[Kaochi]Heroïc deeds
La dernière intervention d'un Masque noir sur ce monde remonte à avant l'invention des usines chimiques, très chère... Mais je peux tenter un appel sur les communications multiverselles pour voir si d'autres Porteurs ont déjà eu à faire à des cas similaires.

En attendant, souhaitez-vous que je vous transfère sur place?
Oui, transportez-moi donc je vous prie.
Ainsi il y a d'autres Porteurs ? J'avais pensé que celui-ci était le seul, voyageant à travers le multivers. Mais oui, sur ce monde ou un autre, des accidents chimiques ont bien dû se produire, je suis sûre que vous avez moyen de m'aider à orienter mes efforts correctement.

Luminous Girl se voulait encourageant. Ce n'est pas qu'elle s'attendait à ce que le Porteur lui mâche tout le travail, mais moins elle aurait à réfléchir sur "quoi faire" plus elle pourrait se concentrer sur le "comment" et "fais-le".
Un instant, elle regretta ne pas pouvoir ériger d'immenses champs de force, car elle aurait sûrement pu contenir le problème chimique. Mais un tel plan aurait de toute façon amené pas mal de complications ... mais probablement sauvé des vies ! Aaah ... de toute façon elle n'en n'avait pas le pouvoir.
Il n'y a qu'un seul Porteur. Mais aussi une multitude. C'est assez compliqué à expliquer mais je peux tenter de vous le résumer comme ceci: chaque univers ou presque est une copie conforme de son voisin, à quelques détails près. Ainsi, on pourrait dire qu'il y a une Alex à travers le multivers mais également autant de version d'elle-même qu'il n'y a d'univers en détail...

Vous saisissez? Je dois dire que, même moi, je m'y perds parfois.

Transfert en cours...


La porte dorée s'ouvrit et engloba Alex qui se retrouva instantanément dans l'obscurité de la nuit africaine. Bon, il est vrai qu'une usine en feu, ça éclairait quand même vachement et que niveau température, elle n'avait pas trop à se plaindre niveau décalage. Les pompiers et services de secours alentours s'arrêtèrent en voyant une femme inconnue apparaître au milieu d'eux, avant de reprendre leur travail consistant visiblement à tenter de circonscrire les départs d'incendie dans les quartiers aux alentours ainsi qu'à procéder à l'évacuation. Un homme en uniforme se présenta devant elle et lui parla, même si elle n'y comprit strictement rien.
Je comprends l'idée générale. C'est le genre de multivers qui grandit sans fin à chaque choix mineur alors.
J'oublie toujours que la traduction n'est pas un de mes pouvoirs .... Porteur, pouvez-vous m'aider à communiquer ou il me faut me débrouiller seule pour ce problème ?


Luminous Girl sourit à l'homme et, mains jointes devant elle un instant, s'excusa rapidement en tentant d'établir le dialogue.

« Sorry, do you speak english ? Hablas español ? I'm here to help. »
Pas de problème. Attention, ça va piquer.

Une minuscule porte s'ouvrit et ce qui semblait être un insecte mécanique de toute petite taille vint se poser derrière l'oreille de Vitam avant de piquer. La douleur fut heureusement brève, tandis que les mots de l'homme commençait à prendre forme:

« Je crois qu'elle parle anglais. Quelqu'un parle anglais? Lisimba, il a suivi des cours d'anglais à la fac, qu'on le trouve. »

Il leva les mains et d'un geste, intima à Alex de ne pas bouger:

« Vous restez là. Vous pas bouger. Ok? »
« Aîe ... »

Luminous Girl écouta l'homme en uniforme qui commençait à chercher de l'aide pour communiquer avec la fille étrangère débarquée de nul part. Avec la magical girl quoi.
Elle leva la main et dit à l'homme, un peu pas sûre d'elle, mais dans une langue plus adaptée :
« Attendez, je vous comprend. Désolée, je croyais que l'anglais était une langue courante au Kenya. Je suis - grimace - Luminous Girl, une héroïne. Je vole et peut transporter une cinquantaine de tonnes. Si ça n'aide pas, je peux changer ... mes capacités pour contrôler les éléments, mais ça prend un peu de temps.
Que puis-je faire pour aider ? Évacuer ? Déblayer ? Essayer de contenir la fuite ?
J'ai demandé des conseils à mon support, mais ils ne m'ont encore rien proposé. »
« Non, l'anglais n'est plus la première langue depuis le choc de 2015, c'est juste rare d'encore la pratiquer, c'est tout. Ce que vous pouvez faire? Bah, si j'ai bien compris, tout est parti d'un camion qui a pris feu et après, ça a été la succession. On va pouvoir gérer le feu ici mais on a un autre problème qui sera peut-être plus dans vos cordes de super-héros. »

Du doigt, il pointa le nuage noir sur fond noir:

« Ces fumées sont nocives et le vent s'est levé y'as une heure, les entraînant vers l'Est. Je sais pas si vous pouvez y faire quoi que ce soit mais il y a une ville dans cette direction. On a prévenu les autorités sur place pour démarrer l'évacuation mais pas dit que tout le monde sera parti à temps... Vous avez moyen de faire quoi que ce soit à ce sujet? »
« Je peux, oui. »

Aider à l'évacuation ou essayer de contenir la fumée ? Les gaz pourraient m'échapper et je doute pouvoir les contrôler suffisamment longtemps. D'un autre côté, si quelqu'un reste coincé, je risque de le manquer et cette personne sera empoisonnée. ...

« Je vais essayer de retenir les gaz. Je doute pouvoir les contenir des heures mais ça permettra de continuer d'évacuer la ville. À moins qu'une fois le gros contenu, je tente de les diffuser doucement, de les enterrer sous terre ou les plonger dans l'eau ? »

Une fois l'avis de l'homme obtenu, Luminous Girl s'élancera jusqu'à rattraper la tête du nuage noir et même le dépasser d'une ou deux minutes. Puis elle se transformera en ElementalGirl, et ensuite ... ensuite ça dépendra de la situation sur place.
« Faites au mieux. On peut pas vous demander plus... »

Alex partit donc à toute vitesse et rattrapa puis dépassa le nuage. Maintenant, restait à le contenir et là, ça allait être une autre paire de manche. Un mur? Ou bien former une sorte de couloir? L'autre solution pourrait être de créer une sorte de vent qui emporterait le nuage vers le haut... Comme une tornade.

► Afficher spoiler
Tu peux jouer une version affaiblie d'elementalgirl, si tu le souhaites, hein. Ca te double ton niveau de télékinésie mais n'affecte que l'air, par exemple ;)
La gardienne s'arrêta en amont du nuage de gaz. Activant ses pouvoirs de transformation, la fille rousse changea rapidement d'apparence. Sa cape grise abîmée reprit meilleur aspect, sa couleur virant au rose et se mit à flotter dans son dos, ignorant tranquillement la réalité du vent. Ses gants sombres devinrent tout blanc et ses pieds se retrouvèrent engoncés dans des chaussures roses. Un sceptre magique surgit de nul part dans un éclat de lumière, alors que son plastron disparaissait de la même façon. Ses cheveux courts s'allongèrent et s'éclaircirent, jusqu'à atteindre le bas de ses omoplates. Quand à son pantalon orange aux jambes bouffantes, il se métamorphosa en une petite robe rose et blanche.
Une fois de plus, la magical girl avait changé ses capacités pour une nouvelle situation.

Luminous Girl, une fois prête, se concentra pour rediriger les gaz toxiques loin dans les airs, aux environs des courants permanents de la troposphère et les aider à se disperser. Dilués, ils feraient moins de mal. La mémoire de l'air n'est même pas une théorie homéopathique, après tout. Et vu la quantité d'air que la jeune fille s’apprêtait à brasser, la concentration de gaz ne devrait plus être un problème d'ici peu.
Luminous se dit qu'elle devait faire attention à ne pas secouer d'avions ou d'hélicoptères qui passeraient dans le coin, le risque était réel.

► Afficher spoiler
Citer :
Aeromancer Girl :

Télékinésie Nv.10 avec mods portée 5 (100km), Aire d'Effet 7 (100kmm) (20+12PP)
Contrôle sur les airs, 1 000 000 Tonnes.

Défenses supplémentaires Nv.4 (12PP)
Quatre actions défensives ou non-offensives supplémentaires par round.

Vol Nv.3 (6PP)
Aéroglisseur, 500km/h (ou 27,77m/s ou en moyenne 140m/round) ne peut flotter qu'à un mètre ou deux au-dessus du sol. Se sert d'un bâton magique comme balai de sor..de magical girl.

Telekinesie1: Kaochi lance 2d10+9 et obtient 23 (9, 5)
Telekinesie2: Kaochi lance 2d10+9 et obtient 29 (10, 10)
Telekinesie3: Kaochi lance 2d10+9 et obtient 20 (8, 3)
Telekinesie4: Kaochi lance 2d10+9 et obtient 29 (10, 10)
Telekinesie5: Kaochi lance 2d10+9 et obtient 12 (1, 2)
La colonne de fumée partit vers le haut et le volume dégagé par la magical girl eut assez rapidement raison du monstrueux nuage, en terme de dilution. Il y aurait surement des retombées quelque part mais elle avait évité le pire et elle avait surtout gagné du temps pour trouver une solution pérenne au problème.

Un problème magnifiquement réglé, si je puis me permettre. Souhaitez-vous envoyer un message aux autorités pour les prévenir? Dois-je trouver une autre urgence?
Merci ...
Prévenez-les de la situation, qu'ils se préparent aux retombées. Et transmettez-leur nos excuses s'il vous plait. Je ne voyais pas de meilleure solution pour gagner du temps.


Luminous Girl contempla la scène autour d'elle, soufflant un instant.

Comment progressent les choses chez les divins ? Avons-nous le temps pour aider ailleurs ?
Pas de nouvelles pour l'instant.

Soudain, par surprise, l'esprit d'Alex s'illumina d'une lumière rouge, avec un bruit strident et répétitif. Enfin, façon de parler, c'était juste le Porteur qui diffusait une alarme:

Autre intervention non recommandée. Repos recommandé. Souhaitez-vous vous restaurer quelque part en particulier?
Non, pas particulièrement. Mais peut-être devrais-je me changer si l'idée que vous avez n'est pas "chez moi".
Et j'ai promis des explications à Elliot. A moins que de l'avoir fait et que ça me soit sorti de la tête, je pense que c'est toujours le cas ?

Et puis ce n'est pas vraiment la peine de me faire paniquer avec cette alerte. Un simple "il y a mieux à faire" suffirait vous savez.
Si vous préférez manger chez vous, cela peut s'arranger. Quand à ce Elliot, je peux le faire venir si vous le souhaitez?

Que préférez-vous manger? A moins que vous ne souhaitiez cuisiner vous-même?

Navré pour l'alerte, il y aura surement d'autres interactions de ce genre, le temps de bien formaliser les préférences de l'utilisatrice. Vous préférez des notifications par mail ou en pop-up, peut-être?
Vous pouvez lui proposer de venir. S'il ne le souhaite pas, c'est son droit. Il n'y a pas à le transporter par surprise ou contre son gré.

Manger chez moi me conviendrait bien. Quand au menu ... hum .... je mangerais bien une pizza calzone. Avec de l’œuf. Sans artichauts.

Tu peux me parler directement, sans popup, email ou signal sonore. Sauf si je dors ou que je suis vraiment très concentrée sur une tâche. Et pendant les examens scolaires. A moins que ça soit vraiment urgent.
Bien.

Ce jeune homme a exprimé une certaine surprise à m'entendre lui parler depuis sa télévision et après quelques explications de ma part quand à ma nature, souhaiterait venir pour découvrir le Porteur.

Dois-je changer le lieu du repas? Je peux préparer une petite table dans la baie d'observation, si vous le souhaitez...
Oh. J'aime bien l'idée.
Faisons ainsi, si vous deux le souhaitez.

Est-il possible de me ramener à bord avant lui, que je puisse reprendre mon apparence usuelle ? Ou simplement dans une autre pièce.
Je vais le transporter dans la baie d'observation et vous transporter dans vos quartiers. Porte dans 3-2-1...

La porte dorée s'ouvrit et engloba Alex, la faisant réapparaître dans une immense pièce, vide si ce n'était un grand lit au centre.

Les pizzas ont été commandé, il n'y a plus qu'à attendre qu'elles soient cuites.
Merci.

Luminous Girl s'étira quelques minutes et fit quelques échauffements pour calmer mes muscles. Tirer une jambe en arrière et se tenir sur l'autre, mouliner les bras ...
Il était temps pour Alex de reprendre sa place.
A la suite de sa transformation, à la place de la petite sorcière se tenait une jeune adulte d'une vingtaine d'année aux cheveux roux, habillée comme plus tôt ce matin, avant de devoir aller sauver un meurtrier de masse, découvrir que le Porteur a des soucis de sécurité, amener le meurtrier à des anges pour qu'ils discutent de l'apocalypse et faire une petite visite en Afrique pour y faire du vent.

Ceci fait, après s'être rapidement assurée de l'état de sa coiffure, Alex prit le chemin de la baie d'observation, bien contente de pouvoir prendre une pause en compagnie d'Elliot.
Arrivant à la baie d'observation, Alex ne put se retenir d'avoir le souffle coupé. La pièce faisait bien une cinquantaine de mètres de haut et de chaque coté d'un axe s'étendait deux immenses baies vitrées(encore qu'il aurait fallu déterminer si il s'agissait vraiment de vitres, pour le coup mais là n'était pas la question) permettant l'observation des étoiles. Au centre du pont se trouvait une petite table magnifiquement dressé, avec une bougie allumée en son centre. Et plus loin, devant l'une des baies, se trouvait un Elliot passablement étonné de voir l'espace en vrai. En entendant la porte s'ouvrir derrière lui, il se retourna et observa Alex un instant avant de simplement ajouter:

« Tu as vu ça? On est dans l'espace, j'y crois pas... »

Retournant à son observation, Alex eut tout le loisir à son tour d'observer son invité du soir. Le jeune homme portait des vêtements simples, arborant jean et chemise à carreaux en flanelle, ce qui laissait à sourire. Après tout, la tenue de rigueur dans l'espace consistait bien plus souvent en une combinaison d'astronaute qu'en des vêtements digne de Sam ou Dean Winchester. D'ailleurs, la saison 20 de Supernatural allait bientôt sortir, en parlant de ça...
« J'ai encore du mal à y croire moi-même. On visitait pas l'espace dans mes cours de magical girl. »

Alex se rapprocha de son petit ami et lui attrapa le bras, posant sa tête contre Elliot. Elle était bien décidée à savourer ce moment de calme.
Quelques minutes passèrent en silence jusqu'à ce que la voix de l'ordinateur ne vienne interrompre le moment:

« Ahem, navré de vous déranger mais le repas est servi. »

Déjà l'odeur venait chatouiller les narines d'Alex et ce qui s'avérait être une excellente calzone l'attendait toute chaude dans son assiette. Dans l'assiette d'Elliot se trouvait ce qui semblait être une gigantesque part de lasagne à l'air plus qu’appétissant.

Elliott s'installa, non sans avoir d'abord tiré la chaise d'Alex pour qu'elle s'installe, et commença à entamer ses lasagnes avec rapidité avant de demander:

« Alors, ta journée? »
« Oh alors, c'est très simple.

Après t'avoir quitté, j'ai évacué le responsable du massacre d'Arcielo, puis une partie du vaisseau a tenté de l'expédier aux enfers. Le cœur du Porteur, le vaisseau donc, a décidé de se reboot pour se débarrasser de la partie corrompue par je ne sais pas qui ou comment. Alors une fois ce reboot effectué, le démon d'Arcielo, un démon qu'il a invoqué et moi-même avons tenté de reprendre le contrôle du vaisseau pour le remettre en marche.
Tu suis toujours ?
Une fois le Porteur relancé, j'ai lâché Arcielo au milieu d'une chaîne de télévision occupée par des anges en liaison directe avec Dieu le père. En revanche l'invoqué a établi résidence ici et manque d'hygiène. Anges et démon se sont mis à discuter de la prochaine Apocalypse et je n'avais rien à faire pour l'instant. Alors à la proposition du Porteur, je suis partie au Kenya. Une usine chimique a explosé, j'ai aidé à disperser dans les airs un nuage toxique qui se dirigeait vers la ville voisine. Je ne pense pas que ce sera bien bon pour l'environnement, avec les pluies acides et ces choses-là. Mais il n'y avait pas de meilleure solution.

Je déteste ça ... devoir choisir le moindre maux.

Je leur ai demandé de me prévenir, quand ils se seront décidés pour leur apocalypse. J'espère qu'ils y penseront. »


Tout en expliquant succinctement la situation, prenant le temps de répondre aux questions d'Elliot lorsqu'il en avait, Alex dégustait sa calzone. Miam. Ça c'était bien. Ça c'était bon. Dommage qu'elle ne pouvait pas en manger tous les jours.
Mais à abuser des bons plats, on finit par en avoir marre.
« Une sacrée journée, en effet. »

Elliot mordit dans un morceau de sa pizza:

« Moi, j'ai continué à bosser sur mes projets persos et j'ai aussi été voir le chantier de reconstruction de mon appartement. C'est pas gagné avant que je puisse retourner vivre là-bas... Et ma mère me tanne pour que je revienne vivre avec eux, après l'accident. »
« C'est clair ... Sinon tu peux venir t'installer chez moi, comme je l'ai proposé. C'est aussi une option.
En parlant de tes projets persos, il avance bien ton film ? »
« Mouais. Pas trop. On a un sérieux manque de budget mais c'est en train de se résorber assez rapidement. Ca devrait aller mieux d'ici quelques semaines mais faut dire que je gardais un peu de matos chez moi et que, du coup, tout a été détruit... Forcément, ça n'aide pas. »
« Oui, évidemment ...
Si je peux aider d'une quelconque façon, n'hésites pas. Tu sais que ça me fera plaisir. »
« Oh, je le sais bien. Ne t'en fais pas, tout va s'arranger sous peu, les assurances vont marcher. Sans doute. J'espère. C'est que je suis pas sur qu'événement bizarre et imprévisible soit couvert par mon contrat mais on va quand même essayer, hein. »

Elliot avait fini sa pizza qu'il avait commandé après ses lasagnes(parce qu'il avait quand même très faim) et s'essuya la bouche avant de demander:

« Tu me fais visiter le vaisseau? C'est pas tous les jours qu'on se retrouve dans l'espace... »
Achevant sa calzone, Alex trempa sa serviette de quelques gouttes d'eau pour nettoyer le coin de ses lèvres. Elle était maintenant d'excellente humeur.

« Bien sûr, allons-y. Je ne connais pas les lieux non plus, ce sera l'occasion de les découvrir. »
Même si Luminous a déjà visité les réseaux électriques et fusionné avec les systèmes du vaisseau.
Alex se dit que pour visiter, le mieux était de demander au résident permanent son avis sur les zones à visiter.
« Porteur, y a t-il un parcours intéressant pour visiter le vaisseau, ou il serait tout aussi bien de simplement nous balader au bonheur de la chance et nous perdre dans les coursives de temps en temps ? »
« Et bien, ignorant totalement ce que vous souhaitez voir, je ne peux que vous conseiller de vous promener au petit bonheur la chance. »
« Eheh, c'est une bonne réponse. Alors Elliot, on y va ? Au petit bonheur la chance ? »
Alex suivra son copain dans les couloirs, le laissant les guider.
« On y va! »

Elliott quitta donc la baie d'observation, se retrouvant dans un couloir allant vers la droite ou vers la gauche. Réfléchissant un instant, il haussa les épaules avant d'aller vers la gauche:

« A gauche, coté du coeur comme on dit. »

Le duo avançait tranquillement, suivant de longues coursives, découvrant de nombreuses pièces variées telle qu'une cuisine, une bibliothèque remplie de livres ou encore une immense salle de sport avec des équipements dont Alex n'avait jamais entendu parler. La visite continua, lorsqu'après une porte se révéla un immense écran devant lequel se trouvait un canapé à l'air si confortable que ça devait surement être puni par la loi quelque part. Sur l'écran se retrouvait diffusé une vieille série du début des années 2000 mais ce qui attira plus l'attention d'Elliott furent les deux spectateurs, l'un diablotin et l'autre fantomatique. Alex sentit quelque chose s'activer et de sa tenue habituelle, elle était revenue à celle moins habituelle de Luminous Girl.

Navrée, mademoiselle. J'étais occupée à surveiller l'activité humaine et je n'ai pas pu empêcher l'ouverture de la porte. J'ai toutefois eu le temps d'activer le protocole d'identité secrète pour vous préserver.

Le duo à l'intérieur remarqua alors l'arrivée impromptue et le diablotin s'exclama alors:

« Z'avez fini? Vous v'nez vous faire un marathon Supernatural avec nous? »
Merci. Pas de problème pour la porte, bon réflexes pour la transformation.

De nouveau devenue une petite jeune aux cheveux violets et aux ailes blanches en tenue ridicule, Luminous Girl répondit au diablotin.
« On visitait les lieux, nous ne venions pas mater des séries. Vous, la fantôme, nous nous sommes déjà rencontrées n'est-ce pas ? Je suis navrée mais je ne me souviens plus de votre nom. Que me vaut le plaisir ? »
Puis de nouveau au démon :
« Essayez de prévenir quand vous recevez des invités. Je n'ai pas envie que la moitié de la ville se ramène pour une "boum" impromptue. »
« Non mais c'est bien connu que la bureaucratie c'est l'enfer. Sans mauvais jeux de mots.
M'est d'avis qu'ils ont dû s'inspirer du modèle fantomatique parce que paye ton parcours du combattant rien que pour avoir le moindre renseignement sur les possibilités de la métempsychose et... »


Du bruit. Sûrement Luminous Girl qui faisait enfin son entrée ! Alors c'est avec une immense joie que Vitam s'était retourné afin d'appuyer l'idée du diablotin...

« Mais ouais ! En plus on arrive là on ça devient vraiment intér...essant.  »

... En tout cas jusqu'à ce que son regard ne se pose sur l'homme accompagnant la rouquine.

Lui ? Ici ? Vraiment ?

Était-ce le collègue archi-seigneur des Enfers, maître du petit diable, et pourfendeur de vies ? Oui ou non qu'importe, puisque la question de la fantôme à l'égard du jeune homme n'avait guère besoin de connaître ce paramètre...

« Toi, le chemise-flanelle... Pourquoi t'as fait du mal à Kaido ? »

De la candeur, les paroles de Vitam étaient subitement devenues lourdes d'accusations.
« Hein? Que? Quoi?

...

Comment? »


Elliott parut estomaqué de voir la fantôme s'adresser à lui mais surtout, visiblement, se faire accuser le surprenait vraiment.

Message secret pour magus.
Luminous Girl se dressa entre la fantôme et Elliot, les bras écartés comme un Yésous sur sa croix.

« Expliquez-vous. Prenez le temps qu'il faut. »
En guise d'explications, Vitam avait dans un premier temps pointé un index accusateur en direction d'Elliot tout en le fusillant du regard durant de longues secondes, preuve que les explications n'étaient pas le fort de la fantôme. Mais elle consentit malgré tout à trouver les ressources nécessaires pour se laisser à l'exercice malgré tout, alors qu'elle était tout sauf calmée. Ce qui était passablement dangereux pour la santé de chacun... enfin sauf la sienne, bien entendu.

« Tu as du sang sur les mains, t'as tué Kaido...
Ou Justice, ou le Rônin, ou... Peu importe sous quel nom tu le connais !
Je sais que tu l'as envoyé en Enfer, je l'ai vu en allant le chercher là-bas alors ne nie pas...

Et toi...
 »
se retourna t-elle brusquement pour cette fois-ci foudroyer Luminous Girl du regard « t'es au courant que t'es au côté d'un putain de tueur de métas ? Si t'es sa complice, autant le dire tout de suite : ça sera moins douloureux pour tout le monde... »
« Vous avez des preuves de ce que vous avancez ? » demanda Luminous Girl sans bouger d'un centimètre.
« Comment ça, des preuves? T'es prête à croire ses inepties? »

Elliot parut blessé de voir celle qui était sa copine ne pas chercher à prendre sa defense.
Bien sûr que non Elliot. Je veux la calmer. Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose.
Luminous Girl pensait très fort, pour être sûre qu'Elliot la capte. La magical girl espérait que le fantôme ne lise pas dans les pensées, elle.

Ne pas prendre sa défense, alors que Luminous s'est immédiatement interposée entre les deux en protégeant ostensiblement Elliot, c'était quand même gonflé comme accusation. Ma narration proteste contre la narration du narrateur ! Non mais.
« S'toi l'ineptie... » avait rétorqué Vitam à la silhouette masculine cachée derrière Luminous Girl. Ce qui était quelque part bon signe pour cette dernière car si la fantôme était encore suffisamment "sensée" pour faire de l'humour douteux, cela signifiait que le point de non-retour n'avait pas encore été atteint.

« J'ai été chercher Kai... Justice en Enfer, j'ai traversé ses souvenirs, je sais qu'ils sont vrais, lui-même me l'a confirmé. Et LUI là, le mister chemise-flanelle... »
Elle fit un signe de tête dédaigneux envers Elliot.
« ... je l'ai vu l'expédier chez le paradis des diablotins en le tranchant en deux comme un gigot du Dimanche aussi surement que je te vois protéger cet assassin !

Alors la Magical Girl, qu'est-ce qui te dit qu'il n'aurait pas pu faire ça, hein ? T'as des preuves, toi, ou bien faut que j'envoie au moins un de vous deux au fin fond des Limbes pour vous donner une idée de la vraie douleur ?
 »
« Justice ? Ah oui, ce Kaïdo ? Alors c'est confirmé, c'est la même personne ?

Vous dites avoir vu des souvenirs. Je suis sceptique. Oubliant le fait que les souvenirs se trafiquent et ne sont jamais guère fiables, il n'y a aucun tribunal au monde qui accepterait des souvenirs "vus" comme étant une preuve. Ce n'est même pas possible !

Je ne sais pas ce que vous avez vu, mais vous avez tort. Illusion ? Déguisement ? Transformation ?
Vous vous basez sur des habits pour reconnaître une personne ?
Je comprends que la douleur obscurcit votre jugement, mais ne tombez pas dans le panneau. Certains, Mephisto en tête, semblent désirer que je me batte contre d'autres "supers", au lieu d'agir pour aider le monde. Vous êtes en train de tomber dans un de ces pièges, tout comme Sam a failli.

Elliot n'a qu'un pouvoir, et ce depuis hier. Il était blessé. Lors de ...
Je sais. Porteur ? Pouvez-vous relancer le répondeur, les messages d'Elliot hier ? »
« Diffusion en cours »

« Allo, Alex? Oui, je suis bien arrivé comme prévu, le temps de m'occuper de cet archétype et je pars ensuite en Chine m'occuper du suivant. Tu m'envoies les coordonnées au fur et à mesure que tu les trouves? »

BIP

« Allo, allo. C'est bon, je me suis occupé de Justice. Il était doué maaaaaaaaaais j'étais meilleur. Rappelle-moi de remercier Méphisto pour le coup de main. Sans ses hommes de mains, ça aurait été plus compliqué... »

BIP

« Allo, bon, je vais prendre l'avion pour la Chine, là. J'ai hate d'y être, ça sera la première fois que je m'occuperai d'un gosse... Remarque, c'est pas comme si ils en manquaient en Chine, hein... Du coup, j'attends en salle d'attente, j'étais motivé pour un peu de sexe par téléphone mais tu dois surement être occupée à paraître gentille aux yeux du monde. Je sais pas comment tu fais, franchement... Allez, bisous, je t'aime. »

« Fin des messages. »

Et un silence bien lourd s'installa.

Message secret pour magus.
Silence rapidement interrompu par Elliot:

« Parce qu'en plus, tu n'as pas pensé à les supprimer ou a diffuser de faux messages? Non mais sérieusement? »
Hein ?
Comment ça ?
Luminous Girl tourne la tête vers Elliot. Puis se retourne complétement. Trahie. Le regard perdu. La colère montante.

« Quoi ?!
C'était pas du tout ça ! Les messages ! C'était pas du tout ça !
C'était ...
Est-ce que tu es vraiment Elliot ? .. Peu importe, messages truqués, Elliot possédé ou remplacé, je m'en fiche. »

Porteur ? Empêchez-le de disparaître, de s'enfuir et d'être blessé. Sinon je fais un malheur.
« Tu as intérêt à t'expliquer. Vite !! »
De son côté, le lourd silence qui s'en suivit la révélation des messages soi-disant innocents avait été interrompu par de sourds claps d'applaudissements sarcastiques crée par la fantôme.
Plus en rogne que jamais, elle s'apprêtait à se la jouer juge et bourreau... avant de faire couper la politesse de manière inattendue par Alex, dont la colère émanant de sa personne, étonnement sincère, rivalisait aisément avec la sienne, en plus de poser des questions similaires à celles que Vitam aurait pu poser. De façon moins courtoise, cela dit.

Voulant connaitre les détails de leurs exactions, la revenante déclara alors d'une voix grave à en faire vibrer les os des vivants :

« J'attends, moi aussi.
Je vous laisse... deux minutes.


Pas.
Une.
De.
Plus.
 »


Ajouté à sa taille agrandie pour l'occasion puis à ses traits déformés par la haine, l'ectoplasme, d'ordinaire placide, n'avait plus rien de cool à l'heure actuelle. Et comme s'il y avait encore besoin de preuves pour démontrer que Vitam ne plaisantait pas, elle avait retenu Elliot d'une poigne télékinésique de fer à en l'étouffer et s'apprêtait à faire de même avec Alex... pour finalement se raviser et la laisser exploser d'une colère qui, après réflexion, avait une infime chance d'être légitime.

Donc autant la laisser s'exprimer : Luminous Girl, comme son petit ami, avait cent vingt secondes pour cela.

► Afficher spoiler
Mes sens ne ressentent rien dans le coin chef ?
« Si je suis Elliott? Tu comptes me faire porter le chapeau pour tes exactions, cocotte? C'est toi qui a ordonné la stérilisation de ce coin de forêt au Brésil, pas moi... Et je t'en remercie, sans ça, mes poursuivants m'auraient rattrapé ou auraient pu t'expliquer qui j'étais réellement... »

L'attitude du jeune homme avait changé du tout au tout, affichant un sourire narquois avant d'éclater de rire:

« C'est bien le sac de viande qu'est Elliot mais ce n'est pas lui aux commandes. Depuis que le Porteur m'a expulsé, il fallait bien que je me réfugie quelque part... J'avais déjà pris le contrôle de son corps après l'instant blanc, comme je l'ai fait pour... Huhu, il ne faut pas que je te révèle tout, ça te gacherait la surprise.

Quoi? Tu es déçue? Surprise? Choquée? En plus d'être incroyablement naïve, bien sur...

Quand tu m'as demandé de le sortir du coma, c'est ce que j'ai fait... Bon, bien sur, là, sans moi, ça ne pourrait être qu'une coquille vide comme les autres si je l'effaçais mais réfléchis... Je pourrais faire tout ce que tu souhaites et t'offrir le monde sur un plateau si tu me laissais faire. Et te rendre ton précieux petit copain...

Tout ce que tu as à faire, c'est de te débarrasser d'elle, de me jurer de ne pas me poursuivre et ça sera notre petit secret. Je te rendrais même ton copain... »


Il ne calculait même pas Vitam. Ni le diablotin qui continuait à manger ses popcorns en regardant la scène, ayant complètement oublié Supernatural.

Message secret pour Magus.
J'ai déjà entendu ce disque rayé quelque part...

En effet, le coup de se servir d'un être cher pour l'inciter à vouloir la tuer ou à ce que la fantôme ne s'auto-détruise lui semblait familier. Se pourrait-il que... la fantôme savait comment en avoir le cœur net mais, afin d'éviter de trahir ses intentions jusqu'au moment fatidique, Vitam s'était approché du couple en restant dans le registre de la colère.

« Me débarrasser de moi ? Pourquoi ça Luminous Girl ? Ma tête ne te revient pas ?  »

La question était légitime, tant son visage blême comme celui d'une morte pure jus orné de deux orbites, aussi noires que vides et ayant remplacés ses yeux, se révélerait peu avenant pour le commun des mortels. Et c'est en y rajoutant un sourire de mauvaise augure que la revenante se tourna ensuite vers "Elliot".

« Parce que la tienne, de tête, je veux bien la connaitre... Maudit ! »

Dès que ce dernier mot fut crié telle une incantation expresse, Vitam avait brutalement relâché l'emprise télékinésique, qu'elle avait exercé sur le jeune homme jusqu'à présent et profita de l'effet de surprise pour traverser le crâne de celui-ci de part en part avec ses mains spectrales.

Des mains spectrales chargées de ce que les moins inspirés pourraient qualifier "d'énergie noire" .

► Afficher spoiler
Selon la méthode qui a le plus de chances de porter ses fruits, Vitam tente soit ce qui avait fonctionné sur Breva, soit sur ce qui avait marché contre Ludost. Voire les deux (en commençant bien sur par l'annulation) s'il le faut.

Pouvoirs : Att.Supp 1, Def. Supp 1, Transfert 4, Annulation (absorption) 4.

Test Ame annulation: Magus lance 2d10+13 et obtient 27 (7, 7)
Test Ame transfert de bouclier mental: Magus lance 2d10+13 et obtient 31 (9, 9)
« Je ... je ... »
Trop de choses. Trop d'événements. Trop de problèmes, trop de menaces, trop de surprises. Luminous ... Alex était débordée. Elle n'allait tout de même pas affronter la fantôme ? Mais elle y était pourtant prête, à défendre Elliot, tant qu'elle pensait que ... ce n'était pas Elliot. C'était pourtant ... Comm ... Mephisto ? Un autre ? Pourquoi ? Qui ? Pourquoi s'acharnait-il sur elle ? Que lui avait-elle fait ?
Tout le stress de cet instant, des jours précédents, les nerfs à vif de la jeune femme dont les brefs instants de repos finissaient perturbés à chaque fois commencèrent à lâcher.
Elle se mit à rire, mais ce n'était pas un rire très agréable, ni très mélodieux. C'était un rire grinçant, comme une ébauche de folie.

« Eheh .. eh. M'offrir le monde ? Eheheh. Et tu es qui, pour pouvoir me l'offrir ? Eheheh. Pour tenir cette promesse ? Qui ? Eh. Qui ? Pourquoi le ferais-tu ? Pourquoi respecterais-tu ça ? Comment me l'assurereheh ? Eh .. Eh. »

Luminous Girl commençait à se transformer une nouvelle fois, son habit se nimbant de lumière, une lumière toute aussi opaque que d'habitude mais pourtant moins .. brillante. Plus matte, si une telle chose était possible.
Titubante, l'équilibre incertain, elle s'éloignait légèrement d'Elliot et de Vitam, alors que sa transformation commençait.

► Afficher spoiler
Je passe en mode Fate Girl.
Comme d'habitude, je n'ai aucun pouvoir offensif ou attaque pendant cinq rounds, le temps de la transformation.
Je peux lancer des dés pour la transformation, si tu le souhaites Keyradin.
Elliot hurla quand les mains lui traversèrent le crâne... Puis le hurlement se calma. Continuant sur un petit Aaaaaaahhhh de pacotille avant d'enchaîner en riant:

« Oui, là, plus à droite. Vas-y continue, ça fait du bien. »

La tête d'Elliot tourna, nullement gênée par la présence fantômatique dans sa tête, se tournant vers la magical girl:

« Tu sais, je suis le "logiciel" qui remplace ton chéri en ce moment. Si je suis "effacé", je te laisse imaginer ce qui arrivera à ce corps, n'est-ce pas? Demande à ta copine ce que ça donne un corps privé d'âme, elle pourra te répondre sans problème... »
« Eheh, copine ? Je la connais même pas ahah. Et je te connais pas non plus huhu. Je connais personne icihihi. Alors ça fait quoi d'être d'âme privé eheh, ça tue ? C'est mortel ? C'est douloureux ? Ça fait mal ? »

Toujours dans sa transformation ultra-lumineuse, la lumière qui formait les ailes de Luminous Girl s'envola pour former une arme dans ses mains, pour l'instant semblable à une grosse tapette à mouche ... ou une paire de ciseaux plutôt ? Difficile à dire, les formes n'étaient pas encore très claires.
Mais ? Comment il a pu encaisser ça ?

Plus que par la transformation de la Magical Girl se déroulant sous ses yeux, la revenante se révélait être davantage surprise par le fait que le possédé reçut son attaque sans problèmes. Avec rires et sourire, qui plus est.

Cela ne pouvait signifier que trois choses :
- Que l'entité logeant dans le dénommé Elliot était d'origine surnaturelle, sans toutefois être un fantôme (faute de quoi celui-ci n'aurait ressenti ne serait-ce qu'une fraction des pouvoirs de Vitam) .
- Qu'en plus de faire ses exactions de manière similaire que durant la possession de Kaido, elle était très puissante (Vitam en ayant eu la démonstration durant l'attaque du village au Japon, où """Ludost""" avait usé de grandes capacités sans broncher).
- Et enfin, que Vitam se révélait être un piètre exorciste (en même temps une fantôme qui chasserait des fantômes... voilà quoi) .

Et entre ces faits, recoupé avec les confessions du Rônin avant que ce dernier ne reparte comme un chat sauvage, fit que quelques engrenages, quoique spectraux et rouillés, se mirent en route dans la tête de l'intangible pour finalement s'arrêter sur une déduction qui, si elle était possiblement incorrecte, se révélait à présent aussi persistante dans son esprit que ses soudaines envies de goûter la dernière barre chocolatée vantée dans les pubs TV.

« Méphisto ? C'est toi ?
C'était toi ?
 »
ajouta t-elle ensuite en faisant allusion aux événements s'étant passés sur les terres asiatiques.

Evidemment que ça ne peut être que toi. Ou quelqu'un du style car pour le côté "je fous la merde juste because" à ce point, t'en as pas beaucoup qui sont capable d'arriver à ce niveau là !

L'instant de stupeur l'ayant passablement calmée, mais aussi parce que s'il s'agissait vraiment de Méphisto il valait mieux reculer un brin puisque Vitam était peut-être morte, mais pas suicidaire pour autant, celle-ci s'était reculé du """petit ami""" de -l'ex- Luminous Girl afin d'activer quelques pouvoirs à vocation défensive... bien que rien dans sa posture ne l'indiquait, la revenante n'étant pas une karatéka se battant avec ses poings ou ses pieds.

► Afficher spoiler
New répartition de pouvoirs :
- CdF 5 (activé, 100dgts stoppé de base)
- Invisibilité 2 (Vue, ouie)
- Def. Supp 3 (pour 4 défenses par tour)
« Méphisto?

Oh, elle n'a pas qu'un physique, elle a aussi un cerveau! Mais hélas, non, je ne suis pas Méphisto. Même si j'avoue que son aide a été précieuse pour me débarrasser de ton copain au Japon, entre autres... Jusqu'à ce que cette vache de l'espace ne m'expulse, tout se déroulait sans accroc. Mais je ne m'en plains pas, ce corps est fan-tas-tique. »


Revenant vers la magical girl, le pas-Elliott ajouta:

« Ce qu'un corps sans âme devient? Vide. Il dépérit. Il meurt généralement mais il peut aussi devenir un "monstre" uniquement mu par ses besoins fonctionnels, sans émotions ni rien... Alors? Tu comptes faire quoi? Tenter de me faire sortir? A tes risques et périls, Masque noir. »
« Et si je t'en débarrasse, tu ferais la même chose ? Tu l'abandonnerais et ce serait pareil ! Où tu resterais et tu ne serais pas Elliot ! Pas lui. Pas lui. Pas lui. Me débrasser d'elle c'est facile, facile. Trivial. Evident. Simple. Mais est-ce que faire ça ça ça ça me rendrait pas l'âme d'Elliot dans le corps d'Elliot, si ? Si ? Siii ?
Parce que toi j'en veux pas moi, c'est Elliot que je veux, pas une copie pas une copie, non ! Pas une copie. Le vrai. Mon Elliot à moi que j'aime et qui est à moi uniquement. Je peux t'en débarrasser mais je veux mon Elliot et je crois pas pouvoir te croire tu crois ça ou tu y crois pas parce que moi j'y croiahahaha. Pralines je suis en train de péter un plomb moi. »


Un instant, la magical girl s'arrêta de parler et de gesticuler en agitant son arme dans tous les sens. Ses bras retombèrent le long du corps. La lumière se précisait et c'était bien une énorme paire de ciseaux qu'elle transportait entre ses mains. Sa petite jupette grandissait et grandissait et grandissait .... mais ne tombait pas vraiment plus près du sol qu'avant.
La parenthèse ne dura que quelques secondes, avant qu'elle n'ouvre ses ciseaux et ne se mette à tenter de diriger une branche en direction de chacun des deux êtres immatériels, ce qui n'était pas forcément facile sans bouger de sa place.
« Amstramgram... » commença Luminous Girl d'une voix plus fluette que d'habitude.
« Qui que tu sois t'es bien un démon : tu parles trop » ricana Vitam pour se calmer avant de se retourner vers la Magical Girl changée et surtout, chargée d'une énergie que le moindre fantôme nouveau-né savait craindre dès son premier envol.

« Il parle trop mais il ne te dit pas tout. C'est vrai qu'un corps sans âme oscille entre le néant et le zombie mais ce qu'il a gardé pour lui, c'est que je sais comment retrouver l'âme du vrai Elliot. Peut-être même qu'on pourrait le ramener sur Terre comme je l'ai fait avec Kaido si je demande au Shaman. Je ne dis pas que cela marchera à coup sur, et encore moins sans danger, mais je te propose une autre alternative qu'un mort ne reste mort ou bien devienne autre chose qu'un zombie : Je suis la preuve vivante qu'il ment, bordel !

Puis tu vas quand même pas me découper juste parce qu'un possédé te le demande comme dans le dernier des films d'horreur, si ? »


En théorie non puisque la fantôme était la gentille de l'histoire et non la méchante, sauf qu'en pratique, à voir Exorcist Girl jouer ainsi avec ses ciseaux géants, la revenante était loin d'être certaine que la Magical Girl escomptait respecter ce code basique intrinsèque à sa profession. Et toujours en pratique Vitam avait un moyen de vaincre la créature ayant prit les traits du petit ami de la rouquine, sauf qu'il fallait que cette dernière s'en aille.

« Je peux me charger du toutou de Méphisto, mais faut que tu sortes de ce vaisseau Luminous. Ou je ne pourrais rien lui faire sans te faire mal en retour. »
« Qui a dit que je travaillais pour Méphisto?

Je peux te rendre ton Elliot, la miss. Sans accrocs ni problèmes. Parole de Comm... En échange de menus services...

Bien sur, si tu refusais, et bien, la bombe d'informations à ton sujet finira par exploser mais ça, c'est un tout autre problème, n'est-ce pas? »
Le regard perdu de la magical girl allait de l'un à l'autre, ne semblant savoir à quel saint se vouer.

« Comment ? », finit-elle par demander, sans regarder l'un des deux. Auquel s'adressait-elle ? Les deux. Aucun. Tout.
« La reine noire est morte. Échec et mat sur la paire de fous. Le cavalier est perdu. La tour est menacée. Le pion piétine. La reine noire est morte. », ajouta t-elle pour faire bonne mesure, comme si elle récitait une comptine.

Chic, j'apprendrais des trucs sur moi que je ne sais même pas !

► Afficher spoiler
Cinq. Quatre. Trois. Deux ...
Au "Comment ?" de Luminous, la fantôme lui aurait bien donné plus de détails pour peu que la jeune femme vivante ne soit pas en train de péter un câble en direct. Était-ce l'oeuvre de celui possédant Elliot, réitérant de ce fait ce qu'il avait fait avec Breva ?
Toujours est-il que la Magical Girl devait soit partir, soit agir contre le "démon" pour espérer que les choses n'avancent, alors Vitam s'avança vers la "démente" puis, si cette dernière la laissa faire, plaqua ses mains contre les côtés de son visage pour répéter le rituel effectué avec la fantôme des vents. dans l'espoir que la fille en mini-jupe ne retrouve enfin ses esprits, visiblement embrouillés.

« Luminous, Luminous, Luminous... » répéta t-elle en murmurant.
« Ecoute-moi, je t'en supplie. Quelque soit ce... type, il se nourrit de ta colère en te mentant : Je l'ai vu faire !
Il ne peut pas te rendre Elliot, sinon crois-moi qu'il l'aurait fait "sortir" pour essayer de te prétendre le contraire.
Mais je peux le retrouver, fais-moi confiance. ON peut le retrouver, sauf qu'il faut d'abord chasser ce qui a prit possession de son corps...
Va t'en ou bats-toi Luminous, mais si tu m'entends... fais quelque chose merde !
 »


Sa basse voix avait prit une tonalité surnaturelle, n'ayant plus grand chose à voir avec celle d'un humain tout en se voulant apaisante : Si Vitam ne pouvait pas empêcher la possession, au moins espérait-elle éviter que celle-ci n'instaure une ambiance de folie (mais pas dans le sens festif du terme).

► Afficher spoiler
Je vire mes niveaux de Défenses Supp. pour les remplacer par du cocktail CdF fermé/Transfert---> Bouclier mental à Luminous. Bref je refais le même combo que j'avais fait à Breva pour la sortir de l'emprise de "Ludost" (bien que cela n'ait aucune chance de marcher mais ça, Vitam n'est pas sensé le savoir !) .

lancer vanilla si necessaire: Magus lance 2d10 et obtient 4 (1, 3)
« Comme elle est mignonne. Tu vas la laisser te dire quoi faire ou bien, prendre les choses en main, chérie?

Est-ce que tu as les tripes pou- »


« Oh, c'est bon, tu nous les casses, maintenant. Fais dodo! »

BONG!

Le diablotin venait de faire un magnifique saladier de pop-corn en métal slam sur la tête d'elliot, Le mettant KO sur le coup. Jetant le débris de métal tordu, Il se pencha sur le corps et vérifia quelque chose avant de parler:

« C'est bon, Il a pas mouru, vous affolez pas. Navré mais là, fallait intervenir. Il sera bon pour une grosse bosse et une vilaine migraine au réveil, cela dit. Mais là, En attendant, ça nous donne du temps, patronne. »
.....
.....
.....
« Eh ?! »

Luminous ouvrait de grands yeux, ses ciseaux pointant le sol, ses bras ballants. La lumière de sa transformation était maintenant presque disparue.

« Eh ?!!! »

« Ahahahahah. Elle est bien bonne celle-là. Je ne savais pas quoi faire, je pensais que j'allais l'exorciser dès que possible. Ou peut-être les deux. Ou peut-être aucun. Mais sûrement que lui. Mais sans savoir si ça marcherait. Et là poum, sur la tête. Ahah. C'était si simple. C'était tout simple. Mais je pouvais pas, je me transformais. Je ne peux pas attaquer quand je me transforme. C'est interdit, aussi dommage que ce soit. Et du coup poum, juste un saladier, ça a suffit.
Merci. Merci merci.
Plein de merci.

Et maintenant ? On fait quoi ? Je demande au vaisseau de l'enfermer et de veiller sur lui, le temps qu'on retrouve le bon Elliot ? Ou on se débarrasse tout de suite de cet imposteur, si c'est possible ? Et les autres gens que le Porteur devait soigner, quand il a soigné Elliot, vous croyez que notre ami les a infectés aussi ? Est-il légion ? Comme dans la bédé ? Nous sommes légions, il est légion, tout le monde est légion.

En tout cas il a pas l'air d'avoir réagi à la reine noire. Ça doit pas être un minion en quête de vengeance. Il parait que ça arrive parfois. »


Et si le discours de la jeune fille était soudainement plus cohérent, il faut croire que la bascule dans la folie, réelle ou (très) mal jouée, persistait encore dans sa façon de penser.

► Afficher spoiler
Un ... prochain tour, je peux attaquer si je veux. :P
BOUM ?
...
Quelque chose s'était passé. Mais contre toute attente, l'action tant attendue n'était pas venue de la Magical Girl. Et une fois que la fantôme avait compris ce qu'il venait de se passer, elle avait levé un grand pouce en l'air en signe d'approbation comme de félicitations envers le diablotin roi de la TV ET 3ème Dan en saladier de combat.

« Je ne sais pas pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt. »

Comme quoi il ne fallait pas croire ceux qui prétendaient que la violence ne résolvait aucun problème.

Se tournant ensuite à nouveau vers la super rouquine, Vitam eut un geste de recul lorsque celle-ci lui avoua son ancien (?) désir infirme-comme-fugace-mais-bel-et-bien-existant d'avoir voulu l'exorciser... C'était sympa de prévenir !
Mais force était de constater que la Magical Girl partageait au moins ce point commun d'être au moins aussi paumée que l'être intangible.

« Je... je sais pas.
D'un côté on ne peut pas l'enfermer ici si tu dis qu'il a déjà pris le contrôle du vaisseau mais de l'autre, je ne me vois pas te dire de l'exorciser sans savoir qui ou ce que c'est : Je peux juste te dire que ce n'est pas un fantôme, surement une créature surnaturelle et possiblement immortelle mais pour le reste, j'en ai aucune idée : En même temps tu l'as vu, un fantôme n'est pas le mieux placé pour s'y connaitre sur le sujet. »


Pourtant, ce n'était pas l'envie de faire payer le possédant ou de connaitre son identité qui lui manquait, d'autant plus que ce dernier avait avoué tué Kaido et ce que crime ne devait rester impuni. Ce qui ne voulait pas dire pour autant rouler sur la vie d'un innocent.

« Récapitulons.
En gros il faudrait sortir Machin du corps d'Elliot, s'assurer qu'il soit bien assez bien enfermé et isolé des vivants pour être sur qu'il ne re-possède ni rien ni personne, ET que la séparation soit suffisamment bien faite pour ne pas perdre l'un ou l'autre dans la foulée ?
Hmmm... »


Telle une singulière façon de sonder son âme, Vitam s'était mise à tournoyer autour de l'assommé pour réfléchir. Puis cessa d'un coup d'un seul son petit manège aussi surement qu'un mur en béton l'aurait fait chez un mortel.

« Oh merde... »
Les bras de la fantôme devinrent ballants.
« Je viens d'avoir une idée tellement stupide qu'elle pourrait marcher.

Je peux te la dire mais avant ça, je préfère te prévenir : Tu risques de ne pas être d'accord. »


► Afficher spoiler
Avant de citer ma proposition de """"""génie"""""" Key, je voudrais quand même m'assurer de savoir au préalable si Vitam ne connaîtrait pas dans son entourage quelqu'un -ou un endroit- qui pourrait faire l'affaire concernant ses questions. Ce qui sera sans aucun doute plus glorieux que mon idée moisie. :D
Évidemment qu'il ne fallait pas perdre Elliot. C'était tellement une évidence que Luminous Girl ne répondit même pas.

« ... Allez-y, dites-moi quelle est l'idée ? »
Elle n'était pas venu pour ça à la base, mais Vitam se disait que si elles avaient rencontrées la chose ayant anciennement possédé Kaido ici, continuer sur cette piste en recherchant l'âme d'Elliot ne pouvait que lui donner des indices par la suite.
Et puis, on ne pouvait pas laisser une Magical Girl dans son désarroi : C'était un coup à se retrouver avec une Dark Girl sur les bras et ça, c'était la dernière chose dont ce monde chaotique avait besoin !
L'idée contestable, donc...

« J'ai un pote sur Terre qui pourrait nous assurer de ne pas commettre la connerie de trop. Je pense même qu'il doit avoir de quoi bien enfermer "Machin" parmi ses bricoles...
Sauf que si on fait ça, on se retrouvera littéralement avec le corps d'Elliot sur les bras et que tu ne veux pas te retrouver avec un gars décomposé comme un zombie, pas vrai ? »


C'était bien entendu une question rhétorique, puisque la fantôme s'était servi celle-ci pour enchaîner sans transition sur la partie faisant tiquer la plupart des vivants.

« On aura donc d'un côté un corps temporairement sans âme, je suis comme qui dirait une âme dépourvue de corps... je pense que t'as compris où je veux en venir... Mais ça serait juste le temps de retrouver le vrai Elliot, promis ! »
Luminous Girl allait accepter la proposition de la fantôme, mais se ravisa avant d'avoir même ouvert la bouche. Au lieu de ça, elle lui jeta un logng regard soupçonneux.

« Vous êtes de mèche ?
...
Je vais vous accorder le bénéfice du doute, ça serait beaucoup trop complexe pour rien.
Je .. allez-y. On l'amène chez votre ami ou je l'exorcise dès maintenant ?

En tout cas je vous préviens. À la moindre chose bizarre ou qui mettrait Elliot en danger .. vous n'aimerez pas ce qui suivra. Son corps n'est pas un jouet. »
« Ouais, de la possession old-school! Un peu comme quand Ruby prend le corps de la comateuse pour aller avec Sam, dans la saison 4 de supernatural. Moi, je vote pour.

Sinon, chef, y'aurais moyen de faire venir 2-3 copains ici? C'est qu'il est grand, ce machin... Et puis, bon, j'm'y sens un peu seul. Promis, on cassera rien et on nettoiera mais t'avoueras quand même qu'un marathon de série en solo, ça craint du slip. »
« Deux trois, ça veut dire combien exactement ?
Si le Porteur est d'accord ... ça peut s'envisager. »
« J'ai jamais cassé le moindre corps... par contre pour les trucs bizarres il y en aura forcément : qu'on le veuille ou non, je reste un fantôme ! »

Considérant le corps temporairement inerte, Vitam ajouta :

« On l'emmène. Ou j'emmène mon ami peu importe, mais si je serais vous, j'attendrais quand même son avis avant de faire quoi que ce soit. On sait jamais. »

Selon la réponse du Porteur et/ou de la Magical Girl, l'intangible était prête à s'exécuter dans l'un ou l'autre sens.
« J'en inviterai pas plus de 10. Promis. Croix de bois, crois de Fez, si je mens, je vais en Corrèze. »
« Comme vous voulez », dit la magical girl aux grands ciseaux en réponse à Vitam.

Quand au diablotin elle réfléchit un instant et dit : « Si le Porteur est d'accord, je suis d'accord. Pas plus de dix. Et ne vous avisez pas de fiche le bazar à bord, compris ?
... Merci pour l'aide avec "Elliot". »
Vitam prit donc le parti d'aller rejoindre Bill, accompagnée des deux autres. Et si elle avait traversé l'immatérium pour rejoindre l'Enfer avec Sergeï, traverser le vide spatial avec deux sacs de chair nécessitant de menues choses comme respirer ou ne pas geler sur place était une toute autre paire de manche.

Heureusement, il y a Fin, euh, le Porteur qui se proposa:

« Je peux vous ouvrir une porte jusque chez lui. »

Convenant que c'était la meilleure solution, ce fut donc une Vitam, une Alex et un Elliot comateux qui se manifestèrent non loin du restaurant familial de Bill, fort heureusement rendu invisible par les bons soins de la fantôme parce qu'une midinette transportant un corps en pleine journée, ça faisait généralement tâche.

De son coté, le diablotin regarda partir tout le monde et demanda au porteur:

« Dis, tu crois qu'elles savent que ça existe le téléphone? »

« Je l'ignore. »

Haussant les épaules, le diablotin ouvrit un portail d'où surgirent dix de ses congénères qui se mirent à leur tour à ouvrir d'autres portails invoquant d'autres de leur congénères et rapidement le pont fut envahi par plus d'une centaines de créatures magiques diverses, ce à quoi le Porteur réagit:

« Madame a dit pas plus de 10 et j'en compte déjà bien plus que ça. »

« Oh, oui, elle a été très claire, je n'ai pas le droit d'inviter plus de 10 personnes. Mais elle n'a rien dit à propos d'eux invitant plus de 10 personnes. »

« En effet... »

Les créatures magico-démoniaco-féériques commencèrent alors à faire une fête "de tous les diables" pendant que le Porteur allait de son coté commander un livre pour Alex:

"L'art de la négociation et l'importance des termes employés."
Non, en tant que fantôme, Vitam n'avait pas vraiment ce réflexe humain consistant à utiliser un téléphone. Et à moins que ceux-ci ne permettent un jour de se contacter dans l'Au-Delà ou bien d'avoir une autre utilité pour les morts que de pouvoir se déplacer le long des lignes téléphoniques, ce n'était pas demain la veille que les choses allaient changer.

Outre ces digressions, le trio arriva devant le restaurant familial de Bill sans encombres et, retenant quelques leçons malgré tout, Vitam entreprit d'y rentrer non pas par l'accès principal, mais par la porte de service afin de ne pas "apparaître" par surprise au sein d'une salle éventuellement bondée d'affamés.

« J'espère qu'il est là » fit-elle à la Magical Girl en indiquant la direction qui l'intéressait, passant par la "porte de livraison" pour y livrer une commande pour le moins... spéciale, avec leur vrai/faux cadavre sous le bras.
Luminous Girl hocha la tête et suivit Vitam, profitant de l'invisibilité, appréciant les différences subtiles entre celle imposée par un fantôme et celle qu'elle-même pouvait parfois générer pour se faire oublier.
Elliot entre ses bras, elle avait un peu de mal à le transporter quand même, car cette forme-ci était loin d'être adulte.
Enfin, elle n'était pas aussi petite qu'Aquagirl. Luminous ne préférait pas se demander l'âge de ses "formes", mais Aqua ne devait pas avoir plus de dix ans.
Fate Girl ... entre 12 et 14 peut-être ? Peut-être même 15.
Voilà, c'était compliqué ! Et elles n'existaient pas réellement. Voilà pourquoi Alex ne voulait pas réfléchir à ces questions.
Vitam et Alex entrèrent donc par la porte arrière, jamais verrouillée vu que c'est par là que les poubelles étaient sorties. Et à l'intérieur, les deux camarades d'infortune furent accueillies par la mère de Bill elle-même derrière les fourneaux qui regarda Vitam puis Alex et son paquet avant de simplement dire:

« Il est pas là mais vous pouvez aller l'attendre dans le bureau. Il devrait venir pour manger ce midi. »

Non, Vitam en était sure, elle était toujours invisible mais avec la famille de Bill et leurs capacités extraordinaires, c'était dur de savoir ce dont ils étaient réellement capables chacun d'entre eux.
Avec le temps, Vitam avait appris à ne plus tiquer quant à son perçage d'invisibilité par la famille de Bill. Cela dit, elle nota dans un coin de l'esprit (pas son ectoplasme, l'autre) de demander les capacité de la matriarche un de ces quatre.

« Okay. Je ne suis jamais passé par le bureau, c'est où ? »

Etant donné que cela l'étonnait qu'une telle pièce ne jouxte la cuisine, la fantôme cherchait du regard un escalier ou une porte au bout d'un couloir ou ce genre de chose.
Aussi par curiosité et en attendant la réponse, elle tenta de faire passer sa main à travers les appareils culinaires afin de savoir si son intangibilité, elle, fonctionnait encore.
Vitam passa à travers la casserole sans souci et entendit Ma Bill lui répondre:

« Par là, derrière. L'escalier, c'est la porte à droite. Pas plus loin, c'est là qu'on vit, hein. Je le saurais si tu vas fureter plus loin... »
Fureter ? Comment que c'est trop pas mon genre...

Au moins ça avait le mérite d'être clair.

« Merci ! » fit Vitam en souriant, avant que le fumet de la bonne nourriture ne l'incite à demander à la Mama : « S'il vous reste de l'omelette, vous pouvez nous en garder quatre parts s'il vous plait ? »

La dessus, la fantôme fit signe à la Magical Girl de la suivre (enfin, suivre les indications à ses côtés plus exactement) aussi clairement qu'elle ne comptait pas repartir du restaurant sans avoir vu Bill, ni sans avoir mangé... de surcroît avec un corps d'emprunt en forme d'Elliot à sa disposition !
Luminous Girl se contentait de suivre, un peu surprise par le manque de réaction de la femme. Mais avec ce "réveil des pouvoirs" des jours, elle ne s'étonnait plus de ces choses-là. Ou du moins essayait.
Laissant la cuisine, les deux invisibles partirent donc avec leur bagage humain en direction du bureau. Dans celui-ci, un bureau encombré occupait l'un des murs tandis que de l'autre coté, un vieux canapé de cuir trônait, vide, attendant de remplir son oeuvre.

Puis le temps passa. Lentement. Surement. Les minutes s'égrénèrent, jusqu'à midi et que Vitam et Alex n'entendent le pas de quelqu'un gravissant les escaliers. Et de voir un Bill de compétition pénétrer dans le bureau, ramenant soudainement Vitam à la réalité en la "privant" de son éthéréalité:

« Qu'est-ce qui se passe? C'est qui lui? Pourquoi 4 parts d'omelettes, tu comptes pas manger? »
En attendant ce fameux Bill, Luminous Girl devenait de plus en plus impatiente et agitée. Elle jouait avec certains ciseaux de grande taille, les ouvrant et les fermant en cycle, passant le temps ainsi. Et de moins en moins amène.
Néanmoins, quand Bill survint, elle se contenta de hocher la tête pour saluer, laissant Vitam faire les présentations.
Pour des raisons évidentes de sens pratique, les filles avaient posé le corps inanimé dans l'imposant canapé de boss des lieux. Durant l'attente, et afin de passer le temps, Vitam avait posé diverses questions à la Magical Girl, allant de "Pourquoi le vaisseau" , "Ça fait longtemps que tu connais Elliot ? Et lui, il te connait ?" , "C'est quoi le meilleur épisode de Surnatural d'après toi ?" en passant par "Pour ou Contre la sauce fromagère dans les tacos ?" . Soit que des interrogations intéressantes, au diapason avec son activité actuelle, consistant à fixer du regard un pendule à mouvement perpétuel posé sur le bureau, lorsque Bill arriva enfin. Lui aussi avait -étonnamment- moult questions sur le pourquoi du comment deux filles étaient venu chez lui pour lui ramener une pâle imitation de macchabée... Ainsi que sur les omelettes.

« T'as raison, quatre parts c'est trop peu. En plus le voyage ça creuse alors va pour... treize parts ? Avec supplément charcutaille et champignons ? »

Une fausse moue hésitante, connue de Bill, lui fit aisément comprendre que les parts concernées n'étaient rien que pour elle : Loin était l'époque de sa première venue ici, où la revenante parvenait à peine à se servir d'une fourchette en vue de satisfaire un appétit humain/d'emprunt !
Et afin de répondre à ses autres interrogations, Vitam l'invita à s'approcher du fauteuil, qu'elle fit ensuite tourner de façon théâtrale tel la découverte de l'identité du génie du mal dans les mauvais films.

« Et bien lui... il s'appelle Elliot, c'est le copain d'une certaine Luminous Girl ici présente, et avant que je t'explique pourquoi il squatte ton fauteuil... tu t'y connais en exorcisme ? »

Cash. Direct. Sans fioriture, comme si tout ceci était parfaitement normal... Vitam, quoi.
Les réponses variaient de "Sais pas" à "Bien sûr, des années. On est ensemble depuis à peu près cinq ans, mais on se connaissait déjà avant. Et je partage pas." Avec un haussement d'épaules pour Surnatural et bien sûr, il faut du fromage dans le tacos, mais sauce fromagère à la place de la sauce tomate c'est une idée bizarre. On ne mélange pas les deux, tout de même.

Luminous Girl salua lors des présentations, ajoutant un « Enchantée » tout en sobriété. Elle observait Bill, à quoi ressemblait-il ? Comment se comportait-il ?

Elle veut le faire vomir ? Elliot va jamais pouvoir digérer autant de nourriture. Surtout si tôt après avoir mangé. ... C'est nougatine.
« En exorcisme? Un peu mais c'est mon frère l'expert en la matière... Remarque, Pas comme si j'avais besoin d'en savoir plus, vu qu'un esprit habitant un corps se retrouve expulsé en ma présence quand ma faculté est active.

Et du coup, le rapport avec ce jeune homme? »
Elliot n'avait donc pas été possédé par un fantôme, Vitam s'en doutait et Bill venait de le confirmer.
Mais cela ne résolvait guère le problème pour autant.

« Le rapport ? Et bien on a dû l'assommer parce que le jeune homme en question s'est tout à coup mis à voler, à prendre une drôle de voix et à nous faire des propositions indécentes... pour ne citer que ça !
Je m'en doutais que ce n'étais pas un mort qui avait fait le coup. peut-être un démon ? Mais en fait j'en sais rien, alors j'ai préféré aller te voir et de te le présenter avant de faire une connerie.
Avec tes activités, j'ai pensé que tu pourrais en savoir plus que moi ou mieux, que tu pourrais faire quelque chose pour lui.

J'ai bien fait ? »
« D'accord... »

L'homme toucha le front d'Elliott et ferma les yeux un instant avant d'ajouter:

« Ni un démon ni un fantôme ni un polter truc de quelque sorte que ce soit... Je pense pas que ce soit magique. Je pourrais le sentir si c'était le cas. Et si c'est pas magique, je vois pas trop ce que ça pourrait être... »

Bill continua son auscultation, observant et palpant la tête du comateux sous toutes les coutures. Puis se relevant, il regarda Alex et fronça les yeux avant de revenir vers Elliott:

« Bon, et sinon, on parle de l'éléphant dans le magasin de porcelaine? »

Il montra Alex, sous sa forme toute jeune, puis Elliott:

« Il est pas un peu vieux pour toi? »
Luminous Girl haussa les épaules.
« Les apparences peuvent être trompeuses. »
Elle brandit ses ciseaux.
« Je peux l'exorciser alors ?
Et sinon ça serait pas une domination ou de l'hypnose ou quelque chose comme ça ? C'est possible aussi non ? »
« Faut réviser tes classiques de Japanimation, mon Billou. Qu'elle ait 20 ou 100 ans, une Magical Girl aura toujours l'air d'avoir dix ans. Toujours » répondit Vitam en jouant avec les billes en mouvement perpétuel parce que mine de rien, ce truc était intriguant sur plus d'un point.
« De l'hypnose? Une domination? Hmmm... Peut être. »

Bill écouta Vitam et ricana:

« Tu sais, moi, une fois sorti des animes DC, je suis pas trop manga et magical Girl sans vouloir paraître désobligeant, bien sur... Mais si tu me dis que c'est cool, c'est cool. »

L'homme haussa alors les épaules:

« Je suis navré de pas pouvoir faire grand chose de plus. Mais je peux peut-être vous proposer un truc... Faudrait voir avec Ma' si elle est d'accord mais ça pourrait se faire...

Là, il est inconscient, d'accord? Ce que je propose, c'est qu'on passe par le temps du rêve et on pourrait peut-être accéder à sa psychée et voir de quoi il en retourne? Ma' est une experte en vaudou et houdou et comme ça, on serait carrément fixé sur la situation. Et si il se réveille, on se retrouverait expulsé sans risque... »
« On a rien à perdre à essayer, je suppose. »
« Okay.

M'maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan »


D'autres pas s'approchèrent alors et la mère de Bill entra, jetant un oeil à tout le petit groupe avant d'attendre que son fils s'explique. Ce qu'il fit sans attendre et ce à quoi la mère maugréa avant d'ajouter:

« Ca ne sera pas sans risque, fils. Lui ne craindra rien mais pas toi ni elles. Je veux bien vous accorder une heure là-bas mais ça sera tout.

Et une heure là-bas, ça peut durer trèèèèèèèèèèès longtemps. »


Se tournant vers la magical girl, elle ajouta:

« Vous allez traverser le temps du rêve et si vous accédez à son esprit, tu verras tout ou presque de lui. Ce qu'il ressent, ses envies, son idée du futur mais aussi ses erreurs et ses secrets. Tu risques de pas être déçue du voyage et tu peux en ressortir plus blessée qu'autre chose. Je vais préparer la potion le temps que tu réfléchisses... »

La mère de Bill s'éclipsa et une fois partie, Bill ajouta:

« Désolé pour ça. M'man a vécu une expérience similaire y'as des années pour sauver mon père et elle a découvert qu'il la trompait depuis des années... Autant te dire que ça l'a salement pas enchantée. P'pa non plus quand il s'est réveillé... »

Revenant au bout d'une dizaine de minutes, Ma' Bill portait un pichet d'une boisson fumante et franchement malodorante, ainsi que 3 verres:

« Si vous buvez, avalez le plus vite possible. L'odeur est dégueulasse mais le gout, c'est pire... »
« J'en assume le risque. Merci. »
Luminous Girl prit la boisson et s'installa par terre, les genoux ramenés contre son torse. Pas en tailleur, c'était un coup à finir avec des fourmis dans les jambes.
« Allons-y. »
Elle but.
Je me demande sous quelle forme je lui apparaîtrais.
L'idée de découvrir un monde parallèle qu'elle ne connaissait pas étant égale à celle de goûter à une mixture inconnue, Vitam but la boisson cul sec.
Les fantômes étant presque totalement dépourvus de sens du gout et de l'odorat, il fallait vraiment que la chose soit forte pour que la revenante n'en ressente les saveurs. Enfin si on pouvait parler de saveurs étant donné la description de la chose !
Et Bill prit une lampée à son tour, grimaçant sous l'odeur à mi-chemin entre une décharge publique et un charnier à ciel ouvert en plein soleil un 12 aout, du moins c'était toujours moins pire que le gout. L'envie de vomir fut forte mais le trio résista sans grande peine, surtout Vitam. Mais elle, elle trichait parce que les fantômes n'ont rien dans le ventre, au sens le plus strict qui soit.

Bref, les 3 compères étaient là, ayant bu la potion et... Rien ne se produisait. La mère de Bill, voyant les regards circonspects, ricana et s'approcha d'Elliott:

« Touchez-moi la main, que je vous envoie là-dedans. Je vous ai promis une heure alors faites vite. »

Posant sa main sur le front du jeune homme, la maman cuisinière chasseuse de fantôme commença à incanter et le duo de vivant sentit leurs corps s'effondrer tandis que Vitam ressentait comme un glissement particulier vers ailleurs.

Ce fut ainsi qu'une magical girl, une fantôme et un électricien se retrouvèrent sur le campus de l'université de Los angeles, vide, juste en face d'un parc d'attraction jouxtant la rue d'un quartier d'habitation qu'Alex connaissait bien. C'était dans cette rue que vivait la famille d'Elliot. Sauf qu'ils n'avaient jamais vécu à coté d'un parc d'attraction.
Et une nouvelle expérience sur la liste des choses que je n'avais fait jamais avant et que j'aurais sûrement préféré ne jamais avoir à faire.
Je regarde, je suis toujours en mode Destinée. Devrais-je opter pour la Brique pour voler plus rapidement ? Ou le monde spirituel permet de s'affranchir de ce genre de limites bêtasses comme l'attraction terrestre.

Autant essayer de voler. Je suis habituée à ces méthodes, peut-être puis-je les reproduire sans avoir besoin d'être dans une configuration adaptée, ici ? Je me concentre.

« Le campus où il étudie. La rue où il habite. Je ne sais pas ce qu'est ce parc d'attraction. On parie qu'Elliot est coincé dans une montagne russe ou la maison des horreurs ? »

► Afficher spoiler
Exceptionnellement et parce que je suis une andouille, ce post est à la première personne et le restera. Na.
► Afficher spoiler
@ Kao : C'est voulu que ce soit narré à la première personne au début de ton post ?

Ils étaient fins parti dans les couloirs du temps, euh... du rêve. Quoiqu'il en soit, la bande hétéroclite semblant tout droit issu d'un prélude d'une mauvaise blague se retrouva face à un parc d'attractions. Pour la plus grande joie de Vitam, bien sur !

« Preum's sur la galerie des miroirs ! » rétorqua la fantôme à la Magical Girl avec trop d'enthousiasme pour que ce soit complètement innocent, tout en se précipitant vers l'entrée du parc en faisant, comme à sa fâcheuse habitude, fi de toute prudence élémentaire dès qu'elle voyait des choses plaisantes à ses yeux.

Durant le trajet la revenante chercha à activer plusieurs de ses pouvoirs : Du vol à l'intangibilité, en passant par la télékinésie... étaient-ils utilisables en ce mystérieux -mais amusant- monde parallèle ?
Et ainsi, sans attendre qui que ce soit, Vitam s'envola vers le piège mor-

Vers la fête foraine, suivie d'Alex et de Bill. A l'intérieur de la foire se présentait un embranchement avec trois chemins, indiqué par des panneaux.

"Projets"
"Souvenirs"
"Frayeurs"

Bill observait les alentours et murmura:

« Tout est allumé et en état de marche mais y'as personne. »
« Je vais le regretter, ça va sûrement être ultramétaphorique mais .. partons sur les frayeurs. »
La jeune magical girl continua à diriger le groupe, cherchant une trace de vie, un indice. Réfléchissant. Où pouvait se trouver Elliot ?
« Même si on retrouve Elliot, comment on éjecte l'autre ? »
Au moins on pouvait aller plus vite, en volant.
« Va pour les frayeurs. »

Bill se concentra un instant et s'envola à son tour, suivant ses deux camarades vers le coin frayeur. Plus loin se trouvait une estrade, présentant 3 portes, ainsi qu'un homme étrange, à l'immense sourire, qui dévisagea les 3 courageux explorateurs du temps du rêve:

« Approchez, approchez, venez découvrir les peurs les plus secrètes de ceux qui vous sont chers. »

S'effaçant subitement, il reparut derrière le trio:

« Alors, on vient s'encanailler dans le temps du rêve, mes petits canaillous. Vitam, comme toujours, c'est un réel plaisir de te croiser. »

Message secret pour magus.
« Euhm ... Bonjour. »

Luminous Girl n'appréciait pas du tout cette personne, dès les premières paroles de l'homme. Que venait-il faire ici. Était-il l'intrus ? Ou un autre ? Il disait connaître Vitam. N'était-ce pas ce que l'intrus disait également ?
Et cette façon de surgir dans le dos des gens...moi aussi je peux le faire, dans les rêves, songea Luminous.

« Nous n'avons pas beaucoup de temps. Nous sommes trois, il y a trois portes. Est-ce que nous devons nous séparer et aller chacun dans une ou est-ce qu'elles nous feront perdre du temps inutilement ? Nous devons sauver le propriétaire des lieux. »
Message secret pour Keyradin.
Evidemment que dans un monde où même vos rêves les plus fous semblaient se réaliser, Vitam avait essayé de matérialiser nombre de choses ou de pouvoirs : Boules de feu, dédoublement, laisser planer une odeur de chewing-gum dans tout le parc... un peu tout et n'importe quoi, en fait. Preuve en était le sorbet géant chorizo/crevettes/framboise aux pépites de chocolat sauvage que la fantôme avait tenté de faire apparaître dans sa main (avec succès ?) lorsqu'une vieille connaissance pointa son nez spirituel dans l'affaire.

« Svenson ? » fit-elle, passablement surprise, car s'il n'était en soi peu étonnant de retrouver cette vieille connaissance en un tel endroit, elle l'imaginait cependant cet éternel fêtard autre part.

« A cette date, je pensais plus te revoir à la fête du Fils Sullivan que dans un parc d'attractions. »

La revenante était en fait assez contente de retrouver un visage connu en lieu inconnu, que ce soit que parce que la Mara n'avait que peu de chances d'être l'intrus de par son statut (faute de quoi les pouvoirs de Vitam l'auraient promptement chassé durant la "possession" d'Elliot) que parce qu'il avait toujours le chic de mettre l'ambiance en soirée avec ses histoires glauques, aussi efficaces pour chasser les esprits impressionnables (faisant donc autant de pique-assiettes en moins) qu'appréciables de par leurs côtés grand-guignolesques. Ce qui lui avait valu un certain passif avec les "supérieurs" d'ailleurs, soit une autre raison ayant amené à vouer une certaine sympathie envers lui au fil de l'éternité, quoique encore cordiale à cause du fait que les deux morts ne jouaient pas dans la même cour.

« Quoi de neuf depuis L.A ? Toujours dans le cauchemar à ce que je vois, surtout que ça doit bien marcher ces derniers temps, non ? »

C'est qu'avec la découverte spontanée de pouvoirs chez les humains, avec toutes les conséquences malheureuses pouvant suivre lesdites découvertes, nul doute que cela devait plutôt pas mal nuire au bon sommeil des vivants, ou tout du moins affaiblir leurs défenses mentales.
Et puisque Svenson leur avait aussi posé une question...

« Depuis le temps, tu dois connaitre un peu le genre de conneries dont je suis capable... donc tu te doutes bien qu'il va me falloir un peu plus qu'un tour de train fantôme pour m'encanailler ! » crâna Vitam.
« Mais comme tu peux le voir, je suis venue accompagnée et... »

Elle allait continuer de parler jusqu'à ce que Alex ne fasse une remarque méritant d'être... remarquée.

« T'as jamais vu de films d'horreurs ou quoi ? Règle numéro 1 du genre : On. ne. se. sépare. jamais. en. putain. de. groupe. de. un.
En plus les Magical Girls n'ont pas un genre de principe un peu tordu où l'union fait la force, ou un truc comme ça ? »
« Ca dépend lesquelles. Et je suis dans une carrière solo pour la nouvelle saison, au cas où ça se serait pas encore remarqué. Ou alors c'est juste que le destin n'a pas encore conspiré pour nous réunir, mais vu le nombre d'épisodes ... » Luminous Girl haussa les épaules.

« Depuis quand on est dans un film d'horreur ? C'est juste l'esprit d'Elliot. »
« Je m'inscris en faux, jeune demoiselle. Ici, c'est le temps du rêve, l'endroit ou se rencontre les esprits des vivants durant leur sommeil. Ou dans le cas present, le comateux que vous appelez Elliot. »

Revenant vers Vitam, Svenson haussa les épaules:

« Les peurs intimes de ce garçon sont des moins originales... Même si il a une peur panique des fêtes foraines, Il manque cruellement de saveur en terme de peur.

Enfin, bon, Je vais avoir tout mon temps pour arranger ça, hein. C'est l'avantage des comateux, tu peux les effrayer pendant des semaines et ils ont beau hurler, ils ne peuvent pas se réveiller. Faudra juste que je fasse plus attention à celui la qu'au précédent.

Sinon, joli cornet de glace. »
« Ah, alors c'est pas ici que nous le trouverons. Essayons d'aller chez lui, ça symbolisera sûrement son attachement à sa demeure ou j'ignore quelle métaphore un peu navette. »

Mais avant de partir, la magical girl s'approcha du fantôme Svenson et le prit par le col. Ou essaya, mais dans les rêves, tout est possible non ? Elle avait soudainement l'air vachement en colère, parlait en détachant horriblement bien ses mots et son autre main brandissait toujours ses énormes ciseaux.
« Je vous remercie pour les informations, mais si vous faites quoi que ce soit à Elliot, la mort n'était qu'une partie de plaisir comparé à ce que je vous ferais subir. Est-ce que je me fais bien comprendre ?
Bonne journée à vous. »

Aux autres : « Je vous retrouve dans la rue. »

Et la magical girl se téléporta direction la rue de chez Elliot, devant sa maison.
La cuillère du sorbet en bouche, Vitam secoua la tête de gauche à droite en faisant un « Hm. Hm. » désapprobateur. Elle avait beau être morte, Vitam savait pourtant qu'il y avait au moins quatre choses à ne pas faire dans la vie : Refuser de répondre à un mail de duel, énerver une Magical Girl en se vantant de faire souffrir son copain (car elles ne plaisantent jamais avec le pouvoir de l'amour et de l'amitié), chercher des noises à une Mara lorsqu'on est une vivante, ainsi que goûter un sorbet géant chorizo/crevettes/framboise aux pépites de chocolat sauvage pour des raisons évidentes.

Tout cela venant de se passer en même temps ou presque, il était difficile de déterminer le ou les chose(s) ayant fait grimacer Vitam, mais vu que même Alex avait jugé que le "train fantôme" avait l'air pourri, la revenante allait sans doute lui emboîter le pas. Mais juste avant cela, cette dernière fit à Svenson :

« Elle non plus n'aime pas les fêtes foraines.
Bon bah c'était cool de te revoir Sven... On se revoit au prochain festival du XXXVIème dessous, comme d'habitude ? »
« Premièrement, je suis bien vivant mais j'admets que le non-initié ignorera ce genre de détail. Deuxièmement, soit, je vais donc plutôt me rabattre sur la petite Cassie, dans le coma à Mount Sinaï et qui du haut de ses 7 ans tiendra sans doute mieux le choc qu'un adulte dans sa vingtaine. On essaye de faire dans l'humanitaire pour une fois et on se fait menacer

Tsss, ces magical Girl... Ouais, ouais, le festival. J'espère que j'aurais des histoires intéressantes à raconter parce qu'avec des rabats-joie comme ta copine, c'est pas gagné! »


Une fois Vitam ayant emboîté le pas de la magical girl, ne restait que Bill et Svenson qui se regardèrent en chien de faïence avant que l'électricien chasseur de fantôme ne demande:

« Tu vas vraiment t'en prendre à une gamine de 7 ans, Sven? »

« Tu m'prends pour qui? J'vais aller emmerder les p'tits vieux dans leur maison de retraite. Ça dort beaucoup à cet age là et les impressionner sans qu'ils claquent, c'est tout un art. Sinon, comment vas ta mère? Les petits m'ont demandé comment elle allait, faudrait vraiment qu'on revienne la voir mais bon, tu sais, venir de Norvège, ça coûte un rein et les cauchemars, ça paye pas trop niveau thunes... Heureusement qu'Astrid a un bon travail parce que je sais pas comment on ferait sans ça. Tu m'imagines? Vendeur de voiture le jour, Marra la nuit? Et je me repose quand, hein? »

« Oh bah t'en fais pas. Elle a entendu dire qu'il y avait un lietuvens qui s'en prenait à une petite localité de Lettonie et du coup, elle va organiser un voyage pour qu'on aille lui dire bonjour. On essaiera de passer vous voir, cette fois. Toute façon, on s'appelle, hein? »

« Pas de problème, Bill. Et fais gaffe à cette Vitam, tu sais pas qui elle est vraiment et tu ferais mieux de l'éviter. »

« Comment ça? »

Le marra s'approcha et expliqua à voix basse, le visage de Bill montrant une surprise des plus grandes avant qu'il ne s'écarte:

« Tu déconnes? »

« Non. Allez, rattrapes-les avant qu'elles ne se mettent dans le pétrin. Et interdiction de lui en parler sans peine de subir un châtiment aussi terrible. »

Bill opina du chef tandis que le Marra disparaissait. Puis le texan commença à s'envoler en direction du quartier résidentiel quand une voix résonna:

« Tiens, tiens, tiens, mais qu'est-ce que nous avons là... »

Bill aurait voulu réagir mais il était déjà trop tard. D'immenses cables électriques s'étaient déjà élancé et l'avaient saisi, l'assommant direct par un choc électrique savamment dosé et le ramenant vers Dieu savait où...
__________________________________________

Vitam rattrapa donc la Magical Girl, cette dernière attendant devant une maison (sans doute celle d'Elliot). Et Bill arriva rapidement après la fantôme, les trois compères étaient donc réunis.
« Je commençais à croire que tu t'étais perdu » fit Vitam à Bill, qui avait mit un certain temps avant de les rejoindre, avant de demander à la Magical Girl :

« C'est là qu'on doit aller ? Parce que pour le coup, elle me fout plus les chocottes que le train fantôme... »

Son doigt désignait la maison devant laquelle était stationnée le trio. Celle d'Elliot ?
En tout cas vu sa devanture, c'était un coup à ce qu'ils retrouvent des poupées en porcelaine dedans. Et du papier peint à fleurs. Brrr...
Luminous Girl attendait Bill avec impatience.
« La téléportation permet d'aller plus vite. Allez, nous n'avons pas de temps à perdre. »
A Vitam : « Ce n'est rien qu'une maison de banlieue, il n'y a pas à en avoir peur. C'est juste une maison. Entrons. »

Luminous s'envola jusqu'à la porte et passa à travers. Pratique, ce monde des rêves.
« Ce n'était qu'une façon de parler. j'ai parfois peur pour les autres mais perso, je ne me souviens pas de la dernière fois que j'ai eu peur... »

Vitam traversa la maison à la suite d'Alex, toujours avec son sorbet à la main.

« Quelqu'un en veut ? C'est aussi dégueu' que ça en a l'air, mais ça reste une expérience. Puis au moins, j'arrive à en sentir le goût » fit la revenante en tendant le mélange chorizo/crevettes/framboise aux pépites de chocolat sauvage à qui était assez fou pour en vouloir.
« Je passe mon tour. »

Bill observa le sorbet avec dégout puis suivit la magical girl, ouvrant la porte plutôt que la traversant. A l'intérieur, Alex se retrouva directement dans la chambre d'Elliott où le jeune homme était assis à son bureau. En entendant quelqu'un arriver et la porte s'ouvrir, il tourna la tête et dévisagea la magical girl ainsi que Bill avant de dire:

« Euh... Salut? »
Le premier élan de Luminous Girl était, bien sûr, de s'élancer au cou de son copain. Mais il était possible que le véritable Elliot ne connaisse pas le lien entre Luminous et Alex. Et puis rien ne disait qu'il s'agissait du véritable Elliot.

« Elliot Hatch ? Je suis Luminous Girl, je suis venue vous chercher. Depuis combien de temps êtes-vous ici ? »

Une hésitation, elle tourne la tête vers ses compagnons :
« Que faisons nous une fois qu'il a été trouvé ? Et est-ce que le véritable Elliot, ou cette vermine d'intrus intrus pourrait se faire passer pour lui ? »
Plus à même de pallier à la question d'Alex, la fantôme laissa Bill y répondre.
De son côté, Vitam se concentra sur ses sens (plus d'autres supplémentaires issus du pays des rêves) pour savoir si les apparences étaient trompeuses.

► Afficher spoiler
Un lancer de des vanilla: Magus lance 2d10 et obtient 11 (4, 7)
« Comment ça, combien de temps? Vous êtes venue me chercher? Pourquoi? »

Pendant que Vitam faisait comme le lait et se concentrait, Bill répondit à la question:

« C'est le temps du rêve, tout est possible. »

Interloqué, Elliot haussa un sourcil:

« Le temps du rêve? De quoi il cause votre copain? Qu'est ce qui se passe? »
« Il se passe qu'Elliot Hatch, j'espère que c'est toi, est enfermé quelque part dans son esprit et un intrus a pris le contrôle de son corps. Nous cherchons à nous débarrasser de cet intrus et à libérer le petit ami d'Alex Duncan. »

En réponse à Bill, Luminous Girl marmonna : « D'accord, le temps ne s'écoule pas comme dans le vrai monde. C'est ennuyant pour juger convenablement. »
« Alex? Elle va bien? »

Elliott parut sincèrement touché par l'attention et demanda alors:

« Un intrus, vous dites? J'ai vu personne d'étrange. À part vous 4. »

Message secret pour Magus.
« Elle va bien, elle voudrait ... elle a demandé notre aide. Nous sommes dans le monde des rêves, actuellement. Tu es enfermé demain. »

Luminous Girl tiqua. Bill, Vitam, Luminous ...
« Quatre ? »
« Le monde des rêves? Cool. Flippant. Mais cool. »

Le jeune homme parut encaisser l'information avec flegme avant de simplement répondre à la question:

« Bah ouais, vous, lui, elle et ce robot, là, dans le jardin. »

Du doigt, il montra ce qui ressemblait à un androïde, se tenant droit dans le jardin sans bouger, ce à quoi Elliot ajouta:

« Ah. Oui, merde, c'est vrai qu'on a jamais eu de robot dans le jardin, ça aurait pu me mettre la puce à l'oreille quand même. My bad. »
« Non effectivement. »

Luminous Girl passa la tête par la fenêtre et interpella le robot :
« Salut ? »
Aussi étrange que cela ne puisse paraître en un tel lieu et surtout chez un fantôme, Vitam arborait une tête similaire à celle d'une personne sous la coupe d'un rêve éveillé... version bad trip : Les yeux, ronds, fixaient une sorte de point invisible planant dans les airs tandis que sa mâchoire entrouverte, au contraire, semblait trembloter par intermittence sans aucune raison apparente. Quant au reste de son corps, aussi gelé que le reste telle une statue morbide, semblait ne pas vouloir répondre...

...jusqu'à se téléporter d'un coup d'un seul juste à côté du robot, levant mécaniquement son regard globuleux vers le ciel de ce monde, comme à la recherche... du salut ? D'une intervention divine ? Du Pape ? Autre chose ?

Message secret pour Keyradin.
Luminous héla le robot qui tourna son oeil mécanique vers elle tandis que Vitam se teleportait à côté de lui. Une voix mécanique eructa alors du haut parleur:

« Bonjour... Alex... C'est... Moi... Elliott. »

Ce à quoi le Elliott de chair et d'os rétorqua:

« Han, trop chelou. »

Message secret pour Magus.
« Alex ? »
La magical girl regarda autour d'elle et ne vit aucune Alex. Et si elle s'y attendait, elle tenait à tenir la comédie.
Ne voyant rien, donc, la petite blonde se pencha par la fenêtre.
« Est-ce que le porteur est une grosse vache ? »
« Le... Porteur? Non... Oui... Pas... Moi... Qui... L'ai... Dit...

Lui... »


Le robot pointa le doigt vers l'horizon où se dessinait quelque chose.
Bonne poire, Luminous Girl tendit le cou pour regarder l'horizon.
En même temps, elle se demandait pourquoi il y avait un robot en plus d'Elliot ici. Aussi leur demanda t-elle, tout simplement.
« Alors pourquoi avons-nous deux Elliots, dont un robotisé ? »
Vitam regarda toujours l'horizon, toujours avec son air hagard.

« Il faut rentrer » souffla t-elle à l'assemblée, en particulier à Bill puisque ce dernier devait savoir comment faire pour ça.
« Non. »

La réponse de Bill fut sans appel, particulièrement intéressé qu'il était par la situation. Quand à la question d'Alex, il haussa simplement les épaules:

« Je n'en sais rien. »
« Euh, en fait ma question s'adressait plutôt aux deux Elliots. »
Non ? Comment ça non ?

« Mais si ! » s'emporta Vitam plus que de raison, en proie à une panique qui, elle, n'avait rien d'un rêve. « Il y a quelqu'un auprès de nos corps, je le sais, je le sens, je l'ai entendu... On doit revenir, et vite ! »

Après s'être surprise à secouer les épaules de Bill pour l'inciter à "bouger", la fantôme n'en pouvait plus d'attendre de réaction de quiconque et s'envola. Haut. Loin. Vers... Quelque part ? En tout cas, elle pensait très fort à la pièce où le trio se trouvait avant d'atterrir ici et cela avait marché pour faire apparaître un sorbet improbable dans sa main, alors peut-être que ce procédé allait leur permettre de revenir dans le monde matériel ?
« J'en... sais... rien... »

Le Elliott de chair et d'os haussa lui aussi les épaules quand Vitam s'envola soudainement.

Et cette dernière, bien haut perchée, se concentra sur la pièce où se trouvait leurs corps et pouf, elle apparut autour d'elle. Les corps toujours là et la mère de Bill sur place, ainsi qu'un homme qu'elle avait déjà croisé. Mais la fantôme n'était pas dupe, ce n'était pas la bonne pièce et, comme la glace, le temps du rêve lui avait donné ce qu'elle voulait.
« Ce n'est pas pratique ... Et je ne sais même pas ce que nous sommes censés faire maintenant que nous avions Elliot. L'un ou l'autre. Peut-être les deux ... »
Luminous Girl était assez perplexe. Et Vitam qui s'évaporait. C'était elle l'experte. Une experte qui panique pour rien. Bien sûr quelqu'un est à côté de leurs corps. La mère de Bill.
« Je pourrais peut-être vous exorciser tous les deux ? Celui qui reste c'est le bon. Et si les deux restent, ça nous ferait progresser. »
« Euh... »

L'Elliott de chair et d'os paraissait peu enjoué à cette idée, la version robotique surenchérissant:

« Pas... Partant... Non... Plus... »

Bill, s'agaçant de la situation, demanda:

« Bon, on a pas que ça à faire non plus. Fais ce que tu as à faire, Masque noir, qu'on en finisse. »
Évidemment, aucun ne voulait. Ennuyant. Comment résoudre ses soucis si les cobayes n'étaient pas volontaires pour participer à une expérience potentiellement très dangereuse ?
Luminous Girl commença à répliquer à Bill avant de s'interrompre.

« Si je savais ce que j'ai à faire, ça serait plus ...
Attendez une minute. Masque Noir ? »


La magical girl, le visage tourné vers Bill, leva un sourcil, la tête légèrement penchée, interrogatrice.
Bien sur que cela n'allait pas être aussi facile de sortir d'ici, parole de non-experte du monde du rêve. Mais il le fallait car Vitam était certaine que les voix qu'elle avait entendues n'étaient pas issues de ce monde, et provenaient sûrement du plan matériel. En effet, la revenante n'avait absolument pas souhaité entendre de telles paroles, contrairement à son retour ou au génial sorbet chorizo. Donc si cet endroit parallèle suivait une logique similaire à cet autre endroit parallèle qu'était les mondes des morts, cela signifiait que...

Ni une ni deux, Vitam se renvola/téléporta dans l'autre sens pour revenir auprès de la Magical Girl et de Bill, pointant ce dernier avec une nouvelle glace aux saveurs improbables.

« Si tu sais comment sortir d'ici mon Billou t'as pas intérêt à me le cacher, sinon... »

Puis, étant arrivé au moment où Alex faisait une moue suspicieuse, Vitam ajouta avec l'étonnement typique de ceux ayant loupé un épisode :

« Attends, c'est quoi cette histoire de Masque Noir, là ? »
Bill, sentant la bourde, tenta de détourner le machin sur quelqu'un d'autre:

« Bah, quoi? C'est comme ça que tu t'appelles, non? C'est Vitam qui me l'a dit. »

Total crédible, of course. Le robot, dans le jardin, continuait à pointer du doigt ce qui se trouvait à l'horizon:

« Pourquoi... Je... Porte... Un... Drap... Sur... Les... Epaules? »
« Elle a pourtant l'air encore moins au courant. »

Luminous Girl allait poursuivre, mais l'un des Elliot fit dérailler son train de pensées. Le stress tendait à ne pas aider à se concentrer, et elle était très stressée.

« Comment ça un drap ? Ah ! Une cape ? »

Luminous Girl redonna de l'attention au "machin" lointain, qui était censé venir vers eux et être très très dangereux ? Ou quelque chose du genre ?
« Ah oui je confirme, je la connais à peine » répondit Vitam en désignant Alex du menton. « Alors je ne sais pas du tout ce qu'est un Masque Noir... Puis en quoi c'est important d'abord ? »

Entre cette bizarrerie et l'autre en forme de robot à cape, la fantôme comprit que quelque chose clochait quelque part. Mais quoi ?

Message secret pour Keyradin.
Message secret pour magus.
Luminous Girl observa par la fenêtre et aperçut ce qui avait provoqué l'exclamation du robot. Un Elliot en onesee, un drap sur les épaules, volait dans le ciel du haut de ses 8 ans et se dirigeait vers eux. Elle n'eut aucun mal à le reconnaître, elle avait vu des photos que la mère de son boyfriend lui avait présenté lors de leur première rencontre. Elle se rappelait encore de la gêne d'Elliot de voir afficher devant celle qu'il avait ramené chez lui pour la présenter à ses parents toutes les photos de lui depuis sa plus tendre enfance.

Et justement, sur une des photos, elle l'avait vu en pyjama une pièce, un drap sur les épaules et un SE mal dessiné sur le ventre. Le garçon se posa alors dans le jardin, les mains sur les hanches et déclara bien fort:

« Bonjour, citoyens. Super Elliot est là pour vous sauver de ce vil robot! »

Puis d'envoyer valdinguer le elliot robotique à travers 2 palissades, 3 maison, une cabane de jardin, 5 niches de chien inoccupées et une niche occupée, le vieux Teckel de madame Rousseau s'accrochant péniblement au robot durant la fin de son vol.
Contrairement à l'Elliot devant sa fenêtre, Vitam avait les yeux grands fermés. Si quelqu'un faisait attention à sa personne à cet instant, on pouvait voir sa tête chanceler de temps à autre, comme étant sur le point de faire un malaise.

Sauf que les fantômes ne sont pas sujets aux malaises... si ?

Quoiqu'il en soit, la revenante "groggy" avait finalement fini par rouvrir les yeux. Non pour s'écrouler, mais pour se jeter sur Bill et le plaquer tel un Sebastien Chabal sous sa meilleure forme, avec une force et une fureur (réelle ? imaginaire ? aidée par sa télékinésie ?) dont elle ne serait pas vraiment cru capable !

« Je ne sais pas qui t'es, je ne sais pas ce que tu veux, ni pourquoi tu fais ça mais je te préviens... Si tu ne me dis pas ce que t'as fait à MON Billou et ce que tu comptais faire à SON Eliiot, ceux venant du monde Matériel s'entend... je vais tellement te réduire en steak tartare qu'il n'y aura même plus de quoi reconstituer un acarien avec tes restes... » fulmina Vitam en retenant, de quelque façon que ce soit, la gorge de "Bill" .

Message secret pour Keyradin.
Luminous Girl assista à la scène, aux scènes, le tout s'enchaînant un peu trop vite pour elle à son goût. et pour le bien de sa santé mentale.
Au moins le mini-Elliot, lui, lui disait quelque chose de clair et net. Le robot, elle avait toujours un doute. L'Elliot adulte de chair et d'os .. aussi, mais un peu moins gros comme doute.

La jeune fille blonde en tenue d'infirmière très bizarre et très noire s'approcha du gamin/superhéros en sautillant, ses ciseaux sur l'épaule.

« Bonjour Super Elliot. Merci pour être venu nous sauver. Ce robot était-il une menace ? »

Et tournant la tête vers Vitam, elle demanda à l'ectoplasme :
« Est-ce notre intrus ? Il a pris le contrôle de ton ami Bill ? »
Et la vérité apparut. Luminous Girl vit le robot ressemblant à celui dans le jardin, avançant vers le Elliot de la chambre et tendant des dendrites dans sa direction. Elle perçut aussi la vérité à propos des Elliot. Elle pouvait voir leurs âmes. Ou plutôt leur âme. Car il s'agissait bien d'une seule et unique âme, fragmentée et dispersée en 3 parties. La partie du super Elliot était la plus grande, suivie de celle du Elliot de la chambre pour finir par une toute petite rikiki infime partie dans le robot.

Mais bon, il y avait des méchadendrites qui s'approchaient et Luminous Girl avait d'autre chose en tête. Surement.

Message secret pour magus.
« SuperElliot, protège Robot-Elliot ! HumanElliot, j'arrive ! »
L'avantage du monde des rêves, c'est qu'il n'y avait même pas à prendre le temps de voler. Luminous Girl se téléporta devant le Robot-pas-Bill. Ciseaux au clair, la petite blonde frappa de toutes ses forces.

► Afficher spoiler
Fate's Thread
Attaque: Kaochi lance 2d10+8 et obtient 19 (10, 1)
Message secret pour Keyradin.
Si "Bill" osait encore tenter de tentaculer quelqu'un par surprise, Vitam se chargea de promptement découper les appendices via sa télékinésie avant de retourner l'attention sur sa prise.

« Qu'est-ce que t'as fait de Bill ? Du VRAI Bill ? Réponds !  »
« Le protéger? Oups. »

Et le Super-Elliot partit rejoindre le robot rapidement tandis que la magical girl s'en prenait au robot-qui-s'était-fait-passer-pour-Bill. Et ça piqua. Dur, dur. Le robot y perdit quelques tentacules dans l'affaire mais d'autres surgirent alors à travers les murs, se précipitant vers Fate Girl. Et elle avait vu assez de hentaï pour savoir ce qui allait se passer. Enfin, elle en avait surtout entendu parler, elle regardait pas ce genre de trucs, ah ça non!

Et des tentacules, y'en avais plein. Et Vitam avait beau jouer du coupe-coupe télékinétique, il y en avait toujours plus à surgir.

Quand au robot, il semblait peiner à avancer, sans doute en proie à un dysfonctionnement. Ou encore, peut-être, une lutte intérieure?


► Afficher spoiler
Tu dois lancer des D10 jusqu'à ce que Darth Vitam ait pris totalement le contrôle. Et oui, potentiellement, après, si elle se relâchait, peut-être que tu pourrais reprendre le contrôle mais ça n'arrivera jamaaaaaaaaaiiiiiiiss, mouahahahaha. Ahem. Pardon.
Un débat interne, ça veut dire, dans une telle situation, la présence de deux esprits. Autrement dit, de deux âmes. Et dans ces deux âmes, l'une n'avait rien à faire ici.

« Les Moires me protègent ! »

Les ciseaux de la jeune blonde se mirent à briller, abandonnant leur poids et leur solidité apparente pour porter une attaque intangible contre le robot-pas-Bill, certes, mais généralement très efficace dans ce genre de cas.
Le problème, c'était que ce genre d'attaque prenait du temps, interdisant à Luminous Girl de se défendre correctement.

► Afficher spoiler
Si possible, n'exorcise que le "pas Bill" dans les âmes à portée.
Exorcisme: Kaochi lance 2d10+23 et obtient 33 (6, 4) Et inflige -10 à la défense ennemie. -10 en Âme s'il échoue sa défense. Mais Luminous Girl ne peut pas se défendre ce tour-ci.
Message secret pour Keyradin.
Je ne veux plus voir tout ça, je veux sortir d'ici... je veux rentrer dans le monde Matériel et manger une omelette avec Bill. J'en ai marre ! Pensa Vitam, alors que les pseudo-tentacules se multipliaient malgré ses efforts et tandis qu'elle eut le sentiment que ses pouvoirs s'affaiblissaient. La fantôme se tourna alors temporairement vers la chose qu'elle avait précédemment mise à terre.

« Qu'est-ce que tu nous veux ? Pourquoi tu fais ça ?
...
Est-ce que t'as au moins un nom ?
 »
« Bien sur que j'ai un nom.

Quand à mes raisons, elles sont simples: retrouver la Reine plus noire que l'abysse, plus sombre que la nuit et la servir comme j'ai toujours voulu le faire. Et c'était le meilleur moyen en m'en prenant à lui! »


Une autre ribambelle de tentacules se propulsa cette fois vers Luminous Girl, enserrant sans problème la magical girl tandis que le robot semblait grincer des dents, si tant est qu'il en avait.

Message secret pour magus.
Message secret pour Keyradin.
Visiblement, Vitam n'avait pas été convaincue par ces explications. En attestait un énorme sentiment de confusion de sa part.

« Non mais mec. Ou meuf ou... peu importe on s'en fout en fait... je pige pas un broc de ce que tu me racontes...
Mais t'es au courant que nous sommes dans le monde des rêves ? Les images y font vrai mais... bonne chance pour y tuer quelqu'un.
...
Bon par contre monde psy ou pas monde psy, tu me saoules puissance 10 avec tes dendrites là...
 »


Sur ces mots, elle tendit son bras pour asséner une autre série d'attaques télékinétique en visant la zone contenant sinon toutes, au moins l'essentiel des tentacules. Mais une explosion bien visible résultant de cette action démontra aisément que quelque chose ne s'était pas passé comme prévu.
Encore choquée, la revenante libéra Alex (si ce n'était déjà fait) en demandant à cette dernière une question qu'elle avait été à deux doigts d'oublier.

« Woah...
Euh... qu'est-ce que je voulais dire moi... ah oui...
La Reine plus noire que la nuit sombre et sans lumière, c'est ton Archi-Ennemie ? »


Toute Magical Girl digne de ce nom ayant une némésis d'envergure, la question n'était pas si stupide, en fait.

Message secret pour Keyradin.
C'était spectaculaire. Grandiose. Spectaculose. La fantômette dispersa les atomes de tentacules. Les ventila, même! Et la magical girl se retrouva libérée, délivrée tandis que dans un dernier SCREEEEEEECCCCCCHHHHHHHHHHHHHHHH digne d'un 56k en fin de vie, le robot se dispersa à travers les sols/le mur/nespresso/Georges Clooney/what else?

Laissant un Bill nu comme un ver, ce à quoi Elliot lança nonchallament en le pointant du doigt:

« Tiens, la marmotte a vu son ombre, l'hiver va perdurer. »

Le cowboy chasseur de fantôme cacha tant bien que mal son anatomie tandis qu'il ajoutait:

« Merci, petit... J'y crois pas, ce machin a voulu que je me retrouve à poil avant de me libérer... Dans le genre mesquin... Par contre, il a juste fui. Donc faites attention. »
Luminous Girl, capturée puis libérée, tomba à terre, mains contre le sol. Se relevant lentement, entendant les conversations Bill-Elliot, elle commença par répondre à Vitam.

« Puisque j'ai parlé d'elle pendant ma .. crise de nerfs, notre ennemi peut s'en être simplement inspiré. Après tout, sur le moment il n'avait pas réagi.
Mais oui, la Reine Noire est une vieille ennemie. Nous l'avions bannie, il y a cinq ans. Vaincue, nous le pensions définitivement.
Si son retour est avéré ... alors je présume qu'il me faudra rechercher mes amies, afin de reformer notre équipe.
Mais ne tirons pas de conclusion hâtives. »


Se tournant vers David, la magical girl lui demanda :
« Contente de vous revoir parmi nous. Que vous est-il arrivé ? Que savez-vous sur notre ennemi ? Que pouvons-nous faire ? »
Message secret pour Keyradin.
Vitam était tiraillée entre deux sentiments : D'abord le soulagement, puisque tout le monde s'en était sorti indemne et parce que Bill avait fait un retour fracassant (mais pas choquant non plus, dans la mesure où en cent bonnes années d'existence "avérée" on en voyait des choses, donc la fantômette était très loin d'avoir vu un(e) humain(e) nu(e) pour la première fois !) . Mais aussi minée par la tourmente par le retour possible d'une Némésis et surtout, à cause des surprises de ce monde parallèle.

Elle avait écouté les réponses d'Alex, puis celles de Bill, avant de s'exprimer à son tour en confessant une partie de ses craintes. Et contre toute attente, celles-ci ne portaient guère à propos de la créature tentaculaire.

« Moi je vais en tirer des conclusions hâtives... on doit sortir d'ici et vite !
Bill, est-ce que ta mère t'a dit comment faire pour ça ? Dis-moi que oui. »


En attendant et espérant que l'homme nu ne lui réponde par l'affirmative, la revenante tenta de mettre des mots sur les sensations qu'elle avait ressenti... puis ressentait encore.

« J'ai déjà vu plein de trucs bizarres mais ça... c'est VRAIMENT bizarre. Quand j'ai voulu découper les dendrites je... je sentais mes pouvoirs s'affaiblir et en même temps...
Merde quoi, je ne suis pas sensé pouvoir faire ça, les explosions venues de nulle part... Je ne suis pas magicienne ! »


Vitam avait regardé ses mains, l'ancien lieu où se trouvait anciennement l'amas de tentacules avant de se faire désintégrer, avant d'observer l'horizon et de se retrouver dans un état d'anxiété encore plus palpable.

« O-kaaaaaaay...
Ce n'est vraiment pas mon genre de paniquer pour un rien -Bill le confirmerait- mais là, j'avoue que je commence à flipper plutôt pas mal. Parce que vous savez quoi ? V'là que je me mets à avoir la vision par delà la vision en ressentant la présence de chaque chose composant ce fracking univers. »


Sur cette vieille référence, la fantôme se mit à rire de plus en plus nerveusement.

« C'est marrant, -enfin si on veut- parce que j'ai l'impression que la magie de ce monde est en train de déteindre sur moi. Voire que quelqu'un souhaite déteindre sur moi, haha. C'est bizarre.
Vous avez une idée ce qu'il faut faire dans ces cas-là, si possible applicable avant que je me transforme en Super-Saiyen ou un truc du genre ? »
« On peut pas sortir, on a pas encore fini ! On a pas libéré Elliot ! L'autre est toujours ici !
Pars si tu veux, mais je ne peux pas m'en aller tant qu'on a pas réussi à le sauver ! »


Luminous Girl, rire ou pas rire de fantôme, n'était pas du genre à s'en laisser conter.
Message secret pour Keyradin.
Vitam boudait un peu de s'être faite contredire, mais elle comprenait le point de vue d'Alex.

« T'as pas tort. Mais moi je dois vraiment sortir d'ici ou je sens qu'il va se passer un truc horri...AAAAH !!! »

Son cri s'était mélangé entre la douleur et la surprise. Douleur à s'en être crispé par toues les articulations humainement possibles, surprise de se voir disparaître un peu de la même manière qu'avant son dernier séjour aux Enfers. Sauf qu'étant dans un monde déjà Psychoplasmique, ce n'était pas sensé faire ça !

« Bon... » fit la fantôme en desserrant enfin la mâchoire. « Si j'ai crée une explosion venue de nulle part, peut-être que je peux me bricoler une sorte de porte de sortie ? »

La pratique suivit la théorie puisque Vitam tendit sa main en s'imaginant les portes dimensionnelles qu'elle parvenait habituellement à générer depuis le monde fantomatique. Cela allait-il marcher ? Et si oui...

Espérons que ce ne soit pas une illusion ou les reflets de souhaits habituels.
« Je comprends. Bill, que peut-on faire pour l'aider ? Elle ne parait pas avoir l'air d'aller bien. »
« Oui, je vais l'aider. Mais vous, vous allez devoir réunir les âmes de votre copain et les amener ici. Vous allez devoir les "accueillir" temporairement le temps de les ramener dans le monde réel. Pendant ce temps, Vitam, je veux que tu ne penses qu'à une chose: résister. Tu ne dois pas succomber à ce qui pourrait être en toi, d'accord?

Dans le monde du rêve, il y a un moyen de sortir mais il est pas folichon, on appelle ça vulgairement la descente aux enfers. Qu'est-ce qui peut nous réveiller à coup sur? Un cauchemar.

Vitam... Invoque un cauchemar. Si tout fonctionne normalement, ça devrait te réveiller juste à temps... »
Message secret pour Keyradin.
« Mais succomber à quoi ? A qui ?
Oh non... »


Une pensée terrible venait de traverser son esprit, malgré ses tourments. Du genre qui lui fit monter la moutarde au nez assez violemment pour aller jusqu'à pointer Bill d'un index accusateur.

« TOI AUSSI, tu me cach... »

Un nouveau pic de douleur à en envoyer un vivant aux urgences lui fit clairement comprendre que ce n'était pas le moment d'en parler, et encore moins de s'énerver. Elle se calma donc aussi sec, en tout cas dans la mesure du possible lorsqu'on est en proie à des émotions diverses et variées, pour suivre les instructions de son ami... pour l'instant. Et autant pour résister ça avait l'air d'aller vu que la fantôme avait fini par se retrouver à peu près dans son état normal, autant pour la seconde partie des instructions :

« T'en as des bonnes toi. T'as déjà vu un fantôme rêver ? »

C'est en prononçant ce dernier mot que des flashback lui revint en mémoire : Le premier sur sa tentative de méditation auprès d'Ujio, puis le second, davantage confus quand bien même la chose était faisable, qu'elle avait brièvement aperçu avant que tout ça n'arrive.
Les deux visions ayant chacune leur propre définition de cauchemar chez son être, Vitam se concentra tout particulièrement sur ces instants qui n'avaient rien d'un bon souvenir.
« C'est parti ! »

Luminous Girl, sans perdre un instant, partit à la recherche des Elliot. Ca devrait être facile. Mini-Elliot pouvait l'aider à transporter le robot, il fallait juste lui expliquer qu'on avait besoin d'eux dans la chambre. Quand à l'Elliot le plus ordinaire, il se trouvait déjà dans la chambre. Il n'y avait pas d'autre Elliot que ces trois-là, non ?

En revanche, que voulait dire Bill par "accueillir" les Elliot ? Est-ce que cela allait être bizarre ?
La scène se transforma alors littéralement sous les yeux du quartet de 6. De la maison d'Elliot, ils se trouvèrent transportés dans une pièce enfumée et remplie de diverses personnes, parlant une langue que personne ne comprit (sauf Vitam mais pour elle, c'est une rediff). Sur un lit se trouvait une femme tremblante, en fièvre et convulsive dont sembla soudain s'échapper quelque chose. Quelque chose qui se matérialisa à l'intérieur d'un anneau que l'un des inconnus tenait. Et Vitam se retrouva donc face à elle-même. Et disparut, en même temps que la vision, la scène revenant dans la chambre d'Elliot.

Et Luminous girl rameuta les Elliots sans problème. Deux parce qu'ils la connaissaient et le troisième parce qu'elle lui avait invoqué un immense danger et le besoin de son aide immédiate. Bill observa alors les âmes et fit apparaître une lame à l'aspect étrange:

« J'espère que ça va marcher. Ça marche dans le monde réel mais là, on a plus le temps! Vos bras! »

Message secret pour Magus.
Message secret pour Keyradin.
Elle avait pourtant l'habitude de traverser les mondes ou les univers et pourtant... Vitam se sentait groggy. Il lui fallut donc un peu de temps et surtout, un peu moins d'étoiles dansant autour de ses yeux pour qu'enfin la fantôme ne réalise où elle se trouvait actuellement.

« Je suis où ? »

Ce fut l'unique chose que la revenante, encore passablement déboussolée par l’expérience subie, demanda à la mère de Bill avant de se mettre à regarder autour de soi et d'ajouter à l'égard de celle-ci.

« C'est le monde Matériel ? Le VRAI monde matériel ?
...
Où est Bill ? Où sont les autres ?
Hello ? »
fit t-elle en agitant sa main face aux corps assoupis.

En attendant la ou les réponse(s), Vitam se tut afin de savoir si la "voix intérieure" répondait toujours présente.
« Faites-lui confiance », enjoignit amicalement Luminous Girl aux trois Elliot. Ce n'est pas qu'elle-même soit trop confiante dans cette affaire, mais elle n'avait pas meilleure idée et était prête à faire confiance à Bill pour les sortir de là. Après tout, il était censé être l'expert ici. En tout cas, ce n'était sûrement pas elle.
« Si tu le dis... »

Tendant leurs bras, Bill entailla les poignets de chacun des Elliots et en fit de même pour celui de la magical girl. Ensuite, il disposa le bras de cette dernière sous les plaies des morceaux d'âmes:

« Tu vas absorber leur essence avec la tienne. Ça va être inconfortable mais ça ne devrait pas prêter à conséquence. T'auras juste à faire pareil une fois dans le monde réel, son bras sous le tien, cette fois, pour laisser couler son âme. »

Les Elliots s'évanouissaient dans l'immatérium tandis que les tentacules reprenaient du poil de la bête pour revenir à l'assaut de Bill, cette fois, l'attrapant violemment et commençant à le déchirer en morceaux devant Alex...Qui disparut à son tour.

_________________________
« Oui, le vrai monde matériel. Quels autres? »

Agitant sa main devant les corps, Luminous Girl s'éveilla face à Vitam et pouvait sentir comme un poids sur sa conscience. La mère de Bill, en voyant les deux s'éveiller, tourna son regard vers son fils et murmura l'incantation de réveil. Aussitôt, Bill se redressa en sursaut:

« C'était limite... »

Message secret pour magus.
« Ahhhh !!! »
Le cri né sur les lèvres que Luminous Girl alors que Bill se faisait déchiqueter ne s'était pas tout à fait éteint quand lui-même revint à lui. Voyant, malgré son effroi, que l'homme paraissait en bonne santé, la jeune magical girl eut un peu de mal à se redresser, gardant avec précaution le bras contenant Elliot en l'air pour éviter de toucher le sol avec -on ne sait jamais- avant de se rapprocher à toute vitesse du corps de son petit ami. Suivant les instructions de Bill, Luminous plaça son bras sur celui d'Elliot, puis attendit, la lèvre inférieure mordue, elle-même rongée par l'inquiétude. Pourvu que ça marche.
Vitam pouvait l'attester. Un corps sans âme avait toujours tendance à vouloir en aspirer une, surtout quand c'était la sienne. Alex sentit donc le poids sur sa conscience se déplacer et rejoindre ce qui lui servait de petit-ami, allongé sur le canapé.

Une minute passa et Elliot n'avait toujours aucune réaction. Puis soudain, le corps tressaillit et ouvrit les yeux, les posant sur la magical girl à son chevet:

« Hello. Qu'est-ce qui se passe? »
L'élan naturel qui étreignit Luminous Girl était de se jeter contre Elliot et le prendre dans ses bras et ne plus le lâcher jamais du tout.
Mais chat échaudé craint l'eau froide. Aussi la jeune fille blonde en robe noire contint ses instincts, sourit doucement au jeune homme qui avait l'air bien plus vieux qu'elle et demanda fébrilement :
« Elliot ? Elliot Dunkel ? C'est bien toi ? »
« Bien sur que c'est moi. Qui voudrais-tu que ce soit? Robocop? »

L'étreinte fut partagée et un lourd silence s'imposa, les autres préférant ne pas interrompre le couple.
Effectivement, dès que la réponse fut donnée, Luminous Girl laissa tomber la transformation, n'en n'ayant plus rien à foutre de tout, se laissant tomber dans les bras de son petit ami.
Il paraitrait même qu'Alex aurait versé la larmichette, voire pleuré à chaudes larmes, mais vous connaissez les racontars, toujours à exagérer.
Message secret pour Keyradin.
Vitam souriait en voyant les retrouvailles des deux tourtereaux, comme si le pouvoir de l'amour lui avait temporairement fait oublier l'horreur que la fantôme venait de traverser. En théorie, il aurait fallu qu'elle ne rompe rapidement ce tableau idyllique pour lui demander de localiser Kaido, mais la revenante n'avait à vrai dire plus vraiment le cœur à cela.

« Laissons-les tranquilles. On dirait bien qu'ils n'ont plus besoin de nous » indiqua t-elle à Bill en se dirigeant vers la sortie qu'empruntait habituellement les mortels en traversant la porte. Libre à lui et/ou à sa mère de la suivre ou non mais dans un cas comme dans l'autre, son sourire s’était évanoui à peine après avoir franchi les murs du bureau, visiblement préoccupée par quelque chose.

► Afficher spoiler
C'est une manière de dire que j'aimerai parler au moins à Bill avant d’enchaîner si c'est possible, voire avec Alex si elle parvient à se décoller de son chéri ! :p
Message secret pour magus.
Et Vitam d'être rapidement rejointe par la mère et le fils. Ce dernier, une fois à l'extérieur, s'approcha de Vitam et essaya de la toucher, sans succès:

« Bon, bah, faut croire que je suis pas revenu entier de ce petit voyage. J'espère que ça sera que temporaire... »

La matriarche de la famille s'emporta alors:

« Est-ce que l'un de vous va m'expliquer ce qu'il s'est passé ou bien faut que j'en prenne un pour cogner sur l'autre? »

Ce à quoi Bill répondit:

« Plus tard si tu veux bien, m'man. Vitam et moi, faut qu'on parle. Mais t'en fais pas, c'est rien de grave. »

Étrécissant les yeux, la mère regarda son fils de l'air de dire "tu m'as prise pour un flamby (ou n'importe quel autre yaourt à texture molle mais si bon au gout) puis opina du chef:

« Très bien. T'as intérêt à tout m'expliquer ce soir au repas sinon je vais te botter le derrière tellement fort que mes petits-enfants auront instinctivement peur de moi! »

Elle s'éclipsa alors, retournant dans la cuisine et laissant la fantôme et le vivant ensemble. Après qu'il se soit assuré que sa mère était à l'écart, Bill brisa alors le silence:

« Comme si elle avait besoin de me botter le derrière pour que mes gosses aient peur d'elle... Elle fait peur à tout le monde. A raison, cela dit.

Bon, je crois qu'il faut qu'on parle, Vitam. »


___________________________

Dans la pièce, les étreintes pleines d'affections et le silence qui les accompagnait ne furent brisés que par un Elliot murmurant:

« Pas que j'apprécie pas le moment mais j'ai une dalle... J'ai l'impression de pas avoir mangé depuis des jours. »

Et pour Alex, le constat était le même. Même si il s'était passé moins de deux heures depuis son repas en tête à tête avec Elliot, elle était elle-aussi complètement affamée.
Son estomac qui gargouille doucement, son Elliot qui suggère une excellente suggestion, Alex embarrassée se recula un peu, relâchant le jeune homme de son étreinte.
« Je crois que les gens chez qui on est possèdent un restaurant. Peut-être qu'ils pourront nous trouver de quoi manger. »
Message secret pour Key.
« Moi j'l'aime bien ta mère » rétorqua une Vitam amusée par le dialogue parents/fils. « Tu m'avais pas dit que t'avais des gosses par contre... c'est juste que t'as oublié de me le dire ou bien ce n'était rien qu'une façon de parler ? »

Elle parlait de tout et de rien. Autrement dit, la revenante se surprit à tourner autour du pot et quiconque la connaissant depuis plus de cinq minutes pouvait dire que c'était tout sauf dans ses habitudes alors autant dire quel quelqu'un comme Bill la grillerait de suite. En plus il voulait parler ? Très bien. Mais à sa grande surprise, elle eut grande peine à rentrer dans le vif du sujet, aussi commença t-elle par lui poser une question toute simple.

« C'est toujours aussi... éprouvant, le monde des rêves ? » lui demanda Vitam tout en cherchant à toucher Bill à son tour, certainement avec le même non succès, s'étant finalement contenté de cette vague interrogation afin de mettre le sujet sur la table sans le forcer, lui laissant ainsi une certaine latitude à parler de ses potentiels précédents passages en ce monde, des créatures y vivant, y passant ou vous enlevant, des dérèglements des pouvoirs après coup... ou des visions d'un autre soi ?

La balle était dans son camp.
« Nan, j'ai pas de gosses. Mais un jour, si j'en ai, ils auront peur d'elle, pour sur. »

Bill voyait clair chez Vitam mais lui aussi semblait ennuyé à propos du sujet à aborder. Aussi resta-t'il dans les clous:

« Ca dépend des fois. Parfois, ça passe beaucoup plus simplement... »

Puis, finalement, il se lança:

« Quand cette saloperie m'a attaquée, j'ai pu voir des trucs de son coté. Elle a une liste de gens à faire disparaître. Ton copain japonais, un hockeyeur russe, cette fille et ses copines et quelques autres genre le psychopathe qu'a attaqué une ville y'as quelques mois ou encore lady of the lantern, qui traîne du coté de Chinatown... Enfin, ça, c'est ceux qui sont toujours en vie. Il y en avait d'autres mais il les avait déjà rayé...

J'ai cru comprendre qu'ils menaçaient les plans de son maître. »
« Ah oui, la fameuse Reine Noire soi-disant scellée par le Magical Girls Band... Je savais que des métas étaient en danger, que Kaido l'était lui aussi » se souvint Vitam. « Le hockeyeur je le connais, Lady non, et quant au psychopathe, c'est celui qui a fait tomber un météore sorti de nulle part ? Lui non plus je ne sais pas qui c'est, mais d'avis qu'il sent la subtilité démoniaque à plein nez.

Mais ça ne répond pas à la question que je me pose depuis notre retour. »


A l'instar de Bill, la fantôme avait à son tour plongé dans le grand bain. Et sans bouées.

« J'ignore si t'as pu être au courant mais quand le serviteur a prit ta place, il a dit que de t'atteindre était le meilleur moyen pour lui de revoir son maître, ou plutôt sa maîtresse... Pourquoi ? »

A peine avait-elle posé la question à voix haute qu'une hypothèse fracassante lui avait traversé l'esprit.

Et là je vais apprendre que si Lodost était le Roi Noir, moi je suis la Reine Noire. Haha. Ou alors sa réincarnation ou je-ne-sais-quoi aurait essayé de me posséder ? Brrr...

La perspective chez un fantôme possesseur de se retrouver possédé émula un grand frisson chez son être, dont cette inquiétude se fit ressentir au minimum dans toute la pièce. Normal chez le paratonnerre des émotions qu'était Vitam.
En revanche le grand froid qui s'en suivit, et surtout la glace qui avait apparue de façon fulgurante pour recouvrir murs et sol d'une étreinte gelée, ne rentrait pas vraiment dans le registre des pouvoirs fantomatique.

Ne pouvant ressentir les chutes de températures, ou tout du moins bien moins rapidement que les humains à sang chaud, elle ne devrait pas être la première à s'apercevoir de la mini reconstitution éclair d'ère glaciaire qui provenait pourtant de sa personne.
« Je pense que ça pourrait se négocier. Allez, hop, on y va. »

Se relevant, le jeune homme tituba un instant puis reprit sa posture habituelle avant d'avancer vers la porte:

__________________________________________________

« Vitam, calme-toi. Je ne sais pas pourquoi il a parlé de cette reine plus noire que la nuit, par contre, je sais qu'il travaille pour un démon et pas n'importe lequel: Méphisto himself. Le reste est un peu brouillé, il m'a pas vraiment laissé fouillé dans sa mémoire... Mais je sais une chose: la liste comporte les gens qui peuvent nuire aux plans de son chef... »

Bill sembla hésiter un instant:

« Sven m'a aussi dit autre chose... A ton sujet. »

Et ce fut à ce moment là que la porte s'ouvrit, révélant un Elliot et une Alex qui frissonnèrent instantanément.

__________________________________________________

« Wow, ça pèle ici. »

Elliot qui venait d'ouvrir la porte découvrit une fine pellicule de glace sur cette dernière. Pas loin de là, il vit Vitam et Bill en train de discuter et, forcément, en bon Elliot, il ne se retint pas d'ajouter:

« On a jeté un froid? »
« Mais je suis calme » avait rétorqué une Vitam qui n'avait ni vu, ni encore ressenti la glace qu'elle avait accidentellement généré. Et la suite des mots de Bill ne l'avait que moyennement surprise, bien qu'elle ne comprenait pas encore le lien pouvant l'unir, ainsi que les autres métas, à un tel seigneur démoniaque.

« Ces derniers temps, j'ai un peu trop entendu le nom de Méphisto pour que ce ne soit qu'une coïncidence. Va peut-être falloir que je me refasse un petit crochet aux Enfers quand je reviendrais, histoire de savoir ce qu'il nous veut.

Et qu'est ce qu'il a été te baver, cette chère vieille carne de Sven ? Que je ne suis pas quelqu'un de fréquentable, c'est ça ? »


La fantôme et la mara étant tout deux du genre à casser du sucre dans le dos de l'autre à la première occasion (fallait bien occuper son éternité) , elle avait posé la question sur le ton de la plaisanterie. Mais en voyant l'air préoccupé du chasseur de ghosts, la revenante retrouva rapidement son sérieux.

« J'aime pas ta tête, Bill. Qu'est-ce qu'il a dit qui te tracasse à ce po... »

Une porte s'ouvrant avec fracas. Des morceaux de glace se brisant sous le choc. Deux amoureux depuis l'huis, dont le trait d'esprit de l'un d'eux lui fit lever les yeux pour enfin découvrir sa création gelée.

« Heu... Non non... » répondit une Vitam à l'adresse d'Elliot, passablement désorientée par sa propre réalisation inconsciente. « Je crois que moi aussi j'ai ramené un souvenir du monde onirique. A ma façon. »

Elle avait passé sa main à travers la glace. Sa curiosité ayant prit temporairement le dessus sur ses tourments, la pièce retrouva assez vite une température plus supportable pour le commun des mortels. Avec le dégel rapide allant de pair.
C'était nul, c'était tellement nul et elle était tellement nerveuse aujourd'hui qu'Alex ne put retenir un petit rire.
Et pour faire bonne mesure, elle déposa un petit baiser sur la joue d'Elliot, avant de s'adresser en souriant à l'ami de Fantômette.

« Excusez-nous de déranger votre conversation, mais nous aurions besoin d'un peu d'aide. Nous sommes affamés. Bill, vous ne connaitriez pas un bon restaurant à proximité, pour que nous puissions reprendre quelques forces ? »
« Un bon restaurant? Je ne sais pas... Celui dans lequel vous vous trouvez? Descendez, m'man vous préparera un truc... On est jeudi alors le menu du jour, c'est un gombo de crevettes. J'espère que vous aimez quand c'est épicé parce que ma mère et parcimonie, elles sont pas copines quand il s'agit d'épices. »

Bill attendit de voir si le couple allait partir avant de répondre aux interrogations de Vitam.
« Oui, au hasard », répondit en riant Alex.
« On se retrouve en bas quand vous aurez fini de discuter. »
Mi-tirant, mi-accompagnant son copain, la jeune rousse entraîna Elliot vers la partie restaurant de la maison.
Le couple commença à descendre et trouva la mère de Bill, non devant le fourneau mais devant la télévision. Visiblement, quelque chose s'était produit parce que là, y'avait écrit flash spécial en gros sur les bords de l'écran:

« Oui, comme nous venons de l'annoncer, la ville de Barrow, en Alaska, a été victime d'un terrible accident... Localité de 7000 habitants... Rayée de la carte par ce qui semble être une énorme explosion d'origine inconnue... Des secours sont actuellement en route... L'explosion a provoqué une onde de choc perceptible jusqu'à Atkasuk, à une centaine de kilomètres de là... Nous reviendrons vers vous plus tard lorsque nous aurons de plus amples informations... »

Elliot, observant sa copine, lui demanda alors:

« Tu veux y aller? Des gens pourraient avoir besoin de toi et du Porteur. »

Le téléphone sonna, la matriarche décrocha, fronçant les sourcils avant de raccrocher et de se retourner vers le couple:

« Désolée. Je peux faire quelque chose pour vous, les amoureux? »

___________________________________________

Une fois seuls de nouveau, Bill commença à s'expliquer:

« Je le savais déjà que t'étais pas fréquentable, Vitam. Non, j'plaisante... Mais Sven m'a dit quelque chose à ton sujet, au sujet de qui tu es...
Attends deux secondes... »


Visiblement confus, l'homme cherchait visiblement ses mots avant de grommeler quelque chose:

« Il y a longtemps, tu as trouvé quelque chose qu'il aurait mieux fallu laisser enterré. Tu as été maudite pour ça. Mais ça concerne aussi quelque chose d'autre. Ils ont peur de toi. Tous autant qu'ils sont. Méphisto, la chose qui nous a attaqué, même Svenson te craint... Et c'est un dieu mineur qui se repaît de cauchemar. Ils craignent ce qu'il se passera quand tu retrouveras quelque chose...

Comment te dire ça de façon subtil...

Vitam, tu n'es pas un fantôme au sens le plus strict du terme... Dans le sens où ton corps est toujours en vie, quelque part... C'est pour ça que tes souvenirs de ta vie d'avant sont absents. Un fantôme se rappelle sa vie de mortel, du moins en partie mais pas toi. Parce que tu n'es pas morte. Juste... séparée de ton toi corporel. »
« Je vais demander au Porteur. D'ailleurs, il faudra que tu me dises de quoi tu te souviens au juste. Après ce qui t'est arrivé ... je comprendrais qu'il te manque quelques mémoires. »

Mais d'abord, la mère de Bill se tournait vers eux. La main sur le ventre, l'autre tenant toujours Elliot, Alex demanda avec révérence à la mère de Bill :
« Excusez-nous mais nous mourrons de faim. Serait-il possible de manger un morceau s'il vous plait ? »

Porteur ? Serait-il possible d'aider les victimes de cette explosion, s'il y en a encore en vie, en prodiguant les premiers secours aux blessés, comme l'autre fois quand vous aviez téléporté et traité les patients de l’hôpital ?
Croyez-vous que je pourrais me rendre utile en Alaska, d'ailleurs ? Que savons-nous sur cette catastrophe ?
« Pas de problème. Une omelette poivrons fromage, Ça vous va? »
Elliott donna un double thumbs up à la mère qui commença alors à s'occuper de cuisiner.La voix du porteur se fit attendre mais finalement, elle parvint à Alex:

Nous pourrions en effet déplacer les 672 survivants dans nos baies médicales et aider au transit des services de secours mais cela manquerait cruellement de finesse, ma chère. La seule présence à bord, en votre absence, est un diablotin, Je vous le rappelle. Je preconiserai de vous rendre sur place pour aider à les regrouper et les prévenir de ce qu'ils vont subir. Un choc traumatique est largement suffisant pour la journée de ces rescapés, Il me semble...

Quand aux données prélevés sur place, Il semblerait que ce soit un incident d'origine... Attendez... Les capteurs du Porteur peinent à s'aligner dessus, ce qui laisse supposer une intervention magique.

Acquisition de la signature magique.

Signature acquise.


Elliott fronça les sourcils:

« Ah ben ça alors... Je l'entends dans ma tête. John Cleese? Classique mais cool. »

Merci, jeune maître. Mais que vous m'entendiez est un peu étrange. Je recommande que vous veniez sur le Porteur pour examen.

Visiblement ennuyé, le jeune homme se tourna vers sa copine:

« Pas aujourd'hui qu'on va pouvoir se faire un repas en amoureux, on dirait... »
« Une fois de plus », répliqua Alex en soupirant.
« Excusez-nous, une urgence vient de se présenter. Vous faites vos omelettes à emporter ? »
« Wooo... »

Dommage que Vitam ne pouvait pas s’asseoir, parce que ce serait le moment parfait pour cela. Mais au moins ces révélations collaient avec ce qu'elle avait vu ou entendu jusqu'à présent.

« Il paraîtrait que j'aurais ouvert une sorte de boite de Pandore qui aurait libéré des créatures et qui m'aurait accessoirement rendue immortelle, je suppose que c'est à cause de ça que je suis à la fois morte et vivante aujourd'hui. Et avec ce que ce j'ai ressenti dans le monde onirique, je comprends mieux pourquoi tu me disais de résister. Même moi j'ai eu peur. J'ai peur de moi-même, tu te rends compte ?
J'ai peur de ce que je vais découvrir, mais il est temps d'en finir. Je ne peux plus reculer, à faire comme si de rien n'était, même si je le voudrais. Tu comprends ? »


Sa voix, un peu étranglée, restait néanmoins globalement posée, calme, et surtout déterminée malgré ses craintes. Preuve que sa décision était réfléchie depuis longtemps malgré le fait que le puzzle de sa vie ne commençait qu'à se dévoiler. Une amorce de puzzle qui n'avait pas l'air très beau à voir.

« A vrai dire, avec tout ce que j'ai vu, j'aurais de toute façon fini par le savoir. Ce n'était qu'une question de temps, même si les miens ont tout fait pour garder le secret... merci de me l'avoir dit avec subtilité Bill. J'apprécie. Vraiment. Sincèrement. Du fond du cœur que je n'ai pas. »

Le dessous de ses yeux brillaient beaucoup suite à ces remerciements, sans doute un effet de lumière dû à la composition singulière de son ectoplasme. Sans doute.
Et d'une voix confidente, puis d'un certain silence lourd d'émotions, la revenante enchaîna sur un ton résolu.

« Quand je suis revenu ici, j'ai vu une de mes créations aux côtés de mon "autre moi". Je sais où elle habite. S'il y a bien quelqu'un qui est bien placé pour résoudre les ultimes mystères de mon existence, c'est là-bas que je la trouverais.

Je dois aller à Barrow.
...
Reste à savoir quel Barrow. »


Ce jeu était purement involontaire et pas du tout sorti pour casser un peu la gravité de la situation, bien sur.
« Pas de problème. »

Sortant deux boites en polystirène, elle y disposa des galettes de mais sur lesquels elle disposa les omelettes avant de les enrouler:

« Plus simple à manger. »

Elliot, se tournant vers sa copine, demanda alors:

« On y va? »

________________________________

« Barrow? C'est déjà une piste. Attend deux secondes que je regarde combien il y en a. »

Sortant son téléphone, Bill le déverrouilla et écarquilla les yeux:

« Okaaaaaaaaay... Bon, bah, j'ai comme l'impression qu'on va pas avoir à chercher longtemps... C'est peut-être qu'une coïncidence maaaaais... »

Tournant l'écran, il montra ce qu'il s'y trouvait. Un article de l'appli news du journal, faisant état d'une explosion survenue il y a moins d'une heure et ayant rasé la ville de Barrow en Alaska.
« Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? » lui demanda t-elle en voyant Bill écarquiller les yeux. Autant dire que l'imiter n'était que le strict mimunum en terme de réaction lorsque la fantôme découvrit les détails, et que la non réapparition d'un phénomène magique réactif dans la pièce tiendrait du miracle.

Une explosion rayant la ville de la carte... Plus de 7000 personnes y vivant... Onde de choc d'ordre inconnue ressentie sur des kilomètres à la ronde... Oh non...

« Ce n'est pas une coincidence. C'est moi qui a fait ça. Enfin... Tout du moins mon autre moitié. Raison de plus pour ne pas traîner » répondit Vitam à Bill d'un air grave, avant de demander à ce dernier avec une pointe d'inquiétude :

« Je dois m'attendre à une réaction de ta mère à l'avenir ? »
« Tu veux dire: est-ce que ma mère va vouloir te chasser? Non. T'as rien fait de répréhensible... Enfin, qu'on sache. Donc ne t'en fais pas pour elle.

Attends, tu veux aller à Barrow? Euh... Pas dit qu'y aller soit la chose la plus simple du monde à l'heure actuelle. Enfin, pour moi. J'te rappelle que je ne vole pas. »
« On y va. »
Alex entama sa transformation en Luminous Girl, configuration Guardian. Ne sachant pas ce qu'elle allait y trouver, la configuration défensive lui paraissait une bonne idée suite à l'explosion. Et puis malgré la cape, la jeune forme orange était plus sérieuse que la majorité de ses pouvoirs.
Si elle s'avérait trop lente à réunir les gens, Luminous improviserait. Elle commençait à en avoir l'habitude.
Porteur, s'il vous plaît ?
« Évidemment que je vais aller à Barrow, je ne peux quand même pas rester là les bras croisés ! »

Et si la décision de Vitam était prise, celle de Bill avait le mérite de se révéler étonnante, à l'instar du ton de la revenante.

« Pour toi... Parce que tu comptais venir avec moi ? Mais pourquoi ?
...
Y'a même pas à se poser la question en fait, c'est juste trop dangereux. Tout ce qu'on peux y trouver là bas, ce sera la mort. »


Dans tous les sens du terme.
Pas de problème. Je me permets de vous séparer pour protéger l'intégrité physique du jeune maître, étant donné que nous ignorons ce qui vous attend là-bas.

« Hé, je suis là. »

Porte dans 3...

« Il va pas le faire, hein? »

2...

« Il blague? Je t'accompagne, hein? »

1... Téléportation.

Les portes englobèrent les deux jeunes gens et Alex se retrouva transporté au milieu de décombres qu'un vent cinglant venait frapper. Des flammes émergeaient un peu partout et il ne semblait pas y avoir âme qui vive dans les environs, bien qu'il y avait nombres de corps tout autour d'elle. L'explosion semblait avoir soufflé les bâtiments et provoqué quelques incendies mais les corps semblaient peu ou prou intacts.

De son côté, Elliot se retrouva donc transporté dans ce qui semblait être un tripot clandestin. A une table siégeait le diablotin, distribuant des cartes à d'autres joueurs. Un humain aux lunettes noires regarda sa main et la posa sur la table avant de lancer un jeton sur la pile au centre. En face de lui, une créature (féminine?) arborant bidule et machin visiblement technologique et tentant de lorgner sur les cartes de son voisin. Ou voisine. Dur à dire vu qu'il voyait surtout une armure bardée de canon dont les lanceurs de projectiles suivaient les mouvements fureteurs de la voisine indiscrète pour la dissuader de venir voir. Et la dernière aurait pu être prise pour une humaine, si ce n'était ses oreilles très spockienne. Et le diablotin, en voyant arriver Elliot, posa les cartes:

« Ok, les gens, on plie les gaules. C'était quand même sympa d'être passer, hein. Keith, Naana et Pras, ça fait toujours plaisir de vous voir. Kola, toi aussi ça fait plaisir mais uniquement quand tu me tires pas dessus. »

Le quatuor opina du chef et se retrouva donc tranquillement transporté chez eux tandis que l'invité infernal venait s'enquérir de ce qu'il se passait:

« Du coup, t'es redevenu toi-même? »
« Ouais, ouais. Merci pour le coup de saladier, au fait... »
« Oh, bah, de rien, j'aime faire plaisir. Du coup, elle est où, la choupette? »
« Parti s'occuper d'une catastrophe. On va d'ailleurs avoir des invités dans pas longtemps, pour les baies médicales. Tu m'indiques le chemin pour que je les accueille et toi, tu t'occupes de diriger tout ça depuis le poste de commande? »
« Bah, pourquoi je pourrais pas les acc... Ah ouais, le coté démoniaque, tout ça, ça inspire pas confiance. Ok, vas y, champion, je m'occupe du reste. »

Et Elliot partit donc s'occuper de la baie médicale. A l'intérieur de celle-ci, les lits et autres matériels s'assemblèrent automatiquement, attendant l'arrivée des blessés.
Au poste de pilotage, le diablotin reçut alors un saladier en métal sur la tête:

« Taing, mais d'où ça sort ça? »
___________________________________________________
« Parce que tu vas avoir besoin d'aide. Tu sais pas sur quoi tu vas tomber et pas dit que ton corps soit amical vis à vis de toi. Et si on tombe sur des blessés, tu vas faire quoi? Tu vas les traverser en voulant les aider? Je viens avec toi, un point c'est tout.

Quand à danger, c'est mon deuxième prénom.

Je déconne pas, mon père a donné ce deuxième prénom à tous ses gosses, juste pour qu'on puisse faire cette vanne pourrie. Nan mais sérieux, il pensait à quoi, l'officier d'état civil?

Donc à toi de voir, soit tu m'emmènes avec toi, soit je fais appel à des amis pour m'y envoyer. Si je viens avec toi, au moins, tu pourras me surveiller et veiller sur moi. Au cas où... »
Luminous Girl arriva sur les lieux, après n'avoir rien répondu à Elliot. Ce qu'elle pouvait dire n'aurait rien changé pour lui, et elle préférait le savoir en sécurité.
Que leur est-il arrivé ?
Qu'était cette explosion ?
Et comment a t-elle été détectée si vite ?

Luminous Girl commença à explorer les lieux, retenant une certaine envie de vomir alors qu'elle vérifiait les corps. Depuis combien de temps étaient-ils morts ? Que leur était-il arrivé ? N'y avait-il vraiment aucun survivant ?
« Des amis ? Méta ou transparents, eux aussi ? »

Tandis que Vitam avait posé cette question afin de satisfaire sa curiosité, elle se demandait si malgré les bons arguments de Bill, emmener ce dernier au milieu d'un décor post-apo était bien raisonnable. Mais avec ce qui s'était passé dans le monde des rêves, la fantôme estimait que de laisser son ami seul se révélait au moins aussi dangereux, entre autre à cause de cette histoire de Reine Noire.

« Très bien Danger Kaplan, tu viens avec moi » abdiqua t-elle finalement puisque la dernière fois où elle l'avait vu en danger, c'était lors de leur rencontre dans les égouts lorsque Bill avait été à deux doigts de se faire tentaculer par un monstre sombre : Au moins sur place on savait à peu près à quoi s'attendre.

« Mais je te préviens. Si tu meurs, je te tue. Okay ? »

Un sourire à la teneur énigmatique ornait son visage verdâtre. C'est que Vitam était capable de tout, même de l'impossible ou du paradoxal. Surtout de l'impossible ou du paradoxal en fait, les dernières heures l'ayant plus que prouvées.

« Prends-moi les mains si t'es prêt à prendre ce risque. »

Ce qui, en plus de savoir si le pouvoir du chasseur de fantômes était revenu entre temps, permettrait à la revenante de lui faire don de la "bénédiction fantomatique" en lui procurant temporairement la capacité de voler, d'être invisible, ainsi que d'autres capacités théoriquement réservées aux morts.
Bien protégée par sa forme Guardian, Alex vérifia les corps. Les morts semblaient simplement s'être éteint, comme ça. Ni plaie ni brûlure particulière ni autre trace étrange. Elle trouva également deux survivants bien qu'inconscients et, au vu du magnifique -5 qu'affichait le thermomètre en ce mois d'avril, ils n'allaient pas rester des rescapés très longtemps.

Elle pouvait aussi deviner, au loin, l'épicentre de l'explosion.

________________

« Bienvenu sur fantôme Airlines, youhou »

Passant ses mains à travers celle de Vitam, le Bill svelte attendit que la magie s'opère et les emmène vers le grand nord. Et la magie s'opera, faisant donc voyager les deux courageux téméraires vers le nord. Le voyage allait prendre un peu de temps mais tout devrait bien se passer.

► Afficher spoiler
Bonnes vacances, Magus. Post quand tu pourras ou voudras. En t'attendant, Je vais essayer de pas tuer Kao avec ton corps. ^^
► Afficher spoiler
Thanks !

« Je suis Vitam et je serais votre commandant de bord. La température extérieure s'élève actuellement à 3 degrés Celsius, le vent souffle faiblement dans le sens nord/nord-ouest, et boissons ou autres snacking ne vous seront pas proposé durant le voyage et c'est bien dommage...

J'espère que vous nous pardonnerez pour ce petit désagrément et au nom de l'équipage que je n'ai pas, nous vous souhaitons un bon vol à bord de Fantômes Airlines ! »


La voix de Vitam, digne d'une hôtesse de l'air, en connaissait visiblement un rayon sur les voyages en avion. Manquerait plus que la tenue allant de pair et l'illusion serait presque parfaite, ce qu'un petit coup de polymorphie ne manquerait pas de faire au besoin !
J'ai deux survivants inconscients. Pouvez-vous les transporter directement ?

Le manque d'odeur de gaz ne mettait pas Luminous Girl en confiance. Les corps étaient en trop bon état. Toutes ces vies, soufflées. Qu'avait-il bien pu se passer ici ?
On dirait une attaque psychique. Différente de ce qui avait affecté Elliot et d'autres personnes. La jeune femme se dit que vraiment, c'était bien que son copain ne l’ait pas accompagnée ici. Il était en sécurité, l'espérait-elle. En revanche, la jeune femme était-elle protégée, elle ? Difficile à dire.
Probablement pas.
Peut-être devrait-elle faire quelque chose à ce sujet-là.
Peut-être ... que ce serait une bonne idée.
Pas de problème. Transfert en cours.

Deux portes engloberent les survivants pour les transférer à l'infirmerie. En mode Guardian, Alex ne craignait pas grand chose des conditions naturelles mais elle était visiblement face à quelque chose qui ne l'était pas. Pour autant, elle se sentait bien et n'eprouvait aucun problème. Tout au plus une légère tension dans sa nuque mais face à ce genre de choses, qui ne serait pas un peu tendu?
Heureusement, La voix de l'ordinateur brisa la tension:

► Afficher spoiler
Madame, peut être devrions-nous nous hâter? Je perçois de plus en plus de signes vitaux qui s'estompent. Dois-je les transporter à bord?
Les blessés à bord ne présentent aucun signe de blessures et semblent plongés dans un profond coma. Aucune maladie détectée. Risque de problème: nul.

Le jeune maître souhaiterait également vous parler. Dois-je ouvrir un canal de discussion?

_____________________
Vitam vola donc avec Bill vers le grand nord. En chemin, ils s'arrêtèrent quand la température commença à rafraîchir, pour permettre à Bill d'emprunter quelques affaires d'hiver dans un centre de secours en pleine préparation.
Rapidement, le duo s'approcha et finit par apercevoir les premiers signes de la dévastation causée par l'explosion.
Parce qu'il n'y avait aucune raison pour que Bill en soit le seul à en profiter, Vitam avait piqué une paire de barres énergétique dans une tente de secours. Bien sur que c'était mal et qu'elle le savait, mais contrairement à la Magical Girl, la fantôme n'avait pas prit le temps de manger avant de partir et surtout, le pouvoir du texan n'était, aux dernières nouvelles, pas encore revenu pour aller leur demander/acheter/échanger de la nourriture de manière conventionnelle. Sans compter qu'il valait mieux pour leur salut à tous que Vitam soit en pleine forme pour la suite !

Tout ça pour dire que la revenante se trimballait avec un paquet de bouffe volontairement calorique quand le duo commençait à voir l'étendue des dégâts supposement causés par son double corporel.

« Nous y voilà » déclara t-elle sans grande joie, ce qui était parfaitement normal au vu des circonstances. « Tu vois quelque chose qui ressemble à moi, à un type en survet', ou à un truc plus choquant que la moyenne ? »
Alors qu'elle demandait cela à Bill, l'être intangible s'avançait doucement avec ses sens en éveil, fantomatiques comme magiques, à la recherche des éléments sus-cités.
Oui, oui ! Transportez-les ! Ouvrez le canal. Je n'ai pas encore trouvé la cause. Je poursuis.

Luminous Girl progressait au milieu des ruines en feu, prudemment mais allant au plus vite. Le Porteur pouvait s'occuper des blessés, même s'il avait hésité au début.

Faites gaffe à ne pas transporter la source, s'il s'agit d'une personne. Ou d'un animal.

Les animaux ! Qu'en était-il des animaux ? Chiens, chats, élans, oiseaux polaires, ours blancs, étaient-ils également victimes de cette ..
Cette quoi ?
Une idée du diagnostic ? Une surchage électrique ayant affecté même les systèmes nerveux ?

Pour affronter l'origine du problème, mieux valait savoir à quoi s'attendre. Ce n'était sûrement pas sa cape qui sauverait Luminous Girl.
Hypothèse valable. Diagnostic en cours...

Négatif.

Transfert en cours. Mise en place de la communication dans 3. 2. 1.

Wowowow, ça fait beaucoup de monde d'un coup. Alex? Ecoute-moi, t'es pas loin de l'épicentre de l'explosion, là. A moins d'un km vers le nord de ta position. 2 secondes...

L'ordinateur vient de me dire qu'il repère deux signes étranges à l'épicentre mais qu'il n'arrive pas à établir de lien de téléportation. Tu veux aller voir? En étant prudente, hein... Je surveille tes constantes vitales d'ici et si jamais ça tournait mal, je te téléporte direct, non négociable.

Hey, Peter, tu peux demander au diablotin de venir? Si c'est d'origine magique, il aura peut-être plus de connaissances que nous, sur le sujet. Ouais, il peut être utile, parfois. J'imagine.

Ah bon? Il a fait ça? Ah ouais...

Tu as les numéros des services de secours d'urgence? Je me disais qu'on pouvait les faire transiter par votre système de téléportation, soit pour venir ici, soit pour se rendre sur place, une fois que ce sera sur.

Hein? Couper la conversation?

Oups, désolé, Alex, j'ai pas raccroché. Je te laisse mais je reste là. Pense à moi si tu as besoin de quoi que ce soit. Au sens propre, j'entends.


__________________

« Par plus choquant que la moyenne, j'imagine que je raye les arbres couchés à des kilomètres à la ronde de la liste? Nan, là, je vois rien. Mais la ville a l'air d'avoir pris un sacré coup dans les dents, de ce que je peux en voir...

Et ça pue, si tu veux mon avis... »


Bill n'ajouta rien pendant un instant avant qu'il n'enchaîne:

« C'est pas ta faute, hein. »
« Admettons que ce soit le cas... Alors à qui revient la faute ? » rétorqua, préoccupée, une Vitam qui ne partageait pas vraiment le même avis que Bill, qu'il soit réellement sincère ou bien que celui-ci avait dit ça pour simplement tenter de la réconforter.

« Je suppose qu'on devrait trouver la réponse en suivant les arbres... » ajouta la fantôme en se dirigeant vers le sens inverse de la végétation couchée par l'explosion, qui devrait logiquement la mener vers la responsable de la situation.

« Mais pour le reste je suis d'accord avec toi : moi non plus je n'aime pas ça.
...
Cela dit, je crains de plus en plus de choses ces derniers temps... Tu crois que c'est ça, ce qu'on appelle devenir adulte ? »


Malgré la tension, la revenante souriait à pleine dents. Et puis, supporter de mauvaises blagues pour relâcher la pression était le prix à payer pour l'accompagner à bord du Fantômes Airline !
Image
Je vais aller voir. Je compte sur toi pour faire attention, mais t'inquiètes pas. Je sais me défendre.

Il a fait quoi le diablotin ?

Bon courage, je compte sur vous. On reste en contact.


Luminous Girl, rassurée par la conversation, autorisa un très léger sourire à venir flotter sur ses lèvres. C'était déjà quelque chose.
Au centre de l'explosion, donc ? Et bien allons-y.

La jeune femme rousse commença à courir, d'abord doucement puis de plus en plus vite.
Le plastron du Guardian Girl se mit à briller, la lumière s'étendant rapidement, gagnant l'ensemble de son corps, allant jusqu'à recouvrir sa cape. Laquelle commença apparemment à grandir. Plusieurs excroissances lumineuses commencèrent à se former.
Puis toute lumière disparut soudainement. Recouvrant la tête, un heaume blanc protégerait Luminous Girl des sales coups. Une armure complète à la couleur mêlée d'ivoire et de noir protégeait son corps et de la fourrure bordait sa cape en parfait état, plutôt pour améliorer l'apparence que pour la chaleur conférée. Plusieurs épées et lances étaient accrochées à la large ceinture semblable à de l'étain. Pour conclure, la magical girl se trouvait désormais équipée d'un écu dont la forme rappelait un peu celle d'un œuf.
La configuration Knight Girl était activée.

Et malgré le poids de l'armure et son encombrement général, elle ne paraissait pas ralentie.
« A qui la faute? Bah, à personne. T'as pas choisi d'être comme ça et j'imagine ton corps non plus. C'est pas comme si tu avais fait ça de façon volontaire, hein?

Une adulte? Nan, t'inquiètes. Tant que tu payes pas de factures, t'es pas une vraie adulte, j'te rassure.

C'est quoi ça? »


Tout en volant, Bill montra ce qui semblait être une créature chevaleresque s'avancer dans les décombres, tandis que de petites portes dorées englobaient certains corps.

________________________________

Alex avança donc sous sa forme de Knight Girl quand Elliot lui répondit:

Le diablotin a lancé une rénovation des systèmes de défense et mis en place des trucs pour empêcher que le grand vilain qui m'avait possédé revienne à la charge.

Arrivant au bord du cratère, la magical girl vit qu'au fond se trouvait ce qui devait être deux personnes. Un homme et une femme. Si l'homme paraissait inconscient, la femme semblait parfaitement consciente, bien qu'à genoux et visiblement, en plein état de choc.
C'est une bonne chose, il avait pris le contrôle du Porteur avant de s'emparer de toi. Il .. Je te laisse. Contact visuel.

Luminous Girl s'élança de plus belle à travers les décombres. La chevalier blanche, armes encore rangées mais bouclier levé, s'exclama : « La moindre hostilité me verra répliquer, suis-je claire ? »
« Va savoir... Si ça se trouve, mon corps ne me ressemble même pas. Peut-être que je n'ai même pas l'apparence d'une femme ou d'une adulte, peut-être aussi que mon autre moi est la pire pourriture de l'univers, comme il pourrait être une telle crème que je pourrais tout aussi bien apprendre que je suis en fait la méchante de l'histoire... Qui sait ?
Après tout, on a l'air d'au moins partager ce point commun qu'est d'aller à l'encontre de toute logique, y compris surnaturelle !

Et comment ça, quoi ça ? »


Parlant et re-parlant encore, Vitam ne vit que maintenant la nouvelle présence en place, ainsi que ses actions dorées. N'ayant jamais vu Alex revêtir cette peau, la fantôme ne pouvait donc la reconnaître dans l'immédiat.

« Ah ouais, ça...  » fit finalement la revenante en baissant d'un ton. « On dirait un mauvais sosie de Calibur, j'espère que je ne ressemble pas à ça quand même, ce serait la lose.  »

Plus sérieusement, elle ajouta :

« Ca m'étonnerait, car nous n'avons pas encore atteint l'épicentre. Je vais nous rendre invisible pour qu'on puisse s'approcher et en avoir le cœur net.  »

En plus des sens en éveil, Vitam programma une invisibilité complète pour deux avant de se risquer à s'approcher du cratère... Puis du chevalier.
« Nononon, je ne voulais pas... Non. Je... J'ai... Arrêtez ça... »

La femme leva un visage en larme vers Luminous Knight et se dirigea vers le corps étendu non loin d'elle:

« Il faut que vous l'aidiez! Il ne faut pas qu'il meure... »

« Je ne ferai pas ça, si j'étais vous. »

Un homme d'un certain age venait d'apparaître dans le cratère et s'avançait vers la femme d'un air nonchalant:
______________________________________

Vitam et Bill s'approchèrent donc du cratère et virent apparaître un homme au cœur d'un cercle de flamme. L'homme, d'un certain age, semblait discuter avec le chevalier et avancer vers la femme qui s'était rapproché d'un corps allongé et le serrait contre elle. En se rapprochant, ils purent entendre la discussion...
Message secret pour magus.
______________________________________

« Vous feriez mieux de repartir d'où vous venez et d'oublier ce que vous venez de voir, jeune fille. Considérez ça comme un cadeau de ma part. »
Méphisto...

Elle l'avait pensé si fort que ses lèvres en avait mimé ce nom sans le sortir. Pour le reste, si Vitam mourrait d'envie d'intervenir tant elle savait comme les choses risqueraient de finir, elle se retint de le faire dans l'immédiat puisque quelque chose lui disait que la scène à venir pourrait lui apporter les ultimes réponses à ses questions sur un plateau d'argent.

C'est donc cachés et invisibles que le duo suivit les choses de loin, bien que la revenante avait du mal à ôter son regard de son "autre soi ?" , comme si elle avait l'impression de se regarder dans une sorte de miroir déformant parvenant à l'hypnotiser de temps à autre.

Quant à ses lèvres, elles continuaient de bouger dans le vide de manière purement inconscientes.

Message secret pour "MJ".
L'homme est-il blessé ou mort ? Est-il possible de le transférer ? Et quelqu'un a t-il une idée de qui est cette femme ? Peut-on la mettre aux abris sans l'amener au vaisseau ? Une chance sur deux qu'elle soit responsable de l'explosion.

En réponse à la demande d'aide, Luminous Girl hocha la tête.
« On va faire ce qui est possible madame. Restez calme. »

Puis l'attention de Luminous Girl se porta sur le nouvel arrivant. Beaucoup de menaces, de bonnes chances qu'il s'agisse du dernier méchant en date, aussi la situation était simple.
Knight Girl s'interposa entre la femme en pleurs et le dernier arrivant dans ce cratère, bouclier levé.
« Expliquez-vous. »
Négatif. Attends... Imp est en train de me dire que le Porteur ne veut pas d'elle à bord. Qu'il a... Peur? Attends deux secondes, il est en train de négocier avec le vaisseau, gagne du temps.

« Expliquer quoi, petite fille? Que tu viens boxer dans une catégorie trop lourde pour toi? Tu peux faire ce que tu veux du blessé mais elle, elle vient avec moi. Son corps est à moi. »

Vitam fit donc de son mieux pour disposer une protection autour de Regret et de son double et se préparer à contrecarrer toute attaque de Méphisto, pendant que la chevalier s'interposait plus franchement. Bill murmura alors:

« Fais ce que tu as à faire, je vais gagner du temps. »

Bill gesticula et se libéra de l'étreinte de Vitam, réapparaissant et tombant de quelques mètres avant de se réceptionner sur le sol avec souplesse avant de se redresser pour répondre:

« Pas ce soir, elle a la migraine, Méphisto. Et puis, t'es peut-être pas son genre, tu pourrais quand même lui demander avant... »

« Tiens, tiens, quelqu'un qui me connait mais je n'ai pas le plaisir de l'inverse... Remarquez, cela ne change rien. Poussez-vous. »

L'homme ne paraissait nullement menaçant mais pourtant, le ton de sa voix ne laissait aucun doute à ce qui allait se produire dans les instants à venir.
Je vais faire ce que je peux. Envoyez-la ailleurs, conservez-la pas, mais je sens qu'il faut pas que ce mec mette la main dessus !

« So be. »

La chevalier baissa le menton et dégaina une lance en addition de son bouclier.
Luminous Girl s'élança alors en direction de ..
Hein ?
Pourquoi elle part complétement sur le côté ?
Ah, elle zigzague, elle veut tirer des bords.
Ça va la ralentir ça. Mais peut-être que ça la rendra plus difficile à viser. Tout dépend de ce que l'autre Méphisto va faire.
...

« Pain au chocolat, Méphisto ?!! »

Elle ne s'arrêta pas de courir.
« (Invisible) Mais qu'est-ce que tu fous ? Tu vas te faire tuer ! » vociféra "silencieusement" Vitam en voyant le mortel avec une punchline qui certes ne manquait pas de mordant, mais qui risquait d'être sa dernière parce qu'au nom de toutes les horreurs régissant cet univers, il espérait faire quoi en se ramenant comme une fleur ?
Entre Méphisto qui était tout sauf un démon en soldes, puis son double choqué et possiblement maléfique capable de gommer toute trace de vie sur des kilomètres à la ronde, Bill le pavaneur risquait de se retrouver rayé de l'existence d'une seconde à l'autre et...

Et puis merde ! trancha finalement la revenante, coupant net à tout semblant de réflexion pouvant porter sur la meilleure manière de vaincre un prince infernal, de calmer les lumières ardentes de la paladine du coin, ou bien encore de choisir soigneusement les premiers mots qu'elle pourrait dire à son "corps" , surtout que tergiverser n'avait jamais été son fort et encore moins avec un ami en danger alors...

« (après avoir retiré l'invisibilité) Je peux me défendre toute seule mais je confirme, t'es pas mon genre » fit t-elle en s'interposant pile poil entre Bill et le démon majeur car au diable cogitation, bonjour action, c'était le moment ou jamais de faire une entrée remarquée !

...
...

Une entrée remarquée oui, à défaut d'être remarquable pour plusieurs raisons : Parce que le packaging fantômatique l'empêchait d'attaquer directement les vivants ou les êtres tangibles, que de faire appel à ses invocations habituelles ne manquerait pas d'avertir les instances supérieure de sa position et qu'il valait mieux éviter étant donné la situation... mais aussi parce que c'était Vitam, l'éternelle impulsive, qui si elle savait effectivement se défendre tout en possédant l'art d'attirer l'attention avec sa combi violette foncée avec chapeau à large bords assorti tout juste généré pour l'occasion -parce que pourquoi pas après tout, vu que les Magical Girls n'ont, aux dernières nouvelles, pas le monopole des tenues de bataille peu adaptées à leur fonction- , n'avait pas poussé son plan plus loin que de réaliser une pseudo introduction héroïque. Mais, habituée aux films de supers-héros, elle trouva rapidement quelque chose de classe à rajouter en déclarant d'un ton solennel :

« Hello Mephisto. Ça fait longtemps. »

Même que sa voix était devenu grave et tout, quel style cette Vitam. M'enfin... pour peu qu'on exceptait l'ensemble prune au goût d'un autre temps et le fait que l'être intangible avait immédiatement achevé sa tirade en tentant de manger une barre énergétique, vol... empruntée durant son escale au camp de secouristes par pur réflexe inconscient, bien sur. Et, magie du scénario et/ou mû par une forte volonté, la fantôme arriva à la dévorer comme le ferait un humain normal. Incroyable. Sur bien des points. D'autant plus que sitôt ce prodige réalisé, elle tendit immédiatement -et télékinésiquement- les barres chocolatées restantes vers les autres personnes présentes, pour cette fois-ci leur demander via une intonation beaucoup moins formelle qu'auparavant (ne serait-ce que parce que n'est pas évident lorsqu'on mâche) :

« Snookers ? »

Néanmoins et nonobstant sa désinvolture 100% non feinte, elle gardait un œil sur Mephisto et tout particulièrement sur les réactions de son corps car si Vitam représentait réellement son âme, celui-ci devrait logiquement en être dépourvu et donc ne pas être capable de "vivre" comme il le faisait. Alors aussi médusé qu'il avait l'air par la scène, il y avait clairement anguille sous roche quelque part.

Message secret pour Keyradin.
Méphisto ricana en voyant la chevalier se déplacer à vive allure et il se remit alors à avancer vers la femme et le blessé, et accessoirement Bill. Puis Vitam s'interposa à son tour et il s'arrêta:

« Et bien, et bien... Merci de me faciliter la tâche. »

Une intense lumière miroita alors dans le cratère, des symboles étranges apparaissant à tour de rôle jusqu'à former un cercle parfait. Puis deux silhouettes apparurent alors, une flottant légèrement au dessus du sol et portée par de splendides ailes lumineuses. L'autre étant pour Vitam un inconnu mais pas pour Alex, qui reconnut Sam. Méphisto observa les deux nouveaux arrivants et fronça les sourcils:

« Plus le temps de prendre des gants... »

Claquant des doigts, une cohorte de créatures à l'air peu ragoutant se matérialisa à son tour aux abords du cratère et commencèrent à descendre en courant. Plusieurs dizaines dévalaient déjà les pentes et d'autres continuaient d'apparaître.
Luminous Girl, voyant les renforts en nombre, mais que Mephisto n'attaquait pas directement, obliqua pour courir désormais droit sur lui.

Son épée se mit à luire, et un rayon de glace s'élança entre la chevalier et son diabolique adversaire.

« Calissons !!! »

► Afficher spoiler
AttaquePrisonDeGlace: Kaochi lance 2d10+6 et obtient 16 (8, 2)
Les choses allaient de mal en pis. Non seulement Vitam ne pouvait attaquer mais bientôt, le surnombre allait tôt ou tard la rendre incapable de se défendre ou de défendre qui que ce soit. Et c'était sans compter sur l'autre psychopathe de la télé et l'ange qui venaient d'arriver, là... ensemble ? Parce que eux aussi voulaient lui arracher son corps ? Parce qu'il n'y avait pas que les fantômes qui désiraient rompre les retrouvailles avec son autre moitié ?

Si Vitam n'y comprenait plus rien, au moins réagissait-elle en faisant mine de paniquer contrairement à son double qui, entièrement absorbé par le blessé, avait tout d'un zombie ou d'une coquille vide en faisant comme si rien d'autre n'existait. Pas même son âme. Ce qui agaça clairement cette dernière, qui tenta de la secouer comme elle le pouvait en l'invectivant de plus belle.

« Mais réagis bordel ! Ou il n'y aura pas que lui qui aura mal quelque part ! »

En vain. Vitam l'aurait bien secoué tout en lui collant une baffe pour plus d'effet mais d'une part, la fantôme ne pouvait le faire sans que cela ne devienne létal et d'autre part, elle savait au fond de soi-même que cela ne changerait rien. Au moins avait-elle tenté mais alors, qu'allait-il ensuite se passer ?
La revenante ne pouvait user que de capacités défensives, ne pouvait faire appel à son public sous peine d'impliquer le pire des camps dans l'histoire, la paladine ne fera jamais le poids face à Méphisto, les renforts infernaux, puis surement angéliques, allaient arriver sur leur couenne d'une seconde à l'autre... alors quoi ? Cela allait se finir comme ça ? En boucherie générale où peu, voire aucun d'entre eux, n'allaient en revenir sans avoir pu lever le petit doigt ? C'était trop con. Surtout quand la seule susceptible de débloquer la situation restait enfermée dans une saleté de silence insupportable !

...
A moins que...
...

Oui... c'était la seule solution qu'était ne serait-ce qu'à peu près valable pour son salut.

« Ça te fait rire de nous voir comme ça, pas vrai Mephisto ? Et tout ça pour quoi ? Mon pouvoir ? Son pouvoir ? NOTRE pouvoir ? »

Ledit Mephisto avait beau être aux prises avec une femme chevalier, la fantôme pouvait l'entendre jubiler jusque dans ses oreilles intangibles. Faisant fi de ce constat émotionnel, Vitam s'était rapproché de son corps en pleurs au point de poser une main spectrale contre son épaule.

« Tu veux ce pouvoir ? Tu le veux vraiment ? ALORS VIENS LE CHERCHER !!!  »

Ses traits s'étaient déformés en même temps que sa poigne s'était refermée sur l'épaule de son corps avant de complètement disparaître en son sein.
Vitam ne savait absolument pas où elle allait, mais elle y allait. Et sans filets. Ne serait-ce que parce qu'elle n'avait plus rien à perdre, au point que miser sur le hasard lui semblait être une bien plus douce perspective que de voir anges, démons ou fantômes lui prendre le peu qu'elle espérait encore sauver.

► Afficher spoiler
En un mot : Fusion !
Et à Dieux vat !

Aussi, j'ai l'honneur de vous présenter une image de Mativ (le corps "vivant" de Vitam) :
Image
Vitam "posa" la main sur son corps et elle sentit tout de suite que quelque chose n'allait pas. Elle ne pouvait la traverser, son intangibilité fonctionnant toujours pourtant mais ce corps lui était interdit. Comme lorsqu'elle essayait de traverser un cable électrique ou un réacteur nucléaire. Bon, le réacteur, ça n'était arrivée qu'une fois et c'était plus pour le plaisir de la découverte qu'avec un réel intérêt mais le fait était qu'elle ne pouvait pas traverser son corps. Ce qui risquait de poser problème pour la possession.

► Afficher spoiler
Tu peux changer tes actions, Magus. Pour le coup, tu pouvais pas savoir avant d'essayer :mrgreen:
What the...

Son propre corps la rejetait. Voilà qui n'était pas banal. C'était juste dommage de le découvrir durant genre... le pire moment possible !
Et pourtant Mativ avait l'air de s'en foutre royalement, toujours qu'elle était à garder "Regrets" entre ses bras : S'était-elle au moins aperçu de ce que Vitam avait tenté de faire ? Rien n'était moins sur, car tout laissait croire que la fantôme ne lui avait que posé une main sur son épaule... ce dont la revenante profita allègrement afin de tenter autre en faisant passer ce geste pour une maladroite tentative de réconfort.

« Il va bientôt revenir, t'en fais pas » fit donc Vitam d'un ton bienveillant en s'agenouillant de l'autre côté de l'inconscient, avant de se concentrer puis d'appliquer une méthode qui avait déjà fonctionné dans le passé sur d'autres blessés, consistant à transférer une partie de ses capacités au mal en point. Cela requérait une bonne dose de concentration, il n'y avait donc plus qu'à prier pour que la paladine ne retienne Méphisto suffisamment longtemps, que l'autre ange ou démon ne lui cherche pas des noises, et que les sbires infernaux ne lui tombent pas sur le coin de la figure d'ici là...

La fantôme avait déjà fait pire niveau probabilité. En revanche pour ce qui est des autres, et tout particulièrement d'un certain autre...

« Rejoignez-moi ! » avait-elle ordonné à tous ses "alliés" une fois une rituel achevé, quand bien même son regard s'était surtout rivé vers Bill.
« Les diables volent bas... il va pleuvoir. »

Message secret pour Keyradin.
En voyant les démons arriver, Sam leva la main calmement.
A cet instant, plusieurs portails s'ouvrirent derrière lui, d'où sortirent de nombreuses épées et lances

« Je vais réprimer mon envie d'aller chercher Méphisto tout de suite, et faire un brin de ménage avant... »

Il baissa alors la main, envoyant ses armes sur les hordes démoniaques

► Afficher spoiler
Teros lance 2d10+15 et obtient 27 (3, 9)
Le rayon glacial frappa Méphisto de plein fouet et le congela sur place. Le démon se retrouva enfermé dans un bloc de glace, laissant ainsi le champ libre aux autres de s'occuper de la horde démoniaque. Tâche à laquelle s'attela Sam avec talent, à défaut d'enthousiasme. Les lames frappèrent l'un des flancs du cratère, clouant sur les places les nombreux démons mais d'autres arrivaient des autres cotés ainsi que d'autres derrière les cloués, remplaçant les morts.

Tasha tira donc Sam jusqu'à Vitam et les autres avant d'ajouter:

« Sam, protèges-moi le temps que je transporte les autres. »

Tasha se mit alors à chanter dans sa langue particulière, d'autres symboles s'allumant à travers le cratère pour former ce qui semblait être un immense cercle de téléportation. Pendant ce temps, Bill s'occupait de psalmodier des paroles en latin:

« Exorcizamus te, omnis immundus spiritus
omnis satanica potestas, omnis incursio
infernalis adversarii, omnis legio,
omnis congregatio et secta diabolica.
Ergo draco maledicte [*a]
et omnis legio diabolica
adjuramus te.
Cessa decipere humanas creaturas,
eisque aeternae Perditionis venenum propinare.

Vade, Satana, inventor et magister
omnis fallaciae, hostis humanae salutis.
Humiliare sub potenti manu dei,
contremisce et effuge, invocato a
nobis sancto et terribili nomine,
quem inferi tremunt. »


Et si le bruit ambiant couvrait ses paroles, le résultat était toujours là, certains démons s'arrêtant pour se tordre de douleur.

Du coté des Vitam, la partie spectrale transféra donc sa capacité de régénération à Regret qui commença à récupérer sous les yeux éberlués de la partie physique:

« Comment? »

Relevant les yeux, elle les tourna vers ceux qui l'entouraient:

« Merci. Merci à vous. »

Puis elle les posa sur Méphisto, coincé dans sa gangue de glace:

« Toi?  »

Message secret pour magus.
Enfin Regrets et son autre Soi commençaient à se réveiller !

Quant aux autres détails portant sur le pourquoi du comment sa partie corporelle semblait ne pas pouvoir la voir, des sbires qui se tordaient de douleur parce que Bill leur avait parlé en Latin, ou bien encore des motivations de l'ange, du démon télévisuel ou de la paladine à vouloir les aider on verra plus tard : Ce n'était pas le moment de tailler une bavette.

Par contre, c'était le moment parfait pour atteindre Mephisto !

Et autant Vitam était dans l'incapacité de l'attaquer directement (autrement que par de la télékinésie trop faiblarde, s'entend) , autant elle pouvait profiter du fait que le prince démon était enfermé dans sa prison gelée pour l'affaiblir grâce à ses pouvoirs fantômatiques. Ce qu'elle fit en lui fonçant prestement dans le lard, le traversant totalement et possédant des mains si froides que la glace le retenant passerait pour bouillante en comparaison.

► Afficher spoiler
Remplacement de mes 5 lvl de télékinésie par autant d'annulation (absorption) pour l'utiliser ensuite contre Méphisto. Si ça marche, il perd 5 nv de chaque attributs.
Ame: Magus lance 2d10+13 et obtient 20 (3, 4)
Appréciatrice de l'efficacité de cette attaque, mais quelque peu surprise par ces résultats, Luminous Girl ne marqua pas d'hésitations. C'était Méphisto ? Le Méphisto ? Ce sale fils de panettone qui rendait sa semaine infernale et pire encore ? Qui avait manqué de tuer Elliot ? Qui avait tué de nombreuses personnes et manqué de la rendre folle ?

Bien sûr qu'une seule prison de glace ne suffirait pas. Même deux, ça serait sûrement trop peu !

► Afficher spoiler
AttaquePrisonDeGlace: Kaochi lance 2d10+6 et obtient 20 (9, 5)
Sam se posta aux côtés de l'ange, ses portails apparaissant derrière lui

« Fais moi confiance la dessus, Tasha ! »

Le jeune homme sourit doucement. A force, il appréciait la présence de cette ange à ses côtés, et il pensa avoir fait le bon choix quant à sa confiance

Les épées fusèrent de son portail vers les démons

« Ca faisait longtemps que je n'avais pas buté de démons de toute manière ! »

Voyant que les démons tombaient comme des mouches, il commença à s'amuser de cette situation.
Cela dit, il était impatient de s'en prendre à Méphisto, et ne pouvait que retenir ses envies meurtrières

► Afficher spoiler
Balor gate
attaque: Teros lance 2d10+15 et obtient 26 (3, 8)
Tandis que Knight Girl augmentait encore la couche de glace qui enserrait Méphisto, Vitam tenta d'annuler une partie de ses pouvoirs et elle y arriva, sans problème. Continuant à jouer de ses lames, Sam continuait à clouer les démons sur place mais il ne pouvait s'occuper que d'un seul coté à la fois. Les autres se rapprochaient inlassablement et d'autres continuaient à dévaler la pente du cratère. Bill continua son exorcisme, ne pouvant s'arrêter de parler:

« Ab insidiis diaboli, libera nos, Domine.
Ut Ecclesiam tuam secura tibi facias libertate servire
te rogamus, audi nos.
Ut inimicos sanctae Ecclesiae humiliare digneris,
te rogamus, audi nos.

Terribilis Deus de sanctuario suo.
Deus Israhel ipse truderit virtutem
et fortitu- »


Puis les choses dégénérèrent. Bill se retrouva enselevi sous un tas de démon et d'autres se jetaient sur Sam pour le bloquer, sans une réelle efficacité mais le nombre allait les y aider, avec le temps. Tasha continuait son imprécation mais elle aussi se retrouvait à proximité des démons, désormais.

► Afficher spoiler
attaque démon vs Sam: Keyradin lance 2d10+8 et obtient 19 (8, 3)
Une fois son attaque exécuté, Vitam avait regardé au loin pour constater que les sbires n'avaient disparus, étés affaiblis, ou bien venant de moins de portails. A s'en demander si c'était vraiment lui que la fantôme venait de traverser, ne serait-ce que parce que envoyer un clone ou un truc du genre ferait carrément parti des subterfuges que Méphisto serait à même d'utiliser.

Normalement ça aurait dû marcher, alors pourq... !

Elle avait beau être rapide, il n'avait fallu que Vitam ne se concentre ne serait-ce qu'un petit instant sur le Prince Démon pour constater avec horreur que ses minions étaient plus ou carrément sur le point de s'en prendre à tous, à Bill, aux autres. Son sang métaphorique s'en glaça à en faire qu'un tour, ne pouvait-elle vraiment rien faire ? A quoi cela servait-il d'être une Sentinelle si celle-ci ne pouvait rien faire d'autre que de...

Si. Elle pouvait faire quelque chose, mais cela lui coûterait cher. Cela dit, le prix à payer était bien mince par rapport à ce qu'elle risquait de perdre en restant sur ses pouvoirs habituels, surtout que tuer des invocations ne servaient à rien dans le mesure où ce n'était qu'une question de temps avant qu'elles ne reviennent à la charge. Il fallait donc les chasser. Définitivement.

(en originel) « Na vama sa Ca
io esa nan, álómema úca auren.

Sa an ar a cariya io tailiemáma úni tilara,
ëanapssè nentuti a va a.
Htemamben'úcelieä te'to a a tartilo. Sa an ndóme a eleloncatulyal ámemellyamanara arama e niene an napsssta apsívamar a ama.
 »


Vitam s'était légèrement envolé. Ce qui n'aurait que peu changé de ses capacités habituelles pour peu que des veines d'énergie blanchâtres ne commencent à accompagner son... incantation ?
Sans compter que ce pouvoir, en plus d'avoir l'air d'être difficile à canaliser, semblait avoir considérablement atteint son intangibilité.
Mais malgré son air peu rassurée, voire des grimaces de douleur (chez un fantôme ?) la revenante continuait à scander son blabla incompréhensible pour quiconque n'avait étudié la première langue des morts. Soit beaucoup de monde, en fait.

(en originel) « Sa cela temammë v'''' len an Úcapsa Assa ar a.
Htemamben'úcelieä e aht, vammma a ano va ehta amera ëaio nentuti va.
A enemma var, a enemma mmar...
 »


Un genre de long bâton brillant d'une vive lumière, orné de symboles sybillins, s'était matérialisé dans la main de Vitam. Laquelle redescendit, puis planta l'outil mystique dans le sol en déclarant :

« ...la Première Loi de la Mortalité. »

Et pour ceux ayant séché leurs cours en univers parallèles, la Première Loi de la Mortalité doit faire parti des plus vieilles lois du multivers pouvant grossièrement se résumer ainsi : un immortel, qu'il soit un ange, un démon, un fantôme, un Dieu, une invocation, un robot ou quoique ce soit d'autre... n'a pas le droit de sciemment blesser quelqu'un (dans l'optique de le tuer) en dehors de son univers d'origine, cette loi universelle ayant été conjointement "signée" entre les parties pour entre autre éviter les génocides massifs à la pelle.

Théoriquement, n'importe quel immortel témoin d'une telle infraction peut invoquer la Loi de la Mortalité envers un confrère, qui se résulte à purement et simplement à supprimer de la réalité le ou les contrevenant(s) s'ils sont jugés coupables, grâce à la puissance des Forces Primordiales, entités vagues datant d'une époque oubliée de tous. Leur pouvoir est tel qu'il peut même aller jusqu'à "sanctifier" une zone afin de définitivement l'interdire d'accès à une certaine catégorie d'êtres surnaturels, ceci afin de couper court à toute envie de vengeance à retardement.

Mais en pratique les Forces Primordiales sont, avec le temps, devenues plus capricieuses encore que pourraient l'êtres les immortels. Outre les cas d'histoire où celles-ci se seraient déjà retournées contre leur incantateur, réussir à ne serait-ce que canaliser un semblant de leur puissance exigeait un don de soi si énorme que certains incantateurs mourraient à peine après avoir prononcé leurs noms alors autant dire que dans la pratique, peu pouvaient se targuer et/ou se risquer de les appeler sans y laisser toutes leurs plumes, faisant de ces Forces un super prélude aux nouvelles Lovecraftiennes que lisent les terriens en plus de rendre cette "Loi" quasiment inapplicable dans les faits.

Seuls les immortels les plus puissants s'y risquaient, et encore... Vitam n'avait personnellement entendu le récit que d'une seule histoire de ce genre finissant à peu près bien en plusieurs centaine d'années d'après-vie, disait-on pour empêcher l'ascension d'une antique magicienne que l'on prétendait capable de changer n'importe quelle âme en marionnette en un seul regard. On racontait également qu'ils étaient six, que le rituel d'appel avait duré plusieurs heures, et que la plupart avaient failli devenir fou ou de passer l'arme à gauche dans la foulée.

Tout ça pour dire que pour invoquer une Loi des Forces seule, sans crier gare, en étant inexpérimentée en la matière, le tout en trente secondes... il valait mieux pour la santé de Vitam que ce ne soit que des racontars... ou bien qu'elle soit quelqu'un de très spéciale pour résister à ce qui allait venir.

La fin du planter de bâton mystico-magique le dira.

► Afficher spoiler
Si ce n'est pas assez clair et en résumé : Je veux faire péter la bombe H ! :mrgreen:
Que les keupins se rassurent, ça devrait juste toucher les invocations en théorie.

En terme de règles, je voudrais repousser mes limites de 3 nv pour non seulement réduire mon intangibilité au niveau 5 (et ainsi pouvoir toucher directement des corps comme la dernière fois) mais aussi augmenter mes Pouvoirs Dynamique d'autant (et là l'attaque spéciale en l’occurrence) afin de lancer une attaque spéciale de niveau 8 que j'ai modulé comme suit :

Attaque spéciale 8 : "Loi de la mortalité -première-"
Ou plus sobrement appelé la politique de la terre brûlée sélective. Ne refaites pas ça chez vous : Cette attaque doit être effectuée par un professionnel... ou par quelqu'un qui n'a plus rien à perdre.
+ Mentale (5)
Attaque spirituelle Âme vs Esprit ou âme. Ignore armures, boucliers et CdF en plus de toucher les intangibles ou éthérés. Bouclier mental est en revanche prit en compte.
+ Ciblée sur les invocations (1)
Double dégâts vs invocations, 0 dgts sur les autres.
+ Attaque de zone (5)
128m de zone en sphère. Plus difficile de se défendre contre une attaque de zone (voir livre pour détails) .
+ Incurable (4)
Les cibles touchées ne peuvent se régénérer/être ré-invoquées selon une méthode particulière à définir.
(NdM : l'idée étant de faire une attaque qui "sanctifierait" la zone touchée au point que les personnes visées (ici les invocations issues de toutes origines) ne puissent revenir par quelque moyen que ce soit, c'était l'avantage qui je trouve collait le mieux avec cette idée mais je me trompe peut-être) .

---------------

- Anti-champ (1)
L'attaque brouille les champs de force, qui reste inactifs jusqu'au prochain tour du personnage (actuellement, le champ autour de Mativ et Regrets sera out ce tour).
- Munitions limitée x3 (3)
L'attaque est très énergivore et de ce fait, le personnage ne peut la lancer qu'une seule fois par jour.
- Contrecoup (2)
Déployer une telle quantité d'énergie sortie de nulle part et en un seul coup s'accompagne toujours de fâcheuses conséquences (24 dgts pour le perso à chaque utilisation, touche éventuellement ceux situé à 1m autour du perso, sans doute même ceux y étant à priori immunisés).
- Lente (1)
Nécessite un round complet pour être lancée (Note : J'utilise mon lvl d'attaque supplémentaire pour la lancer en une action classique) .
- Statique (2)
Ne peut bouger et ne peut se défendre durant le tour de l'attaque.
- Imprévisible (1)
Sur un double, l'attaque est si mal exécutée que les dgts se retournent contre soi, ne touchent pas les personnes prévues, ou que sais-je encore... bref, ça merde grave parce qu'un grand pouvoir implique de grandes (ir)responsabilités, toussa toussa...

+3 = 60 dgts x 2 = 120 dgts vs invocations, 0 pour les autres.

Et bien sur pour la suite, j'aurais -75% sur toutes mes stats -ou presque- ainsi que l'impossibilité de me défendre au tour prochain. Bref de "pas pouvoir attaquer" je passe à "je lance l'attaque du drama avant d'être inutile pour de vrai pour le reste du combat" ! o/

Dice of drama: Magus lance 2d10+16 et obtient 29 (3, 10)
« Prends ça ! Et ça ! Et ça aussi ! »
Aveuglée par sa rage, ignorant plus ou moins volontairement tout ce qui se passait autour d'elle, Luminous Girl continuait à envoyer des rayons de glace sur Méphistophélès. À l'exclusion de, au hasard, sauver des vies.

► Afficher spoiler
AttaquePrisonDeGlace: Kaochi lance 1d20+6 et obtient 21 (15)
Samael vit au dernier moment l'attaque du démon, ce qui le força à s'éloigner légèrement de Tasha.
Il voyait les hordes se rapprocher et les envahir, et constatait avec surprise que la magical girl ne semblait pas se préoccuper des citoyens.

Quelle ironie... Dire que c'est moi qui les aide et elle qui attaque Méphisto... Enfin, je n'ai pas à faire la morale je suppose

Voyant qu'ils ne pourraient s'en sortir ainsi si Samael continuait à retenir ses pouvoirs, il appela ses pouvoirs infernaux
Les portails, au lieu d'apparaitre juste derrière lui, s'ouvrirent également au dessus des démons autour de lui

Les lames fusèrent de tous les côtés empalant alors les démons voulant l'attaquer ou attaquer Tasha

► Afficher spoiler
Défense : défense: Teros lance 2d10+13 et obtient 19 (4, 2)
Régénération à 20 PV si je suis touché

Activation du Pouvoir dynamique : Enfer
2 niveaux en Balor gate (+40 dégâts)
2 niveaux en Attaques supplémentaires
âme: Teros lance 2d10+11 et obtient 14 (1, 2)

Si possible, j’enchaîne avec mes attaques de suite, sauf si le changement de Pouvoir prend un tour
Modification de la Balor gate pour l'attaque 1 :
Ajout des atouts "Aura" et "Attaque de zone" (-60 dégâts)
Retrait de l'atout "Rafale" (+40 dégâts) et de courte portée [parce que il ne devrait plus être utilisable dans ces conditions] (-20 dégâts)
Dégâts finaux : 60 (base) + 40 (niveaux supplémentaires) - 60 (Ajouts) + 20 (Retraits) = 60 dégâts de zone autour de moi

Première attaque: Teros lance 2d10+15 et obtient 20 (1, 4)

Les attaques 2 et 3 utilisent la Balor gate normale et infligent 100 dégâts et visent les démons s'approchant de Tasha
Seconde attaque: Teros lance 2d10+15 et obtient 27 (5, 7)
Troisième attaque: Teros lance 2d10+15 et obtient 25 (2, 8)
Sam protégea Tasha comme il pouvait. La chevalier attaquait Méphisto encore et encore. Bill se faisait lentement et surement étouffer. Puis Vitam changea la donne. Quand elle planta le bâton dans le sol, une vague d'énergie déferla tout azimut aux alentours, repoussant légèrement les démons. Puis une autre, plus forte, éparpilla ceux qui était sur Bill, les réduisant en poussière. S'ensuivirent alors d'autres vagues toutes plus fortes les unes que les autres, rattrapant les démons et les expulsant de cette réalité pour rejoindre le confort des Enfers. Les autres démons qui étaient encore assez loin tentèrent bien de prendre leurs jambes à leur cou pour s'éloigner de la source du problème mais les vagues, en augmentant d'intensité, allaient aussi de plus en plus loin et rapidement, aucun démon ne se retrouva sur place. Puis l'impensable se produisit, les anneaux aux doigts de la jeune femme et de Vitam, jumeaux dans les moindre détails, se fendirent et commencèrent à se réduire en poussière. Une immense attraction commença alors à se produire entre les deux, Vitam et sa contrepartie physique se retrouvèrent soudain propulsée l'une vers l'autre, le bâton restant planté là où il était, et de leur collision résulta une onde de choc encore plus puissante que ce que le bâton venait de produire, jetant au sol tout ceux alentours sur plusieurs mètres. Lorsqu'ils purent rouvrir les yeux, le corps et le fantôme avait disparu...

Finalement, le bâton se dissipa et les vagues d'énergies stoppèrent, laissant un Bill qui tentait de reprendre contenance:

« Merci... Euh... Où est Vitam? »

Un immense éclair lumineux éclaira alors le cratère tandis qu'un ost angélique faisait son apparition, en armes et armures, visiblement prêt à en découdre. Un homme à l'épée flamboyante et aux ailes enflammés tonna d'une voix puissante:

« Ployez devant la puissance des cieux! »

Message secret pour magus.
La voix résonna jusqu'aux oreilles de Luminous Girl. Aveuglée par la rage, mais pas sourde, secouée par la force de l'archange, la magical girl ralentit, cessa d'envoyer ses attaques sur Méphistophélès pour ajouter davantage de glace.
Des anges. Plein d'anges. Une foultitude d'anges.

Mais leur héraut n'était pas le seul à savoir élever la voix. Remisant son épée au fourreau, la jeune femme s'exclama :
« C'est à cette heure que vous arrivez ?! »
Le démon annula alors ses pouvoirs, cherchant à dissimuler ses pouvoirs au maximum afin de ne pas attirer l'attention sur lui.

Il se posta derrière Tasha par la suite, calmement
« Comment? »

L'un des anges prit relativement mal la réflexion d'Alex et s'avançait déjà avec son épée pour châtier l'impudente mais une main de l'archange se leva et l'ange s'arrêta, reprenant sa position, tandis que le chef ajoutait:

« Tenir rigueur de leur attitude à ceux qui ont affronté les affres du combat n'est pas honorable, Amadiel. L'important est que nous soyons là, maintenant, pour stopper ce démon une bonne fois pour toute. »

Le regard de l'archange se promena sur la petite assemblée de "héros" et tomba sur Sam:

« Les services rendus aujourd'hui n'efface pas tes méfaits, Samael mais ils comptent, au même titre que la récupération de la sainte Lance. Bien, sur ce, jeune personne à l'armure étincelante, auriez-vous l'amabilité de bien vouloir nous remettre Méphisto et le libérer de sa gangue de glace? »
Alex se rendit compte qu'elle était allée trop loin, alors que sa colère refluait. En même temps, vu leur introduction, ça ne leur faisait pas de mal d'être ramenés sur terre.
« Pardonnez-moi mister Amadiel.

Je peux le libérer, et je vais le faire. De toute façon, toute glace fond. Mais j'ai, avant d'agir en ce sens, trois questions.

Est-ce le vrai ? Ça m'a paru trop simple.
Une fois libéré, pourrez-vous l'empêcher de s'échapper ?
Et êtes-vous légitimement ceux que vous prétendez être ? »

Gardant un œil sur le méphisto emprisonné dans la glace, Luminous Girl s'était exprimée calmement, d'un ton respectueux mais décidément ferme.
Le démon s'était finalement fait voir. Tant pis !
Au moins, ils ne l'attaquèrent pas à vue, c'est une bonne nouvelle en soit.
Il resta donc aux côtés de Tasha en croisant les bras
« Il n'est qu'un mécréant qui s'est glorifié de vieilles victoires, il n'est rien. Il ne pourra pas s'échapper d'ici, l'Ost prévient toutes formes de transport vers l'extérieur.

De quelle forme de légitimité parlez-vous? Je suis Mickaël, Archange des cieux et seigneur de la guerre. Porteur de l'épée de feu. Pourfendeur de bêtes et de démons depuis la nuit des temps. »


« Et deuxième du tournoi de smash bros ultimate des cieux. »

Quelques anges ricanèrent à l'annonce faite par l'un d'entre eux:

« Ahem, oui, bon, on ne peut pas toujours gagner. Mais je vous assure que Méphisto ne pourra pas s'enfuir si nous ne le voulons pas. »
Luminous GIrl sourit sous son casque à l'interruption de l'un des anges. Voilà comment faire descendre la tension en douceur, tout en fournissant une réponse limite plus convenable à la question de la jeune femme. Celle-ci hocha la tête, avant de venir se placer près de la prison de glace.
Puis elle dégagea une lance de son attirail, la maniant pour en poser la pointe contre la glace.

« Tenez-vous prêts, s'il vous plaît. »

Pressant un peu la lance, le bloc tout entier craqua, puis se fissura, s'effondrant pour révéler Mephistophèles comme un gros marron dans sa bogue.
Le bloc se fissura et libéra Méphisto qui épousseta les restes de gel sur ses vêtements avant de lever les yeux vers l'archange:

« Mike. »

« Méphisto... »

Le démon promena son regard aux alentours et lâcha:

« Hrm, elle est partie, je n'ai plus de raisons de rester là... Bon, et bien, sur ce, à la revoyure. »

L'homme se retourna et constata la présence de l'ost angélique:

« Tout ça pour moi... Je suis flatté. Enfin, bref, pas comme si j'avais pas autre cho- »

La phrase du démon fut interrompue par l'épée enflammée qui le transperça de part en part, le soulevant dans la foulée et le dressant vers les cieux:

« Subis le sort que tu mérites, démon! Meurs! »

Les anges crièrent de joie à la vue de Méphisto embrochés, rapidement englobé par les flammes. Le corps sembla se dissoudre, changeant d'apparence et rapidement, les cris s'interrompirent pour laisser place à ce qui semblait être de la surprise. Même l'archange fut surpris par la tournure des événements et encore plus quand l'homme embroché se mit à rire:

« Ah ah, ça fait du bien, ça me grattait là depuis 2 ou 3 millénaires... »

Message secret pour Teros.
Message secret.
Oh oh ...

Je dis pas que ça va mal tourner. Mais tenez-vous prêts à me ramener en cas de pépin. Je veux dire, encore plus qu'avant.


Malgré une certaine méfiance envers la situation, la magical girl fit ce qu'elle faisait le mieux actuellement. Elle empoigna un arc et envoya une nouvelle attaque de glace en direction de Méphisto. Mais elle décidait dans le même temps de mettre un peu d'espace entre elle et le diable. Même beaucoup d'espace. Après tout, elle avait cinq cent mètres de portée avec ses armes.

► Afficher spoiler
PrisonDeGlace: Kaochi lance 2d10+6 et obtient 17 (1, 10)
« Péris, démon! Je te l'ordonne! »

La voix de l'archange laissait transparaître le doute qui l'habitait et sa "victime" rit encore de plus belle:

« Crétin d'ange, fat de votre propre suffisance! Toujours à croire que vous êtes les plus puissants sur cette terre, vous qui n'êtes que depuis la création de votre culte ridicule... Comme si le feu pouvait me tuer! »

Le rire continua et Tasha commença à s'éloigner jusqu'à ce qu'une voix ne l'arrête:

« Où crois-tu aller comme ça, Tasha chérie? »

L'ange se stoppa net, son visage pétrifié. Elle semblait incapable de bouger tandis que le démon remontait la lame enflammée, pointant un doigt vers la camarade de Sam:

« Si tu revenais par ici... Je crois que tu as quelque chose à leur dire... »

Tasha était paniquée et elle commençait à revenir vers "Méphisto" quand l'archange hurla:

« Stop, il faut l'arrêter! Il la contrôle! Mais comment... »

Les anges se jetèrent sur la bête descendue de l'épée, l'attaquant et la tailladant sans grand résultat.

Dans sa tête, Alex entendit la voix d'Elliot lui répondre:

Pas de probl... Attends, il se passe quoi, là? Toute la zone est bouclée, le Porteur peut rien faire! Alex, cours!

Marchant lentement, Tasha peinait, tentant de se retenir de toute ses forces. Son visage était strié de larmes et, avec toute sa volonté, elle murmura:

« Tuez... Moi... »

Aussitôt, les anges se stoppèrent, certains semblant lutter pour résister mais la plupart se tournant vers Tasha, leurs armes sorties, ils avancèrent vers elle.

► Afficher spoiler
Ok, braves gens, vous avez le choix, vous pouvez obéir à l'ordre donné par Tasha ou bien, tenter d'y résister par un jet d'âme. DD24.
Lorsque Tasha prononça ses dernières paroles, Sam, involontairement, ouvrit les portails de ses lames et, malgré toute sa volonté pour ne pas tuer Tasha, ne put les refermer.

« Non non non ! Pas ça ! Tasha ! »

Pour la première fois de cette vie, il semblait paniqué et ne pouvait rien faire pour éviter ce qui allait se produire

► Afficher spoiler
âme: Teros lance 2d10+11 et obtient 16 (1, 4)
Je ... fuir .. mais elle veut mourir ... pourquoi ?
Luminous Girl hésitait, pas sûre de ses actions, puis elle se décida à suivre la consigne de cette femme, lançant un nouveau rayon de glace sur cette Tasha.

► Afficher spoiler
Ame: Kaochi lance 2d10+12 et obtient 20 (4, 4)

PrisonDeGlace: Kaochi lance 2d10+6 et obtient 12 (1, 5)
Tout le monde, sauf l'archange, se jeta sur Tasha. Fort heureusement, un champ de force couvrait la jeune femme:

« Tatata, pas de ça, n'allez pas me la casser avant que j'ai pu jouer avec elle. Et toi, ne dis plus rien, hmmm? »

Les lames glissèrent sur la protection et l'affaiblirent, le rayon se cristallisa dessus en le fragilisant et les anges le réduisirent en peau de chagrin. Pourtant, la consigne fut répétée et rares furent ceux à même d'y résister:

« Tuez-moi... Vite! »

Le regard de Méphisto se porta sur l'Archange:

« Zut, elle n'a plus rien pour la protéger, cette fois... Bye bye, Tasha. »

► Afficher spoiler
Même joueur joue encore. DD24 pour un jet d'âme.
Le démon sentit qu'il reprenait le contrôle de son esprit peu à peu. Encore un peu, et il pouvait peut-être la sauver...
Mais ce fut cette pensée même qui le déconcentra un instant, tandis que ses épées, qu'il arrivait à retenir, se relâchèrent de plus belle sur la pauvre ange

► Afficher spoiler
Teros lance 2d10+11 et obtient 22 (10, 1)
Balor gate: Teros lance 2d10+15 et obtient 28 (4, 9)
Luminous Girl suivit ... sauf qu'elle attaqua Mephisto, cette fois-ci.

► Afficher spoiler
Ame: Kaochi lance 2d10+12 et obtient 26 (9, 5)
PrisonDeGlace: Kaochi lance 2d10+6 et obtient 16 (8, 2)
Le rayon frappa Méphisto qui grogna sous le choc:

« Tiens, tiens, on résiste à ce que je vois? Hrm, je ne vais donc pas m'éterniser. Dommage, c'était drôle... »

Le bras du démon était désormais gelé mais cela ne changea rien pour Tasha. L'ost angélique concentra ses pouvoirs et attaqua, accompagné des lames de Sam et un immense éclair lumineux fit fermer les yeux de tous ceux alentours. Transpercé et blessé, l'archange s'était interposé entre les attaques et l'ange:

« J'ignore... A quoi tu joues... Méphisto... Mais tu ne la tueras pas! »

« Ca n'a jamais été mon intention. Tasha, ordonne leur de me laisser partir. Oh, et une fois que je serai parti, assures-toi bien de leur raconter toute la vérité sur notre petit accord passé, hmmm? Je ne voudrais pas qu'ils restent dans l'ignorance. Oh, et assures-toi cette fois de ne rien faire oublier à ce pauvre Sam, tu veux bien? Si c'était drôle la première fois, je crains qu'une deuxième ne gâche tout. »

La jeune femme se stoppa. Elle hésitait? Elle se mit alors à grimacer tandis qu'une odeur de viande grillée émanait de son dos puis elle murmura:

« Tous autant que vous êtes... Laissez-le partir. »

► Afficher spoiler
Encore une fois, DD 24 pour résister.
« Quoi ? Mais ..! »

► Afficher spoiler
Ame: Kaochi lance 2d10+12 et obtient 27 (8, 7)
Prisondeglace: Kaochi lance 2d10+6 et obtient 19 (5, 8)

« Et puis quoi encore ? »

La magical girl persista dans ses attaques de gel. C'était l'opposé total de ce qu'elle avait demandé à ces Ardéchois. Laisser partir ce démon arrogant ? Jamais !
Samael ne bougea pas, attendant qu'elle soit relachée.
Il était près à laisser Méphisto s'en aller, ce n'était que partie remise, mais il voulait récupérer Tasha, et avoir des explications.
Son cher maitre d'armes l'avait déjà évoqué lors de sa visite, mais Samael avait décidé de laisser de côté cela en attendant d'avoir un temps pour eux

► Afficher spoiler
Teros lance 2d10+11 et obtient 20 (1, 8)
Les anges s'arrêtèrent. Et même l'Archange se retrouva figé sur place. Non pas qu'il eut été en état de partir bien loin mais il ne pouvait pas plus bouger que les autres. Méphisto encaissa encore une fois l'attaque glaçante de la magical girl et grogna:

« Ça commence à suffire, toi! »

Méphisto se déplaça entre les anges et chargea Alex pour la frapper. Il toucha et la magical girl eut l'impression d'avoir été frappé par un train ou approchant. Elle se retrouva catapulté sur plusieurs mètres mais ça allait. Du moins, tant qu'il ne touchait pas de nouveau.

► Afficher spoiler
DD 24 pour résister à l'ordre de Tasha, mon p'tit Teros. Enfin, si t'as envie de résister ;)

Alex: 50 pts de dégâts, avant conversion. Donc, tu gagnes 10 PV mais tu subis quand même le recul.
« J'en ai autant à ton sujet !! » répliqua d'un élan la magical girl, se remettant d'aplomb et levant son bouclier devant elle. Ce qui ne l'empêcha pas de propulser un nouveau jet de glace devant elle, objectif Méphisto.

► Afficher spoiler
PrisonDeGlace: Kaochi lance 1d20+6 et obtient 19 (13)
SiParadePossible: Kaochi lance 1d20+13 et obtient 26 (13)
Samael, dans un dernier effort, parvint à s'affranchir de la domination de Tasha, et à ce moment, il avança rapidement vers le lieu de bataille.
Cependant, au lieu de poursuivre Méphisto, et malgré l'envie d'en découdre directement avec lui, il alla directement chercher l'Archange et Tasha afin de les ramener auprès des leurs, pour que des soins leur soient prodigués au plus vite, craignant surtout pour la vie de l'Archange.

Après tout, ce dernier pouvait être une ressource utilisable, et aider à sa sauvegarde pourrait le faire bien voir par ces imbéciles d'anges.

► Afficher spoiler
Teros lance 2d10+11 et obtient 30 (10, 9)
Sam rapprocha l'archange et Tasha des autres anges, paralysés tandis qu'Alex continuait son assaut sur Méphisto. Le rayon de glace frappa sa cible et s'évapora instantanément tandis qu'une colonne de flamme brûlait soudainement:

« A qui crois-tu avoir à faire, petite? Je suis Méphistophélès!

Je suis Ahriman!

Je suis...

Nergal!!! »


Les flammes redoublèrent d'intensité et leur simple proximité rendait la proximité pénible. Bill, qu'on avait visiblement oublié jusque là, parvint à se libérer de l'emprise de Tasha et hurla:

« Nergal? De l'eau. Il faut de l'eau claire, c'est ce qui le repousse! »
« Ton nom je m'en fiche crêpe ! »

Pour répondre au cri de Bill, entre deux rayons de glace, Luminous Girl s'écria à son tour :

« Je peux en créer, mais il me faudra trente secondes où je serais vulnérable. C'est trop ! Je l'occupe, que quelqu'un d'autre amène cette eau ! »
Ayant entendu cela, et ne sachant pas si de l'eau claire se trouvait assez proche, il prit la décision la plus rationnelle pour lui, bien que cela ne lui plaisait pas franchement.
Il en appela à ses pouvoirs infernaux pour renforcer son corps. C'est alors que ses marques ésotériques se répandirent sur son corps, sa peau devenant noire charbon. Un de ses portails s'ouvrit alors, d'où sortit une longue épée.

Ca fait longtemps que je n'ai pas utilisé mes pouvoirs pour me transformer, et cette épée... Je n'aurais pas les mêmes résultats qu'en Enfer, mais ça devrait suffire... J'espère...

Il soupira doucement puis reprit une inspiration

« Les anges, cherchez de l'eau claire ! »

A ces mots, il vola en direction des combattants directement

« Hey, Méphisto, c'est ton copain Samael qui arrive !
La magical girl, replie toi, je m'en occupe ! »


► Afficher spoiler
Utilisation de Pouvoir Dynamique pour avoir 2 points en Polymorphie et 2 points en Objet de Pouvoir
Teros lance 2d10+11 et obtient 21 (4, 6)
Polymorphie niveau 2 (20 points) : Armure 4 pour 40 en résistance (12 points) + Régénération +1 pour un total de 25/tour (6 points) + Dégâts massif 1 qui augmente de 10 les dégâts de mes attaques de corps à corps uniquement (2 points)
Objet de Pouvoir niveau 2 (10 points) : Dégâts massif 5 qui augmente de 50 les dégâts pour mon épée uniquement (10 points)

Je pense pas qu'avec le changement de Pouvoir et la transformation, j'ai le temps d'attaquer
Sam se métamorphosa sous le regard dégouté des anges alentours. Son immense épée irradiait la puissance des Enfers. Tout en lui provoquait dégoût et révulsion chez presque tous les habitants des cieux. Tasha articula faiblement :

« Ils... Peuvent... Pas... Bouger... Il... Contrôle... Ma voix... »

Alex continua sur sa lancée a attaquer Mephisto, pendant que Bill observait les alentours:

« Jamais de cartes quand on en a besoin! »

L'humain leva alors les yeux au ciel et pointa du doigt:

« Un avion. Ce doit être des secours. Faut leur faire comprendre de pas venir ici! Quelqu'un a les moyens de faire ça? »

L'odieux démon leva les yeux au ciel en ricanant:

« Oh, des dommages collatéraux. Chouette. »

Un rayon fusa de ses yeux et passa a côté de l'appareil mais il s'en était fallu de peu.
Elliot, l'avion ! Si vous pouvez pas aider au sol, est-ce que vous pouvez faire quelque chose pour les gens à bord ? Voire l'avion même, il ne faudrait pas qu'il s'écrase dans une zone habitée si vous en retirez le pilote !

Luminous Girl serra les dents. Et se résigna à devoir arrêter ses sorts de glace.
« Vous avez intérêt à me protéger, Sam, ou mon copain ne vous le pardonnera pas.
Je m'occupe de l'eau. »


Prenant une lance entre ses mains, s'éloignant davantage, en courant, des lieux du combat, la magical girl commença à briller, entamant une nouvelle transformation.

► Afficher spoiler
Transformation en Elemental Girl, ce qui comme d'habitude va prendre 30 secondes.
« Je te promets d'essayer ! »

Samael arriva près de Mephisto sans se préoccuper des éventuelles flammes qui viendraient le brûler, et asséna un grand coup d'épée sur l'archidiable, avec un grand sourire. Il fit néanmoins attention à bien se poser entre lui et la magical girl, son but étant bel et bien de la protéger

Enfin ! Il pouvait se battre contre lui ! Il ne savait pas si il avait la moindre chance contre lui, cependant il s'en fichait pas mal, si il pouvait juste l'emmerder, il le ferait au maximum de ses capacités !

► Afficher spoiler
Teros lance 2d10+15 et obtient 26 (9, 2)

Dégâts maximum : 15 (Attaque) + 12 (Épée longue) +4 (Prise à deux mains) + 60 (Dégâts massifs) = 91 dégâts
2 sec, je cherche!

La lame frappa durement le démon et l'envoya valser un peu plus loin.

« Ça.

Fait.

Mal! »


Nergal se releva alors, sa plaie se refermant lentement et, du coin de l'oeil, Sam vit l'effet que sa lame avait produit. Tasha tournait librement la tête vers lui:

« Continue! Il perd le contrôle! »

Elle avança légèrement vers l'Archange et posa la main sur lui:

« Guéris... »

Mais Sam n'eut pas vraiment le loisir de voir autre chose tandis que Nergal se précipitait vers la magical Girl et le percutait en chemin pour l'atteindre. La main du démon se ferma sur le poignet tenant l'épée et l'étreinte commença.

► Afficher spoiler
Test de corps, mon p'tit Teros. DD 25.
Sam fut surpris de constater que le Méphisto pouvait perdre le contrôle de lui, et tenta de s'arracher à sa prise

► Afficher spoiler
Teros lance 2d10+9 et obtient 22 (10, 3)
Luminous Girl continuait sa transformation, continuait à courir, cherchant à s'abriter de Mephisto. Encore une vingtaine de secondes.
Courage Sam.

► Afficher spoiler
Round 2 sur 5.
« J'aurais du te détruire le jour où je t'ai rencontré mais j'étais trop curieux de voir où ton chemin te ménerait, petit homme. Ah, ma curiosité me perdra... »

La main du démon serra de plus en plus fort, les os de Sam commencèrent à craquer et la douleur devint vite insupportable. Puis elle se stoppa quand Sam entendit quelque chose de metallique frapper la tête de Nergal/Méphisto. Bill avait trouvé ce qui devait être un panneau de stop et pour résumer:

Bill utilise Frappe
Ce n'est pas très efficace...

Mais cela eut le mérite de faire lâcher sa prise à Nergal qui se retourna, méprisant:

« Qu'est-ce qu'un simple humain comme toi vient faire ici et espère faire? Oh mais je te reconnais. Tu es le jouet du fantôme. Dis-moi, comment est-ce que vous faites? Est-ce qu'elle te possède ou bien elle possède une fille innocente et tu en profites? Petit pervers... »

Bill recula rapidement face à Nergal:

« Se faire traîter de pervers par un démon, c'est vraiment la caravane qui s'fout de la roulotte! »

Et pendant ce temps, l'avion continuait de se rapprocher, Alex se transformait et Elliot s'arrachait les cheveux pour trouver un moyen de déplacer l'avion. Toutes les tentatives de communication avaient été infructueuses et l'appareil n'apparaissait pas, selon l'ordinateur, sur un quelconque plan de vol rentré quelque part informatiquement. Certains auraient agité un ustensile de cuisine pour servir la soupe, pour qualifier la présence de l'appareil ici...

► Afficher spoiler
Sam: -20 PV
Elliot pour l'avion c'est quand tu veux !

La magical girl continuait de courir, la lumière nimbant son corps la rendant malheureusement impossible à dissimuler. Le reste de son armement semblait avoir disparu et même si on ne distinguait pas encore très bien les nouvelles formes, il semblerait que la lourde armure avait été remplacée par une robe légère. Sa cape aussi avait rapetissé.

Et la lance semblait avoir perdu sa pointe, même si une masse triangulaire croissait à l'autre extrémité.

► Afficher spoiler
Round 3/5 pour la transformation en Elemental Girl.
► Afficher spoiler
J'ai une armure à 70 et une régénération à 25 PV/tour

Le poignet du démon se remit rapidement de la fracture, une fois libéré, et un sourire carnassier orna son visage

« En effet, tu aurais dû...
Et tu aurais pas dû me lacher ! »


Reprenant son épée à deux mains, il enfonça son épée dans le dos de Nergal, mais son poignet ne s'étant pas totalement remis, il ne fut pas aussi précis qu'anticipé.
Enfin, son but n'étant pas spécialement de le tuer, cela atténua sa rage

► Afficher spoiler
Attaque: Teros lance 2d10+15 et obtient 20 (1, 4)
91 dégâts
De dos, Nergal ne put se défendre correctement et l'épée s'enfonça profondément dans le dos du dieu démon. Bill ne put que se satisfaire de l'interruption provoquée par Sam. Les anges commençaient à se libérer du contrôle de Tasha et une partie d'entre eux se jeta sur elle pour l'empêcher de recommencer pendant que l'autre venait soutenir Sam.

La plaie du démon se referma sur la lame à l'intérieur et il allait falloir tirer pour la sortir... Ça allait être douloureux pour Nergal, qui semblait commencer à accuser le coup des chocs subis...

Puis, soudainement, un choc, un boum et la femme disparut plus tôt était revenue dans le cratère, tenant ce qui semblait être un crâne doré et orné de gemmes entre les mains.

Message secret pour magus.
► Afficher spoiler
[hrp]Un petit jet de corps dd 20, Teros. Si tu rates, tu infliges quand même les dégâts de l'arme. Si tu réussis, tu les infliges et en plus, tu peux recogner derrière.
Le démon sourit en voyant que son épée s'était enfoncé en lui aisément

« Tu te fais vieux, Meph' »

Il commença alors à tirer sur l'épée pour tenter de la ressortir en constatant que les plaies du prince démon se refermaient sur lui

► Afficher spoiler
corps: Teros lance 2d10+9 et obtient 19 (4, 6)
La transformation approchait de son terme et déjà certains éléments se révélaient, la lumière retournant désormais dans le néant d'où elle était venue. Ainsi, la cape de la magical girl était devenue rosée et une petite croix chrétienne était attachée à chacun des coins inférieurs. D'armure, ses chaussures étaient devenues des chausses à talon d'une couleur certes plus vive que la cape, mais toute aussi rose.
Certains éléments ne s'étaient pas encore fixés, tels ses gants, qui avaient attendu un moment avant de s'affiner, prenant des accents oranges aux endroits de la frange, ou la robe qui n'était pas encore tout à fait finie, un nœud orangé décidant de prendre la place d'une cravate qu'elle n'avait jamais eu sur son armure.
Enfin, ce serait bientôt fini. Et ensuite, de l'eau pure serait disponible, qu'il en pleuve autant qu'il soit !

► Afficher spoiler
4/5 round.
Sonnée par son arrivée fracassante, Vitam, enfin plus précisément Vitam dans le corps de l'alaskienne aux cheveux noirs si cela pourrait aider à la compréhension de chacun, mit un peu de temps avant de retrouver ses esprits et de considérer son nouvel environnement.
Elle avait d'abord souri parce qu'à son plus grand soulagement, tout ceux de "son camp" étaient encore vivants. Risette qui s'était rapidement évanouie en voyant la bataille et en se demandant le pourquoi du comment les anges avaient rejoint la fête tout en se mettant joyeusement sur la gueule entre êtres du ciel. Et pourtant, ce n'était pas tout ça qui l'inquiétait le plus : En effet, son regard s’était levé vers le ciel, rivé qu'il fut contre l'avion s'approchant de leur direction. Aussi étrange que cela puisse paraître chez une fantôme supposée, l'immortelle dut reprendre son souffle avant d'hurler aux batailleurs :

« L'avion... faut pas qu'il arrive jusqu'ici ! »

Elle avait tendu sa main vers celui-ci, comme si Vitam chercherait à l'attraper malgré la distance. Puis quelque chose se passa.

Message secret pour Keyradin.
Et un immense portail obscur s'ouvrit alors devant l'avion, l'englobant entier sans qu'il ne puisse rien faire, avant de se dissiper comme il était venu. Son regard partout ne voyait que combat et conflit, et quand elle le posa sur le démon aux prises avec Sam, Merenith se sentit perdre pied un instant.

Message secret pour magus.
Sam libéra la lame emprisonnée dans le corps de son adversaire, douloureusement au passage. Nergal. C'était Nergal qui était face à Merenith. L'archi-démon posa alors les yeux sur elle:

« Hrm, je ne pensais pas que tu reviendrais... J'avais espéré que tu ne me verrais pas sous cette forme mais j'imagine que c'est trop tard. »

Alex sentit ses pouvoirs se débloquer. Il allait être temps de rentrer dans la danse...
Message secret pour Keyradin.
L'avion parti vers d'autres cieux, Vitam baissa sa main pour la plaquer contre son visage afin de se masser le front. Elle avait l'air assez affaiblie, au point de ne pas réagir de suite aux mots de Nergal à son encontre.
L'immortelle avait néanmoins fini par cesser de regarder le sol pour finir par répondre à l'archi-démon, d'une voix ténue :

« ...Qu'est-ce que tu me veux ? »
Samael ne comprenait pas vraiment ce qui se passait, ni pourquoi Nergal semblait troublé.
Pas que cela le dérange, cela dit, bien au contraire, car il profita de ce petit instant pour remarquer que la magical girl avait presque fini sa transformation.

Parfait

Il espérait qu'elle puisse faire quelque chose le plus rapidement possible, et décida de miser dessus, en immobilisant l'archi-démon.
Il sacrifia l'énergie allouée à la vélocité des lames afin de la diriger dans leur capacité à rester sur ce monde plus de quelques secondes, et envoya une miriade de lames dans le corps de Nergal

► Afficher spoiler
Alteration de Balor gate : Enchevêtrement, passage des dégâts à 20/épée, chaque épée possède 20 PV
attaque: Teros lance 2d10+15 et obtient 26 (4, 7)
La magical girl achevait de se transformer, la lumière disparaissant des derniers recoins où elle s'était attardée. Ses pouvoirs maintenant reconfigurés, ses capacités offensives restaurées, elle enfourcha son balai magique et revint à la vitesse de l'éclair vers le cœur du cratère.

Une main sur le manche, l'autre dressée dans les airs, Luminous Girl invoquait le pouvoir de la création. Au-dessus d'elle, une petite boule transparente, allant en s'élargissant de plus en plus vite, suivait la sorcière dans sa chevauchée héroïque.
Une colossale masse d'eau pure, produite par la magie la plus élémentaire, s'élevait en une sphère contrôlée Luminous Girl.

Laquelle, passant non-loin de Nergal, relâcha la flotte droit sur le démon.
Les lames de Sam frappèrent Nergal avec violence, le transperçant de part en part. Il ne tenait debout que grâce à son obstination, ça se voyait. Il peinait à respirer et posa son regard sur Vitamerry:

« Ré... parer nos erreurs... »

L'énorme boule d'eau pure le frappa alors, provoquant un hurlement qui fit grincer les dents de tous aux alentours, fendant les cadrans des montres et portables pour ceux qui en portaient, puis Nergal s'effondra, au sol...

« Han le con, il m'a fait sauter mon plombage... »

Bill se tenait la mâchoire et se précipita vers Vitamerenith:

« Où est Vitam? Vous êtes revenue mais pas elle. Où est elle? »

L'inquiétude était perceptible, aussi bien sur le visage de l'homme que dans ses émotions. Son attachement aussi, envers la fantôme.

L'archange s'avançait péniblement vers Nergal, son épée enflammée en main, tandis que les anges avaient fini par attraper Tasha, la tenant fermement, un bâillon en travers de la bouche:

« Nous allons disposer de lui, vous êtes libres de rentrer chez vous. Même toi, Samael... »
Finalement, Nergal était "parti" en la laissant avec encore plus d'interrogations qu’auparavant. Confuse, affaiblie, fébrile, portant de sacrées valises sous les yeux, pourvue d'un corps ressentant la douleur ou les émotions sans le moindre filtre, Vitam mit un peu de temps avant de se remettre sur ses jambes. Elle renvoya tout d'abord un sourire crispé à Bill qui, ne parvenant à cacher sa nervosité mais surtout son soulagement de le revoir sain et sauf, fit fi de son plombage explosé afin de le serrer dans ses bras sans autre forme de procès. L'étreinte fut soudaine, puissante, sincère... au diapason des larmes coulant de manière incontrôlable sur les joues de son "nouveau corps" .

« C'est moi Bill, c'est moi » lui susurra t-elle à l'oreille entre deux hoquètements. « C'est une longue histoire dont je ne pige pas tout mais je t'expliquerais plus tard si tu veux, promis. »
Ses pleurs et autres soubresauts se firent plus intenses, relâchant d'un coup toute la tension cumulée ces derniers temps.
« T'as pas idée d'à quel point je suis soulagée que tu ailles bien. » « T'as pas idée... »

Elle se laissa complètement aller, heureuse de cet épilogue car bien placée pour savoir que tout ça aurait tellement pu mal finir ! Néanmoins, les retrouvailles ne pouvaient êtres éternelles et c'est pourquoi qu'une fois relativement remise de ses émotions, Vitamerry se soucia enfin de la présence des archanges, et tout particulièrement des instructions proférées par le chef de ceux-ci.

« Attendez... qu'est-ce que vous comptez faire de Nergal ? »
Samael regarda les anges, et surtout Tasha, et fronça les sourcils

« Attendez une minute... Je dois parler à Tasha, elle a des choses à me dire, depuis très longtemps »

Le démon les regarda dans les yeux, espérant bien obtenir les réponses qu'il attendait depuis l'arrivée de son professeur
Message secret pour magus.
« L'emprisonner et le juger pour les crimes commis contre les cieux.

Et l'humanité, bien sur... »


L'archange donna ses consignes aux anges avant de se tourner vers Sam et de le toiser avant d'opiner du chef et d'indiquer Tasha:

« Considères ça comme le remboursement de la dette que les cieux ont envers toi, Samael. »

D'autres ordres furent donnés et seuls restèrent Tasha, Sam et l'archange, son arme prête à intervenir si d'aventure, l'ange tentait quoi que ce soit. La jeune femme leva les yeux vers Sam et lui demanda:

« J'imagine que tu as des questions... »

Alex resta donc toute seule, sans que personne ne s'occupe d'elle.
Samael regarda calmement l'ange devant elle, et s'assit calmement non loin

« On peut dire ça... J'ai bien compris que, il y a longtemps, Nergal et toi avez fait un pacte, et mon très cher professeur de combat est au courant de cela. Dis moi... Qu'est ce que tu as fait ? Quel est la nature de ce marché dont je semble être le centre ? »

Il la regarda dans les yeux calmement, n'ayant point l'air énervé, attendant simplement de savoir de quoi il en retournerait
Luminous Girl s'était tenue prête à balancer davantage de flotte sur Mephisto s'il se relèverait.
Mais celui-ci était parti et il n'y avait plus beaucoup d'anges. Restait donc une question importante :
Elliot, l'avion ? C'est fini en bas, mais vous vous en êtes où ?
Message secret pour Keyradin.
On est en train de prodiguer les soins aux blessés. J'ai contacté les services d'urgences américains et fait transporter des équipes du CDC ainsi que des équipes médicales dans la baie de soin du Porteur. Enfin, c'est ce que l'ordinateur m'a conseillé de faire, moi, j'ai juste meublé... Ils sont en train d'ausculter tout le monde et de voir ce qu'il se passe avec eux et si ils les emmènent ou les laissent en quarantaine ici. Quand à l'avion, quoi? Il a disparu de mon radar, vous l'avez abattu, non? Des blessés parmi l'équipage à transférer?

Plus loin, Tasha regardait Sam puis baissa finalement les yeux:

« J'ai passé un marché avec lui, oui. Pour te sauver. Parce que les anges voulaient ta mort. Quand il m'a découvert, Uriel m'a imposé de devoir choisir entre toi et ma vie... Que si je ne te tuais pas, il me tuerait et que tu y passerais ensuite, que nous étions des néphilims, enfin, tout le topo... »

L'archange grommela:

« Uriel... sombre crétin... Ce n'est pas comme ça que nous agissons... »

Tasha enchaîna:

« Méphisto ou Nergal, j'en sais rien... Il m'a contacté après Uriel. Il m'a proposé de venir travailler pour eux, en bas... J'ai refusé mais... »

De nouveau, elle leva les yeux vers Sam:

« Je lui ai demandé de t'emmener. Si tu disparaissais en Enfer, les cieux ne me demanderaient plus de te tuer. Et j'ai accepté de contracter une dette envers lui. Qu'un jour, il pourrait se servir de mon pouvoir pendant une minute, à son gré, sans que je puisse y faire quoi que ce soit... J'ai accepté. Tout plutôt que de devoir te tuer. »

Message secret pour magus.
Message secret pour Keyradin.
Comme il ne nous est pas encore tombé sur la tête et que je ne l'entends plus je pensais que vous l'aviez emporté.
Je vais me renseigner et je vous tiens au courant. Bon courage pour gérer le reste, heureusement que tu es là. Sans ton aide ... ç'aurait été plus compliqué. Sans le Porteur aussi.

Je t'aime chéri.


Luminous Girl, sa communication finie pour le moment, flotta sur son balai pour rejoindre le reste de "tout le monde".
Elle avait quelques questions à leur poser.

« Bonjour tout le monde. Mesdames, messieurs et anges au genre philosophique, je suis enchantée vous rencontrer, ou de vous revoir pour certains.
Je suis Luminous Girl.
Je souhaiterais avoir quelques informations par rapport à ce qui vient de se passer.

Tout d'abord est-ce que quelqu'un ici sait ce qui est arrivé à l'avion qui menaçait de s'écraser ?
Qui est Nergal ? Que voulait-il dire par réparer vos erreurs ? Et vous êtes qui mademoiselle ? »

Cette dernière question s'adressant à la fille qui avait détruit la ville et disparut avec Vitam et gagné en assurance à son retour sans Vitam bref c'était bizarre aussi.
« Ensuite, on en est où côté fin du monde apocalyptique après les événements qui viennent de se produire ?
Dernière question : je vous aurais pas déjà vu à la télé vous ? »
demanda la magical girl à Tasha d'un ton curieux.
La nouvelle vivante regardait Luminous Girl avec de grands yeux ronds, comme si elle venait d'être brutalement extirpée d'un rêve éveillé. Elle cligna des yeux à de nombreuses reprises, puis se les frotta avec ses pouces avant de lui répondre. Avec plusieurs coupures, divergences ou autres hésitations qui trahissaient le fait qu'elle cherchait ses mots ou pire encore, démontrait qu'elle tentait de lui sortir un récit ayant un semblant de sens.

« L'avion... il comptait atomiser le secteur pour faire passer l'explosion pour un simple accident. Voire pour gommer les témoins trop curieux. Alors j'ai paniqué, j'ai tendu la main et... il a disparu, comme par... magie ? Tu sais, un peu comme l'autre fois, où j'ai détruis en un seul coup les horreurs dans le monde des... ah mais oui c'est ça les pouvoirs ! »

Si le tutoiement, l'allusion à un certain monde parallèle et l'illumination soudaine du visage de la jeune femme n'avaient pas encore mis de puces à l'oreille de la Magical Girl, la suite, sortie après un instant de réflexion, devrait s'en charger.

« C'est compliqué... mais je vais essayer de résumer simplement.
Pour toi, moi et lui »
fit la demoiselle aux cheveux de jais en montrant Bill du doigt « Je suis Vitam.
Alors que pour lui, »
son index se dirigea vers la personnification des Regrets « Nergal... et peut-être eux aussi va savoir... » ajouta t-elle en balayant l'air devant Sam, Tasha, ainsi que l'assemblée des anges de la non télé-réalité « doivent me connaitre sous le nom de Menerith.

Donc pour savoir qui je suis... Je ne sais pas trop. Disons que je suis une sorte de... fusion ? »


Ce n'était sans doute pas très malin d'évoquer un tel prénom (ou pseudo ?) devant telle assemblée mais bon, quiconque la connaissait ne serait-ce qu'un peu savait que Vitam tendait à parler avant de réfléchir aux conséquences de ses paroles. Alors autant dire qu'on pouvait compter sur elle pour en rajouter une couche pour continuer son résumé en montrant à Luminous le crâne doré qu'elle avait trouvé un peu plus tôt.

« Ça, ce doit être la clé de voûte de mon histoire et pour le reste... je pense qu'il faudrait demander à Nergal/Mephisto. Apparemment, c'est lui le plus doué pour arriver à porter plusieurs noms sans s'emmêler les pinceaux. »
Sam écouta d'une oreille les conversations de la nouvelle vivante et de la magical girl, avant de reporter son attention sur Tasha

« Je vois... »

Il sourit légèrement en la regardant

« Je te suis pas mal redevable, on dirait... Merci, Tasha... »
Message secret pour magus.
L'archange posa les yeux sur Alex et répondit calmement:

« Nergal est une divinité mineure disparu il y a longtemps... Il faut croire qu'il a juste changé d'identité pour se dissimuler.

Pour ce qui est de la fin de temps... Je ne suis pas celui qui décide, je ne suis que l'exécuteur. »


Tasha fronça les sourcils vers la magical girl avant d'ajouter:

« Si. Enfin, j'en faisais... J'imagine que je viens de me faire virer... »

Mickaël soupira:

« Oui, Tasha, je le crains.

Mon frère? »


Une colonne de flamme apparut un peu plus loin et un homme à l'air guilleret venait de faire son apparition. Si de prime abord, il ne semblait pas menaçant, sa simple présence irritait visiblement l'archange et Tasha. Et Sam aussi, sans doute, vu que c'était son grand adversaire de toujours, Lucifer, qui venait d'apparaître:

« Tiens, frère. Jamais un appel, jamais un mail et là, pouf, tu me convoques? Tu as un cadeau pour moi, j'espère? »

L'archange pointa Tasha qui se retrouva engloutie à son tour par les flammes. Le hurlement de souffrance qui s'ensuivit fut aussi bref que la fournaise et la jeune femme réapparut, fumante et en larme:

« Elle est à toi. »
Message secret pour Keyradin.
« Et ben décidément... on a le droit à tout le gratin du parallèle » fit Vitam en guise d'unique commentaire en voyant l'arrivée de Lucifer, avant de se boucher les oreilles et de fermer les yeux suite aux hurlements de Tasha : Merci la joie de retrouver des sens humains !
Sam tiqua en voyant Lucifer apparaitre, fronçant un sourcil.
Ce n'était pas tant le fait de le voir qui engendra cela, mais le fait qu'il soit là à cause de l'archange

Et sa frustration ne fut que agrandie lorsqu'il vit ce que l'archange fit à Tasha, et atteignit son paroxysme à ses dernières paroles

« A lui ? Depuis quand les anges font des cadeaux aux démons, maintenant ? La cadeau étant une vie, de surcroit... »

Il se rapprocha de la jeune femme, vérifiant son état, et n'appréciant visiblement pas de la voir dans cet état, malgré toutes les souffrances qu'il a pu infliger, et il la serra doucement, voulant la réconforter comme il pouvait, bien que maladroitement
Message secret pour magus.
L'archange toisa Sam:

« En trahissant les cieux, elle s'est déchue de ses droits et pouvoirs. Elle appartient alors à Lucifer, seigneur légitime des Enfers... Ne t'en mêle pas, Sam, elle n'a que ce qu'elle mérite. »

Tasha apprécia l'étreinte réconfortante, aussi maladroite fut-elle:

« Il a raison, Sam. J'étais jeune et stupide, j'avais le béguin pour un garçon et j'ai offert à un démon un pouvoir bien trop grand. »

Lucifer soupira en levant les yeux au ciel:

« Bon, c'est pas un peu fini le drama, là? Déjà que Mick me refile un jouet cassé et sans pouvoirs... Bon, j'avoue, je suis clairement excité à l'idée de te briser. Ça fait longtemps qu'on a pas eu de déchu en Enfer mais si en plus, c'est la petite chérie de mon ancien ennemi... Oh, crois-moi, tu vas kiffer ce qui t'attend.

Bon, en fait, non, tu vas pas kiffer. Mais moi, si, et c'est tout ce qui importe en bas! Donc viens tout de suite! Ne me force pas à venir te chercher... »


La menace était perceptible.
La magical girl hocha la tête suite aux explications de Vitam, avant de répliquer : « Il faudrait demander à Méphistophélés, mais je crois qu'il va être un peu dur à contacter ces jours-ci. »

Luminous Girl flotta sur son balai pour se rapprocher des anges, de Lucifer et des néphilims :
« Donc pour une erreur de jeunesse vous la condamnez à la torture éternelle ? Pour une minute qui s'est finalement réglée sans trop de dégâts ? Un pouvoir bien trop grand ? Pour parler franchement, je trouve que vous n'avez pas fait beaucoup d'efforts pour y résister. Je pense aussi que Méphisto s'en est très mal servi, mais ça c'est tant mieux pour nous.
Puis-je voir le contrat ? Puisque vous activez des clauses, je m'attends à ce qu'elles soient écrites quelque part. »
« ...Stupide... »

Sam se releva et toisa Lucifer

« Les règles des cieux, des enfers... Je m'en cogne complètement... Vous êtes tous aussi chiants et inutiles les uns que les autres, moi compris dans le lot.
Cependant, aussi stupides soient ses actions, elle m'a sauvé. Et je ne suis pas du genre à aimer les dettes, ni la cruauté gratuite. Je suis mauvais, je le sais, mais j'ai la décence de finir vite ce que j'entreprend.
Il est hors de question que je te laisse faire aussi facilement, Lucifer, ne serait-ce que par pur honneur. Je n'ai cependant plus envie de me battre avec toi...Je suis blasé, je crois »


Il le regarda dans les yeux sérieusement, puis rit lorsque la magical girl intervint

« Je me demande vraiment si ils écouteront les discours d'une mortelle aussi jeune ! Leurs lois crasseuses sont vieilles de plusieurs siècles ! M'enfin, j'espère vraiment avoir tort ! »

Dès qu'il eut fini sa parenthèse, il reprit un air plus sérieux

« Il y a 3 manières de finir ceci, à mes yeux...
Premièrement, vous accédez à la requête de cette jeune femme, les anges ont une dette envers elle.
Secondement, j'accepte de faire un pacte absolu avec Lucifer.
Dernièrement, il ne restera que le combat. »
Message secret pour Keyradin.
Pour une fois, ses pensées ne sortirent telles quelles et Vitam les exposa à ses voisins spectateurs d'une façon un peu plus diplomate.

« ...En fait, qu'est-ce qu'on fout encore ici ? »

La question s'adressait plutôt à Bill, mais la nouvelle vivante chercha également du regard la personnification des regrets, vu que poser cette remarque à haute voix lui avait rappelé qu'à la base, c'était bien pour le voir qu'elle avait fait le déplacement jusqu'à Barrow.
Message secret pour magus.
« J'sais pas. J'me serai bien téléporté loin mais j'ai du oublier ce pouvoir dans mon autre pantalon. C'est que les archanges et autres, avant, je pensais que c'était du vent, moi... Juste un délire new-age lancé par une bande de hippie y'as 2000 ans et des poussières, avec une bande de mec qui sifflait du vin autour d'une table... »

L'archange entendit la réponse de Bill et lui fit les gros yeux, ce qui fit taire l'électricien/chasseur de fantôme. Puis Mickaël tourna la tête vers Alex:

« C'est un contrat signé avec l'âme de son possesseur. Il n'en existe pas de version papier mais Tasha nous a énoncé les conditions du marché. Nous ne sommes pas comme vous, mortels, nous ne faisons pas tout ce qui est en notre pouvoir pour tricher dans nos contrats. Tasha a échangé une minute de son pouvoir contre le fait que Sam soit emmené en Enfer plutôt que tué par ses soins. C'est aussi simple que ça. Elle t'a fait du tort et doit racheter ses fautes pour obtenir le pardon. »

Lucifer leva un sourcil à la proposition de Sam:

« Là, on parle vraiment... Alors, qu'est-ce que tu es prêt à m'offrir pour que je te laisse ta chérie? Ton âme? Non, je sais ce que je veux: que tu reconnaisses publiquement ma supériorité sur toi et que tu renonces pour l'éternité à toute prétention au trône infernal qui est mien de plein droit, offert par mon père pour punir ceux qui ont pêché, comme ta copine...

Ça, et tes pouvoirs... »
Luminous Girl pencha la tête sur le côté.

« C'est ça que je vois pas comme vous. En quoi elle m'a fait du tort ? Ca a été un peu plus compliqué d'affronter Méphisto ? Et alors, on l'a battu.
Vous n'êtes pas censés nous apprendre le pardon, les gars ? Tourner l'autre joue et tous les enseignements de Jésus ?
Si vous souhaitez en rester à l'Ancien Testament, oeil pour oeil dent pour dent et tout, nous avons un problème. À moins que Tasha ne soit juive ?

Mais soit, s'il y a eu accord oral disant qu'elle acceptait d'être déchue et envoyer entre les mains de Lucifer, accord témoigné devant témoins n'ayant pas partie dans l'affaire, je ne pourrais que m'incliner.

Après tout, c'est tellement tendance de faire des cadeaux au diable »
, conclut la magical girl en levant les yeux aux cieux.
Sam ne fut pas le moins du monde surpris par les revendications de Lucifer, elles étaient somme toutes habituelles, et l'arrangeaient sur certains points.
En effet, le prince démon ne possédait son titre que parce que c'était la norme, mais il n'avait cure du trône infernal.
De la même manière, dire que Lucifer était supérieur, ce n'était pas grand chose, Sam n'étant pas extrêmement orgueilleux, et les mots n'étant que des mots.

Ce qui l'embêtait le plus était la perte de ses pouvoirs, mais d'une certaine façon, son objectif était également atteint. En perdant les pouvoirs infernaux qu'Abraxas lui avait enseigné, il n'avait plus de lien avec cet endroit de malheur, il s'émancipait donc d'une certaine façon. Le prix à payer était grand, mais il sauverait Tasha, et serait enfin libre de l'Enfer

Il écouta calmement la magical girl, et sourit légèrement, absolument persuadé que cela n'y changerait rien

« Les anges n'ont pas la même logique que les humains, un débat est inutile...
De plus, je n'ai aucune envie d'être redevable à ces anges aussi déviants que les démons »


Il se tourna vers Lucifer et serra sa main de force

« Moi, Samael, je te nomme le plus puissant de l'Enfer et abandonne mes prétentions au trône, à la condition que toi, Lucifer, abandonne toute influence envers Tasha.
Moi, Samael, abandonne tous les pouvoirs que l'Enfer m'a confié, à la condition que toi, Lucifer, jure de ne pas intenter à ma vie ou à celle de Tasha suite à cela. »
Message secret pour Keyradin.
« Tu veux dire que tu crois aux fantômes sans problèmes, mais pas aux anges et aux démons ?
Pourtant on doit se trouver au même level niveau aberrations surnaturelles et doigts levés envers les lois de la physique... »
railla Vitam envers Bill, sans quitter la scène des yeux parce qu'ayant encore le mince espoir que les choses allaient devenir intéressantes et surtout, moins sibyllines.
Message secret pour magus.
« Bah, les fantômes, on en parle dans chaque culture. Les anges et les démons, tel que monsieur et machin, on les voit dans nos cultures judéo-chrétienne, apparu d'on ne sait où il y a des siècles et qui se réfère à un bouquin écrit par des mecs 300 ans après la mort supposée de leur messie. Tu trouves lequel plus crédible? »

L'archange soupira de nouveau de voir son existence remise en question avant de répondre à Alex:

« Navré, je m'adressais à Sam. Vous n'êtes pas concernée par cette affaire et pouvez nous laisser quand vous le désirez. »

Mais l'archange se désintéressa d'Alex pour écouter le plaidoyer de Sam en faveur de Tasha:

« Tu renonces à tes pouvoirs pour celle qui t'a trahi? Étrange... Soit, je serai le témoin de cette transaction, ainsi que miss Ally McBeal ici présente. Lucifer, acceptes-tu? »

Le seigneur des enfers observa Sam un instant, visiblement tenté de refuser mais finalement, opina du chef et serra la main de son ex-rival:

« J'accepte. »

Un silence pesant s'installa tandis que le transfert de puissance s'effectuait, avant que Lucifer ne le brise:

« Et voilà, une bonne affaire de menée. Encore merci pour ça. Bon, et bien, je vais y aller, moi. »

Le seigneur démon accorda un sourire moqueur à Sam, claqua des doigts pour se téléporter.

Et explosa.

► Afficher spoiler
Z'avez le droit à une action, braves joueurs.

Message secret pour teros.
« Et ça, c'était prévu ? » demanda la magical girl d'un ton pince-sans-rire, tout en donnant l'ordre à son balai de l'envoyer haut dans les airs. C'est que si ça ne l'était pas, elle sentait qu'il valait mieux prendre de la hauteur sur la situation, ou courir le risque d'y laisser des plumes.
« La trahison n'est qu'une question de perspective. A mes yeux, elle a tenté de me sauver, et a continué même après, alors que l'un des vôtres voulait ma mort absolue.
Cela vaut bien la perte de mes pouvoirs, selon moi »


La voix de Sam était devenue calme, bien que l'explosion de Lucifer l'avait bien surpris. Il n'avait aucune idée du pourquoi ou du comment de l'explosion

« C'est normal, ça ? Il se téléporte toujours comme ça ? »

Bien que la question paraisse stupide, il ne comprenait pas que Lucifer explose, à priori rien ne semblait en être la cause

« Ou la surcharge de pouvoirs l'a tué ? Pas que l'un ou l'autre me dérange, cela dit »

Il se rendit ensuite aux côtés de Tasha

« ...Ca va ?... » fut la seule chose qu'il trouva à dire pour tenter une approche

Message secret pour Keyradin.
Message secret pour Keyradin.
Vitam s'était apprêté à répondre à Bill lorsque Lucifer... explosa ???
Refermant sa bouche entrouverte par la surprise, elle avait fini par rétorquer :

« Euh... Et un Roi-Démon qui se désintègre tout seul, tu classerais ça dans le crédible, le moyen crédible, le pas du tout crédible, ou bien dans le "on se casse tant qu'on le peut encore" ? »
Message secret pour magus.
« ... Last one? »

Bill avait observé l'explosion de Lucifer et, par réflexe, tenté de protéger Vitamenerith. Non pas que l'explosion ait portée bien loin, fort heureusement, et ça, grâce aux efforts de Mickaël, archange de la guerre, porteur de l'épée de feu et bla et bla et bla. Relâchant la pression, il laissa les flammes se dissiper, incrédule, sur ce qui avait été un jour son frère. Tasha opina faiblement du nez avant d'ajouter:

« Tirons-nous. »

L'archange sembla s'affaisser une seconde sur lui-même avant de se reprendre et d'ausculter la scène, parlant dans la même langue que Tasha quelques minutes plus tôt avant de se tourner vers Sam:

« C'était un piège. Tes pouvoirs étaient piégés, Samael... Je comprends mieux pourquoi tu les as offert aussi facilement à mon frère... Quel "noble" acte... »
Message secret pour Keyradin.
Vitam ne s'attendait tellement à ce que Bill ne fasse une chose pareille que de le traiter d'imbécile ne lui avait même pas traversé l'esprit. A la place, elle s'était contenté de saisir la main du chasseur de fantômes afin de l'aider à se relever et de lui répondre :

« Last one. »

Ça s'imposait avant qu'il ne retente de vouloir protéger sa personne immortelle avec son corps de mortel alors ni une ni deux, la nouvelle vivante se concentra afin d'invoquer le pouvoir de retourner au resto familial de Bill, tenant ce dernier d'une main et la Boite de l'autre. En volant, par portail, se téléportant ou par invocation d’ornithorynques arc-en-ciel, qu'importe tant que le résultat était là.
Sam haussa un sourcil

« Alors... Je savais même pas qu'il était possible de piéger des pouvoirs...
Je n'ai vraiment rien à voir avec cela, pour le coup...
Donc soit il n'a pas supporté cela, soit quelqu'un d'autre a piégé mes pouvoirs, mais je ne vois pas qui, ni quand... »


Le jeune homme semblait aussi étonné que n'importe qui dans l'assemblée, puis regarda Tasha et hocha la tête

« Oui, partons... »
Honnêtement ... est-ce qu'on a encore besoin de lui ? Il est responsable du massacre d'une ville entière, et sûrement pas que de ça.
...
Elliot, vous pouvez me ramener au Porteur s'il vous plait ? Et cette Tasha, aussi, peut-être ? Histoire que les anges ne se retournent pas contre elle. Que Sam se débrouille. Qui sème la tempête ...
Bill se tint fermement à la main de Vitam avant que les deux compères ne se téléportent dans le restaurant familial de Bill. En plein milieu de la salle. Les clients s'arrêtèrent de manger un instant avant que Bill n'ajoute:

« 2 plats du jour. J'ai un creux. Tu veux quelque chose? »

______________________________________________________

Pas de problème. Et Idem. Navré, j'ai eu à gérer le diablotin... Il s'est mis à paniquer et à courir partout, en hurlant "Il est mort, Il est mort, Dobby est libre". Il s'appelle pas Dobby, en plus, du coup, j'ai pas compris... L'ordinateur l'a tazé et il ronfle dans un coin.

Sinon, ça va, vous en bas? Deux portes? D'accord, direction le Porteur!


Et 2 portes dorées s'ouvrirent, attendant que les mortels ne les empruntent. Seul restait Mickaël, prostré, à observer l'endroit où son frère s'était calciné, se demandant bien ce qu'il allait pouvoir faire, désormais...

Tasha attrapa la main de Sam et traversa la porte avec lui, les deux se retrouvant dans la baie médicale du vaisseau. Ils y furent accueillis par un drone qui leur demanda:

Avez-vous besoin de soins médicaux?

Des équipes médicales s'affairaient sur place, arborant les brassards des unités paramédicales de l'armée.

Alex, elle, en traversant, se retrouva au poste de commandes du Porteur où Elliott observait une multitude d'écrans et arborait une oreillette, dans ce qui devait être sans doute le siège le plus confortable du monde rien qu'à le voir. Elle put aussi entendre roupiller dans un coin, le diablotin dormant d'un sommeil tranquille. Lorsque le jeune homme entendit la porte se refermer, il se retourna:

« Alors, c'est à ça que ressemble tes journées? »
Sam haussa un sourcil en se retrouvant dans la baie médicale, mais reconnut l'intérieur du vaisseau assez rapidement.

Il regarda alors le drone en s'asseyant

« Je vais bien, mais Tasha vient de recevoir des traumatismes physiques, il vaudrait peut-être mieux l'analyser »
C'est pas une référence à Star Trek ça ? Enfin un vieux film ?
Sinon ça va .. je pense. Globalement. Lucifer vient de mourir ? C'est pas très clair. Je t'expliquerais dans le détail.


Luminous Girl allait emprunter le portail, mais elle hésita un instant. S'approchant un peu de Mickaël, la magical girl lui dit, manifestement hésitante :
« Je sais que ça ne vous aidera pas vraiment, et je ne peux pas dire que je porte anges et démons dans mon cœur, mais .. mes condoléances pour votre frère. Puissiez-vous trouver la paix. »
Ses "regrets" exprimés, Luminous emprunta la porte lumineuse, toujours juchée sur son balai volant.

Arrivée dans le poste de commande, la jeune adolescente, maîtresse des éléments, posa le pied à terre et prit son balai entre les mains, avant de commencer à reprendre forme adulte.
Alex sourit :
« On s'en est tirés, pour le moment. Et j'ai pu défoncer la gueule de Méphistophélès. Apparemment il s'appelait Nergal par le passé ?
C'est loin d'être une journée typique. Le Porteur est trop ... récent pour être typique. Ça ne fait même pas une semaine qu'on travaille ensemble.
Moi j'étais habituée à l'ancienne, avec le méchant ou le monstre de la semaine, de l'infiltration, de la bagarre gagnée par le pouvoir de l'amour et je ne sais quoi, des ennemis récurrents un peu calissons. En tout cas, pas des crises planétaires, ni me retrouver dans une guerre entre anges et démons.
D'ailleurs .... vu que tu es devenu très complice avec le Porteur, vous pourriez me lancer un appel téléphonique à Moonlight Girl ? Cherchez Sandra Winchester dans l'annuaire, à Chicago. Ou ses parents.
J'aurais dû le faire plus tôt, me poser la question, me renseigner. A t-elle elle aussi, repris du service ? »
...Allô ?

Entre les yeux qui la regardaient de toutes parts et surtout avec tout ce qui venait de se passer, Vitam n'était ni vraiment dans ce monde, ni tellement dans son assiette. Tant et si bien qu'il lui fallut un peu de temps avant de relâcher la main de Bill et de lui répondre :

« Oh. Heu... non merci je ne veux rien, je n'ai pas faim. »

Comment ça pas faim ? Le texan avait-il seulement ramené la bonne immortelle à la maison ?
« Pas... Faim? Attends, viens par là. »

Et Bill d'entraîner Vitam à sa suite derrière le comptoir puis en cuisine, passant devant sa mère interloquée de voir son fils déjà revenu, avant de grimper pour retourner dans le bureau qu'ils avaient quitté y'as pas si longtemps que ça:

« Pardon de t'avoir amené ici comme ça mais c'est vrai que c'est nouveau pour toi, le corps, tout ça... Du coup, si tu veux souffler un instant, vas-y, t'inquiètes. Je vais te laisser tranquille, si tu veux, histoire que tu puisse reprendre, pardonne le mauvais jeu de mot, tes esprits. »

________________________________________

L'un des infirmiers invita Tasha à s'allonger avant de se tourner vers le lit médicalisé qui commença son analyse:

« Hrm... Fort niveau de stress musculaire... Pas de blessures mortelles, quelques égratignures sans conséquences, on peut dire que vous avez de la chance, mademoiselle. Restez allongé un petit peu, le temps qu'on finisse de s'occuper des autres et on vous ramènera. L'ordinateur chelou devrait passer vous voir dans pas longtemps pour vous proposer boisson ou divertissement. Si vous vous sentez partir ou quelque chose d'étrange, vous nous faites signe.

Vous pouvez rester avec elle, monsieur mais laissez là se reposer. Surveillez là et au besoin, vous nous appelez. »


L'infirmier s'écarta et Tasha murmura alors:

« Je suis désolée, Sam... »
___________________________________
Sisi, les Harry Potter. Les premiers, en tout cas. Avant que l'autrice ne pète les plombs et ne se mette à partir en couille totale avec un Ron descendant de la couronne d'Angleterre parce que roux. Et le retour de Snape, en CGI parce que bon, Hans Gruber était mort mais fallait pas décevoir les fans... Fin, bref, les 8 premiers films étaient biens, les 8 suivants... Moins.

Une fois face à face, le jeune homme écouta sa copine avant de se tourner vers l'ordinateur:

« Hrm, attends, je cherche. Sandra Winchester... Hm hm, je l'ai. Elle étudie l'astronomie au MIT. J'ai son numéro de portable, si tu veux. »
Sam haussa un sourcil et regarda la jeune femme, puis soupira avant de sourire

« Pourquoi t'excuses-tu ?
Si c'est encore pour ce qu'il s'est passé à cette époque, tu m'as sauvé la vie à cet instant
Et si c'est pour le fait d'avoir sacrifié mes pouvoirs... Je l'ai fait de mon plein gré...

Tu devrais arrêter de t'inquiéter pour moi et te reposer, d'accord ? »


Il caressa doucement ses cheveux

« D'autant que, d'une certaine manière, je devrais être celui qui s'excuse... Tes efforts ont conduit à l'annihilation d'une ville et la perte de ton statut d'ange.
Je ne m'excuserai pas, cependant. Tu as fait ce que tu pensais devoir faire, et j'ai fait de même.

En revanche, je te remercie. Tu m'as sauvé la vie, et ton aide m'a ouvert les yeux sur certaines choses que j'avais oublié en Enfer. J'ai aussi pu renouer avec mes origines grâce à Abraxas et toi »
« Oui s'il te plaît. »

Une fois en possession du numéro de téléphone, le doigt prêt à appuyer Alex .... hésita.
Elle prit une grande inspiration et enfonça la touche. Enfin pas vraiment vu que c'était un écran tactile et tout mais l'image était plus parlante ainsi. Non pas l'image du téléphone cette de la narration. Essayez de suivre sinon on s'y retrouvera plus et on perd l'intensité dramatique de l'instant. Les hésitations, les doutes, les craintes méme qui s'étaient emparées un court moment de l'esprit d'Alex, tout cela trivialisé par des explications un poil trop confuses. Quel gâchis.

Portant le smartphone à son oreille, la jeune rousse attendit qu'on décroche à l'autre bout du fil.
Métaphorique le fil.
L'immortelle s'était plus laissé traîner que guider jusqu'au bureau de l'établissement par Bill, visiblement inquiète mais pas pour les raisons auxquelles celui-ci supposaient.

« Non non t'en fais pas, tu peux rester si tu veux. Ce n'est pas le fait de me retrouver dans un corps qui me dérange. Surtout que si ça se trouve, ce n'est pas définitif. »

Éternelle optimiste, Vitam avait tenté de se concentrer afin de pouvoir quitter l’enveloppe corporelle de Menerith et ainsi redevenir la Vitam qu'elle était avant. Certainement sans succès. Au pire ce n'était pas grave, ce n'était l'affaire que de plusieurs dizaines ou centaines d'années tout au plus.

« Ce qui m'inquiète, c'est que je ne l'entends plus » avoua t-elle en désignant la boite dorée. « Déjà qu'elle s'est enfermée là-dedans pour moi tout en lui piquant son corps par dessus le marché, je ne me vois pas faire comme si de rien n'était. »
« De rien, Sam. Je vais dormir un peu, maintenant... Tu restes avec moi? »

Le poids des secrets qu'elle avait gardé pendant des années soudain levé, Tasha semblait épuisée. Elle ferma les yeux et sa respiration se fit plus fluide et régulière, l'appareil indiquant qu'elle s'était endormie avant même d'avoir de réponse.

_________________________________________________

« Allo? Ah non, j'vous ai eu. Vous êtes bien sur le portable de Sandra mais je dois surement être en train de construire un réacteur à particule ou une arme de fin du monde, donc laissez un message après le bip, peut-être que je l'aurais si je fais pas tout péter avant. »

Biiip. Le silence s'installa, attendant le message d'Alex.

__________________________________________________
Message secret pour magus.
« T'en fais pas, je suis sur que ce n'est que temporaire. Et si ça ne l'était pas, je suis là, moi. »

La main de Bill se posa sur celle de Merenith et la serra doucement. Le sourire de l'homme se voulait réconfortant.
L'ancien prince infernal resta alors tranquillement à ses côtés, regardant aux alentours.
Il mit les mains derrière sa tête et patienta, ayant aussi besoin de repos
Quand la voix mécanique s'enclencha, Alex leva les yeux et dit à Elliot :
« Répondeur. »

Puis elle attendit le message, mi-ennuyée que ça ne décroche pas, mi-amusée d'entendre le message. Sandra n'avait pas changé d'un poil. Toujours les mêmes blagues à moitié-drôles.

« Allo, c'est Alex Dunkel, de Los Angeles. Ça fait un moment qu'on ne s'est pas parlées et les mails c'est lent. J'espère que tu vas bien. Il s'est passé des choses inhabituelles à Chicago ou à Cambridge ? Il y a six mois ? J'ai commencé à réaffronter ... de vieux souvenirs. Je voudrais savoir si c'est le cas pour toi aussi. J'ai besoin de te parler. Rappelles-moi s'il te plait. »
Message secret pour Keyradin.
« Temporaire... oui et non. Il parait que je resterais ainsi pour genre 20 ou 30 ans avant que Merenith et moi n'échangions nos places. Pour moi ce n'est rien mais pour toi, ça représente une bonne partie de ta... »

Vitam s'était tue en sentant la main du texan se resserrer contre la sienne, qui, à l'instar du reste de "son" corps, se crispa légèrement en réaction, sans toutefois chercher à bouger. Car autant l'ex-fantôme n'en était pas à sa première possession, autant elle n'avait jamais ressenti les sensations corporelles l'envahissant actuellement à un tel degré : Était-ce donc ça, être vivant ?

Confuse et sujette à de nombreux signaux contradictoires, il lui fallut du temps pour finalement balbutier à Bill :

« C'est hum... c'est normal que tu... tu... me... "chatouilles" la main ? »
Sam s'assoupit sans problème. C'est que les derniers jours avaient été long et compliqué. Mais visiblement, il n'allait pas pouvoir dormir de suite parce que ce fut un diablotin hyperactif qui vint le tirer de sa sieste:

« SamSamSamSamSam, c'est vrai ce qu'on a ressenti? Il est mort? Cané? Claqué? Cramé? Buté? Tué? Bref, il a passé l'arme à gauche et tout le reste? »

____________________________________________
Le téléphone enregistra le message et Alex sentit qu'on l'attaquait par derrière. Oh non, c'était une attaque d'Elliot, un calin no-jutsu. Horreur! Malheur!

« Si on se rentrait? Je pense que le monde peut survivre sans toi pendant une soirée, non? »

____________________________________________
Message secret pour magus.
« Hein, quoi? Oh, pardon, c'est juste pour montrer que je suis là, si tu as besoin. C'est quelque chose que les humains font, entre eux, pour... euh... Pour se réconforter. »

L'homme retira sa main et se recula précipitamment:

« Je... Je vais te laisser. Je dois voir quelque chose avec maman. Après tout, tu n'as sans doute ni papier ni argent, du coup, faut qu'on voit ça. Si t'as besoin, appelles! Je vais aussi devoir partir au boulot mais ma mère est en bas, si t'as besoin. »

Et aussitôt dit, aussitôt fait, Bill quittait la pièce, tout aussi précipitamment. Honte, déception, tristesse et embarras s'entremêlaient dans l'écheveau des émotions que Vitamerenith percevait.
« Et putain... » furent les premiers mots qui sortirent de sa bouche à son réveil.
Il se redressa alors et regarda le diablotin qu'il avait appelé, ce qu'il était en train de regretter.

« Ouais, il est mort. Il a explosé devant moi... »
Message secret pour Keyradin.
« Oh ? Euh... ce... c'est... c'est... cool ? Oui voilà c'est cool, c'est ça. Haha. »

A l'instar du reste de son corps, Vitam avait renvoyé à Bill un sourire très crispé. Car autant sur le coup, elle était encore sur le choc au point de ne pas trop comprendre ce qui se passait, autant la partie la plus lucide de soi-même remettait en doute les explications du chasseur de fantômes, ne serait-ce que parce qu'elle se sentait beaucoup plus mal à l'aise que réconfortée à l'heure actuelle.

« D'ac... d'accord » n'était-elle que parvenu à répondre, toujours aussi non détendue, quand le texan avait finalement retiré sa main pour partir en prétextant avoir des choses à faire. Et tandis qu'elle l'avait laissé s'en aller sans parvenir à rajouter quoi que ce soit d'autre, paralysée par l'espèce de bataille intérieure faisant rage dans sa tête comme dans son esprit à cause de la vague émotions ressenties, le regard vide de la nouvelle vivante avait croisé celui d'un miroir, qu'elle avait fixé pour un temps lui semblant très long avant de se dire que :

Putain, je suis rien qu'une idiote... soupira finalement l'immortelle en guise de conclusion.
Surprise, les muscles d'Alex se raidirent un instant, le temps pour elle d'analyser et réagir correctement à la situation. Et donc de se détendre.

« Tu sais quoi ? »

La jeune femme pencha le cou en arrière, tournant la tête afin d'approcher sa bouche de l'oreille d'Elliot.

« Je crois que tu as raison. »

Et elle entreprit d'embrasser Elliot tendrement, puis se tortilla pour qu'il la relâche un peu et la laisse se tourner. De plus en plus fougueuse, elle entreprit de le couvrir de baisers.
Autrement dit, c'était le moment parfait pour les ramener à l'appartement d'Alex, créer une situation embarrassante ou faire un fondu au noir.
« Yeah, baby, yeah! »

Dans une moue Austin Poweresque, le diablotin jubila un instant avant d'ajouter:

« Mais du coup, c'est toi le nouveau patron en bas? Nan parce que faudrait pas oublier ce que j'ai fait pour toi, hein! Je me suis toujours vu en prince démon mais je veux pas te forcer la main, bien sur. Tu connais mon nom ou tu veux que je te l'éppelle? Je peux te l'écrire aussi, si tu veux... Mais prends ton temps. T'inquiètes. J'suis pas pressé.

Alors, ça commence par un A... »


Et le diablotin d'épeller son nom tandis que la question qu'il avait posé trottait forcément dans l'esprit de Sam. L'Enfer avait beau être chaotique, il y avait toujours eu un grand chef pour s'occuper de diriger en bas. Mais là, avec la mort de Lucifer, NergalPhisto aux cieux et lui qui avait promis de ne pas chercher à diriger le monde du dessous, qui restait-il pour prendre la place du prince des Ténèbres? Ce fut sur cette pensée que Sam tomba vraiment de sommeil et s'endormit, avant que le diablotin n'ait fini.
____________________________________________________
Message secret pour magus.
La mère de Bill frappa alors à la porte et entra sans attendre, jetant un oeil vers la Vitam avant de soupirer:

« Bill a du partir au travail. Du coup, tu peux rester dormir ici si tu veux. T'en fais pas pour lui, il va disparaître quelques jours mais il reviendra. Il n'a jamais été doué avec ces choses. Bon, sinon, si tu t'ennuies, tu peux venir filer un coup de main en cuisine, hein. Mais reposes-toi si t'en as besoin. Il m'a briefé sur ton cas et c'est du jamais vu. Je peux passer quelques coups de fil pour en apprendre plus... »

Vitam ne se rendit même pas compte que la mère de Bill avait fini par arrêter de parler et était partie.
____________________________________________________
Et le couple de partir dans une débauche fusionnelle en rejoignant les appartements d'Alex. Oui, les appartements. Elle possédait un immeuble entier, l'aurait-elle oubliée? Le fait est que rien ni personne ne les attendait en bas et que la coupure pub empêcha d'en voir plus.

The new show, brought to you by the mind behind "Mysteries of Krisma" and "Heroes or not":

Penal legion.

Follow the story of men and women in a dystopian futuristic universe, where mankind has reached the stars and encountered multiples enemies but has yet managed to win against her worst: herself. Follow the adventure of Kadji the fierce Tallarn sniper girl, Teel the mad pilot and Varro the mountain both from Krieg the dead, Anita the madgirl and her explosive mind from Vresh, Burning Maine the fiery one from Armaggedon and Sylana who still wonder what she's doing here, on their awful adventures to regain what they've lost: their freedom!

See them face the worst the universe has to throw at them and let's hope that they survive. Probably not but they won't go without a fight, that's for sure!

Everyday on channel 36.

Et le retour aux programmes s'effectua sur le lever de soleil sur la ville de Los Angeles...
Sam se reposa bien moins confortablement avec cette idée en tête, car il était à présent ce qu'il avait toujours refusé d'être.
Bordel, il a avoué tous ces crimes, tous ses défauts, mais a toujours manifestement signifié que devenir le Maître des Enfers ne l'intéressait pas, que ce genre de situation haut placée était trop fatigante et qu'il préférait faire ce qu'il voulait.
Evidemment, il fallait qu'il n'y ait aucun prince démon assez influent pour prendre cette place, et ne pas avoir de maître en bas allait forcément provoquer un chaos monstrueux, que ce soit là bas, avec les démons opportunistes, ou sur terre, puisque aucune surveillance ne sera placée.

Il se réveilla après quelques temps, soupirant un moment, ayant décidé d'un plan qu'il espérait ne pas avoir à mettre en oeuvre
Powered by phpBB® Forum Software