Nous sommes actuellement le 21 Avril 2024, 09:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 73 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : [Pathfinder] La Pierre de Sang
Message Publié : 09 Mai 2021, 17:16 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
« Nous n’avons rien trouvé, Madame. »
Le Sergent Ronchard, la cinquantaine grisonnante, la moustache déployée, masquait mal son anxiété. Son casque tournait dans ses mains, soulignant son air dépité. C’était la troisième femme disparue dans un des hameaux entre Cuvalier et la mine d'or en trois semaines, sans aucun indice. Les battues n’avaient rien donné. Bien entendu, même les soldats ne s’aventuraient pas dans la forêt, et les abords du lac étaient dangereux, la nuit. Avec un été aussi sec, les traces étaient difficiles à identifier et à suivre. Et voilà que toute cette affaire allait lui retomber dessus.

Jana de Cuvalier soupira. Lasse, elle n’avait pas que ça à faire. Responsable officieuse de la ville en complément de son époux malade, incapable de diriger les affaires, elle était devenue au fil des années un élément pivot dans la Baronnie. Même le Baron, Enguerand, trop jeune pour ce rôle, se reposait sur son esprit. A quarante-sept ans, elle passait plus de temps à Horbourg qu’à Cuvalier.

Elle se leva de son siège en marqueterie travaillée, et alla à la fenêtre. Des tableaux et des tapisseries somptueux recouvraient les murs, mais Jana aimait cette pièce, son cabinet, surtout pour la luminosité qu'apportait les grandes baies vitrées donnant sur la cour intérieure de la demeure du Chevalier, et au-delà, sur la place principale de Cuvalier. Il y avait tant d'animation là-bas, cette vue avait toujours eu un aspect hypnotique pour elle.
« Il faut résoudre cette affaire » insista-t’elle. « On ne sait même pas si c’est une bête, des ogres ou quelques bandits... » Et donc, l'ampleur du danger. Elle se tourna vers un homme grand, décharné, à la petite barbe taillée. L’homme faisait office de comptable et de connétable pour Cuvalier, surtout en l’absence de Jana. « Aguin, montez une équipe ». L'homme hocha la tête.

...et c'est là que vos personnages interviennent...


Bonjour ! :mrgreen:

Je vous propose cette aventure, prévue pour 4-5 personnages de niveau 2, sur le système de jeu Pathfinder.

Cette aventure se déroule dans un univers de mon cru, la Baronnie d’Horbourg, qui a servi de cadre à plusieurs autres scénarios sur ce site. Mais cette aventure se déroulera 25 ans plus tard que les autres.

Certains membres anciens du forum et ayant joué des aventures de la précédente campagne se sont déjà positionnés (Baloo, Goku et Keyradin pour ne pas les nommer), mais cette aventure peut parfaitement accueillir des nouveaux et des débutants. N'hésitez pas à postuler !

Pour ce qui est du rythme de jeu, ça va être plutôt cool. Comptez trois posts par semaine environ. ;)

Si vous désirez participer à cette aventure, j’attends de vous des Backgrounds s’intégrant dans l’univers de la Baronnie. Votre personnage est né dans cette Baronnie, y a vécu au moins son enfance, connait des gens de la Baronnie, y est connu…
Vous trouverez plus d’informations sur la Baronnie d’Horbourg dans les spoilers suivants, mais une fois votre concept établi, je pourrai vous donner quelques informations supplémentaires pour intégrer votre personnage encore plus :

Remarques générales
► Afficher spoiler
- Cet univers est un univers low level. Ca ne veut pas dire low fantasy (la magie, ça existe, tout le monde sait ça, et les magiciens ne sont pas plus craints que les chèvres crachant le feu ou les trolls à deux têtes), mais bien low level : Une poignée de personnages ont atteint le niveau 10 ou plus. En étant niveau 2, votre personnage est déjà remarquable, 75% de la population n’atteindra jamais ce niveau. Il est l’un des gars qu’on appelle dans le village quand on a besoin de gros bras, il n’est pas loin de faire partie du conseil du village… Dans un hameau, il est l’un des plus hauts niveaux, si ce n’est pas LE plus haut niveau.
- Pour info : Je joue le Charisme comme facilitant la vie (ou pas) des personnages quand ils sont en interaction avec des PNJs. Le charisme sert au premier contact. Un paladin qui se pointe sur une place de village, tout le monde l'a remarqué et est prêt à l'aider. Un rôdeur qui fait pareil, personne ne l'a vu.
- Bien sûr, votre personnage peut avoir femme/enfants et une liste de contacts longue comme le bras, mais tout cela doit être cohérent avec le BG / le charisme / le métier.

Un peu d’histoire…
► Afficher spoiler
-200 ans : La Baronnie d’Horbourg, et même le Comté de Panîvre dans son ensemble, a été créée suite à l’expansion du Royaume de Mascar vers l’Est, au-delà du Grand-Duché de Thodert, en franchissant le col de l’Orme. Les terres y étaient inhospitalières, bourrées de monstres dangereux, mais les hommes ont su s’installer en sécurité dans les plaines le long de l’Aurole, le fleuve formant une boucle dans la Baronnie et reliant la grande majorité de ses villages. S’éloigner de ces terres cultivables, c’est se mettre en danger, car de nombreux ogres, trolls, chiens des enfers et autres créatures aberrantes règnent dans les forêts et les collines.
-75 ans : Il y a soixante-quinze ans eut lieu dans les collines du Nord une guerre entre gobelins et orcs. Faisant appel à des démons (dont certains rôdent toujours dans les parages), les premiers ont gagné, repoussant quelques familles orcs au cœur des terres humaines. D’abord accueillis froidement, ils ont fini par s’intégrer, surtout dans les hameaux près des villages de Sangris et d’Hagetlande, souvent en proie aux attaques de créatures malfaisantes. Leur valeur au combat a été reconnu. Le mélange des populations a inévitablement généré des sang-mêlés en grand-nombre, dont certains occupent aujourd’hui, quatre à cinq générations plus tard, des fonctions élevées dans ces villages.
-26 ans : La guerre entre orcs et gobelins eut un effet sur les relations commerciales de la Baronnie : La route de Passe du Rocher Fantôme, reliant la Baronnie à des citées naines au Nord-Ouest, ainsi qu’à Mascar sans avoir à passer par le Grand-Duché de Thodert, a été coupée. Ce n’est qu’il y a vingt-cinq ans que la route a pu être réouverte, grâce à l’action héroïque d’une poignée d’aventuriers et la libération d’un relais de caravane sur cette route. Grâce à cela, la Baronnie est intégrée dans un vaste réseau commercial, celui des Marchands-Caravaniers de l’Aramante, qui a pris une position de plus en plus importante dans la Baronnie. Cela génère également un revenu conséquent à la Baronnie, les habitants en profitent largement, surtout à Cuvalier, Horbourg, Rivourbe, ainsi que Simore. A noter que depuis peu, quelques familles de hobgobelins se sont installées à deux kilomètres du relais, et viennent commercer régulièrement de façon pacifique.
- 25 ans : Ceux qui l’ont vécu s’en rappellent. Il y a vingt-cinq ans, du jour au lendemain, une trentaine de personne ont décidé de quitter époux, femmes et enfants, sans un mot pour eux, ne prenant que le strict minimum, pour se rendre dans un lieu inconnu. Ils provenaient de toute la baronnie, mais se seraient décidés exactement le même jour. Certains d'entre eux étaient connus, occupaient des postes en vue. Deux jours plus tard, leurs enfants ont également disparu. Nul ne les a jamais revu.
- 20 ans : Des premiers échanges diplomatiques ont eu lieu entre la Baronnie d’Horbourg et trois cités d’hommes-lézards vivant dans les marais, à l’Est de la Baronnie. Ces hommes-lézards vivent dans des cités en pierre entourant des pyramides à degré. Ils vénèreraient un dragon millénaire caché dans les marais. Ils possèdent dans leurs temples des pierres étranges aux contours indistincts, luisants de leur propre lumière. Pour l’instant, les échanges avec ce peuple sont amicaux mais minimes.
- 12 ans : Il y a douze ans, le Grand-Duché voisin, « ennuyé » par le fait que certaines caravanes ne passent plus par Thodert, lança une attaque contre la Baronnie, avec l’aval des autorités religieuses. Ces dernières trouvaient les alliances entre humains et orcs « contre-nature », et la place des femmes dans les hiérarchies trop prononcée. Mais la garnison de Sangris, soutenue par des héros légendaires comme Eléonore de Sangris, Eryn, Ormak Sangfier, ou encore Jean des loups, tint bon, repliée dans la demeure du Chevalier dirigeant le village. Cette demeure, construite à flanc de falaise, est reliée à un important réseau de cavernes pouvant accueillir toute la population. Le siège dura un an et six mois. Le Grand-Duché accepta après tractations de se retirer, et les autorités religieuses décrétèrent finalement que la Baronnie embrassait une variante religieuse existant déjà dans d’autres parties du Royaume de Mascar. Le traité fut scellé par le mariage d’Eléonore de Sangris avec Forblin, le deuxième fils d’un baron du Grand-Duché, paladin de Tyr. Le mariage n’est pas heureux, de façon notoire. Et de là à dire que le Grand-Duché a décidé d’en rester là… Suite à cette « escarmouche », il a été décidé que le chambellan, Ruyl, prendrait le rôle de diplomate et se rendrait à la capitale, Mascar, pour soutenir les intérêts de la Baronnie. Il fut remplacé dans son rôle par Colvic.
- 5 ans : Le Baron Foulques d’Horbourg décède. La mort semble suspecte à certains, mais les médecins déclarent une mort naturelle. Il laisse la baronnie à son fils ainé, Enguerand d’Horbourg, qui se révèle moins doué pour ces affaires que son père. Heureusement, il peut compter sur le soutien des chevaliers des villages de la Baronnie, dont la dirigeante officieuse de Cuvalier, Jana, qui, à maitenant presque cinquante ans, a su faire profiter son village et sa population de la manne générée par l’arrivée des Caravanes.
- 2 ans : Enguerand d’Horbourg nomme Goldrigue de Couste Chambellan en remplacement de Colvic, tombé en disgrâce.

Un peu de géographie…
► Afficher spoiler
Image
Par rapport au royaume de Mascar dans lequel elle est intégrée, la Baronnie d’Horbourg se situe au Nord-Est. Cette zone est colonisée par l’homme depuis à peine deux siècles.
- 80000 habitants sur un territoire représentant un département français. Donc de grandes zones sans habitants et sans surveillance.
- Le climat est tempéré.
- Point de vue commercial, la baronnie a une mine d'or d'où elle tire quelques richesses, et qui est à l'origine de la colonisation des lieux. Cependant, le filon devient de moins en moins rentable. Également, la baronnie exporte son bois.
- La vie humaine est organisée autour du fleuve Aurole, qui suit les routes commerciales les plus importantes de la Baronnie : Vers l’Ouest et le Grand-Duché de Thodert, et vers le Sud et la Baronnie de Vabre. Le fleuve forme une grande boucle dans la Baronnie, de l’Ouest vers l’Est, puis le Sud et retournant vers l’Ouest. Chaque année, la descente par le fleuve du bois coupé par les bucherons de Sangris est suivie par l’ensemble de la Baronnie comme une fête.
- La « capitale », Horbourg, fait 8000 habitants, avec des représentants de toutes les races, et se trouve quasiment au bout de la boucle formée par le fleuve Aurole.
- Les villages importants sont, en suivant le fleuve, Sangris à l’Ouest, Cuvalier au centre, Horbourg, Hagetlande à l’Est, Simore, Rivourbe au Sud et Bocsombre au Sud-Ouest, la ville la plus isolée par rapport à Horbourg. Tous ces villages sont dirigés par un Chevalier, sauf Horbourg, pour lequel le Baron nomme un Maire. Les villes les plus concernées par la route commerciale suivie par les Marchands-Caravaniers de l’Aramante sont Cuvalier, Horbourg et Rivourbe, mais également Simore depuis qu’un pont a été construit sur l’Aurole.
- L’intérieur de la boucle est majoritairement composé d’une forêt épaisse, où résident nombre de créatures hostiles, quelques druides et une bande de brigands qui attaquent les caravanes aux alentours de Bocsombre. Comme frontières naturelles, vous trouverez des collines et montagnes à l’Ouest et au Nord, et des Marais à l’Est. Au Sud, la limite avec la baronnie de Vabre suit le fleuve Aurole.
- Le Baron d'Horbourg fait allégeance au Comte de Panîvre (Panîvre est situé plus au Sud, un peu plus bas que la Baronnie de Vabre), qui lui-même fait allégeance au Roi. Une autre baronnie du Comté de Panîvre est la baronnie d'Avaugour, située encore plus au Sud que Panîvre.
- Une communauté elfe vit dans une forêt au Nord-Est d’Horbourg.
- Parmi les lieux notables : L’abbaye de Valirée, dans les montagnes au Nord de la forêt des elfes, où des moines et des prêtres s’abîment dans la contemplation des dieux. La spécialité de l’abbaye est la reproduction d’ouvrages. Elle comporte la bibliothèque la plus fournie de la baronnie, et des magiciens ou autres érudits passent à Horbourg pour s’y rendre, en payant des aventuriers pour obtenir une bonne escorte. L’Abbaye existait avant que la Baronnie ne s’implante.
- Un couvent est situé sur une île au milieu d’un lac proche de Cuvalier ; Une Oracle aveugle y réside, attirant quelques pèlerins et des personnes voulant des réponses à des questions complexes.
Le lac fait huit kilomètres de long sur deux à trois de large, sur sa dimension la plus grande. Sur le lac trônent deux îles. Le couvent est situé sur l’une d’elles, celle située au Sud, alors que l’autre est étrangement couverte de brume en permanence.
- La route de la Passe du rocher fantôme : Cette route, réouverte, est gardée du côté de la Baronnie par un relais qui contient une petite garnison de soldats fortement entrainés, ainsi que quelques magiciens. Désormais, le relais est devenu un petit village, avec ses paysans, ses familles…
- Des rumeurs circulent sur le passage d’un (ou plusieurs) dragon au-dessus de la mine d'or. Mais cela est à attester, les témoignages n’étant pas souvent fiables.

Un peu de société…
► Afficher spoiler
La religion :
Point de vue cultes, 3 à 4 prêtres sont présents dans chaque village, et deux bonnes douzaines à Horbourg.

Les dieux les plus priés dans la Baronnie : (dieux de D&D et non de Pathfinder)
Azouth : LN magiciens, mages, lanceurs de sorts en général
Chauntéa : NB agriculture, plantes cultivées par les humains, fermiers, jardiniers, été
Gond : N forgerons, artisans, ingénieurs, gnomes, inventeurs, menuisiers
Shar : NM Caverne, ténèbres, donjons, l'oubli, la nuit, les secrets, Ombre-Terre
Sharess : CB hédonisme, bonheur des sens, lieux de fêtes, chats
Shaundakul : CN Voyage, exploration, portails, caravanes
Tyr : LB justice
et Uthgar : CN Les barbares, la force physique
Les elfes prient leur panthéon spécifique.

Organisation cléricale :
Tous les prêtres sont regroupés dans une seule organisation, quels que soient leurs dieux. Un évêque dirige cette organisation. Ce dernier, en général désigné par tractations politiques complexes à la fois au cœur des temples de Mascar comme dans les châteaux des dirigeants, doit s’assurer d’une certaine « équité » dans le traitement des dieux, même s’il prie lui-même une divinité unique.
Alors que les limites des baronnies sont changeantes au fil des générations, celles des évêchés sont plus stables. L’évêque d’Horbourg s’occupe des âmes de Sangris, Cuvalier, Horbourg, Simore et Hagetlande, alors qu’un autre a en charge les villages de Bocsombre et de Rivourbe, plus quelques villages de la baronnie de Vabre. Ce deuxième évêque a ses quartiers dans la baronnie de Vabre, dans le village de Soltag.


Les langues :

Les langues parlées dans la Baronnie d’Horbourg, par ordre d’importance (veuillez prendre les orthographes exactes des noms des langues en gras) :
- Le Commun : Il s’agit de la langue des humains. C’est la langue la plus parlée dans la baronnie.
-L’Elfe : Parlée uniquement dans la communauté elfe, au Nord d’Horbourg, qui compte certainement plus de 1000 individus (nombre exact non connu), on peut éventuellement entendre cette langue aussi à Horbourg quand deux elfes ou demi-elfes s’y rencontrent.
- L’Orque : Entre Sangris et Hagetlande, on compte plus de 500 orques. Il s’agit de la communauté minoritaire « officielle » la plus importante de la baronnie (les elfes s’excluent d’eux-mêmes de l'autorité du Baron). Près d’Hagetlande, dans certaines communautés mixtes humains/orques, les humains parlent même mieux l’orque que le commun.
- Le Nain : Cette langue s’entend à la mine d’or, mais aussi au cœur de Cuvalier, dans le quartier des orfèvres, et dans quelques échoppes d’Horbourg. Évidemment, les familles naines parlent nain. Mais aussi, par tradition, les transactions de métaux rares, de pierreries et de joailleries se traitent en langue naine. Même quand il s’agit de deux humains qui opèrent une transaction sur l’un de ces produits, le traité est écrit dans cette langue. Ainsi, beaucoup de marchands la connaissent.
- Le Halfelin et le Gnome : Quelques familles de ces races parlent encore ces langues à Horbourg ou dans certains villages. Mais peu d’humains.
- Le Gobelin et le Géant : Des personnages particulièrement aventuriers et louches connaissent ces langues. Ainsi que quelques forestiers qui l’apprennent pour mieux se défendre contre leur ennemi récurent. Même si ces langues ne sont pas entendues dans un contexte « humain », certains seraient peut-être surpris du nombre de personnes qui comprennent l'une de ces langues...
- Le Céleste, l’Infernal et le Draconien : Les ouvrages religieux ou magiques les plus précieux sont écrits dans ces langues. Certains érudits en apprennent une ou plusieurs pour cela. Connaitre l’une de ces langues procure un certain statut, du coup.
- Le Sylvestre : Une poignée de druides et d'elfes ont pu approcher d'assez près quelques dryades, qui ont pu leur apprendre le sylvestre. Mais ce langage ne se transmet pas d'humain à humain, ce qui en limite sa diffusion.

La partie technique pour la création de votre personnage
► Afficher spoiler
Le système de jeu choisi est Pathfinder.

J'autorise beaucoup de choses, notamment tout ce qui se trouve sur le site pathfinder.fr (suivez le lien), mais :
- Classes : Toutes sont autorisées, sauf le chasseur de vampire, le conjurateur, le métamorphe, le samouraï, le pistolier... et autres classes trop marquées par un concept et/ou un univers qui ne s'intègreraient pas dans cette baronnie.
- Races : Toutes les races de base sont autorisées (humain, elfe, etc), plus les races suivantes : Orques et Hobgobelins. Si vous trouvez une référence à une race d'hommes-lézards, ce sera possible également. Vous pouvez proposer d'autres races, mais il faudra un background en béton que je validerai.
- Alignement : Libre, mais souvenez-vous que vous êtes du côté des gentils.

Vous commencez niveau 2 :
- Caractéristiques : 20 points à la calculatrice
- Equipement : 1000 PO.
- Traits : Deux traits, à choisir dans les traits de base et traits raciaux uniquement.
- Contacts : Vous pouvez établir une liste de contacts pour votre personnage (à commencer par sa famille...), mais cela doit rester cohérent avec le Background/profession/charisme.
- Des points en compétence Artisanat ou Profession permettent de faciliter les contacts avec les personnes de ces professions.

Pour votre background, n'hésitez pas à laisser des zones d'ombre : Je saurai les compléter. Pendant ce scénario, ou un prochain. ;)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2021, 17:27 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Ouam!

Message secret pour viadoq.Ok mais du coup, le hellbred amnésique de sa vie passée, je le sors comment le BG? :mrgreen:

En l'état, si je pars sur un Hellbred, ça sera surement un chasseur (la classe hybride du rodeur), parce que c'est ce qui me semble le mieux pour lui (bah ouais, il a la peau qui tire sur le rouge, des cornes potentielles et a pas une belle tête, le hellbred, donc vivre dans les bois pour pas me faire chasser à coup de cailloux, c'est une bonne idée)

Ton avis sur la question? Je peux aussi lui faire un lien avec les elfes qui, même si il est moche, auront vu qu'il n'était pas mauvais (rapport à une certaine guérisseuse qui passait souvent dans le coin?)

Veux-tu que je te détaille ce que j'envisageais niveau avenir pour Clostriana, si tu veux l'intégrer? (à moins que tu n'aies déjà écrit à son sujet)
Et la mine d'or en question, c'est celle en rapport avec la première aventure? Juste pour me faire une idée de ce qu'on peut savoir ou non sur le truc, si ça a été connu, etc etc.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2021, 18:12 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
Message secret pour Keyradin.Alors, oui, l'aspect démoniaque, ça risque d'être un problème dans la Baronnie. Je n'autoriserais pas les tiefelins pour la même raison.
Mais après, tant qu'à créer une race de toute pièce pour Pathfinder, on peut ammener quelques aménagements à sa version DD, n'est-ce pas ? La version Pathfinder du Hellbred peut avoir une apparence moins "diabolique".
C'est à discuter, ça dépend de ce que tu veux faire.
Je n'arrive plus à trouver les références du Hellbred. Tu en as une ? Pour les caracs, j'aurai vu CH+2, SA-2, CO+2. Tu en penses quoi ?

Tu peux décider ce que devient Clostriana, et comment elle réagit aux différents évènements que j'ai décrit pour la Baronnie. ;)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2021, 18:29 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour viadoq.Nan mais le hellbred, c'est pas compliqué mais en l'état, ça aurait mérité d'être employé limite au début de la campagne (un type qui aurait vécu la guerre y'as un bail et qui reviendrait chercher pénitence)

Pour Clostriana, je finis mes exams et je te ponds ça (un partiel sur l'histoire de la Bretagne)
Mon pitch, à l'origine, ce devait être la fille de Clostriana. Clostriana aura choisi Runica pour marraine de sa fille. Clostriana et Runica sont les 2 faces d'une même pièce à ses yeux et Runica sera la plus à même de lui apprendre des choses que Clostriana n'aurait pas pu envisager. Bien sur, elle aura aussi choisi Eryn comme autre marraine pour assurer qu'elle apprenne aussi les valeurs de la société, la loyauté, etc etc... Mix intéressant et qui aura conduit à de magnifiques engueulades entre les deux (avec Clostriana qui dégute un cocktail noix de coco en regardant^^). Et je comptais demander à Bahamut et Goku de se mettre d'accord sur son prénom (étant donné qu'il y a longtemps, c'était la coutume de laisser les parrains et marraines choisir le prénom de l'enfant), histoire de les impliquer aussi dans la création.

Et donc, la chasseresse, suivante de Lurue et de Malar, ayant grandi parmi les elfes (vu que bon, les vilains ayant pu fuir, Clostriana aura préféré se réfugier chez eux pour assurer la sécurité de sa fille et de son mari), ayant eu pour marraine Runica, ayant pour compagnon animal l'un des petits de Croc-noir, je trouvais ça pas mal comme concept et ça me changera de clostriana (et sa capacité à heal de folie^^).

Bref, allez, laissons tomber le hellbred, je suis de nouveau hypé par ce projet. Ouais, je change d'avis souvent mais ça fait tellement longtemps que j'ai pas eu l'occase de créer un perso que les idées fusent^^
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2021, 19:27 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
Message secret pour keyradin.Haha !

Pas de soucis.
Adepte de Lurue et de Malar... le grand écart. Ca doit pas être simple tout les jours, dans la tête de la miss ! :D
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Mai 2021, 19:32 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour viadoq.Elle suit la même voie que runica, la nature prédatrice mais pas mauvaise.

Et lurue,dans son rôle protecteur de la nature.

Elle représente au final la relation que clostriana et runica ont entretenu. Sans ça, elles auraient été ennemies.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Mai 2021, 17:10 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 747
Salut Viadoq. :)

Je serais bien partant pour du Pathfinder, mais puisque tu as déjà des joueurs, serait-il possible d'avoir une petite idée des autres concepts? Ou au moins de leurs classes.

J'ai déjà quelques idées, mais ce serait dommage de faire doublons.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Mai 2021, 18:05 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
En fait, les autres joueurs n'ont pas encore vraiment décliné leurs concepts, à part Keyradin, qui souhaiterait jouer une Chasseuse (la classe hybride druide/rôdeur).
C'est donc très ouvert. :mrgreen:
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Mai 2021, 18:28 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
La partie se déroulant 2 décennies après la dernière aventure, ça ne sera pas les mêmes(vu qu'on était majoritairement humain^^)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Mai 2021, 18:46 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 13348
Je me porte volontaire s'il y a une petite place pour moi.
Mais je laisse la place sans difficulté si ça risque de prendre la place d'un nouveau. :)

La précédente partie, la petite initiation, avait été bien sympathique. Alors j'aurais plaisir à rejouer dans cette baronnie de Horbourg.

Par curiosité, la partie avec Clotilde et compagnie, contre les homme-rats, s'est déroulée dans la même ligne temporelle ? Il y a combien de temps ?

Message secret pour Viadoq.À supposer que je puisse jouer, j'avais dans l'idée une barde, ou un barde, j'hésite encore, un voyageur qui a quelques talents, mais son répertoire manque d'originalité. Il rêve d'assister à des hauts faits, pour pouvoir s'en inspirer et écrire une geste épique à ce propos.
Autrement dit, dès qu'il aurait entendu parler des disparitions, puis du groupe qui se monte pour élucider le mystère, il aurait fait de son mieux pour s'y joindre.

Autre solution, un artiste de cour local, qui aimerait se joindre à l'enquête pour découvrir ce qu'il se passe, et s'il y a de bonnes chansons à en tirer, c'est un bonus. Cette version aurait des attaches plus locales, et serait peut-être plus facile à ajouter dans le groupe immédiatement, mais ça signifie que j'aurais besoin d'un peu de ton aide pour l'inclure dans l'histoire locale.

Enfin, avoir besoin d'un peu d'aide du mj pour placer mes concepts, surtout dans un monde bien formé comme le tien, c'est plutôt normal. :)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Mai 2021, 20:42 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
La partie avec Clotilde s'est déroulée dans la même ligne temporelle que la précédente campagne : Il y a 25 ans. Votre partie avait permis de déceler une autre Pierre de Pure Magie, si vous vous souvenez de ce qu'il s'est passé à la fin de l'histoire, avec Ruyl se déplaçant en personne.

Avec plaisir pour vous deux (isadorbg et toi).

Message secret pour Kaochi.Barde, pourquoi pas.
Pour être intégré dans la Baronnie, il y a plusieurs moyens : Soit faire partie d'une troupe de saltimbanque qui va de villages en hameaux pour aiguayer la population (et avoir quelques revenus), d'une troupe théatrale (il doit bien y avoir ça à Horbourg), et bien sûr tes suggestions. La troupe peut s'être disloquée, ou t'avoir mis dehors, ce qui peut expliquer ta disponibilité. Barde de cour peut-être intéressant, la demande pour participer à cette expédition pouvant venir d'un noble qui souhaite mettre ton perso en avant pour autre chose que de la chanson (ce qui peut être l'ambition de ton personnage, aussi, sortir de la chansonnette pure).
La population s'embourgeoise grâce à la manne apportée par les caravanes qui traverse la Baronnie, effectivement, il y a bien la place pour créer un barde ! :top:
Développe un poil ton concept et je t'apporterai des noms d'alliés et/ou de contacts.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Mai 2021, 21:40 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 747
Ah bah tu vois, ma première idée était de partir sur un archer occulte (archétype magus). Comme quoi, c'est bien de demander. :D

Bon, je vais peut-être sortir ma sorcière du placard. Je sens qu'on va rire. Enfin, moi surtout. :-P
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Mai 2021, 23:51 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 13348
Merci, j'étais curieux. Je ne savais pas si notre petite aventure était devenue canon ou non. Ça fait plaisir à lire. :)

Message secret pour Viadoq.Laissez-moi, mon cher ami, vous présenter ma dernière trouvaille. Elle s'appelle Flora Botaniate, elle arrive tout droit de Thodert et a longuement étudié les arts courtois auprès de maître Bonacchi. Oui, le grand maître Bonacchi, renommé pour ses sublimes poèmes et la fameuse chanson de geste du Chevalier du Val d'Arain.

Je vois que ces noms ne vous sont pas inconnus. Comment pourrait-il en être autrement ? L'homme est un artiste. Et mademoiselle Botaniate est l'une de ses plus doués élèves.
Malheureusement, certains mécènes s'attachent plus aux origines prestigieuses des artistes qu'ils s'attachent qu'à la qualité de leur production. Je dis, qu'ils jettent leurs richesses aux cochons. Flora est celle dont le nom marquera les mémoires.

Mais vous savez mon ami, entre vous et moi, je vais vous faire une confidence. Rien qu'entre nous. Je compte sur votre discrétion.

Selon moi, il manque encore deux choses pour que la petite fleur n'éclose en un splendide bouquet.
La première, son répertoire est encore trop limité. Les chansons de maître Bonacchi sont certes exceptionnelles, et elle maitrise les grands classiques à la perfection, mais cela manque de spontanéité, de nouveauté. Il lui faut de l'inspiration. C'est pour cela notamment qu'elle m'accompagne dans mes voyages. Pour lui ouvrir l'esprit.
Et en parlant d'ouvrir ses horizons, lorsque je pense à elle, je pense avant tout à sa voix, à ses chants. Mais une artiste d'exception doit être capable de bien plus.
Il y a bien des moyens de lancer une carrière et le chant n'est pas le seul acte digne d'éloge.

Voyez-vous où je souhaite en venir ?
Je pense que mademoiselle Botaniate serait ravie de prêter main-forte à vos courageux enquêteurs, au sujet de la petite affaire qui vous préoccupe dernièrement. Elle semblait enchantée lorsque j'ai évoqué cette idée.
Saviez-vous que maître Bonacchi dispense à ses élèves, en plus d'une inestimable formation d'artiste de cour, des leçons d'escrime ? Oui, absolument.

Je vous l'assure mon cher ami, accepter ma modeste proposition n'est pas vous encombrer d'un poids mort.
Bien au contraire.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Mai 2021, 00:10 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 747
Ou puis-je trouver cette aventure si je peux me permettre? ^^

Sinon, va falloir que je réfléchisses au bg. Ma partie préférée. :(
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Mai 2021, 00:14 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
La précédente avec les gros niveaux est en partie 13, sinon les autres sont dans les archives, il me semble.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Mai 2021, 00:20 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 747
Merci. :-)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Mai 2021, 03:45 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 32916
Localisation : Limousin
Parties archivées

Image
Pathfinder
Nouvelle Section, vide, en attente de modo (et de contenu)

L'ancienne section est archivée.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Mai 2021, 08:50 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
Alors, dans les parties ayant déjà eu lieu dans cette Baronnie, nous avons :
- La Passe du Rocher Fantôme
- Les marais d'Hagetlande
- L'âme des lézards (seule partie non terminée)
- Les larmes d'Itzli
et last but not least, la partie 13, Le dit du Démon, qui clôt cet arc.

Nous nous trouvons maintenant 25 ans après, au début, j'espère, d'un nouvel ensemble de scénarios plus ou moins liés. ;)

Une sorcière, pourquoi pas. Kaochi semble partir sur un/une barde.

Message secret pour Kaochi.Pas mal, sympa... mais ne peux-tu pas domicilier cette jeune fille dans la Baronnie, plutôt que la faire venir de Thodert ?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Mai 2021, 09:03 
Hors-ligne Ombre
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2020
Message(s) : 747
Message secret pour viadoq.Pour le concept de sorcière, j'y ai réfléchi un peu et je me disais que ça pourrait être la fille d'un noble de haut rang. À l'origine, la femme du dit noble avait des problèmes à concevoir un héritier. Il alla chercher l'assistance d'une sorcière qui en échange lui demanda de faire un enfant avec elle. Pour deux raisons: avoir une héritière à qui enseigner la sorcellerie et une sorte "d'otage" au cas où (avec possiblement un moyen de maudire la lignée du dit noble par l'intermédiaire de sa fille/apprentie?). Je ne sais pas si les sorcières sont mal vues dans ton univers (en général, oui).

Sinon, si j'ai bien compris la magie est rare, simplement à cause de la rareté des personnages avec des niveaux (arcaniques ou autres). Donc existe-t-il une guilde de mage/lanceur de sort arcanique? Les sorcières apprennent leurs sorts de la même manière que les magiciens donc il y a une certaine affinité à explorer de ce côté. Sauf si les magiciens ne fréquentent pas les sorcières non plus.
D'ailleurs les lanceurs de sorts sont-ils recensés? Ou un truc dans le genre?

Sinon, pour inclure mon personnage dans ton aventure, je me disais qu'elle rend des services divers aux autorités locales, et en échange on la laisse pratiquer son art plus ou moins en paix. À part ça, je pensais lui faire gagner sa vie en créant des potions pour la communauté. Le genre que l'alchimiste normale rechigne à créer (boisson contraceptive, produit dopant, voir poison...). Bref une sorcière en somme!

Peut-être aussi, ajoutez une profession de diseuse de bonne aventure. Pour amplifier le côté magie sans magie du concept. ;)
Voilà, si ça te plait on pourra approfondir ensemble plus tard. J'aurais sans doute d'autres questions. ^^

Edit: Oups, ninja'd ^^. Merci pour les liens, je vérifie ca, ty. :D

C'est bien les bardes. :)
Mais ça ne tape pas fort, ça pourrait impacter mon choix de patron. (vu que les sorcières ne tapent pas fort non plus) ;)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Mai 2021, 09:43 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 13348
Message secret pour Viadoq.J'aurais envisagé de la faire venir d'encore plus loin, si ça n'avait pas été déraisonnable.

Si si, je pourrais en faire une locale. Dans ce cas, elle viendrait de Horbourg, et serait de passage à Cuvalier avec son patron. Ça t'irait ?
Merci pour les liens aussi. Je lirais à l'occasion, ça m'intéresse. :)
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 73 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL