Nous sommes actuellement le 19 Janvier 2022, 21:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 463 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24
Auteur Message
 Sujet du message : Re: FAQ
Message Publié : 13 Janvier 2022, 23:56 
Hors-ligne Gobelin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mars 2017
Message(s) : 123
R144 : Le prix des terres ne sera trouvée dans aucun livre. La terre coûte ce que le propriétaire est prêt à prendre pour elle ; ou rien. Si la terre n'est pas possédée (le personnage aura juste à mettre en place ses installations et empêcher les autres d'entrer).
Toutes les terres cultivées (à l'exception des frontières "non incorporées" habitées seulement par des colons) et toutes les terres à l'intérieur des frontières d'une nation appartiennent à quelqu'un, généralement un noble. Dans des contextes plus évolués, les marchands (ou leurs maisons) peuvent posséder des terres, en particulier dans les villes et autour d'elles, ou dans des zones de production clés.
Les nobles ne vendent pas leurs terres. Tout d'abord parce qu'ils ne les possèdent pas réellement (à moins qu'il ne s'agisse d'une propriété allodiale), puisqu'ils les détiennent pour leur seigneur. Le féodalisme fonctionne de la manière suivante : les personnes qui possèdent le plus de terres le divisent en plus petites unités à un groupe d'autres personnes qui les administrent pour elles et paient des impôts ; ces personnes peuvent à leur tour diviser de plus petites unités à d'autres, et ainsi de suite.
Le roi donne des terres aux ducs, comtes et barons, qui donnent des terres aux baronnets, qui donnent des terres aux chevaliers. Chacun a des membres de toutes les classes inférieures qui lui sont affiliés, de sorte que le roi a des chevaliers directement sous ses ordres, et le duc a des comtes, et ainsi de suite.
Les chevaliers, dont chacun détient un manoir (la plus petite unité de propriété foncière, essentiellement), utilisent des serfs (paysans liés à la terre) pour la travailler, ou peuvent la diviser en fermes à des métayers (qui sont généralement beaucoup plus aisés que les autres types). Les serfs survivent tout juste, tandis que les métayers conservent la majeure partie de ce qu'ils gagnent (à l'exception des impôts), et paient généralement ce privilège en travaillant sur les terres directement liées au manoir.
S'il est possible d'acheter des terres à un noble, soit en achetant un titre et les terres qui vont avec, soit en achetant simplement une surface de terrain, cela a de grandes répercussions politiques. D'une part, un noble qui vend ses terres ne recevra qu'un paiement unique et perdra définitivement sa richesse (la terre, la plus importante source de revenus, et toutes les ressources spécifiques qui s'y trouvent), et perdra la possibilité de conscrire des guerriers à partir de ces terres (le principal devoir féodal du vassal est de fournir un nombre déterminé de guerriers - généralement un chevalier et son entourage par manoir - à son seigneur sur demande). D'autre part, le personnage sera prit en sandwich entre les possessions de plusieurs nobles, qui peuvent ou non l'apprécier. Si le personnage a acheté la terre directement, il n'aura aucun seigneur pour le protéger contre ceux qui essaient de prendre ses terres (le principal devoir féodal du seigneur).
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: FAQ
Message Publié : 14 Janvier 2022, 19:08 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2015
Message(s) : 70
Localisation : Tournai (belgique)
Mais dans le cadre où les terres seraient à vendre. Comment feriez-vous pour déterminer le tarif d'un hectare ? Car en transposant un peu les tarifs de maintenant en pièce d'or, les montants me semble plutôt énorme malgré tout.
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: FAQ
Message Publié : 15 Janvier 2022, 16:59 
Hors-ligne Gobelin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Juil 2019
Message(s) : 117
R144 :Une estimation "logique" pourrait être de calculer le revenu annuel estimé des terres (on est bien censé faire pousser des trucs dessus, ou extraire du minerais, etc) et de le multiplier par 10, 20 ou 30, selon ce que le vendeur veut obtenir. Multiplier par 100 ne me semblerait même pas déraisonnable.

Le "Stronghold Builder Guide" pourrait donner des idées, et "Power of Faerun"
Le premier pourrait éventuellement permettre de calculer le prix d'un terrain sur lequel on ne construirait finalement aucun château, même si ça me semble être une méthode un peu douteuse (puisqu'on ne s'attend pas à faire pousser des trucs sur un terrain acheté pour construire un château), et puis la taille du terrain est censée faire partie du prix de la construction.

Mais globalement des terres devraient aller avec un titre et ce serait probablement plus "simple" : on achète pas vraiment la terre on achète le titre nobiliaire permettant d'exploiter la terre. C'est d'ailleurs écrit dans le Manuel des joueurs (page 168)
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 463 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL