Nous sommes actuellement le 14 Avril 2021, 21:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 06 Juin 2016, 17:51 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
C'était un job innéterressant, mais simple. Un jeune couple trop farcis de film d'horreur le payait pour exorcicer une vieille baraque branlante en CAS. Au moins, ça lui faisait quitter Seattle pour quelques jours, tous frais payer. La gamine avait l'air de quelqu'un pour qui l'argent n'était pas un problème. Pour Akagami non plus, ça n'aurait pas dû être un problème, seulement de retour sur terre, son épargne avait mystérieusement disparue. Un sale coup du sort, qui l'obligeait donc à accepter des boulots ennuyeux de temps à autre.

Apparemment, il avait bonne répuation dans certaines sphères aisée depuis qu'il avait "sauvé" un jeune adolescent ignorant d'une terrible malédiction. La malédiction en question n'avait été qu'un simple sort d'illusion, et après une petite discution privé avec le lanceur du sort, l'affaire avait été réglé. C'était peut etre le service après vente qui avait fait bon impression, ou bien son jeune client était vraiment très impressionnable. Toujours était-il que ce jeune homme avait de bonnes relations. Un bon coup de chance. Qui l'amenait aujourd'hui en Floride.

La baraque en question était quasiement une ruine, dans un pure style "plantation de coton". Sans même regarder dans l'astrale, Akagami pouvait sentir le poid de plus d'un siècle d'esclavage sur toute la propriété, et aux alentours. Ou peut-être était-ce son imagination? En tous cas, l'investigation allait être à peu prêt aussi agréable qu'une balade dans les égouts. Il avait dis à Nami qu'il n'aurait pas besoin qu'elle l'accompagne. Il pouvait se réfugier dans le plan physique pour fuir la sensation désagréable, mais ce n'était pas son cas à elle. Devant le batiment néanmoins, il hésita à appeler un esprit de l'air pour le protèger d'un accident. Ca ne plairait pas à l'esprit, c'était certain. Finalement, il se contenta de lancer un sort d'armure au cas ou une poutre déciderait de lui tomber sur la tête, ouvrit ses "yeux" à l'astral qui se révéla rempli d'une sorte de brouillard trouble, et pénétra dans la maison en décomposition.

L'intérieur était à la hauteur de l'extérieur. Il y avait des trous dans le sol et au plafond. Des objects abandonnée là depuis des lustres attendaient la fin des temps avec plus ou moins de bonne volonté. Tout ce qui était en bois pourrissait sur place. Pourtant, il n'y avait ni végétation ni moisissures. Peut-être qu'Akagami n'était pas venu pour rien, finalement. L'astrale était toujours encombré de cette fichue purée de pois magique qui se faisait de plus en plus dense tandis qu'il s'enfoncait dans la ruine. Il pourrait nettoyer ça, mais il n'était pas payé pour ça et ça lui prendrait plus de temps qu'il n'avait l'intention de rester dans les parages. Il se ferma au plan magique : il avait besoin de voir où il mettait les pieds.

Il monta a l'étage avec multes précautions, regardant épisodiquement dans l'astral pour vérifier s'il y avait quelque chose à voir. Le bois craquait de manière sinistre, menaçant à tout moment de le laisser tomber à l'étage inférieur. Il entama une inspection rapide des chambres. Quand il regarda dans l'astral de la troisième chambre, son coeur manqua un battement : Araignée! Akagami n'était pas prêt pour ça. Il trébucha en arrière et percutta le sol qui céda.

C'est à ce moment, en pleine chute, que Corbeau choisit de se manifester. Il fallu quelques secondes à Akagami pour surmonter la désorientation de se retrouver encore une fois dans le bureau du "colonel" dont il ne connaissait toujours pas le nom, dans cette base perdu au milieu de l'Alaska. Il lui fallu une seconde de plus pour se rendre compte de la présence du totem sur son épaule.

"Je suis un peu occupé, là." dit Akagami agacé.

Le corbeau émit un croissement de reproche et lui fit signe de la tête d'observer. Dans la pièce, le colonel parlait tout seul... Non, décida Akagami. Corbeau me relaye ses pensées. Akagami ne comprenait toujours pas pourquoi Corbeau lui montrait ceci, le totem faisant intervenant rarement sans raisons dans les affaires humaines, mais il écouta néanmoins.

"Gabriel se tient tranquille depuis quelques temps... J'ai dû mal à y croire, mais si ce monstre à décider d'être raisonnable, mon plan pourra enfin se concrétiser. Les gamines sont complètement sous son emprise, si je peut le controler lui, je les contrôles tous. Peut-être que je pourrais les laisser s'occuper de se groupe de runner qui arrive en pensant avoir l'effet de surprise... Il faudra bien les tester un jour ou l'autre. L'ennuie c'est que les runners ont souvent plus d'un tour dans leur sac. Une cible militaire a l'aventage d'être plus prévisible. Le rituel était un franc succès et une très belle démonstration de la puissance de mes montres magiques, mais je dois savoir comment ils se comporte sur un champs de bataille traditionnel."

Le colonel ouvrit la porte de son bureau et demanda à un garde en faction :

"Va me chercher Gabriel."

Le garde hocha la tête et s'executa, sans montrer une émotion, mais Akagami pouvait lire le dégout dans son aura.

Quelque minutes plus tards, le mage fou entrait sans frapper dans le bureau du colonel. Autant pour l'humillité songea Akagami. Cependant le colonel ne montra aucun signe de déplaisir.

"Vous vouliez me parler?"

"A propos des intrus qui s'approche de notre base..."

Akagami lu le mécontentement dans l'esprit de Gabriel. Ce dernier coupa la parole au colonel.

"Ces individus ne m'intéresse plus. Ce ne sont que des insectes, imperméable à la foi."

Le colonel regarda fixement Gabriel dans les yeux pendant plusieurs secondes, sans dire un mot. Akagami lu la déception, mais une fois encore, son visage ne laissait rien paraitre. C'était décidément des gens face auxquels il n'avait nullement envie de jouer au poker.

"Certes... Je voulais juste dire que tes informations ce sont révélés très utils pour les traqués. Nous n'avons plus qu'à attendre qu'ils se pointent pour les cueillir. Bravo!"

"Ce n'était pas grand chose."

Malgré ses paroles Gabriel rayonnait la satisfaction. Un sourire narquois c'était formé sur son visage et son attitude se fit encore plus hautaine si c'était seulement possible. Akagami espérait qu'il n'aurait jamais affaire à un tel apprentit. Enseigner à Pita avait déjà été suffisemment difficile... Au fait, qu'était devenue sa jeune apprentie? C'était une question pour plus tard.

Le colonel repris :

"Penses-tu que tes... anges... soient prêt pour faire une démonstration sur une autre base?"

"Je pense que les anges du seigneurs ont déjà prouver ce qu'ils pouvaient faire à une base militaire."

"Cette fois-ci, je veux savoir ce qu'ils peuvent faire sur le terrain. Pas de rituel lointain, une action directe. Regarde, il y a une autre base militaire ici..."

Malgré une rétissance de façade, Gabriel jubilait intérieurement à l'idée du massacre qu'il allait pouvoir perpétuer, tel une vengeance divine sur un peuple imppis. C'était comme s'il ne vivait que pour cet instant. Akagami frissonna. Il était lui-même assez puissant, mais il n'était pas certain de pouvoir battre le mage dans une épreuve de force magique. Même avec l'aide de Nami... Mieux valait ne pas penser à Pita pour le moment. La dernière fois qu'Akagami l'avait vu, elle avait encore du mal à invoquer des veilleurs. Il ne comprenait toujours pas pourquoi Corbeau lui montrait tout ça à lui. Quelqu'un autre aurait été probablement mieux placer pour faire quoi que ce soit, et Akagami ne voyait pas quel opportunnité il y avait pour lui dans cette histoire, à part se faire tuer.

La vision passa et il se retrouva à nouveau en train de tomber à travers une vieille maison d'esclavagistes en putréfaction. Il lança d'instinct une main spectrale qui le rattrappa et ammorti sa chute au dernier moment. Tandis qu'il restait part terre à reprendre ses esprits, une enfant noire au habits déchirés l'appela du premier étage :

"Excusez moi monsieur! Je ne voulais pas vous faire peur! Pardon! Ne me faites pas de mal."

"Par tous les esprits, grogna Akagami... Quelle affreuse journée..."
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Juin 2016, 18:22 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
:lire:
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Juin 2016, 20:48 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Du coups, est-ce que ça gène si Akagami envoie un message aux pjs ou pas?
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Juin 2016, 22:05 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
non, du tout ... :mrgreen:
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Juin 2016, 23:40 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
Esprit Allié

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Je voudrais envoyé Nami les avertir que le colonel les attend. Mais j'ai du mal à suivre, ils sont partie de la base militaire ou ils y sont toujours, après leur extraction?
Je propose le RP suivant :
"

Une jeune femme se raproche du groupe, seule, apparemment désarmée. Elle s'arrête à une distance respectueuse avant de s'adresser aux runners :

« Bonjour, braves gens. Je m'excuse de vous déranger, mais si je ne m'abuse vous êtes les destinataires d'un message de mon associé. Je me nome Nami, et mon associé Akagami. Je doute que nos noms vous dise quelque chose, néanmoins peut-être accepterez-vous de m'entendre si je vous dis que la source de nos information est Corbeau? »

La jeune femme se tue, attendant une réponse.

"
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Juin 2016, 00:48 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
Ils sont partis pour échapper aux loups
puis revenus pour ramasser le matos
► Afficher spoiler
[perso]Nami[/perso] << ne fonctionnera que si tu associes le jeton (même en tant que personnage « occasionnel » ;) )
Citer :
Une jeune femme se rapproche du groupe, seule, apparemment désarmée. Elle s'arrête à une distance respectueuse avant de s'adresser aux runners :

« Bonjour, braves gens. Je m'excuse de vous déranger, mais si je ne m'abuse vous êtes les destinataires d'un message de mon associé.
Je me nomme Nami, et mon associé Akagami. Je doute que nos noms vous dise quelque chose, néanmoins peut-être accepterez-vous de m'entendre si je vous dis que la source de nos information est Corbeau ? »


La jeune femme se tut, attendant une réponse.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Juin 2016, 00:53 
Hors-ligne Maître du jeu
USER_AVATAR
shaman

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155
Donc ils sont revenus là où ils étaient avant de prendre l'hélico.... ça parait pas du tout optimal tout ça :p

Et tu notera que le jeton de nami pour la partie 52 existe déjà :p Je me retiens juste de poster parce que

1) ça spoile.
2) je me demande si c'est judicieux de les faire hésiter d'avantage. >_< (mais bon, c'est probablement mieux qu'ils sachent qu'ils sont attendus )
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Juin 2016, 01:03 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
Oui, c'est mieux s'ils se savent attendus ...
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juin 2016, 13:59 
Hors-ligne Maître du jeu
Avatar de l’utilisateur
Esprit Allié

Inscription : Mars 2016
Message(s) : 155

Nami regarda la troupes partir sans lui prêter plus attention. Elle secoua la tête face à cette incivilité. Elle pouvait comprendre ils ne lui fasse pas entièrement confiance. Après tout, ils ne la connaissait pas, et son intervention avit dû sembler un peu... sortie de nulpart. De plus, ils avaient vraiment l'air à cran.

Mais quand même, ça coutait quoi de finir proprement une conversation? Elle espérait ne pas revoir ces grossiers personnages.

Elle souhaitait néanmoins qu'ils réussissent leur entreprise. Les intentions du militaire ne l'inquiétait pas particulièrement, mais ce "Gabriel" était une bombe à retardement, et le compte à rebour était déclenché depuis longtemps. Il serait déjà difficile à arrêter seul, mais avec un collège de jeune éveiller sous son contrôle? Les dégats seraient terrible et ne ferait qu'empirer les tensions entre le monde magique et le monde commun. Si les runners echouaient... Il faudra peut etre faire remonter l'information à des puissances encore plus dangereuse. Saeder Krup? le Tear? la fondation Draco? Tout le monde? Ils finiraient de toutes façons par être au courant, si ce n'est pas déjà le cas. Quelqu'un payaient ces runners après-tout. Ce qui était certain, c'est que si quelqu'un levait une armée pour s'occuper des fous, les répercutions politiques seraient au mieux difficile à maitriser.

C'était peut etre pour ça que Corbeau avait donné ces visions à Akagami. Mais dans le but de provoquer une guerre? Même en contant les opportunités que ça engendrerait, Nami n'était pas certaine que ça en vaille la peine. Et puis Corbeau était connu pour profité des occasions, pas pour en créer lui-même. Pour l'arrêter alors? Ca ne cadrait pas non plus avec la réputation du totem. Et puis dans un cas comme dans l'autre, il y avait probablement des shamans mieux placer pour intervenir. Etait-ce une épreuve pour Akagami dans ce cas? Ca l'était probablement, mais ce n'était pas forcément le fin mot de l'histoire.

Nami prit la forme d'un grand corbeau et s'éleva au dessus des nuages. Le ciel nocturne était fabuleusement remplit d'étoiles et elle pu voir la voie lactée, chose impossible à seattle. Des aurores boréales zébraient le ciel. Le sol, dans l'astrale, était submerger par une sorte de brouillard de mana, décrivant des spirales autour d'un point.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Juin 2016, 00:06 
Hors-ligne Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 28369
Localisation : Limousin
:lire:
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL