Nous sommes actuellement le 12 Décembre 2018, 02:43

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : [Introduction solo] - Aerena
Message Publié : 23 Octobre 2018, 21:15 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
Ouvrant les yeux, Aerena avait encore la vue trouble, une douleur aiguë au crâne la faisant grimacer. Assise dans le siège de pilote du vaisseau, elle ne remarqua pas de suite à quel point les vitres du cockpit avait été traversée par divers branchages, la jungle rentrant littéralement à bord du Vagabond.

À ses côtés, Brento était inconscient. L'avant du vaisseau était tellement encastré dans les arbres que les jambes du copilote étaient coincés dans la ferraille déformée. Cela n'avait de toute façon plus d'importance. L'humain ne bougeait plus, sa ceinture ayant lâché avec la violence du choc, projetant de ce fait le haut du corps du malheureux droit dans l'écran de contrôle. La flaque de sang dégoulinant jusqu'à ses pieds était sans appel, la contrebandière était la seule survivante à bord.

Écartant les branchages qui gênait son visage, elle défit sa ceinture avant de se lever difficilement de son siège pour observer l'étendue des dégâts causés par le crash. Tout l'avant du cockpit était sévèrement touché et tout particulièrement l'ossature avant du vaisseau. Pianotant sur les commandes encore accessibles, elle nota que l'unité de communication courte distance était hors-service. Appeler de l'aide n'allait visiblement pas être possible. L'ordinateur de navigation permettant les calculs pour entrer en hyper-espace n'était quant à lui pas touché, ce qui n'était pas le cas des capteurs 3D. Bref, le vaisseau était devenu une sacré épave...

S'aventurant non sans vaciller vers le compartiment central du Vagabond, elle nota que la salle des machines ainsi que le cargo étaient toujours accessible, ce qui n'était pas le cas de l'aile gauche du vaisseau et du dortoir. La cargaison d'épices étaient endommagées, mais une bonne partie était encore en état d'être revendue. Le silence qui émanait de la salle de machine signifiait que le vaisseau n'était plus en état de fonctionner, pas sans de longues réparations de quelques semaines.

Empruntant la rampe de sortie, la contrebandière faisait à présent face à une jungle dense et sans merci. Un grondement à la fois lointain et omniprésent émanait de la faune alentours, les hauts arbres exotiques et autres petits animaux arboricoles pullulant autour de l'humaine.


► Afficher spoiler
Jet de perception : The end result: 1 success, 1 advantage.

Plusieurs craquements de branchages se firent soudain entendre en direction du nord, les oreilles attentives de la jeune femme identifiant au moins 2 individus bipèdes approcher...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Octobre 2018, 01:46 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
Loin d'être rassurée par les bruits qu'elle entendait, Aerena rentra discrètement dans son vaisseau, se dissimulant derrière une cloison proche de la rampe et dégainant son blaster, qu'elle pointa vers la sortie; une jeunesse dans les ruelles de Nar-Shaddaa vous apprenait à rester aux aguets du moindre danger potentiel, surtout dans des circonstances telles que celle où elle se trouvait présentement. Les secondes s'écoulèrent. Conservant son sang-froid (malgré une certaine tension, au vu des récents événements), le doigt sur la gâchette de son arme, elle se remémora les raisons du crash.

------------------------------------

Les affaires avaient été mauvaises ces derniers mois. Entre une saisie d'épice, quelques contrats qui avaient finis en échanges de tir de blaster et une dette qui ne se réglait pas, Aerena avait finit par accepter un contrat de transport d'épice plus risqué que d'habitude, pour le compte d'un certain Scalda le Rodian, un lieutenant de l'Échange. À une époque où l'Empire et la République avaient cessés de se tirer dessus et étaient parvenus à un accord délimitant leur territoire respectif (sans rien changer à leur haine respective), le plan de vol prévu traversait la nouvelle frontière qui, on pouvait s'en douter, devait être surveillée par de multiples patrouilles des deux camps; ce plan de vol était une mauvaise idée (et encore, vu sous l'angle le plus optimiste), elle le savait, mais, dans les circonstances, elle n'avait pas vraiment eu le choix d'accepter.

Et c'est ainsi que le Vagabond, son vaisseau, avait été envoyé pour récupérer une cargaison à un spatio-dock situé dans le système de Sarka. Le trajet de l'aller s'était relativement bien passé : un croiseur impérial et des tirs éparpillés de canon laser esquivés près de Boz Pity, bref rien qui ne sorte de l'ordinaire si on tenait compte du conflit récemment "terminé" et de leur désir probable de s’entraîner au tir sur une cible en mouvement (n'ayant plus de Républicains à abattre, ils ont dû estimer que personne ne pleurerait un vaisseau de contrebande; mentalité d'Impériaux : on tire sur tout ce qui bouge qui ne soit pas de l'Empire). Hélas, lors du trajet de retour de la station de Sarka, malgré une modification du plan de vol pour éviter le croiseur précédemment rencontré, le Vagabond fit une sortie dans un autre système à proximité d'un second croiseur impérial et d'une patrouille de chasseurs (plus agiles, plus précis, plus chiants à se débarrasser; mentalité d'Impériaux : quand un grand vaisseau n'est pas suffisant, envoyez-en plusieurs petits pour faire le boulot). La poursuite, inévitable, s'était conclue avec un vaisseau de contrebande écrasé [et visiblement fortement endommagé] dans une jungle inconnue, un copilote mort et une cargaison dans un état passable.

------------------------------------
Aerena, toujours le doigt sur la gâchette de son blaster, se tenait à l’affût du moindre bruit permettant d'identifier avec plus de précision les deux bipèdes qui s'approchaient du vaisseau, qu'il s'agisse d'Impériaux ou d'indigènes.

► Afficher spoiler
Je viens de me renseigner sur la planète, dont tu m'as parlé dans le topic de ma feuille de perso, et j'ai une petite mauvaise nouvelle : elle se trouvait, à cette époque (et comme toujours), en plein coeur du territoire des Hutts, et non dans l'Empire. J'ai donc essayé d'improviser. :sifflote:
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Octobre 2018, 21:02 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
► Afficher spoiler
Rassure-toi, ça fait partie de l'intrigue, des impériaux dans un territoire Hutt. ;)

Arrivant à hauteur du vaisseau, une voix masculine à l'accent alien se manifesta : « Y a quelqu'un ?! »

► Afficher spoiler
Perception : The end result: 2 successes.

Méfiante, la contrebandière nota que les bruits de pas se faisaient de plus en plus étouffés, comme si les deux individus tentaient de se faire discrets. Cette attitude suspecte alerta l'humaine dont le coeur commença à s'emballer, on venait pour piller le vaisseau, non pas pour venir en aide à ses rescapés...

► Afficher spoiler
Plusieurs options :
- tu braques et menaces les deux inconnus dès que tu les vois
- tu tires dès que tu les vois
- tu te caches à l'intérieur et leur tend une petite embuscade
- tu te caches à l'intérieur et attends qu'ils entrent dans le Vagabond pour sortir en douce (une fois qu'ils sont dans une autre salle du vaisseau)
- toute autre option que tu juges plus adéquate (communiquer avant de les voir, etc)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Octobre 2018, 04:38 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
Méfiante, Aerena recula discrètement de quelques pas.

Deux possibilités.

Ou bien ces deux individus étaient des Impériaux désireux d'achever le travail.

Ou bien il s'agissait d'indigènes en quête d'un profit facile.

De ce qu'elle entendait, l'hypothèse des indigènes locaux semblait la plus probable, même si celle de l'Impérial ne devait pas être écartée sans un contact visuel. Aerena réfléchit rapidement. Vu l'état du vaisseau, l'un dans l'autre, ils iraient vérifier le poste de pilotage ou le cargo en arrivant, négligeant probablement la salle des machines dans un premier temps; elle pouvait s'y cacher, dans l'espoir de les prendre à revers.

Et après?

Elle aviserait selon le type d'individus auquel elle aurait affaire, d'après le visuel qu'elle en aurait. De le cas d'une situation pouvant s'achever par une négociation (un type s'y connaissant en mécanique pouvait s'y trouver, mais bon, on pouvait rêver...), avoir son arme en main et être prête à les tirer à revers, même sans que cela s'achève dans un échange de tirs, serait toujours un argument de valeur. Et si cela devait dégénérer malgré tout en échange de tirs, elle serait prête à réagir. Dans tous les cas, se retrouver du côté de la bonne extrémité d'un blaster aurait ses avantages, tant et aussi longtemps qu'elle parviendrait à garder l'initiative.

Faisant de son mieux pour rester discrète, elle se dirigea vers la salle des machines d'un pas lent et mesuré, tout en évitant de perdre de vue la rampe. Arrivée dans la pièce, elle s'appuya contre la cloison à proximité de la porte, son blaster toujours en main. Faisant de son mieux pour écouter les pas des deux individus, elle les laissa entrer dans le Vagabond et pénétrer plus avant dans sa carcasse.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Octobre 2018, 21:58 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
► Afficher spoiler
Discrétion : 3 successes, 3 advantages

S'éloignant prudemment vers la salle des machines, la contrebandière eut le temps de trouver une bonne cachette avant que les deux étrangers n'entrent tout en échangeant leurs diverses théories sur la cause du crash du vaisseau :

« Un règlement de compte dans l'espace, peut-être ? » demanda la première voix.

Son compagnon ricana de sa grosse voix rocailleuse de fumeur. « Aucune idée... Tant qu'il y a de quoi se servir dans le cargo, je me fiche de savoir ce qui a descendu ce vaisseau. »

Entendant les deux compagnons se diriger vers le cargo, l'humaine progressa avec agilité vers le centre du vaisseau, ayant même le temps d'observer les deux hommes de dos. Le premier était un Sakiyan à la peau pourpre tandis que le plus grand était un humain barbu plutôt costaud. Vêtus de simples tuniques rembourrées, ils avaient tout deux leur blaster léger en main.

« Un sacré stock ! » s'exclama celui avec la grosse voix tout en arrivant dans la pièce de rangement de la cargaison. « On ramène le camion-speeder ? »

Aerena n'avait que quelques pas à faire pour prendre à revers les deux intrus et les cribler de tirs. Toutefois, elle pouvait tout aussi bien quitter le vaisseau et éviter tout conflit.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Octobre 2018, 22:32 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
Au vu de la situation de sa dette envers l'Échange, Aerena savait que la perte de cette cargaison, avec la valeur stockée, ne serait que très difficilement pardonnée. Sa dette actuelle l'avait déjà entraînée dans ce contrat de contrebande risqué, avec un vaisseau en état de marche; un ajout supplémentaire à cette fameuse dette serait... désagréable (doux euphémisme). De fait, elle fut portée à prendre quelques risques.

Se positionnant derrière les deux individus, son blaster pointé vers l'arrière de la tête du Sakiyan ("plus petit" étant souvent synonyme de "plus agile"), Aerena répondit d'une voie calme au possible :

« Ou vous pourriez peut-être lâcher simplement vos armes sur le sol et les repousser vers l'arrière, le tout sans vous retourner. »

Le doigt sur la gâchette, elle était prête à tirer sur le Sakiyan s'ils n'obtempéraient pas. Toutefois, s'ils réagissaient "positivement" à sa "demande", elle se savait prête à discuter, tant et aussi longtemps qu'elle parvenait à garder l'avantage de l'initiative et de la puissance de feu.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Octobre 2018, 23:26 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
► Afficher spoiler
Intimidation : The end result: 1 success, 2 advantages.

Levant directement les mains en l'air, les deux intrus lâchèrent chacun leur arme, le plus petit prenant directement la parole. « On va les faire glisser vers vous, mais ne tirez pas. Tout le monde reste calme... » Ce faisant, il fit glisser d'un mouvement de pieds son arme vers l'arrière, imité par son compagnon qui haussa les épaules après une légère hésitation.

« Bon, que voulez-vous maintenant ? Qu'on reparte bien gentiment ? » Toujours dos à la contrebandière, il poussa un long soupir comme pour se demander comment il était arrivé à se fourrer dans un tel pétrin. « On pourrait vous aider. On connaît la région. Sans nous vous resterez coincé dans la jungle. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Octobre 2018, 02:57 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
Sans lâcher les deux gaillards du regard et gardant son arme toujours pointée dans leur direction, Aerena tira du pied les deux blasters légers plus loin vers l'arrière, de manière à ce qu'elle soit hors de portée de toute réaction physique immédiate lorsqu'elle devrait se pencher pour ramasser les deux armes. Elle récupéra ainsi rapidement une première arme, qu'elle glissa dans une des poches intérieures de son épais manteau gris-vert.

« Ça se pourrait... » laissa-t'elle sous-entendre aux dires du Sakiyan, comme pour lui laisser sous-entendre qu'ils avaient une possibilité de s'en tirer en négociant.

La jeune contrebandière ramassa le dernier blaster, qu'elle rangea dans une seconde poche de son manteau, avant de reprendre sa posture plus offensive.

« Vous pouvez vous retourner. Lentement. »

Elle réfléchit : Si je ne fait que les menacer de mon blaster, ça va augurer mal pour des négociations. N'importe quel idiot des bas-fonds sait que les marchés menés sous la menace d'une arme se retournent souvent contre ceux qui les ont entamés, généralement parce que les menacés reviennent avec des potes plus armés. Maintenant que "l'équilibre des forces" a été rétablis (s'ils on toujours l'avantage du nombre, j'ai désormais celui des armes, du moins pour ce que j'en vois), il vaut mieux les appâter avec une source de profits potentiels, à court et à moyen terme, malgré les circonstances dans lesquelles ils se retrouvent présentement.

Aerena baissa lentement son arme, tout en la gardant au poing. Son allure se décontracta légèrement, apparaissant un peu plus ouverte à une discussion. D'un air plus calme, elle entreprit les pourparlers :

« Je ne vous demanderai pas ce que vous venez faire ici; ça me parait assez évident. Un vaisseau écrasé avec, un peu de chance, personne pour le réclamer. Une cargaison qui ne demande qu'à être ramassée. Rien de personnel, juste des affaires. J'aurais certainement fait pareil à votre place. »

La contrebandière fit une brève pause, au cours de laquelle elle jaugea rapidement les deux brigands et sa cargaison.

Ils semblent intéressés par ma cargaison d'épice, alors autant en profiter; si je ne peux pas me permettre de la perdre, je crois que je n'aurai pas trop le choix de me départir d'une partie de celle-ci si je veux pouvoir en ramener la majorité. Par contre, j'ai peut-être d'autres atouts à exploiter dans ma poche avant de leur faire miroiter l'épice... Voyons... Ils doivent croire que je me suis fait descendre par un autre vaisseau de contrebande ou par des pirates, si je me fie à ce qu'ils se sont dit depuis leur arrivée à bord. Comment réagiront-ils face à la réalité? Ce serait intéressant à voir, surtout que les Impériaux ne sont pas reconnus pour leur amour envers le marché libre*.

« Vous voyez l'état de mon vaisseau. Et ce qu'il reste de ma cargaison. Je crois qu'on peut négocier et tous s'en tirer gagnant d'une manière ou d'une autre, mais... avant de m'avancer... j'aimerais savoir un truc : depuis quand les Impériaux traînent dans le secteur? »

► Afficher spoiler
* : "Marché noir", dit d'une autre manière et du point de vue d'une personne qui en vit. :mrgreen:
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Octobre 2018, 21:20 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
► Afficher spoiler
Subtile formulation, en effet. :-P

Négociation : The end result: 1 success, 2 advantages.

Souriant l'air amusé suite à ce qu'il pensait être une mauvaise tentative de bluff, le Sakiyan s'immobilisa soudain en voyant que son interlocutrice était sérieuse. « Quoi, des impériaux ? C'est une blague, n'est-ce pas ? »

Cependant le silence de la contrebandière, sérieuse et impassible, semblait indiquer que celle-ci disait la vérité. « Attends, attends... tu ne blagues pas... » Il se tourna vers son compère qui écarquilla les yeux.

Le costaud croisa les bras sûr de son fait : « Jamais l'Empire Sith ne viendrait provoquer les Hutts. Ils sont trop lâches pour ça. »

Le Sakiyan reprit. « Si ce que tu dis est vrai, les affaires vont se faire de plus en plus difficile. Dieu seul sait ce qu'ils mijotent. » Il était improbable que des forces impériales viennent s'aventurer dans l'espace Hutt. Toutefois l'inconnu n'avait pas écarté cette hypothèse, mieux encore, il semblait croire Aerena.

Posant son index sur ses lèvres tout en croisant les bras l'air pensif, il ajouta. « Ok, disons que les impériaux sont dans le coin. Ca veut dire qu'ils pourraient arriver d'un instant à l'autre. Bref, t'as tout intérêt à ne pas perdre de temps et quitter la zone du crash le plus vite possible. Nous aussi d'ailleurs... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Novembre 2018, 04:27 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
« Vous avez un moyen pour quitter le secteur avant que les Impériaux n'arrivent? » Demanda-t'elle aux deux brigands.

Aerena avait vu la gravité des dégâts des moteurs en se cachant dans la salle des machines; le Vagabond était irréparable, tout du moins pas sans une longue séance de réparation en cale-sèche. Bien qu'elle doutât de l'arrivée d'Impériaux sur les lieux du crash (ils n'iraient sans-doute pas perdre leur temps à rechercher l'épave d'un vaisseau de contrebande quelconque perdu dans la jungle), la venue d'autres charognards (comme ces deux brigands) pouvant être légion dans le secteur l'inquiétait davantage; elle risquait de perdre sa cargaison ou de devoir se frotter à d'autres charognards si elle ne réussissait pas à récupérer rapidement l'épice avec un autre engin. Du coup, la contrebandière était prête à faire affaire avec ces deux-là, quitte à laisser quelques sacs d'épice dans cette histoire pour en sauver la plupart.

« Mon vaisseau [oui, je suis la pilote de cette épave] n'ira pas beaucoup plus loin que le fond de cette jungle, mais si vous avez accès à un autre vaisseau doté d'un hyperdrive, je crois qu'il y aurait peut-être un moyen pour nous trois de revenir chercher rapidement toute la cargaison d'épice et de quitter cette planète avant que les Impériaux ne s'incrustent trop. Faire du profit en fuyant les Impériaux, ça vous tente? »

Attirer les hommes par un gain potentiel... Espérons juste qu'ils soient bien gourmands mais pas trop malins.

► Afficher spoiler
J'avais un peu sous-estimé la gravité des dégâts du Vagabond en écrivant mon dernier post. :-?

Message secret.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Novembre 2018, 00:06 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
Le Sakiyan parut soulagé que son interlocutrice opte pour la diplomatie et débute les négociations à proprement parler. « Partants ! Tu as ton joli stock de marchandises et nous un landspeeder lourd pouvant presque emporter le tout. On y gagne tous. »

« Tu ne peux pas nous descendre si tu veux utiliser notre véhicule. Nous de notre côté on ne tentera rien de stupide, parce que de 1 tu es armée et pas nous ; et de 2 il pourrait bien y avoir prochainement une prime sur ta tête où on te veut vivante. Et à ce qu'il paraît, les primes impériales sont toujours intéressantes... Bon, tu baisses ton arme, histoire qu'on aille chercher tous ensemble le landspeeder ? Ou tu préfères rester ici pour nous attendre ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Novembre 2018, 05:56 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
« Accord conclu, alors. Et si vous êtes assez sages, je vous présenterai peut-être à mon contact; de là où je viens, il y a moyen de se faire des crédits lorsqu'on connait les bonnes personnes. »

Leur faire miroiter des profits éventuels si ils ne me doublent pas [tout-de-suite] est toujours une bonne manière d'assurer ses arrières.

La contrebandière approuva d'un hochement de tête au sujet de la prime.

« Rien de personnel, juste les bonnes vieilles règles de la rue et des affaires; ça me parait réglo. »

« Par contre, je vais garder mon blaster en main. » D'une grimace signifiant que ce n'était qu'une simple formalité, la contrebandière argumenta : « Simple habitude; par le passé, j'ai eu le malheur d'embarquer de la cargaison sur des planètes à la faune peu commode. Du coup... disons que cette jungle... » Elle conclut d'une autre grimace, laissant entrevoir que ça ne l'enchantait pas particulièrement, et qu'elle désirait éviter le moindre danger inhérent à une éventuelle créature locale pas très amicale. Bien évidemment, il ne se s'agissait là que d'une excuse pour conserver son arme en main.

S'écartant du passage à distance respectable (malgré un "accord convenu", son expérience du milieu criminel la mettait en garde de trop se fier à eux), Aerena les laissa sortir du vaisseau en premiers, avant de les suivre sur le chemin de leur landspeeder. Son blaster toujours à la main, bien que retenu de manière relativement détendue, elle demeura vigilante du moindre signe de trahison possible de ses deux "partenaires" du moment.

► Afficher spoiler
Bref, j'essais de me montrer diplomate, qu'on a un accord (et que je compte le respecter même si je garde mon blaster en main), tout en restant vigilante. Bien évidemment, je les flingue si ils essaient de me doubler; rien de personnel.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Novembre 2018, 14:50 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
Un accord ayant été trouvé, les deux compères descendirent alors du vaisseau, suivi par la contrebandière toujours armée. Tout en se mettant en route, l'humain fit part de ses inquiétudes. « La faune locale est en effet un peu agitée en ce moment. Ce serait peut-être mieux qu'on soit tous armés en cas de mauvaise rencontre. Un seul tireur, c'est peu pour descendre de gros carnassiers, tu ne trouves pas ? »

Tout en attendant la réponse de la jeune femme, il ajouta : « En tout cas on en a pour 5 bonnes minutes avant le landspeeder. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Novembre 2018, 17:11 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
Malgré les arguments du grand costaud, Aerena refusa de leur remettre leurs blasters légers.

Si je leur rends leurs armes, je perdrai un des rares avantages tactiques que j'ai dans la situation actuelle. Après tout, rien ne dit qu'ils ne me tireront pas dessus à la première occasion venue. On a convenu d'un "accord", mais rien n'assure que les deux parties le respecteront. Du coup... mieux vaut être du côté de la bonne extrémité du blaster, juste au cas...

« Raison de plus pour que nous ne nous attardions pas dans le secteur. Plus vite ce sera fait, moins on aura de chances de faire une mauvaise rencontre. Et si nous devions rencontrer un carnassier, je saurai faire une bonne diversion. »

[un instant]

« Qui plus est, la taille de vos armes est ridicule. Venant d'hommes comme vous, je me serais attendu... m'enfin, à mieux comme calibre. » Risqua-t'elle, pour détendre un peu l'atmosphère.

Les animaux du coin ne doivent pas avoir le cuir très épais pour qu'un blaster léger soit une menace crédible pour eux, mais, n'empêche, prudence est mère de sûreté, même provisoire.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Novembre 2018, 18:19 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
L'humain frotta sa barbe en faisant la moue. « Comme tu veux... » soupira-t-il en haussant les épaules. « Au moins, j'aurai essayé. »

Se frayant un chemin dans les hautes herbes, le Sakiyan menait la marche. Trop éloigné de la contrebandière en dernière position dans la petite file de trois, il ne prit point part à la conversation. Peut-être était-ce aussi parce qu'il n'était pas très à l'aise à l'idée de voyager sans moyen de défense dans un milieu aussi hostile, une certaine nervosité, voire énervement, se manifestant dans ses gestes vifs pour écarter les branchages et autres lianes de son visage.

L'humaine mentionnant la taille de leur arme, le grand costaud nota la petite pique. « Ah ah, non, du tout... En fait, le truc c'est qu'il vaut mieux fuir si on tombe sur les plus dangereuses espèces. Du coup, les armes lourdes sont un poil gênantes lorsqu'il faut se mettre à courir. »


► Afficher spoiler
Perception Aerena : The end result: 1 success.

S'apprêtant à reprendre, l'humain s'interrompit aussitôt lorsque le Sakiyan s'immobilisa net. Au-delà de la légère pente qui menait à un étroit cours d'eau, un groupe de trois créatures à l'épaisse peau jaune-vert terne étaient en train de s'abreuver. Se tenant sur quatre pattes larges munies de trois griffes spatulées. Robustes, elles arboraient des queues courtes et trapues, une épaisse crête osseuse parcourant leur dos jusqu'à la tête : une large et imposante gueule dont les orbites à facette étaient situés sur les côtés supérieurs de leur crâne.

Se figeant telle une statue, le Sakiyan en tête du groupe tourna lentement la tête vers la contrebandière avant de chuchoter : « Si je fais un seul geste, ils me voient. Vite, mon arme... »

Se tournant à son tour vers l'humaine, le grand costaud fixait avec attention leur interlocutrice. À en juger par son regard, les trois bêtes une quinzaine de mètres plus loin en contrebas n'étaient pas de simples herbivores...


► Afficher spoiler
Dans tous les cas, je demanderai un petit jet de sang-froid. Ensuite, suivant ce que tu préfères faire (rebrousser chemin discrètement, tenter de convaincre en chuchotant, etc), n'hésite pas à expliquer clairement comment tu t'y prends et quel est ton but. ;)
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Novembre 2018, 21:31 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
Et c'est dans ce genre de situation qu'on regrette de ne pas avoir un petit stock de grenades sur soi... M'enfin, bon...

Il s'agissait certes d'une situation désagréable. Si abattre une créature carnivore était réalisable par une seule personne, devoir en gérer trois en même temps serait, elle s'en doutait, un brin compliqué. Néanmoins, il y avait peut-être une opportunité à saisir....

Saisissant cette opportunité, Aerena se rapprocha un peu de l'humain baraqué (qui était en deuxième dans leur file) et lui chuchota quelques questions :

« Tu vois la situation dans laquelle nous nous trouvons, avec ces trois créatures droit devant. Alors, je vais te poser quelques questions, et j'aimerais que tu y répondes :

Est-ce que tu sais faire des calculs d'astrogation?
[...]
Est-ce que tu sais bien te servir d'une arme, et tirer juste?
[...]
Est-ce que tu saurais faire démarrer votre speeder sans lui?
[...]
Et tout aussi important que tout le reste, sinon plus : Est-ce que tu tiens réellement à ce partenaire? Je veux dire : assez pour risquer ta peau pour sauver la sienne. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Novembre 2018, 23:48 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
► Afficher spoiler
Alors, je vais utiliser un point du côté obscur pour augmenter la difficulté de ton jet de négociation.

La difficulté sera ici difficile vu que tu demandes à ton interlocuteur de trahir son compagnon (ou plutôt, tu laisses miroiter la possibilité que c'est possible de le faire).

The end result: 2 successes, 1 advantage. => beaucoup de luck ! :evil:

Des plus surpris par la proposition de la contrebandière, l'humain eut une courte hésitation avant de sourire malicieusement : « Il faut savoir faire des sacrifices dans la vie... Je sais gérer tout ça. », puis sans attendre davantage il se rua vers le Sakiyan avant de le pousser violemment.

► Afficher spoiler
Athlétisme grand costaud (difficulté facile vu la position du Sakiyan, mais un dé noir car ce dernier est tourné vers les deux traîtres du groupe) : 2 successes, 1 advantage.

Volant littéralement avant de mordre la poussière et de dégringoler la pente, le pauvre alien stoppant sa fulgurante descente juste devant les 3 créatures qui, sursautant, se jetèrent aussitôt sur la proie à leur merci.

Les cris de douleur de son ex-compagnon résonnant dans la jungle, l'humain bifurqua dans la végétation pour contourner l'affreuse scène qui se déroulait toujours devant leurs yeux.


► Afficher spoiler
Discipline Aerena : 3 successes, 2 threats. => la contrebandière a l'estomac retourné, mais ne panique pas en voyant ces bêtes féroces à l'action.

Poursuivant leur route, le grand costaud demeurait à peine touché par ce qui arrivait au Sakiyan dont le dernier cri venait de se faire entendre. « Et donc tu ne veux toujours pas me donner d'arme ? Si on tombe sur d'autres bêtes, tu me pousseras à ton tour, c'est ça ? » Particulièrement méfiant, il semblait aux aguets et était partiellement tourné en direction de la jeune femme, prêts à bondir à la moindre menace.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Novembre 2018, 03:17 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
« T'as vu ma taille? » Demanda la contrebandière, qui devait faire un bon pied de moins que le colosse. « Nan... »

Il a les nerfs à vif, ce qui était prévisible. Et là, je risque de faire une grosse bourde. Malheureusement, je n'ai pas le choix de le tester si je veux m'en sortir : j'ai besoin de son aide, mais pour ça il va falloir le brin de confiance mutuelle que je n'ai pas forcément mérité jusqu'à présent.

Sortant un des blasters légers de son manteau, la contrebandière le lui tendit, l'extrémité de l'arme pointée vers le sol, tout en demeurant vigilante de la réaction de l'humain.

« ... t'es bombardé copilote. Je fais peut-être une erreur en te passant une arme, surtout après ce qu'il vient de se passer avec l'autre, mais j'avais besoin de quelqu'un avec du cran, et t'as fait plus que tes preuves. Là, j'ai besoin de quelqu'un qui soit également fiable, d'un vrai partenaire. Le mien est mort dans le crash de mon vaisseau. Le tien... on n'en parle pas. Tu t'en sent capable malgré sa mort? »

Aerena observa la réaction de l'humain, prête à relever son blaster et à tirer en cas de menace. Son instinct de survie, aiguisé après des années de vie dans la rue, lui criait qu'il s'agissait d'une erreur, alors que sa raison n'avait de cesse de lui montrer les preuves que, pour survivre et ramener sa cargaison, le temps était venu à la coopération. Tout dépendait d'un geste : allait-il coopérer, ou allait-il prendre le blaster pour la flinguer? Ces deux possibilités avaient autant de chances de se produire.

Malgré cette histoire, j'espère qu'il est conscient que je ne lui ai jamais demandé de pousser son ancien partenaire dans la gueule des carnivores, même si c'était inévitable ou presque. De toutes manières, vu la tension actuelle, mieux vaut garder ce genre de réflexion pour moi, au risque de me prendre une baffe colossale.

► Afficher spoiler
Si nécessaire, pour le calmer et augmenter mes chances de survivre (je ne tiens pas à me faire tirer dans le dos, même si j'ai presque tout fait pour que ça m'arrive), je suis prêt à utiliser un Point lumineux de la force pour le calmer et l'amadouer. Maintenant que le groupe de brigands a été dissous, et qu'il y a une possibilité de le prendre comme copilote, je n'ai aucune raison de vouloir le tuer (m'enfin, tant qu'il ne tente pas de me doubler, ce qui est toujours possible :-? ).
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Novembre 2018, 22:42 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Avr 2015
Message(s) : 3132
► Afficher spoiler
Jet de charme ici (vu que tu essayes de créer un lien et que tu le complimentes) :
The end result: 1 triumph (Sucesses from triumphs are shown as additional successes). => le jet est un échec car le succès apporté par le triomphe a été annulé par un échec. Aussi non, ça aurait affiché un succès en plus du triomphe. C'est donc raté, mais il se passe un truc énormissime et ultra positif.

Jaugeant un long instant la contrebandière, l'humain tendit le bras et saisit l'arme. C'était le moment de vérité, celui où elle allait voir si le pilleur de vaisseau voulait tenter quelque chose ou non. Finalement, il rangea simplement l'arme dans son holster avant d'enfin répondre.

« N'allons pas trop vite en besogne, tu veux ? Pour le moment, on est juste sur cette grosse revente de cargaison. Pas besoin de se jurer de devenir les meilleurs amis du monde...

Et pour l'autre, disons que ça fait partie du business. Mieux vaut ne jamais trop s'attacher, pas vrai, partenaire ? »
Légèrement moqueur, il reprit sa route avant d'ajouter tout en regardant devant lui. « Au fait, moi c'est Trido. Je ne sais pas toi, mais j'ai de grosses dettes à éponger au plus vite. Donc actuellement, notre coopération tombe à pique pour moi. Certes, je pourrais tenter de te descendre pour gagner 100% des gains de la revente, mais vu ton stock... » il s'arrêta pour éviter un gros insecte volant en s'abaissant. « Oh, il n'est pas passé loin, celui-là...

Donc je disais : vu le volume de ta cargaison, 50% des gains me suffiront amplement. Aucune raison de risquer de tout foutre en l'air lorsque je suis déjà gagnant. »


Le duo poursuivit sur quelques centaines de mètres qui semblèrent prendre une éternité, Trido se montrant particulièrement attentif et discret. Puis, enfin l'imposante silhouette du speeder lourd se dessina au loin. « Bon, maintenant, va falloir trouver un passage jusqu'à ton vaisseau en évitant les arbres et les fossés. Tu te sens d'attaque pour conduire ou je m'en charge ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Novembre 2018, 05:31 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 2156
Localisation : Ste-Foy, Québec
Un bref instant, la contrebandière retint son souffle dans l'attente de la réaction de l'humain, la récente et brutale mort de son ancien partenaire pouvant toujours l'influencer dans son choix. Un bref instant, elle songea qu'elle avait fait une gaffe lorsque l'homme saisit le blaster léger par la crosse. Un bref instant...

Oufff!!

L'humain avait choisi de collaborer, rangeant son arme dans son holster. En signe de réciprocité, Aerena fit également de même avec son blaster. Elle ignorait si elle pouvait lui faire confiance (pas entièrement, en tous cas) mais leur coopération du moment leur rapportait à tous deux plus d'avantages que d'inconvénients, ce qui était plutôt bon signe pour la suite des choses. Ne connaissant pas la planète (et sa faune étant quelque peu sur les dents), la contrebandière savait qu'elle aurait besoin de lui pour sortir de cette jungle avec sa cargaison. Qui plus est, la présence d'un copilote à ses côtés serait la bienvenue lorsque viendrait le temps de quitter la planète, surtout avec les Impériaux et leurs vaisseaux dans le secteur.

Aerena inclina de la tête en signe d'approbation lorsque l'humain parla du côté impersonnel de cette affaire. Elle-même n'avait agis jusqu'à présent qu'en ne tenant compte que de deux objectifs : survivre, et ramener sa cargaison. Suite au crash, elle s'était retrouvée dans une situation où elle risquait de tout perdre; la moralité était devenue une option, un luxe auquel elle n'avait droit que dans la mesure où ses décisions assuraient ses objectifs, et non une obligation. La menace des deux brigands au blaster. La ruse. L'opportunisme en manipulant Trido contre son [ex-]partenaire pour en faire le sien. La mort du Sakiyan sous la dent tranchante des carnivores. Un jour, Aerena aurait peut-être des remords en pensant aux événements récents. Peut-être. Peut-être pas. Si elle en aurait, ça voudrait dire qu'elle aurait survécu et que ses décisions, bien qu'à la morale parfois douteuse, lui auraient sauvé la vie. En attendant que cette histoire soit terminée, elle ferait sienne l'adage des ruelles de Nar-Shaddaa : "Rien de personnel, juste des affaires.", s'en servant comme prétexte et justification.

« Aerena. Je crois qu'on a le même genre de problèmes financiers; la perte de cette cargaison aurait été assez problématique. Du coup, la moitié des gains issus de la revente de l'épice encore en état suite au crash... »

Elle songea un bref moment, semblant peser le pour et le contre.

« L'accord me va; c'était à peu près la part prévue pour mon ancien copilote. J'ai un client sur Nar-Shaddaa; lorsqu'on lui aura rapporté la cargaison, tu auras la moitié des gains, comme convenu. » Dit-elle en marchant aux côtés de Trido, en direction de son véhicule.

C'est moins que ce que j'aurais souhaité, mais c'est toujours plus que ce que j'aurais pu avoir dans le pire des cas. Malgré un vaisseau écrasé et un copilote mort, je m'en sort avec la moitié des gains potentiels de ce transport et un nouveau copilote [qui me permettra peut-être de quitter cette forêt]. Pour une journée pourrie, la suite ne s'annonce pas si mauvaise, du moins pour l'instant.

* * * * *

Atteignant le speeder lourd, Aerena tourna un regard vers Trido, comme si la réponse semblait évidente.

« Lourd. Lent. Robuste. Parfaitement tout-terrain. Toujours autant à la mode malgré un design ancien. Ça fait un moment que je n'ai pas manipulé ce genre d'engins, mais ce sera toujours plus maniable que mon vaisseau du temps où il pouvait voler. »

« Et toujours plus rapide que lui depuis le crash... » Ajouta-t'elle comme pour elle-même.

► Afficher spoiler
Bref, je m'apprête à piloter. :-)
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL