Nous sommes actuellement le 20 Août 2019, 23:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 18 Mai 2019, 00:51 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3287
Le vaisseau progressait à bonne allure tandis que la jungle et ses quelques chaînes montagneuses se dévoilaient depuis les hublots. L'hyperespace n'étant pas possible à si faible altitude, la pirate informatique s'était affairée dans la salle des machines pour altérer l'alimentation générale du transporteur léger et de ses différentes fonctions. Ainsi le temps de trajet estimé initialement par le tableau de bord s'écourta sous le regard attentif de la Zabrak et de ses deux coéquipiers également présents dans le cockpit : la contrebandière et le Gran.

Enfermé dans le cargo avec le droïde HK, Grand était trop affaibli que pour être davantage interrogé. Menotté et inconscient, le criminel ignorait que le droïde avait une arme braquée dans sa direction, une sacrée surprise lorsqu'il viendrait à se réveiller.

Soudain la mer se profila au-delà de la jungle, le vaisseau arrivant à niveau des coordonnées pour entamer son atterrissage. L'Umbarienne en profita alors pour rapidement briefer l'équipe à l'entrée du cockpit.

« Nous débarquons tous à l'exception du droïde et de Qerx. » fit-elle en se tournant vers le Mon Calamari qui répondit d'un simple hochement de tête. « Je ne fais pas confiance à tout le monde ici et il ne faudrait pas que quelqu'un reparte seul avec le vaisseau.

Pour les ruines que nous devons fouiller, comme l'a dit l'archéologue, il pourrait s'agir de souterrains. Il faudra se montrer alerte et rester ensemble lorsque nous fouillerons les lieux.

Nous avons peu de temps. Allons-y... »


Le transporteur léger se posant au sol, la quasi entièreté de l'équipe emprunta le sas pour découvrir la zone dégagée sur laquelle venait de se poser le vaisseau : le capitaine Stanfield, les deux jedis, les trois para-commandos (la Zabrak, le Gran et l'humain), le Sakiyan, l'Ithorien, la contrebandière et la Bothan.

Enfilant le casque intégral de son armure lamellaire, Tievan contempla les environs. La vaste clairière était complètement entourée d'arbres exotiques en tout genre, l'écho continu de la faune locale se faisant entendre. Des montagnes culminaient au loin alors que, toujours dans la même direction, quelques rares piliers à moitié effondrés émergeaient des ruines. Étrangement, aucun vaisseau sith ne semblait être dans les environs proches.

La Zolander sembla subitement troublée lorsqu'une goutte de sang tomba sur son visage masqué, une tête de Sakiyan étant plantée sur une pique quelques mètres plus haut.

« On dirait un Sakiyan, mais avec la peau plus foncée et le crâne a une taille plus proche de celle d'un humain. » remarqua Opou intrigué. « Je n'ai jamais vu pareille créature... »

« Et ça m'a l'air encore bien frais. » commenta la Zabrak tout en sortant son fusil longue portée. « Que sait-on sur ces sauvages, déjà ? »


► Afficher spoiler
Black Cox The end result: 4 successes, 1 threat

Vous devez traverser la jungle sur une trentaine de mètres avant d'arriver à une autre clairière, celle des ruines dont quelques hauts piliers sont déjà visibles au loin. C'est plutôt dense et assez peuplé par la faune locale, de multiples échos de créatures diverses se faisant entendre dans les environs.

Je vous laisser décrire ce que vous faites, si vous prenez des précautions particulières, intervenez oralement, observez quelque chose en particulier, etc. C'est le moment de préciser que vous voulez faire tel ou tel jet. ;)

Message secret pour Kaochi.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Mai 2019, 16:10 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
8/11 : Stress

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11002
Le visage d'Évae se crispa alors qu'elle essuyait le sang tombé sur elle et qu'elle vit la tête fichée sur une pique. Visiblement, le sang n'était pas la cause de ses préoccupations, mais la tête. Rapidement, elle se faufila jusqu'à l'autre jedi et elle lui dit :
« Maître Syrah, il faudrait que je vous dise ..
J'ai eu une vision de cette scène, avant de venir sur cette planète. J'ai été tirée de mes songes après avoir aperçu la tête, mais naïvement, j'ai négligé de vous en parler, mettant ça sur le compte des événements des derniers jours, d'un simple rêve. »


Pendant le trajet, dans le vaisseau, la zolander avait remis en état son armure légère, mais regrettait la perte de sa chevelure. Voilà qui n'allait pas arranger ses relations avec les gens, se disait-elle. Au moins avait-elle toujours son masque.
Une fois ses informations transmises à maître Syrah, elle comptait s'écarter un peu du gros du groupe, légèrement en avant. La jeune femme avait pour but de couvrir l'avancée de ses compagnons tout en restant discrète. Avec un peu de chance, cela permettrait d'éviter des problèmes.

« Veillons à ne pas tomber dans une embuscade. Ouvrez l’œil. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Mai 2019, 17:02 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur
stress 13/13

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1747
Une fois l'atterrissage effectué, la jeune Bothan pris le temps de remettre en ordre les bricolages qu'elle avait effectué, il fallait absolument que le vaisseau puisse avoir la capacité de rentrer en hyperespace en cas de besoin. Ainsi, les boulons et écrous virevoltèrent joyeusement, les pinces cliquetèrent à tout va coupant et dénudant ici et là. Puis elle fit un check-up afin de s'assurer que tout était en ordre afin de s'assurer que le vaisseau serait de nouveau pleinement opérationnel.

Enfin elle sortit de son antre mécanique, fit le tour de son barda, et vérifia consciencieusement son matériel, puis daigna enfin sortir de l'appareil. Elle n'avait pas vraiment profité de la vue jusqu’à présent. Le dépaysement fut garantit rien avoir avec Coruscant qui était tout de métal et béton, avec une végétation des plus exotiques et luxuriantes. Après avoir avoir profité de vue splendide, la mécanicienne et pirate informatique fut intimidée, cet environnement couvait une certaine hostilité, enfin c'était ce qu'elle pensait. A bien y réfléchir, la peur de l'inconnu était tous aussi probable.

Elle soupira en voyant qu'il ne semblait pas y avoir d'autre vaisseau.

Elle finit par se retrouvait dans le milieu du groupe, n'étant pas doué pour le combat c'était la position la plus sécurisante pour elle.

_________________
Il n'y a pas de connaissance qui ne soit puissante : Ralph Waldo Emerson
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Mai 2019, 20:22 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur
Stress : 15/15

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 674
Localisation : Marseille
Soulagé par la capture de Grand, que ce soit pour que justice soit rendue, mais aussi car cela handicapait le groupe de Siths, Wush'tuibs Dawmulis avait retrouvé une forme de sérénité. Lorsqu'ils arrivèrent sur place, il fit preuve d'une certaine forme de détachement en voyant la tête coupée. Il avait pas mal voyagé et avait déjà été confronté à ce genre de scène. Son intérêt anthropologique prit le dessus et il fit appel à ses connaissance en Xenobiologie pour déterminer la race de la créature, et quel peuple aurait pu agir ainsi. Puis il fixa les ruines qui émergeait, afin de savoir si cela lui rappelait quelque chose, notamment l'architecture de l'Empire Infini.

« Je peux vous guider, j'ai l'habitude des environnements hostile. »

Il se saisit de son fusil blaster avant de voir si tout le monde était prêt.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Mai 2019, 04:18 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2364
Localisation : Ste-Foy, Québec
Malgré ses tentatives de négociation, les Républicains assignés au poste de pilotage par la Jedi avaient refusés tout net de lui remettre les commandes du vaisseau; de fait, elle s'était vue reléguée au titre de simple observatrice dans le cockpit. Et lorsque vint le temps de toucher pied à terre, la contrebandière sortit comme presque tout le monde, tenant un de ses blasters à deux mains, pointé vers le sol, à titre de mesure de précaution. Ses sens en alerte, elle balaya les environs du regard; cette jungle lui rappelait des souvenirs assez peu agréables, de ses beautés comme de ses dangers. Toutefois, ce n'est que lorsqu'Opou souligna la présence d'un objet dans les arbres qu'Aerena leva enfin son regard.

C'est ainsi qu'apercevant à son tour la tête du Sakiyan accroché dans l'arbre, le souvenir d'une assez récente scène de carnage (où elle était parvenue à convaincre un dénommé Trido de jeter son partenaire du moment à la gueule de prédateurs affamés) lui revint malencontreusement à l'esprit*. La même espèce humanoïde, mais pas les mêmes traits. Et bien qu'elle ait vu un nombre tout-à-fait respectable de morts (dont certaines avaient été particulièrement violentes), cette vue releva de ses entrailles des fragments du lézard en brochette qu'elle s'était dégoté à la capitale**, sur le chemin du retour vers l'Illium; d'un geste peu glorieux (et tout sauf féminin), la contrebandière en rendit une partie à la jungle où il était née.

« Bwe... bwearrrrkkk... rheee... » [halètements]

D'un geste, elle refusa toute aide proposée, avant de se relever et de se ressaisir (bien qu'avec quelques misères) en évitant de croiser la tête du regard.

Un mort de plus, voilà tout; pas de quoi faire un drame. Juste un foutu souvenir bien dégueux qui t'as surpris au mauvais moment, et qui t'as retourné les boyaux comme un bas de laine de bantha. Alors, reprends-toi.

De la manche de son manteau, Aerena s'essuya la bouche sans plus de cérémonie, malgré son état fraîchement nauséeux et ses traits désagréablement tirés. Ce n'était pas le temps de faire du sentiment. La mise-en-garde était claire : "Vous êtes en territoire hostile.", et sa faible connaissance des bestioles de cette jungle (à défaut des indigènes, malgré le cours en accéléré en anatomie et en culture) lui suffisait pour comprendre la véracité du message. En conséquences, la contrebandière resserra l'emprise sur son arme et se tint en fin de file du groupe, estimant cette zone moins... exposée??, à défaut de plus sécuritaire.

► Afficher spoiler
* Voir p.1 Intro Aerena
** Voir le HRP, p.27.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Mai 2019, 09:11 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3287
Message secret pour Kaochi.
Examinant la tête sur la pique sans paraître dégoûté le moins du monde, Wush' confirma rapidement qu'il s'agissait probablement d'un membre du clan Manaka. La taille du crâne laissait supposer une intelligence moindre en comparaison aux Sakiyans. Cependant, certains traits de ces derniers pouvaient se retrouver parmi les aptitudes de cette sous-espèce : une vision accrue ainsi qu'une ouïe particulièrement développée. La largeur du cou laissait également supposer une musculature plus grande que rencontrée chez les autres espèces humanoïdes.

Faisant appel à ses souvenirs de ce qu'il avait lu dans les écrits Rakatas lors du trajet jusqu'à Saki, il nota que cette tribu primitive avait soutenu les Rakatas durant leur déclin. Étant donné que cette période trouble s'était terminée sur une guerre civile dont les historiens avaient très peu de traces, l'archéologue ne pouvait déterminer si les Manakas avaient soutenu un camp plutôt que l'autre, ou même un tiers. Dans de nombreuses civilisations la tête sur la pique permettait de délimiter le territoire. Cependant ici la crainte des Manakas pour les mauvais esprits, appelés "Jah' Loo", pouvait éventuellement expliqué un tel comportement. Le plus important à savoir était l'hostilité et l'agressivité des locaux, de part le culte Rakata traditionnel. Cela contrastait d'ailleurs avec les passages mentionnant le "guide", un jedi aux motivations incertaines qui aurait participé à l'expansion du culte Rakata.

Wush' eut du mal à se remémorer des écrits décrivant l'architecture Rakata. Visible de loin, ce qu'il restait des colonnes cylindriques masquait partiellement une sorte de dôme au centre des ruines. Il devait s'approcher davantage pour observer plus en détail celles-ci.

Syrah chuchotant quelques mots à l'autre jedi, l'Umbarienne revint rapidement au reste du groupe et l'Ithorien. « Avançons, ça évitera à certains de vomir une seconde fois. Nous vous suivons, archéologue. » Le groupe se mettant en mouvement pour suivre l'Ithorien, Stanfield se permit une tape amicale sur l'épaule de la contrebandière avant de poursuivre sa progression. « Ca peut arriver à tout le monde, t'inquiète... »

Traversant progressivement la jungle, le groupe avança en courte file de trois de front. Les deux jedis et l'archéologue étaient devant, suivis par la Zabrak, Stanfield et la Bothan, puis fermaient la marche la contrebandière, Opou et les deux autres para-commandos (l'humain nommé Tievan et l'imposant Gran). Chacun se montrait particulièrement alerte, atterrir dans une jungle avec un énorme vaisseau n'étant pas vraiment discret. Aussi l'embuscade était à envisager si les Manakas étaient proches. Cette crainte ne tarda pas à s'accentuer lorsque deux rapides cris d'oiseaux résonnèrent dans les environs et qu'une première flèche se figea dans un tronc juste à côté du Gran. « Embuscade ! »

De nouveaux cris s'ensuivirent, mais dans un langage primitif et guttural cette fois, accompagnés par une première volée de flèches en provenance de l'arrière du groupe. Chacun s'abritant aussitôt derrière les épais troncs des arbres proches. « Je ne parviens pas à les localiser ! » cria Tievan tandis que la Bothan, soudain livide, désignait un cadavre embroché sur une pique non loin. « C'est truffé de pièges !! » En armure noir intégral, le soldat sith n'avait sans doute repéré la fosse que trop tard, une sérieuse complication pour fuir vers les ruines...

La pluie de flèches semblant ne jamais s'arrêter, Syrah prit alors les commandes : « Tievan, Bento, Iros, à 3 vous me faites un tir de couverture. Tout le monde court vers les ruines, ils sont bien trop nombreux. Et évitez ces fichus pièges ! »

Le cadavre juste devant elle, Dall vit alors une sacoche avec deux grenades. Toutefois la dépouille était à découvert, ce qui voulait dire que prendre les deux explosifs était des plus risqué.



► Afficher spoiler
Il reste une quinzaine de mètres avant la zone dégagée menant aux ruines. Si vous courez vers les ruines en évitant les pièges, n'hésitez pas à préciser pour quels jets vous dépenser vos points de destinée (1 obscur et 4 lumineux actuellement).

Wush Xenobiologie:The end result: 2 successes, 2 threats

Wush Lore: The end result: (tous les dés se sont annulés)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Mai 2019, 10:46 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
8/11 : Stress

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11002
Évae avait opiné du chef en réponse à ce que Syrah lui avait dit, puis s’était légèrement écartée, reprenant son approche qu’elle espérait discrète.
Quand les flèches se mirent à pleuvoir, que l’ordre de courir survint, elle n’hésita pas et s’élança, cherchant à couvrir le flanc où elle se trouvait, à l’aide de son sabre et son armure .... mais surtout à aller s’abriter. Elle ferait ce qu’elle pouvait pour protéger les autres, mais la zolander n’allait pas rester trainer en terrain dégagé.

► Afficher spoiler
J'utilise un point lumineux.

Edité : 27 Mai 2019, 17:07 par Kaochi (2×)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Mai 2019, 16:58 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur
Stress : 15/15

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 674
Localisation : Marseille
Wush'tuibs se raidit lors qu'il entendit l'alerte. mais son instinct de survie se mit en branle immédiatement après. Plutôt que sprinter, il utilisa sa connaissance des environnement hostiles pour se fondre dans le couvert de la jungle, afin de progresser prudemment jusqu'aux ruines.

► Afficher spoiler
Citer :
Les deux peuvent servir ...
* Stalker
The character adds a Bonus die per rank of Stalker to all Coordination and Stealth checks.
* Shortcut
During a chase, the character adds a Bonus die per rank of Shortcut to his checks made to catch or escape an opponent..
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Mai 2019, 17:14 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur
stress 13/13

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1747
Mue par une pulsion subite, renonçant à tout instinct de conservation, sans vraiment comprendre pourquoi. Peut-être le fait d'être sans arme dans un milieu des plus hostiles alors que la mort s'approchait, une arme pouvait finir par être utile. Ainsi elle se jeta en avant pour récupérer les deux grenades, puis bascula aussi vite en arrière et courut en direction des ruines aussi vite qu'elle le pouvait. Elle n'était vraiment pas faite pour ce genre de chose, elle n'avait aucune condition physique.

Je vais prendre un point lumineux pour récupérer et m'enfuir avec les grenades.

_________________
Il n'y a pas de connaissance qui ne soit puissante : Ralph Waldo Emerson
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Mai 2019, 00:13 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2364
Localisation : Ste-Foy, Québec
Fasse à l'embuscade, Aerena s'était cachée derrière un tronc d'arbre, son blaster tenu à deux mains alors que les paroles de Stanfield résonnaient encore dans sa tête.

Ça peut arriver à tout le monde, mais pas à moi. J'ai connu l'horreur des ruelles; un truc comme ça, ça ne devrait pas m'affecter, et pourtant...

[grande respiration]

Et pis merde...

Prenant sur elle pour refouler le reliquat de nausée qui lui chatouillait encore la gorge, la contrebandière réfléchit à toute vitesse :

De un : c'est une journée de merde, mais j'ai connu pire; merci Vah'ra.

De deux : ce temple ne doit pas être une destination tourristique pour Impériaux; la présence du corps montre qu'ils sont déjà ici, dans le temple, et qu'ils attendent très certainement les Républicains (après ce qu'il s'est passé à la capitale, ils savent qu'on vient; aucun élément de surprise de notre côté).

De trois : on peut supposer, aux cadeaux de bienvenue que nous recevons présentement, que leur contact a été tout sauf amical; on reçoit la contre-attaque des indigènes pour les conneries faites par les Impériaux.

De quatre : les Républicains ne parviendront pas à traverser la zone à découvert sans perte, et encore c'est sans parler des pièges.

Aerena s'appuya contre le tronc (Qu'elle aille se faire voir chez les Hutts, cette Syrah!), songeant rapidement à un plan, lorsqu'une idée lui vint.

Un dicton des guerres de gang de Nar-Shadda : pour vider un nid de Hutts établi dans un quartier, la manière la plus efficace [et la plus radicale] de s'y prendre serait de raser le quartier, mais quel dommage que l'on ait toujours manqué d'explosifs pour réaliser cette méthode.

Et pourtant, là, on avait un vaisseau et son artillerie, alors pourquoi pas...

« He oh, Tievan. Lâches un appel au vaisseau, histoire de savoir si l'Illium aurait de l'armement embarqué pour nettoyer ce bosquet. Mieux vaut des pertes du côté des indigènes que du nôtre, tu ne crois pas? »

Et pour le reste, on verra...

► Afficher spoiler
En bref... une demande pour un tir de barrage.
Pas de jets demandés de mon côté, du moins pour le moment. Et aller dans le temple n'est pas dans mes plans du moment.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Juin 2019, 00:43 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3287
Le décompte se terminant, tous se mirent à fuir au signal de la jedi, l'archéologue optant pour un détour où la végétation était plus dense pour disparaître de la vue des assaillants. La Bothan avait cherché de son côté à ramasser les grenades proches, mais une volée de projectiles l'en avait empêché, plusieurs projectiles manquant de la toucher pour se figer dans le corps du sith.

Les cris fusaient de toute part, les para-commandos effectuant un premier tir de couverture tandis que tous se dirigeaient vers les ruines. « Aux abris !! » cria la Zabrak tandis qu'une nouvelle volée s'abattait dans leur direction. Ce fut à cet instant que la contrebandière suggéra de solliciter la puissance de feu du vaisseau et que l'Umbarienne acquiesça aussitôt. « Bonne idée. Tout le monde reste à couvert, je contacte les autres... Qerx, nous sommes tombés dans une embuscade. Faites feu dans notre direction. Je répète : tirez dans notre direction ! »

Un long silence s'ensuivit dans le comlink, les cris des sauvages se faisant de plus en plus proches alors que des projectiles venaient désormais également des côtés. Une flèche se plantant dans le flanc du tronc contre lequel s'était adossé Stanfield qui s'accroupit aussitôt parmi les hautes fougères. « Bon sang, il fait un somme ou quoi ?! »

Tievan s'inquiéta alors de l'absence de Wush' : « Je n'ai pas l'Ithorien en visuel. Nous a-t-il au moins entendu ? »

Les projectiles dangereusement proches se multipliant, l'Umbarienne réitéra son ordre fermement, son regard alerte repérant un Manaka sur le flanc gauche du groupe : « Iros, à 10 heures ! » Le Gran tira aussitôt, la silhouette à peine visible à une quinzaine de mètres s'effondrant d'un bruit lourd au sol. Puis la voie de Qerx se fit enfin entendre dans le comlink : « Ici Qerx, je fais feu. Restez à couvert. » Une bruyante détonation retentit alors dans la jungle, des arbres s'abattant dans une explosion. Le craquement du bois résonna, avant qu'un nouveau tir ne fasse trembler le sol.

Risquant un bref regard en direction des assaillants, Stanfield partagea ce qu'il venait d'entrevoir : « Ils se dispersent. C'est notre chance ! » L'imposante silhouette d'un arbre basculant dans leur direction se profila soudain. « Maintenant ! » Se dispersant à son tour, la troupe se rua en direction des ruines, moins d'une vingtaine de mètres les séparant de leur objectif. Les yeux rivés au sol pour éviter les fosses camouflées et autres pieux dissimulés, ils passèrent devant de nos nouveaux cadavres siths, avant d'arriver dans la zone dégagée menant aux décombres des ruines.

Sautant par-dessus une colonne jonchant le sol, la jedi attendit à couvert que tout le reste du groupe arrive à son niveau pour se diriger vers le dôme central, seule la Zabrak semblant avoir été touchée par une flèche. L'entrée de ce qui devait être un temple ou autre lieu de culte se trouvait à une vingtaine de mètres plus profondément dans les ruines. De hautes herbes arboraient les quelques parterres séparant les nombreux amas de pierres, statues de guerriers Rakatas et autres colonnes plus modestes, seul le dôme semblant constituer le bâtiment principal. Toutefois, celui-ci ne faisait pas plus de cinq mètres de haut et demeurait assez modeste pour un tel édifice.

Encore haletant, Tievan nota qu'aucun Manaka ne semblait être dans les parages. « Ils ont tout bonnement disparu. Vous pensez qu'ils n'osent pas s'approcher des ruines ? »

« Peut-être... » fit Syrah l'air absente. « Je sens plusieurs présences obscures en ces lieux : celle du sith, mais également d'autres, bien plus anciennes et confuses. Vous souhaitez toujours mener la marche, archéologue ? »


► Afficher spoiler
Wush discrétion : The end result: 3 successes, 1 threat
Wush vigilance : The end result: 3 successes

Évae athlétisme : The end result: 3 successes
Évae vigilance (point lumineux) : The end result: 1 success

Dall coordination : The end result: (tout s'annule : aucune réussite donc échec du jet)
Dall athlétisme : The end result: 1 advantage, 4 failures
Dall vigilance (point lumineux) : The end result: 1 advantage, 1 failure
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Juin 2019, 04:36 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2364
Localisation : Ste-Foy, Québec
Aerena

► Afficher spoiler
Dans le chaos ayant suivi l'attaque des sauvages et la riposte de l'artillerie de l'Illium, la contrebandière avait profité de la chute d'un arbre massif pour s'éloigner furtivement du groupe de Républicains. Puisque dans sa réflexion sur leur situation du moment, elle en était venue à une conclusion assez intéressante :

De cinq : on peut supposer que les Impériaux sont venus en vaisseau, et non à pied; il ne doit pas être stationné loin.

Ainsi, passant d'un tronc d'arbre à un autre tout en restant à couvert, Aerena entreprit de suivre prudemment les sauvages qui s'enfuyaient. Y avait-il une chance pour que ceux-ci la mènent à l'engin de transport des Impériaux, ou sinon à une piste pouvant lui permettre de le déceler?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Juin 2019, 00:13 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
8/11 : Stress

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11002
Évae alla se positionner à l'avant, cherchant à couvrir le groupe en cas de rencontre avec un Sith. Ou pire, une de ces "présences obscures et confuses".
La jedi hésita un peu, mais entreprit elle aussi d'agir calmement pour tenter de percevoir ces formes dans les flots de la Force.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Juin 2019, 11:04 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur
stress 13/13

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1747
La jeune Bothan avait pêchée par excès de confiance et les ennemis n'avaient pas été dupe un seul instant. Le corps du Sith était un bel appât, il s'en était fallu d'un poil de crinière pour qu'elle bascule de façon définitive de l'autre côté.

Elle n'était pas prête à mourir pour de simple grenade, ayant renoncé à son entreprise, elle décida de prendre les jambes à son coup dans la direction qu'avait indiqué Maître Syrah, elle lâcha une petite prière à la volée pour ne pas tomber sur un piège. Elle piqua son sprint en zigzaguant.

Essoufflée par tant d'efforts et la forte monté d'adrénaline, son cœur battait la chamade, son poil était humide de transpiration, le fait d'avoir frôler la mort. Elle essaya de ne pas céder à la panique et piquer une crise de nerf. Elle ne comprenait pas pourquoi elle avait pris un tel risque. Elle inspira et expira profondément pour se calmer.

« Entre le poltur et le Shilmer je ne sais pas quoi choisir. Mais bon j'espère que nos effort héroïques vaudront une belle récompense... Mais ne compter pas sur moi pour ouvrir ou fermer la marche. Je ne suis pas suicidaire »

puis elle se marmonna pour elle-même

« enfin cela reste à voir ma petite »

_________________
Il n'y a pas de connaissance qui ne soit puissante : Ralph Waldo Emerson
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Juin 2019, 12:37 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur
Stress : 15/15

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 674
Localisation : Marseille
Wush'tuibs ne s'était absolument pas attendu au tir d'artillerie du vaisseau, lui qui avait favorisé la discrétion. Il s’inquiéta tout d'abord, pensant à une attaque sith, mais quand il reconnut le vaisseau, il se fit encore plus furtif, et s'approcha des ruines. Ce n'était guère subtil, mais bon, il était accompagné de militaires ...
Même si les ruines n'étaient pas grandiose, l'archéologue était ému comme à chaque fois qu'il découvrait un tel lieu. Il détailla les statues, l'entrée, avant d'être tirée de sa contemplation par Syrah.

« Aucun problème pour ouvrir la marche, afin de déceler d'éventuels pièges ou autres.
par contre, je ne serai guère utile contre des siths, restez à mes côtés. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Juin 2019, 22:37 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3287
L'Umbarienne haussa un sourcil lors du commentaire de l'Ithorien, visiblement intriguée. « Vous avez déjà eu à faire à un sith ? Intéressant... »

Se tournant vers la Bothan, elle haussa les épaules tandis que le Gran soignait la blessure de la Zabrak. « Je vous proposerais bien de garder l'entrée avec Bento, mais nous pourrions avoir besoin de vos talents à l'intérieur. »

N'écoutant pas vraiment la conversation, Évae se concentrait sur les présences proches dans la Force. Elle sentit la noirceur glaciale caractéristique du sith qui avait tué son maître, jamais elle n'oublierait une telle aura. Elle cru ensuite percevoir les autres présences qu'avait mentionné Syrah, mais l'intervention de Tievan perturba soudain sa concentration. « Attendez, mais il manque quelqu'un... Où est la pilote ?!! »

Imperturbable, la jedi lança un regard en direction de la jungle. Les tirs du vaisseau avaient cessé depuis un moment déjà. Les sauvages, eux, pouvaient être n'importe où. « Nous ne pouvons pas partir à sa recherche. C'est trop dangereux pour l'instant et nous avons une mission à effectuer. Bento, vous garderez l'entrée des souterrains avec Stanfield. Vous surveillerez nos arrières, et ça laissera la possibilité à la pilote d'éventuellement vous rejoindre. À présent, allons-y... »

Sans perdre un instant, elle s'enfonça dans le sombre tunnel dallé de pierres. Descendant progressivement sur une dizaine de mètres, le couloir avait subi les ravages du temps, le sol fissuré en de multiples endroits étant également recouvert d'une mousse glissante. Le groupe arriva dans un grand hall où huit silhouettes formaient un cercle parfait. En son centre, un terrain d'entraînement sablé légèrement en contrebas occupait la majeure partie de la salle. L'archéologue ne manqua pas de reconnaître les statues, identiques aux ruines de Chalcedon : quatre individus proches-humains encapuchonnés et quatre Rakatas. Le long des flancs, des rangements et autres pendoirs exhibaient masses d'entraînement, bâtons et sabres.

« Je croyais que les Rakatas considéraient les autres espèces comme inférieures. Une théorie ? » fit la jedi aux courts cheveux blancs tout en continuant à marcher vers l'unique couloir qui leur faisait face.


► Afficher spoiler
Vous êtes 7 : les 2 jedis, le Sakiyan, les 2 para-commandos, la Bothan et l'Ithorien.

Aerena

► Afficher spoiler
Accroupie parmi les hautes herbes, la contrebandière demeurait immobile. Après l'arrêt des tirs du vaisseau républicain, elle avait entreprit de suivre les Manakas et avait filé discrètement deux sauvages dans la direction opposée à l'Ilium. Le problème était qu'elle venait de manquer d'être repérée par un autre groupe plus éloigné. À vrai dire, ils l'avaient même peut-être vue. Le doute persistait. Elle était à présent coincée dans sa cachette, hésitant entre poursuivre parmi les hautes herbes (au risque d'alerter les quelques hostiles) et attendre encore quelques instants au risque de perdre la trace des locaux bien plus à l'aise qu'elle dans cette jungle inhospitalière et truffée de pièges.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Juin 2019, 11:03 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
8/11 : Stress

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 11002
Évae se dirigea vers les rateliers, les examinant un instant avant de rejoindre et suivre maître Syrah.
« Ces armes n'ont pas l'air d'avoir été touchées récemment. »

La jeune jedi se demandait ce qu'elle allait pouvoir faire pour aider. Pour le moment, son sabre laser replié, tenu en main, elle accompagnait le mouvement.
« Si le sith n'est pas seul, que ferons-nous ? Nous risquons d'avoir les mains pleines pour s'occuper de lui, même à deux. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Juin 2019, 16:50 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur
stress 13/13

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1747
La Bothan sourit bizarrement à la remarque de la Jedi. « Je vous suivrai dans les ruines sans aucun problème, je vous donner juste mes prédispositions et je suis prêt à faire ce qui est dans mes capacité sans rechigner. »

Elle réajusta son barda et s'inséra au milieu du groupe, elle regarda avec attention les statues et attendit les commentaires du professeur, les connaissances étaient bonnes à prendre.

_________________
Il n'y a pas de connaissance qui ne soit puissante : Ralph Waldo Emerson
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Juin 2019, 18:51 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur
Stress : 15/15

Inscription : Jan 2014
Message(s) : 674
Localisation : Marseille
Wush'tuibs fouilla dans ses connaissances et ce qu'il avait appris des précédentes ruines pour tenter de comprendre l'idéologie de ses adepetes du Côté Obscur, pourquoi ils se mêlaient aux autres races, malgré le racisme des siths.

« J'ai déjà visité une ruine de l'Empire infini, bien plus grande cependant.
On y retrouvait ces mêmes statues, où humains et proches humais étaient sur un pied d'égalité, ce qui est contraire à la doctrine sith.
Il y avait aussi d'étranges textes, ils voulaient créer un être supérieur, essence du Côté Obscur, à force de sacrifice.
Ils étaient dirigés par un cercle de 8. »


Tout en disant cela, l'ithorien triait ses pensées et tentait de voir s'il y avait un quelconque texte dans les environs.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Juin 2019, 02:56 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2364
Localisation : Ste-Foy, Québec
Aerena

► Afficher spoiler
Voyant l'arrivée d'un second groupe de sauvages, la contrebandière eut la sagesse de se cacher : mieux valait, pour sa sécurité, de ne pas être repérée.

La journée va de mieux en mieux.

Restant accroupie dans les hautes herbes, elle attendit, espérant que les sauvages qui approchaient ne la remarqueraient pas.
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL