelques hauts piliers sont déjà visibles au loin. C'est plutôt dense et assez peuplé par la faune locale, de multiples échos de créatures diverses se faisant entendre dans les environs.

Je vous laisser décrire ce que vous faites, si vous prenez des précautions particulières, intervenez oralement, observez quelque chose en particulier, etc. C'est le moment de préciser que vous voulez faire tel ou tel jet. ;)

Message secret pour Kaochi.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Mai 2019, 16:10 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
8/11 : Stress

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 10809
Le visage d'Évae se crispa alors qu'elle essuyait le sang tombé sur elle et qu'elle vit la tête fichée sur une pique. Visiblement, le sang n'était pas la cause de ses préoccupations, mais la tête. Rapidement, elle se faufila jusqu'à l'autre jedi et elle lui dit :
« Maître Syrah, il faudrait que je vous dise ..
J'ai eu une vision de cette scène, avant de venir sur cette planète. J'ai été tirée de mes songes après avoir aperçu la tête, mais naïvement, j'ai négligé de vous en parler, mettant ça sur le compte des événements des derniers jours, d'un simple rêve. »


Pendant le trajet, dans le vaisseau, la zolander avait remis en état son armure légère, mais regrettait la perte de sa chevelure. Voilà qui n'allait pas arranger ses relations avec les gens, se disait-elle. Au moins avait-elle toujours son masque.
Une fois ses informations transmises à maître Syrah, elle comptait s'écarter un peu du gros du groupe, légèrement en avant. La jeune femme avait pour but de couvrir l'avancée de ses compagnons tout en restant discrète. Avec un peu de chance, cela permettrait d'éviter des problèmes.

« Veillons à ne pas tomber dans une embuscade. Ouvrez l’œil. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Mai 2019, 17:02 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur
stress 13/13

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1449
Une fois l'atterrissage effectué, la jeune Bothan pris le temps de remettre en ordre les bricolages qu'elle avait effectué, il fallait absolument que le vaisseau puisse avoir la capacité de rentrer en hyperespace en cas de besoin. Ainsi, les boulons et écrous virevoltèrent joyeusement, les pinces cliquetèrent à tout va coupant et dénudant ici et là. Puis elle fit un check-up afin de s'assurer que tout était en ordre afin de s'assurer que le vaisseau serait de nouveau pleinement opérationnel.

Enfin elle sortit de son antre mécanique, fit le tour de son barda, et vérifia consciencieusement son matériel, puis daigna enfin sortir de l'appareil. Elle n'avait pas vraiment profité de la vue jusqu’à présent. Le dépaysement fut garantit rien avoir avec Coruscant qui était tout de métal et béton, avec une végétation des plus exotiques et luxuriantes. Après avoir avoir profité de vue splendide, la mécanicienne et pirate informatique fut intimidée, cet environnement couvait une certaine hostilité, enfin c'était ce qu'elle pensait. A bien y réfléchir, la peur de l'inconnu était tous aussi probable.

Elle soupira en voyant qu'il ne semblait pas y avoir d'autre vaisseau.

Elle finit par se retrouvait dans le milieu du groupe, n'étant pas doué pour le combat c'était la position la plus sécurisante pour elle.

_________________
Il n'y a pas de connaissance qui ne soit puissante : Ralph Waldo Emerson
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Mai 2019, 20:22 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur
Stress : 15/15

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 596
Localisation : Marseille
Soulagé par la capture de Grand, que ce soit pour que justice soit rendue, mais aussi car cela handicapait le groupe de Siths, Wush'tuibs Dawmulis avait retrouvé une forme de sérénité. Lorsqu'ils arrivèrent sur place, il fit preuve d'une certaine forme de détachement en voyant la tête coupée. Il avait pas mal voyagé et avait déjà été confronté à ce genre de scène. Son intérêt anthropologique prit le dessus et il fit appel à ses connaissance en Xenobiologie pour déterminer la race de la créature, et quel peuple aurait pu agir ainsi. Puis il fixa les ruines qui émergeait, afin de savoir si cela lui rappelait quelque chose, notamment l'architecture de l'Empire Infini.

« Je peux vous guider, j'ai l'habitude des environnements hostile. »

Il se saisit de son fusil blaster avant de voir si tout le monde était prêt.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Mai 2019, 04:18 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2346
Localisation : Ste-Foy, Québec
Malgré ses tentatives de négociation, les Républicains assignés au poste de pilotage par la Jedi avaient refusés tout net de lui remettre les commandes du vaisseau; de fait, elle s'était vue reléguée au titre de simple observatrice dans le cockpit. Et lorsque vint le temps de toucher pied à terre, la contrebandière sortit comme presque tout le monde, tenant un de ses blasters à deux mains, pointé vers le sol, à titre de mesure de précaution. Ses sens en alerte, elle balaya les environs du regard; cette jungle lui rappelait des souvenirs assez peu agréables, de ses beautés comme de ses dangers. Toutefois, ce n'est que lorsqu'Opou souligna la présence d'un objet dans les arbres qu'Aerena leva enfin son regard.

C'est ainsi qu'apercevant à son tour la tête du Sakiyan accroché dans l'arbre, le souvenir d'une assez récente scène de carnage (où elle était parvenue à convaincre un dénommé Trido de jeter son partenaire du moment à la gueule de prédateurs affamés) lui revint malencontreusement à l'esprit*. La même espèce humanoïde, mais pas les mêmes traits. Et bien qu'elle ait vu un nombre tout-à-fait respectable de morts (dont certaines avaient été particulièrement violentes), cette vue releva de ses entrailles des fragments du lézard en brochette qu'elle s'était dégoté à la capitale**, sur le chemin du retour vers l'Illium; d'un geste peu glorieux (et tout sauf féminin), la contrebandière en rendit une partie à la jungle où il était née.

« Bwe... bwearrrrkkk... rheee... » [halètements]

D'un geste, elle refusa toute aide proposée, avant de se relever et de se ressaisir (bien qu'avec quelques misères) en évitant de croiser la tête du regard.

Un mort de plus, voilà tout; pas de quoi faire un drame. Juste un foutu souvenir bien dégueux qui t'as surpris au mauvais moment, et qui t'as retourné les boyaux comme un bas de laine de bantha. Alors, reprends-toi.

De la manche de son manteau, Aerena s'essuya la bouche sans plus de cérémonie, malgré son état fraîchement nauséeux et ses traits désagréablement tirés. Ce n'était pas le temps de faire du sentiment. La mise-en-garde était claire : "Vous êtes en territoire hostile.", et sa faible connaissance des bestioles de cette jungle (à défaut des indigènes, malgré le cours en accéléré en anatomie et en culture) lui suffisait pour comprendre la véracité du message. En conséquences, la contrebandière resserra l'emprise sur son arme et se tint en fin de file du groupe, estimant cette zone moins... exposée??, à défaut de plus sécuritaire.

► Afficher spoiler
* Voir p.1 Intro Aerena
** Voir le HRP, p.27.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Mai 2019, 09:11 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3266
Message secret pour Kaochi.
Examinant la tête sur la pique sans paraître dégoûté le moins du monde, Wush' confirma rapidement qu'il s'agissait probablement d'un membre du clan Manaka. La taille du crâne laissait supposer une intelligence moindre en comparaison aux Sakiyans. Cependant, certains traits de ces derniers pouvaient se retrouver parmi les aptitudes de cette sous-espèce : une vision accrue ainsi qu'une ouïe particulièrement développée. La largeur du cou laissait également supposer une musculature plus grande que rencontrée chez les autres espèces humanoïdes.

Faisant appel à ses souvenirs de ce qu'il avait lu dans les écrits Rakatas lors du trajet jusqu'à Saki, il nota que cette tribu primitive avait soutenu les Rakatas durant leur déclin. Étant donné que cette période trouble s'était terminée sur une guerre civile dont les historiens avaient très peu de traces, l'archéologue ne pouvait déterminer si les Manakas avaient soutenu un camp plutôt que l'autre, ou même un tiers. Dans de nombreuses civilisations la tête sur la pique permettait de délimiter le territoire. Cependant ici la crainte des Manakas pour les mauvais esprits, appelés "Jah' Loo", pouvait éventuellement expliqué un tel comportement. Le plus important à savoir était l'hostilité et l'agressivité des locaux, de part le culte Rakata traditionnel. Cela contrastait d'ailleurs avec les passages mentionnant le "guide", un jedi aux motivations incertaines qui aurait participé à l'expansion du culte Rakata.

Wush' eut du mal à se remémorer des écrits décrivant l'architecture Rakata. Visible de loin, ce qu'il restait des colonnes cylindriques masquait partiellement une sorte de dôme au centre des ruines. Il devait s'approcher davantage pour observer plus en détail celles-ci.

Syrah chuchotant quelques mots à l'autre jedi, l'Umbarienne revint rapidement au reste du groupe et l'Ithorien. « Avançons, ça évitera à certains de vomir une seconde fois. Nous vous suivons, archéologue. » Le groupe se mettant en mouvement pour suivre l'Ithorien, Stanfield se permit une tape amicale sur l'épaule de la contrebandière avant de poursuivre sa progression. « Ca peut arriver à tout le monde, t'inquiète... »

Traversant progressivement la jungle, le groupe avança en courte file de trois de front. Les deux jedis et l'archéologue étaient devant, suivis par la Zabrak, Stanfield et la Bothan, puis fermaient la marche la contrebandière, Opou et les deux autres para-commandos (l'humain nommé Tievan et l'imposant Gran). Chacun se montrait particulièrement alerte, atterrir dans une jungle avec un énorme vaisseau n'étant pas vraiment discret. Aussi l'embuscade était à envisager si les Manakas étaient proches. Cette crainte ne tarda pas à s'accentuer lorsque deux rapides cris d'oiseaux résonnèrent dans les environs et qu'une première flèche se figea dans un tronc juste à côté du Gran. « Embuscade ! »

De nouveaux cris s'ensuivirent, mais dans un langage primitif et guttural cette fois, accompagnés par une première volée de flèches en provenance de l'arrière du groupe. Chacun s'abritant aussitôt derrière les épais troncs des arbres proches. « Je ne parviens pas à les localiser ! » cria Tievan tandis que la Bothan, soudain livide, désignait un cadavre embroché sur une pique non loin. « C'est truffé de pièges !! » En armure noir intégral, le soldat sith n'avait sans doute repéré la fosse que trop tard, une sérieuse complication pour fuir vers les ruines...

La pluie de flèches semblant ne jamais s'arrêter, Syrah prit alors les commandes : « Tievan, Bento, Iros, à 3 vous me faites un tir de couverture. Tout le monde court vers les ruines, ils sont bien trop nombreux. Et évitez ces fichus pièges ! »

Le cadavre juste devant elle, Dall vit alors une sacoche avec deux grenades. Toutefois la dépouille était à découvert, ce qui voulait dire que prendre les deux explosifs était des plus risqué.



► Afficher spoiler
Il reste une quinzaine de mètres avant la zone dégagée menant aux ruines. Si vous courez vers les ruines en évitant les pièges, n'hésitez pas à préciser pour quels jets vous dépenser vos points de destinée (1 obscur et 4 lumineux actuellement).

Wush Xenobiologie:The end result: 2 successes, 2 threats

Wush Lore: The end result: (tous les dés se sont annulés)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Mai 2019, 10:46 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
8/11 : Stress

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 10809
Évae avait opiné du chef en réponse à ce que Syrah lui avait dit, puis s’était légérement écartée, reprenant son approche qu’elle espérait discréte.
Quand les flèches se mirent à pleuvoir, que l’ordre de courir survint, elle n’hésita pas et s’élança, cherchant à couvrir le flanc où elle se trouvait, à l’aide de son sabre et son armure .... mais surtout à aller s’abriter. Elle ferait ce qu’elle pouvait pour protéger les autres, mais la zolander n’allait pas rester trainer en terrain dégagé.
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL