Nous sommes actuellement le 21 Avril 2024, 09:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 637 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 32  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 16 Novembre 2017, 21:34 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
Message secret pour Bahamut, Keyradin.Le lendemain matin, après les prières et le déjeuner, alors qu’elles attendaient l’arrivée des deux hommes que Janna s'était engagée à prêter, Eryn et Clostriana furent informées qu’un certain Jean Boisrock avait demandé à être reçu par elles.

Un simple regard par la fenêtre leur permit de repérer le rôdeur à la chevelure fournie et hirsute. Il était seul, sans ses animaux. Il attendait que l'on vienne le chercher.
Message secret pour Baloo, Goku82.La demeure du chevalier était un ensemble de bâtiments de style vénitien parmi les éléments architecturaux les plus beaux de Cuvalier. Les bâtiments d’habitation, de bureaux et de réception, aux façades blanches ornés d’escaliers et de balcons donnaient sur une cour carrée. Une écurie et un bâtiment réservé aux domestiques terminaient le complexe. L’ensemble, entouré d’une muraille, siégeait au beau milieu du village, et la double-porte monumentale s'ouvrait sur la place où se trouvaient les temples.
Tout ici était fait pour montrer la grandeur et la richesse de cette famille. Une illusion, tant la fermeture de la route de la passe du rocher fantôme il y avait cinquante ans avait fait du mal au commerce florissant de Cuvalier, mais une illusion qui deviendrait peut-être à nouveau réalité, grâce à sa réouverture.
La double-porte était ouverte, gardée par deux hommes en armure. Des gens entraient, parfois en déclinant leur fonction, parfois sans avoir à le faire. Des gens sortaient. Poumon administratif de la ville, la demeure du chevalier de Cuvalier était sans cesse en activité, même à cette heure matinale.

Jean dut décliner son identité pour entrer dans la cour. Les gardes sommèrent un domestique de prévenir les Demoiselles de Sangris et de Laurencis. Celui-ci s’en alla vers le bâtiment de droite, à priori réservé aux habitations.
Maintenant planté au milieu de la cour, il attendait le retour du domestique ou l’arrivée de ses deux amies.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Novembre 2017, 20:26 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Rôdeur sauvage

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 3206
Localisation : Aix les bains : savoie
Message secret pour Bahamut, Keyradin.Cela ne faisait pas très longtemps que le domestique était parti s’enquérir des Demoiselles de Sangris et de Laurencis.
Planté au milieu de la cour, Jean trouvait le temps long et prenait sur lui pour ne pas tourner comme un lion en cage.
Il avisa un muret et s'installa. Il sorti de ses poches le vieux calepin qu'il se mit à consulter au cas où quelque chose lui aurait échappé.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Novembre 2017, 09:16 
Hors-ligne Administrateur
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour bahamut, baloo.Clostriana avait demandé qu'on la réveille aux aurores. En fait, plus précisément, elle avait demandé aux serviteurs a quelle heure son camarade de route avait demandé à être réveillé. C'était un petit jeu qu'elle avait instauré, chaque matin, elle essayait de se réveiller avant lui pour venir le chercher au saut du lit.

C'est donc avec zèle qu'elle s'acquitta de ses ablutions matinales et qu'elle revêtit une robe d'un blanc laiteux dont la seule pointe de couleur était la ceinture rouge qui lui enserrait la taille et dont un des bouts pendait négligemment vers le sol. Une fois satisfaite de sa coiffure, elle se dirigea donc vers la porte de Sylas et écouta.

Aucun bruit. Bien.

Elle attrapa un serviteur de passage et lui demanda si quelqu'un était déjà venu réveiller l'homme qui logeait ici, ce a quoi elle obtint une réponse négative. Encore mieux.

C'est donc toute pimpante qu'elle se prépara a frapper et sa main ne rencontra hélas que du vide, la porte s'ouvrant dans la foulée pour révéler un Sylas déjà prêt et au sourire malicieux:

« Encore raté, dame. »

Dépitée, les yeux de Clostriana s'étrécirent avant qu'elle ne pouffe de rire et qu'elle n'entre dans la pièce où un petit déjeuner les attendait:

« Je n'ai plus qu'à retenter ma chance demain. »

Sylas referma la porte et alla s'installer:

« Inutile. La seule façon pour vous de me surprendre au réveil serait que nous dormions ensemble. »

Sylas commença a répandre de la confiture sur deux tartine et en tendit une a la noble dame, qui lui répondit d'un air faussement contrit:

« Si j'y suis contrainte, hélas, je n'aurais pas le choix. Mais je vous préviens, j'ai les pieds froids. »

Le garde du corps manqua alors de décapiter sa tartine avec son couteau, ce qui provoqua un fou rire chez Clostriana.
___________

La médecin était revenue de la chapelle après sa prière matinale quand elle entendit dire que Jean était là. Elle griffonna un bout de papier qu'elle enroula vite fait puis elle se précipita alors dehors pour rejoindre celui qui avait combattu a ses cotés, sylas peinant a la suivre dans son harnois bien trop lourd pour courir efficacement. Arrivée en bas, elle héla le rodeur et lui lança un sourire des plus chaleureux:

« Bonjour, Jean. Quelle bonne surprise de se croiser ici, je vous cherchais. J'ai quelque chose pour vous. »

De sa ceinture, elle sortit le petit rouleau qui présentait des chiffres et une écriture incompréhensible, médecin oblige. Sylas arriva, haletant, et Clostriana fit alors les présentations:

« Sylas, voici Jean de Boisrock, un ancien compagnon endetté jusqu'au cou. Jean, voici Sylas, mon gardien attitré. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Novembre 2017, 01:12 
Hors-ligne Paladin
USER_AVATAR

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2902
Message secret pour Keyradin, baloo.Eryn quitta la compagnie de la Dame de Cuvalier, avant de s'entretenir avec Clostriana sur les épreuves passées et à venir.
La discussion se termina ensuite, pour gagner leur chambres respectives.

« Dame Eryn ! »
L'interpellée soupira lentement, réfrénant ses pulsions.
« Que faite-vous ici Meldo'ch ?
- Votre langue se délie pour moi ? Par le roi cornu, mes souhait ce sont donc exhaussés ! J'ai eu l'heureuse surprise de voir les domestiques m'attribuer la modeste chambre près de la vôtre !
- Bien, il y a probablement d'autre chambres de libre pour que je change...
- Oh ce serait une triste idée ! J'ai passé ma soirée à concocter un onguent aux pointes d’arômes de pépin de raisin, spécialement pour vous ! Vous devriez enduire votre corps en instant sur les plis de peau, ceci pourra peut-être picoter légèrement... Mais, faites-moi confiance... »


Eryn frappa violemment la porte de sa chambre qui la fit s'entre-ouvrir.
« Vous faire confiance !? La seule fois où je vous ai fait confiance, vous avez été déchiquetés par des insectes géants et moi gravement blessée ! Voulez-vous véritablement recevoir la promesse que je vous ai faites à notre dernière discussion ?
- Je vous conjure de cesser, je me suis platement excusé plusieurs fois ! Ar Gwen est fiable, il se peut juste que ces créatures...
- Je vous ai libéré de votre devoir, menacé, ignoré... Que faut-il faire pour que vous partiez ? Me voici en compagnie de la plus grande guérisseuse que je connaisse et qui a surement jamais foulée la terre de ce continent, demain deux hommes d'armes nous escorteront. Vous n'êtes ni nécessaire à mon bien-être ni à ma sécurité ! Restez donc ici distribuer vos raisins à Cuvalier ! Et fichez-moi la paix !Un mot de plus et je dis à la garde de vous mettre aux arrêts ! La simple idée que vous soyez au près de moi me révulse et me rend malade !
- Mais c'est parfaitement normal... »


Eryn, stupéfaite, s'arrêta net. La réponse fut tellement inattendue qu'elle oublia presque de respirer... avant qu'il ne reprenne après la pause dans sa tirade...

« C'est parce que vous avez un kyste énergétique au niveau de la gorge ! Cela n'a rien d'étonnant, je suis sûr que lorsque les sœurs vous ont guéries, elles n'ont pas pris soin de faire un travail sur la projection émotionnelle. Voyez-vous, chaque sentiments que nous éprouvons laisse en nous une marque indélébile et parfois, comme par exemple avec la peur de l'attaque d'hier soir et la tristesse de me voir ainsi défait, votre esprit à été imprégné d'un grand choque du à la détresse !
Sans parler de l’incendie flamboyant...
L'écho de nos émotions ne doit pas être un obstacle insurmontable à nos pensées. Vous souvenez-vous de la préparation journalière que je vous ai minutieusement préparé ? Avec un peu d'encens nous pourrons évoquer vos traumatismes enfouies... J'ai de la feuille de saule à mâcher pour libérer les vertus... ah malheureusement je crains fort que le voyage et les péripéties que nous avons bravées ne les aient quelque peu... mais ça ne fait rien, je dispose aussi d'une racine d'Alisma à feuilles rondes...
 »


La servante de Tyr ne dit rien. Elle entra simplement dans sa chambre avant de refermer la porte. Une fois à l'intérieure elle récita mentalement une poignée de prières dédiées à sa divinité quelques instants, le temps que Meldo'ch ne se décourage de parler à travers la porte, puis se mis d'avantage à son aise.
Elle inspecta enfin en parfaite intimité l'étendue de ses blessures restantes. La vision de ses marques des brûlures déjà cicatrisées grâce aux dons de son amie lui fit revire les scènes de l'après-midi. Elle ne put se retenir de libérer ses émotions. Le fait même qu'elle ne put se retenir, qu'elle ait tant changé depuis l'époque de la libération du relais ne fut qu'augmenté son trouble. Elle observa son reflet dans un miroir partiellement oxydé et à l'aide d'un couteau coupa ses cheveux, lui redonnant la longueur semblable à celle de l'année précédente. Elle se replongea dans les prières avant de dormir, implorant son dieu de lisser sa peau et de soigner sa chaire.

____________

Lorsqu'une servante frappa à la porte pour signaler à Eryn qu'une personne la demandait, celle-ci était en plein exercice, routine allant de paire avec l'entretient de son équipement. En se penchant par la fenêtre, elle aperçut belle et bien son ami attendant sagement un carnet à la main.
« Voilà qui vaut bien plus que deux hommes ! »

Eryn finit donc de se préparer en vitesse, manquant de tomber plusieurs fois et se précipita à sa rencontre. Elle eut la bonne surprise de voir que Clostriana l'avait rejoint également.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Novembre 2017, 19:26 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Rôdeur sauvage

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 3206
Localisation : Aix les bains : savoie
Message secret pour Bahamut, Keyradin.Jean vit avec plaisir arriver Clostriana puis Eryn.
L'homme des bois rangea le calepin qu'il n'avait fait que parcourir succinctement et ne releva pas le "endetté jusqu'au cou" qu'il ne comprenait pas bien car bien qu'il ne se considéra pas comme riche, il subvenait facilement à son existence et l'argent n'avait jamais été une préoccupation pour lui...
Peut-être Clostriana considérait-elle qu'il lui était redevable?
Il n'eut pas le temps d'entrer dans ces considérations occupé qu'il était à détailler Sylas, "le gardien attitré".
Il le fixa un instant sans agressivité mais de façon plutôt discourtoise pour des gens plus raffinés que lui afin d'évaluer à qui il pouvait avoir à faire :
Un guerrier, l'amant de la guérisseuse ou un quelconque joli-cœur lettré?

En même temps que le rôdeur décidait de clore sa petite inquisition silencieuse, Eryn arriva sur les entre-faits.
« Clostriana, Eryn!
Lorsque le forgeron m'a dit que vous étiez là, j'ai eu du mal à croire en ma chance. J'avais peur de devoir vous poursuivre dans toute la baronnie.
Peut-être pourrions nous nous retrouver autour d'une bonne tisane, j'ai quelques herbes qui n'attendent qu'un peu d'eau chaude pour délier nos langues.
J'ai bien des choses à raconter. »


Les Dames retrouvaient Jean tel qu'elles l'avaient laissé :
Barbu, impoli bien que faisant de louables efforts pour tenter de l'être, généreux et grave.
Il semblait peser sur le jeune homme une sorte de fardeau, un devoir peut-être?
Croc-noir (le gros loup qui ne quittait jamais Jean) n'avait pas montré sa truffe et cela laissait comme un vide autour du gaillard tant l'un n'allait pas sans l'autre.
Jean, par bien des aspects pouvait ressembler à une bête même s'il semblait moins "sauvage" qu'il ne l'avait été.
Il était pourtant "propre", il avait surement prit un bain récemment et les femmes ne purent que conjecturer l'influence d'une des leurs.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Novembre 2017, 23:01 
Hors-ligne Paladin
USER_AVATAR

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2902
Message secret pour keyradin, baloo.« Non merci, ne me parle pas d'herbe à ingérer ou de n'importe quelle production d'un herboriste pour le moment ! Qu'est-il donc arrivé depuis tout ce temps ? »

Un croassement de corbeau se fit entendre, Eryn savait ce que cela annonçait. Elle devint plus sérieuse, la joie laissant place à une expression mystérieuse.
« Nous ne sommes malheureusement pas en repos et le temps pour les retrouvailles nous manques. Nous nous apprêtions à partir pour Hagetlande. Nous avons découvert que quelque chose s'y préparait... Quelque chose en rapport avec nos pères ! Je crois qu'ils se connaissaient et luttaient ensemble contre un groupe, j'ignore qui et combien ils sont, mais il se peut que ce soit lié au prince de l'année dernière.
C'est assez compliqué à expliquer et... écoute, je... je suis désolé de te demander ça comme ça et aussi rapidement alors que nous venons de nous retrouver, mais... pourrais-tu venir avec nous ?
Il se peut que ce soit dangereux, j'ai déjà faillit y laisser ma vie, je comprendrais que tu refuses. Ne te sens pas obligé mais avec toi à nos côtés je sais que nous pourrions faire face à ce qui nous attends, même si j'ignore ce qu'il y aura là-bas. Je te raconterais tout en détail en route si tu acceptes. Ce n'est peut-être pas un hasard si nous étions ensemble pour vaincre le prince, et si nous nous retrouvons aujourd'hui tous les trois ici. »


Eryn posa sa main sur la garde de son épée, pensive. Jean put remarquer qu'elle avait gardé, et devait se servir, de la lame démesurée avec laquelle la créature démoniaque était apparut lors de leurs aventures de l'année précédant.
« Tyr a un projet... que ce soit pour moi ou pour nous... considère que je te serais redevable... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2017, 12:36 
Hors-ligne Administrateur
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour baloo, bahamut.« Je reste nettement moins concernée par toute cette histoire que vous deux, quand même. »

Clostriana affichait un léger sourire en parlant. La situation actuelle était dans la lignée des combats menés par les parents de ses camarades et elle, et bien, elle n'était qu'une pièce rajoutée il y a peu:

« Mais je vais être forcée de vous suivre, ne serait-ce que pour récupérer mes honoraires dont je viens de te donner un reçu, Jean. Tututut, je viens. Tu serais capable de te faire tuer exprès pour ne pas avoir à me payer. »

La guérisseuse avait développé son humour, ces derniers temps. En fait, elle souriait plus en général. Mais pour le moment, elle enchaîna:

« J'ai mené des recherches sur l'ordre de la Rune Blanche de mon coté et j'ai découvert que vos parents à tous les deux en avaient fait partie et avaient surement été tué à cause de ça. C'est en venant parfaire mes recherches ici que...

Ah mais en fait, non! Avec tout ce qu'il s'est passé, j'en ai oublié que j'allais à l'abbaye, tiens! Bref, en chemin, j'ai rencontré Ruyl, nous avons discuté et il a l'air d'en savoir nettement plus qu'il n'y parait. »


Se tournant vers Eryn, elle ajouta:

« Je n'en ai pas parlé devant dame Janna mais Ruyl m'a montré des symboles ressemblant à ceux sur les papiers que vous avez sorti du feu. Il m'a également montré un cristal étrange, irradiant de lumière et, surtout, qu'il ne pouvait détruire... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2017, 23:01 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Rôdeur sauvage

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 3206
Localisation : Aix les bains : savoie
Message secret pour Bahamut, Keyradin.Jean regretta un instant qu'on ne lui offrit pas le loisir de profiter plus convenablement de leurs retrouvailles mais comme il l'avait dit la providence étant de leur coté, il y avait lieu de ne pas la contrarier.
C'est sans surprises qu'il accepta de se joindre à elles mais avant d'aller où que ce soit il préférait que l'on prenne le temps de tout bien comprendre ce qui ne les empêchaient pas de se préparer tout en discutant.
"Quelque chose en rapport avec nos pères !"
A ces mots, une lumière avait éclairé le rôdeur :
« Tu es la filles de L'Aasimar, Amilial Lilgegryl! » Sûr de son fait, il n'attendit pas de confirmations avant d'enchainer :
« Mon père ainsi que quelques autres avaient formé une confrérie sous sa direction nommée : les compagnons de la rune blanche.
Leur but était de défendre la baronnie contre l'invasion de démons tel que le prince de sang.
Ils ont cru leur œuvre achevée et on baissés leurs gardes mais je pense qu'au moins un de ces démons s'est caché pour attendre son heure.
C'est lui qui a tué mon père et décimé ma famille... »

Les yeux soudain rougis, le jeune homme allait clore son discourt mais il eut la force d'ajouter :
« Ton père devait prendre des dispositions pour que l'on puisse le recontacter en cas de nouveaux problèmes, une sorte d'appel mais je suppose qu'il n'en a pas eut le loisir. »
Alors que les pièces du puzzle se mettaient en place, il ressentait quelque accablement.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Novembre 2017, 00:13 
Hors-ligne Administrateur
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour baloo, bahamut.« Pourquoi Rune blanche? »

Sylas, qui écoutait patiemment, avait posé une question simple mais sans doute trop simple à ses yeux, aussi décida-t'il d'argumenter:

« De ce que j'en sais, quand on crée quelque chose, on choisit un nom qui nous parle ou qui puisse parler aux gens... Au bon accueil pour une auberge ou l'échoppe de la loutre pour un trappeur spécialisé dans la chasse et le tannage de peau de loutre...

Du coup, pourquoi rune blanche? »


Clostriana réfléchit un instant et nota ça quelque part dans son carnet:

« C'est une excellente question, Sylas. Et il va falloir arrêter de traîner avec ce chasseur de loutre, c'est trop mignon une loutre. »

Elle rangea alors ses notes pendant que Sylas pouffait de rire.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Novembre 2017, 20:31 
Hors-ligne Paladin
USER_AVATAR

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2902
Message secret pour keyradin, baloo.« Oui, j'ai découvert le nom de mon père... nous avons trouvés des documents écrits indiquant clairement les noms. »
Eryn réfléchit un instant.

« Le démon est probablement lié à Hagetlande ! Raison de plus pour ne pas tarder. Il y a un cercle de pierre là-bas... Peut-être un moyen de l'invoquer ! »

Un homme apparut, traversant la porte par laquelle la paladine été passé quelques minutes plus tôt.
Des yeux perçant et des cheveux de geai dans un cape sombre dotée d'une capuche, parée de plumes... Il paraissait incarner à la perfection un sorcier maléfique. Un corbeau tournoyait au dessus de lui et vint se poser sur le bâton de l'homme une fois celui-ci arrêté.

« Bien le bonjour ! Êtes-vous l'un des hommes de...
- C'est un ami ! Un compagnon d'arme de longue date qui se ferais une joie de m'accompagner pour la suite de mon voyage. Vous voyez Meldo'ch vous pouvez amplement rester ici.
- Que nenni ma chère, j'ai jurer vous seconder, je le ferais ! J'ai d'ailleurs préparer vos noix pour le repas de ce matin ! »


Eryn soupira avant de reprendre la discussion avec Jean en ignorant son supposé bienfaiteur.
« Dame Janna nous prêtes deux hommes armés pour le voyage. Dès qu'ils seront là partons ! »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Novembre 2017, 10:57 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Rôdeur sauvage

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 3206
Localisation : Aix les bains : savoie
Message secret pour Bahamut, Keyradin.La jovialité de la guérisseuse ne laissait pas l'ombre d'un doute même pour un rustre comme Jean : elle était amoureuse!

« J'ai relevé des sortes de runes aussi lâchât l'homme des bois en sortant le vieux carnet qu'il feuilletait précédemment.
Runes blanches, runes noires? Sont-elles un sceau protecteur, je n'ai pas su en déterminer la nature.
Une chose est sûr, ces démons, c'est comme un nid de verrues résistant : on croit s'en débarrasser mais ils reviennent.
Ils avaient ouvert plusieurs portes pour venir chez nous : le relais de la passe, le vieux temple dans la forêt, probablement Hagetlande »
(note du joueur : c'est où?).
« Ruyl était peut-être un compagnon de la Rune Blanche, en tout cas il était au fait de ces événements.
J'ai moi aussi un cristal étrange, irradiant de lumière et indestructible.
Par deux fois, un démon des brumes en est sorti et selon Climnestral, le prêtre de Tyr de Sangris, cette pierre serait aussi une sorte de porte. Il m'a confier un coffret de plomb pour empêcher le retour du démon. Cela fonctionne pour le moment. »

A la vue du sorcier corbeau, Jean ne cachât pas sa méfiance et interrogea Eryn du regard.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Novembre 2017, 19:38 
Hors-ligne Paladin
USER_AVATAR

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2902
Message secret pour keyradin, baloo.Eryn comprit l'interrogation de Jean et en répondit avec une moue désespérée et une levée des yeux au ciel.
Il était clair que le sorcier était plus exaspérant que dangereux...

« Nous devrions trouver les cristaux et les mettre dans le coffre ! Et mettre ensuite le coffre en lieu sûr...
- Si je peux faire des suggestions, je connais une personne, une ermite...
- Elle est de votre acabit ?
- En effet ! Une merveilleuse femme... Elle m'a tout appris !
- Alors nous nous en passerons ! Bien, Clostriana et Sylas, Jean, êtes-vous disposés à partir ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Novembre 2017, 11:21 
Hors-ligne Administrateur
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour baloo, bahamut.« On ne peut que conjurer que les runes blanches sont protectrices. Ruyl a egalement placé sa gemme dans un coffret de plomb. »

Observant le manège de Meldo'ch et d'Eryn, Clostriana fronça les sourcils et lança:

« Nous devons bien comprendre que nous risquons de croiser des gens qui risquent d'être peu amène vis a vis de nous. Sieur Meldo'ch, j'ignore ce qui se passe ici mais vous semblez rendre inconfortable, ma camarade et je me dois de vous dire que vous devez réfléchir et en discuter avec elle, et surtout, accepter sa décision.

Eryn est trop gentille pour vous le dire franchement mais si nous avons des ennuis et que vous étiez blessé ou tué parce que nous vous avons laissé nous accompagner, elle en portera la responsabilité. Ainsi que chacun de nous. »


Tournant la tête, elle regarda Sylas et n'ajouta rien. Le garde du corps haussa un sourcil. Cet avertissement s'appliquait-il aussi a lui?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Novembre 2017, 11:25 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
Message secret pour Baloo, Bahamut, keyradin.Jean présentait son carnet : Il avait retrouvé les runes qu'il avait recopiées dans le vieux temple, au Sud de Sangris.
Image
Pour Clostriana et Eryn, ces signes avaient la même origine que ceux qu'ils avaient découverts dans les sous-sols de l'atelier de ce maudit Gwahir. Clostriana avaient aussi vu quelques-uns de ces signes, présentés par Ruyl.
En tout cas, si ce texte n'avait pas plus de significations que les autres, sa taille permettrait peut-être un début de traduction...

Meldo'ch sentit que l'aventure dans laquelle se lançait Eryn allait plus loin que la recherche de ses origines. Ce qui se présentait comme très dangereux. « Hum... Et bien, je pense que Dame Eryn... va beaucoup mieux... depuis quelques jours... Je ne sais pas ... si... elle a toujours besoin de mes services, voyez-vous... Hum... » Il se gratta la tête, geste recopié par son corbeau. « Et puis, Dame Clostriana, vous êtes le meilleur médecin de la Baronnie, n'est-ce pas ? Dame Eryn, je ne vous laisse pas en de mauvaises mains... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Novembre 2017, 11:38 
Hors-ligne Administrateur
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour baloo,bahamut.« Non, Meldo'ch, n'interprétez pas mal mon message. Nous ignorons vers quoi nous allons et ne pas avoir la tete pleinement tournée dans cet objectif pourrait nous nuire...

Mais si vous restez derrière, vous comprenez bien que vous avez désormais la responsabilité de poursuivre nos recherches si d'aventure, nous échouions. Vous êtes dans le secret et nous avons toujours besoin de vous. »


Elle se voulait reconfortante. L'homme n'etait pas si mauvais, si Eryn avait voyagé a ses cotés. Peut etre agaçant mais ca n'en diminuait pas sa valeur personnelle.
Il avait entendu parler de démons et n'avait pas fui pour autant...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Décembre 2017, 11:23 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Rôdeur sauvage

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 3206
Localisation : Aix les bains : savoie
Message secret pour Bahamut, Keyradin.Jean se garda bien d'intervenir en ce qui concernait le sorcier corbeau bien que l'on puisse aisément percevoir son extrême méfiance envers les nouveaux venus.
Comme pour expliquer celle-ci, il enchaina :
« Comme je vous l'expliquais, je pense qu'un des démons est resté après la guerre qui marqua leur défaite mais pour passer inaperçu tout ce temps, il doit soit ressembler beaucoup à un humain soit pouvoir en prendre l'apparence...
Notre ennemi à eut tout le loisir de développer son réseau.
Le groupe de Kumar (le druide battu lors de l'attaque du relais) n'était qu'une partie de celui-ci.
On a été attaqué par un groupe dirigé par un rôdeur costaud accompagné d'un gros chat.
Grace à ma compagne, je m'en suis sorti presque indemne mais aidé d'un magicien gnome ils sont devenus invisible et on prit la fuite.
Il est plus que probable qu'on les retrouve un jour sur notre route... »

Jean s'arrêta attendant que chacun intègre la porté de ce qu'il venait de dire.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Décembre 2017, 21:28 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 9590
Localisation : Isère
Message secret pour Bahamut, Keyradin, Baloo.Les hommes proposés par Janna arrivèrent enfin. Il s’agissait de deux solides gaillards, qui se présentèrent sous les noms d’Antunen et de Bonatare (mais il précisa qu’il fallait prononcer « Bonataré » en roulant le « r »).
Antunen était armé d’une épée courte, et protégé par un bouclier et une cotte de maille solide. Sa longue barbe était tressée. Bonatare portait un cimeterre et une cuirasse.
Bonatare salua Sylas : Les deux hommes se connaissaient. Il était aussi mercenaire. De sa main droite, il frisa sa moustache fine qui rappelait ses origines galliciennes, ce lointain royaume de l’autre côté de l’Empire de Mascar, tout en admirant de façon ostentatoires les deux belles femmes avec qui il allait partir pour une mission... dont il ne connaissait pour l’instant rien.

Meldo’ch confirma ce qu’il avait décidé plus tôt : « Ma très chère, vous êtes bien entourée. Si vous n’avez plus besoin de mon aide, je vous laisse continuer votre quête, mon travail s’arrêtant ici. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Décembre 2017, 23:02 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
Rôdeur sauvage

Inscription : Nov 2013
Message(s) : 3206
Localisation : Aix les bains : savoie
Message secret pour Bahamut, Keyradin.Le jeune coureur des bois ne dit rien sur le retrait du sorcier corbeau bien qu'il fut évident qu'il ne souhaitait pas vraiment sa présence.
Il préféra continuer ses annonces.
Les dangers qu'il avait révélé jusqu'alors pour terribles qu'ils puissent être, ne l'inquiétaient pas outre mesure.
Aidé de bons compagnons, il se sentait de taille à vaincre tout les démons de la création. Prétention et insouciance de la jeunesse sans doute!
Il redoutait plus l'annonce qu'il s’apprêtait à faire car il ne maitrisait pas la réaction de ses comparses mais il ne servait à rien de reculer...
Il s’humecta la gorge et enchaina :
« Nous sommes maintenant prêt à partir, il ne manque que mon fidèle Croc-noir qui doit taquiner quelques lapins dans les environs et ma compagne. »
Ses amis ne lui connaissant pas de "compagne" outre Jolie donzelle sa jument et la curiosité féminine était forcément éveillée.
Répondant à leurs interrogations, il enchaina :
« Vous la connaissez, il s'agit de notre ancienne ennemie : Runica.
Elle s'est souvent trompé et le fait de me suivre dans cette folie, la conduira peut-être au trépas mais elle est fidèle et loyale à sa parole, je ne partirais pas sans elle. »

Les yeux noir du sauvage se plantèrent dans le regard ambre d'Eryn comme un défit à l'autorité de la chevalière.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Décembre 2017, 15:46 
Hors-ligne Administrateur
USER_AVATAR

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 20398
Message secret pour baloo,bahamut.« Enchantée, messieurs. Je suis Clostriana de Laurencis et voici Dame Eryn. »

La politesse imposait à la noble dame de se présenter quand de nouvelles personnes arrivaient et elle en profita pour introduire Eryn. Non pas qu'elle doutait de la capacité de la chevalier à se présenter mais elle avait parfois la finesse d'un coup de gantelet dans la machoire, surtout quand elle était agacée comme à l'instant présent avec la présence de Meldo'ch, alors il valait mieux éviter de se mettre à dos les gardes prêtés par Janna. Puis soudain, la déconvenue. La surprise. Le choc fut brutal et frappa Clostriana là où elle s'y attendait le moins.

« Runica? »

« ... »

« LA Runica? »

Clostriana eut l'air choquée l'espace d'un instant puis surprise... Puis circonspecte en observant Jean pour voir si il blaguait... jusqu'à ce qu'un grand sourire ne déforme son visage et qu'elle ne pouffe de rire en ajoutant:

« Je me demandais encore hier ce qu'elle devenait... Décidément, jamais là où on s'attend qu'elle soit, tiens... Tu lui fais confiance? Ou bien, je dois me méfier? »

La médecin observait Jean avec sérieux, malgré son air guilleret. Sylas, quand à lui, observait son camarade à moustache qui admirait les dames à ses cotés avec l'air de dire "tu veux que je t'aide?". La noble n'avait rien vu, comme d'habitude. Il désespérait de la voir ne pas remarquer l'attention que les gens, et surtout les hommes, lui portaient. Elle n'avait pas de miroir dans les chambres qu'elle louait ou quoi? Rien qu'avec son titre, elle attirait déjà le regard des hommes mais en plus, sa beauté la rendait encore plus irrésistible. Combien de fois lui-même s'était-il perdu dans l'observation de ses cheveux tirant vers le carmin des feuilles tombées en automne cascadant sur ses épaules et encadrant son visage aux traits fins et charmants où même la moue la plus sérieuse du monde ne gâchait rien à la beauté irréelle qu'elle dispensait autour d'elle. Et en plus, sa personnalité en faisait l'une des personnes les plus attachantes qu'il ait rencontré au cours de sa vie. D'habitude, il était traité comme un moins que rien par ses clients, ajout invisible dont on ignorait gracieusement la présence le temps d'un travail jusqu'à ce qu'on ait besoin de lui et qu'il devienne une sorte de demi-dieu plongeant du ciel pour tirer son client d'un mauvais pas, obtenant promesse de reconnaissance éternelle hélas toujours à durée limitée. Mais pas elle. Elle, elle l'avait questionné sur sa vie, s'était réellement intéressée à lui, avait posé les bonnes questions et écouté correctement. Si seulement...

Sylas soupira.

Non, elle ne voyait pas le regard des hommes sur elle et encore moins le sien...

« Tout va bien, Sylas? »

Le regard sérieux voir presque inquiet de la jeune femme s'était porté sur le garde du corps qui bafouilla rapidement quelque chose en reprenant contenance:

« Euh, oui, oui, Clostriana. Juste une vieille histoire qui me revenait en mémoire. »

La noble eut l'air surprise puis lui accorda un sourire différent de ceux qu'elle faisait d'habitude. Plus chaleureux. Plus... heureux:

« C'est la première fois que vous m'appelez par mon prénom. »

« Navré, ça ne se reproduira plus, madame. »

« Non, non, continuez, ça ne me gêne pas, bien au contraire. »

« Bien, mada... Clostriana. »

La noble retourna à son observation de Jean pendant que Sylas tournait son regard vers son camarade mercenaire. Ce dernier, l'air narquois, lui lançait cette fois le regard qui voulait dire "vous voulez qu'on vous laisse seuls?".

Oula. On se concentre, mon petit Sylas. On travaille, là. Et puis, bon, elle est noble, tu crois quoi? Allez, fini de rêver, tu n'as plus 10 ans.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Décembre 2017, 02:12 
Hors-ligne Paladin
USER_AVATAR

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2902
Message secret pour keyradin, baloo.Le visage d'Eryn s'illumina lorsque Meldo'ch parla de se retirer et elle foudroya du regard Clostriana lorsqu'elle adoucit son propos.

« Bonjour Messieurs. Puisse Tyr nous prêter les forces pour affronter les épreuves que nous traverserons ! »
Eryn salua les désignés sans faire réellement attention à leur comportement, du moins plus à leur équipement.

Elle encouragea Meldo'ch à "prendre la bonne décision".
« Je vous l'ai déjà dit mainte fois ! Je n'ai pas besoin de vos services. »
Celui-ci parut dubitatif, et regarda son corbeau.
« Vous comprenez, vos aventures font certes rêver, mais... les démons ne sont pas à prendre à la légère... Je vous raconterais peut-être quelques récits si nous nous revoyons. Je vais regagner Sangris et obtenir ma récompense. Ne pensez pas que j’ai l'immonde lâcheté de fuir à mes obligations ! Pensez aux noix écossés à l'aurore, tentez de méditer le soir et tout ira bien ! D'ailleurs vous ne faites plus de cauchemars, n'est-ce pas ? »

Eryn ne répondit pas. Elle avait effectivement passé des nuits relativement calmes quand celles-ci n'étaient interrompues par des insectes géants. Cependant ils devaient également son mutisme temporaire à Jean qui reprit la parole. Un mutisme qui fut donc de court durée...

« Quoi ?! Cette traitresse ! Elle pourrait nous vendre ! T'es-tu seulement demandé si elle ne se servait... Excuse-moi d'être aussi brutale, mais... Comment as-tu pu te laisser faire ? Toi ! Enfin... tu sais ce qu'elle a fait, non ? Je lui ai fait confiance et tu as vu ce qui s'est passé ? Je pensais pas que tu étais comme tous les hommes et que tu te laissais séduire par n'importe qui ! »
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 637 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 32  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL