Nous sommes actuellement le 12 Décembre 2019, 15:28

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 01 Février 2016, 16:13 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Accompagné de Johannes, Geralt s'engagea sur le pont qui montait vers le château surplombant la cité. Dans la lumière grise du matin, derrière le voile des flocons de neige, les imposantes murailles donnaient l'impression d'une masse noire écrasante. Les gardes à l'entrée laissèrent les deux hommes passer avec un simple signe de tête.

Lorsqu'ils se séparèrent, Geralt s'engagea dans un dédale de couloirs et de volées d'escaliers s'enfonçant dans les entrailles du plateau rocheux. Des années de service lui permettaient de se guider de façon relativement sûre, mais même ainsi, il lui arrivait encore d'hésiter parfois à un tournant ou à un autre. Seuls ceux qui avaient leurs quartiers, pour ainsi dire, au bout de ce labyrinthe, pouvaient s'y orienter sans peine.

Enfin, le Garde d'Ombre parvint à la porte qu'il recherchait : le cœur des services de renseignement du duché. Une demi-douzaine de têtes auparavant penchées sur des piles de feuillets se relevèrent et fixèrent le nouveau venu lorsqu'il passa la porte. Au bout de la salle se tenait debout un homme à la carrure presque aussi imposante que Geralt, mais aux traits légèrement plus fins (presque rapaces) et aux cheveux noirs tirés en arrière et maintenus en une courte queue de cheval : Edmond Dolurrsen, le Maître des Secrets du duc.

« Bien le bonjour, Jaquenghar. » commença-t-il d'une voix où ne perçait néanmoins aucune sympathie (mais le Garde connaissait suffisamment bien Dolurrsen pour ne pas s'en offusquer : il traitait tout le monde de la même façon). « Qu'est-ce qui nous vaut votre visite ? Vous n'êtes pas content de votre rapport du jour ? »

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Février 2016, 18:26 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
« Bonjour. »
Geralt salua celui qui était nommé le Maître des Secrets. Ses yeux passèrent sur tous ceux face à lui, pour leur transmettre également ses salutations sans avoir à se répéter.


« Je suppose qu'il serait inutile de venir me plaindre des nouvelles, vous n'êtes pas le responsable de tous les travers du duché. Du moins je l'espère... Je vais être directe, comme toujours. Si je suis venue vous rendre visite, c'est pour vous demander de l'aide sur une affaire, quelques informations. Votre réseau et vos renseignements pourraient être utiles à la Garde de l'Ombre... et au Duc... »
Tandis que la première phrase fut prononcée avec une grande légèreté le ton devint très vite solennel.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Février 2016, 20:49 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur
Maître des Secrets.

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Les précautions oratoires du Garde d'Ombre ne parurent pas amadouer son interlocuteur.

« Servir le duché est notre raison d'être, » répliqua-t-il sur un ton toujours aussi peu amène. « Quant à ce qui est des informations, mes hommes, ceux ici présents et les autres, travaillent toute la nuit pour compiler celles qui sont pertinentes à vos missions, de manière à ce que vous trouviez tout le nécessaire au matin dans les rapports journaliers. De quoi s'agit-il ? »

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Février 2016, 00:13 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
« C'est justement votre dévouement et vos travaux qui font votre superbe. Nous... pouvons parler ici ? »

Geralt baissa lentement la tête en direction des nombreux hommes dont certains étaient certes trop occupés pour écouter mais d'autre s'en donnait seulement l'air.

S'il peut parler ici.
► Afficher spoiler
Geralt se racla la gorge.
« Très bien, votre confiance vous honore. »

S'il change de lieu pour un espace plus intime.
► Afficher spoiler
Geralt observa les lieux autour de lui.
« J'espère ne pas vous avoir froisser, mais je préfère parler des enquêtes en cours devant un minimum de personne. Je suppose que vous pouvez comprendre plus que quiconque. »

Suite
► Afficher spoiler
« Bien... Je voulais m’entretenir au sujet du risque planant au sujet d'un complot contre le Duc. Il me semble qu'il y a peu d'élément fiable... Auriez-vous des informations pas encore vérifiées ? Des détails, peut-être, sur la provenance de cette rumeur, des suspects privilégiés ou des cercles à surveiller... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Février 2016, 02:48 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur
Maître des Secrets.

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Dolurrsen fit passer Geralt dans une autre pièce. Lorsque le Garde l'interrogea, le maître-espion haussa les épaules.

« Peu d'éléments fiables, c'est le cas de le dire. Je n'ai jamais vu un cas comme celui-là, et j'en viendrais presque par moments à douter de la réalité de cette fameuse menace : aucun fait vérifiable, rien que des rumeurs... Sauf qu'il paraît qu'il n'y a pas de fumée sans feu, et là c'est le duché entier qui est enfumé - en tout cas tout ce qu'il compte de mécontents, d'agitateurs et d'intrigants, de la cour de ferme à la cour du duc même. Tout le monde a l'air au courant qu'IL VA SE PASSER QUELQUE CHOSE, mais quoi, quand, ou comment l'ont-ils appris : mystère. Et de notre côté, même nous ne pouvons surveiller tout le monde. Croyez-moi, » acheva-t-il sèchement, « si je disposais de la moindre information supplémentaire qui puisse vous aider à boucler ce dossier, je n'aurais pas manqué de la faire consigner dans les rapports que je vous envoie. Plus tôt vous résoudrez cette affaire, et plus tôt je pourrais retrouver mes trois heures de sommeil journalier, au lieu de me gaver de substances alchimiques pour ne pas dormir comme je le fais depuis bientôt une semaine. »

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Février 2016, 14:58 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
« Oui je comprend tout à fait. Mais je ne suis pas la pour les faits tangibles, vos rapports sont assez clair pour ça. Je voulais justement me tenir informé des rumeurs non-revérifiées qui reviendraient le plus. Celles dont vous avez jugés trop peu probable pour être mentionnées. Le recueille d'information est votre domaine pas le mien, alors si vous ne savez pas de quelle manière regarder cette affaire, je ne le serais pas non plus. La moindre chose aussi folle qu'elle puisse paraitre me semble prenable.
De plus, on y réfléchissant, je doute que ce soit un complot du milieu agricole pour se soulager des taxes. Ceux à qui profiterait une interruption du gouvernement actuelle serait les plus hauts. Vous l'avez surement pensé aussi, et certainement déjà fait, mais si cela ne vous fatigue pas trop j'aimerais que vos yeux se tournes vers les nobles, en particulier Dorian de Pallenpoor* ainsi que Guiscard d'Aury. Un visage reconnaissable est généralement la meilleure clé pour offrir un dos à son poignard... »


► Afficher spoiler
* en présumant que Dorian ne soit pas un "supérieur" direct du service des renseignements.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Février 2016, 02:16 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur
Maître des Secrets.

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
► Afficher spoiler
Normalement, non.

« Vous visez haut, Jaquenghar. Faites attention à ne pas vous y brûler les ailes. » commenta Dolurrsen lorsque Geralt eut lâché les deux noms.

Après quelques instants de réflexion, il enchaîna :

« Nous avons déjà les yeux sur Guiscard d'Aury. D'ailleurs, son opposition au duc, ces dernières années, est quasiment aussi ouverte qu'elle peut l'être sans que le bourgmestre y risque son titre, et même un peu plus... C'est un bon administrateur, et il est majoritairement apprécié de la population de Froidesaigues, qui aime bien se croire supérieure aux habitants d'ici. J'imagine que c'est pour ça que le duc ne s'est pas encore débarrassé de lui. Mais si vous voulez mon avis, ce n'est qu'une question de temps : un jour viendra où Guiscard ira trop loin, et où ça ne suffira pas à le sauver du cachot, si ce n'est pire.

En attendant, il est très probable - bien qu'actuellement invérifiable, pour répondre à votre question - qu'il fasse partie des "avertis". Mais je doute que ça aille plus loin. Ce n'est pas son genre de comploter dans l'ombre. Encore que, allez savoir ce qui peut passer par la tête d'un père endeuillé, n'est-ce pas...

Pour ce qui est du conseiller Dorian, en revanche... j'aimerais bien savoir ce qui vous pousse à le soupçonner. Laissez-moi vous dire que vous vous aventurez dans des eaux dangereuses... pour changer de métaphore. Il n'a déjà que peu de sympathies pour votre groupe, vous n'avez pas envie de vous retrouver dans une position de conflit ouvert avec lui. Ce serait vous faire un ennemi particulièrement puissant. Et c'est justement cette puissance qui en fait un suspect peu probable à mes yeux : je ne vois pas à ce qu'il aurait à gagner à changer une situation qui lui est déjà très favorable. Évidemment, si vous avez en votre possession des éléments significatifs, je peux toujours mettre des hommes sur le coup. La sécurité du duc passe avant tout. Mais j'espère que vous savez ce que vous faites. »

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Février 2016, 13:30 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
Geralt sembla se raffermir dans sa voix.
« Je ne souhaite pas lui mettre une lame sous la gorge monsieur Dolursen, mais l'observer... J'ose espérer qu'en m'adressant à celui nommé Le Maître des secrets, j'engage un homme qui saura agir en toute discrétion. N'est-ce pas le principe même de votre service ?
Je fais pleinement confiance en vos qualités et votre talent.

Il ne cesse de prendre du pouvoir...
Comme je vous l'ai dit, la collecte d'information n'est pas de mon ressort, mais la Garde de l'Ombre ne peut s'empêcher d'être soupçonneux envers le conseiller pouvant prétendre semblerait-il à un titre de Chancelier, si proche de dame Valentine et si peu avenant à son époque envers feu-madame la duchesse.
Une telle ascension peut enivrer un homme. Vous avez regarder partout et vous n'avez rien trouvé, j'imaginais que vos recherches se dirigeraient vers ceux que vous n'avez pas encore soupçonnés peu importe leur grade ou leur noms. Si le conseiller est trempé dans cette affaire, nous réagirons à temps. Dans le cas contraire... et bien si vous veniez à vous faire remarquer je suis sûr que personne nous en voudra de tenter de protéger le Duc.

Si j'avais de quoi l'accuser, je l'arrêterais sur le champs et je serais venu ici uniquement pour vous saluer, pas pour vous en parler. J'ai le pressentiment d'une volonté cachée en lui, vous, vous le voyez en saint. Traitez-moi donc de paranoïaque ou de conspirationniste si vous le désirez, mais j'estime que la logique est de mon côté, sans équivoque ! Cependant je ne suis pas votre supérieure, faîtes comme bon vous semble, je vous voie plus comme un collègue d'un service différent, mais je suis certain que nous ne voulons pas tous les deux nous retrouver au chômage à défaut de dirigeant. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Février 2016, 16:08 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur
Maître des Secrets.

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Le visage du Maître des Secrets se rembrunit et se durcit encore un peu plus sous l'assaut.

« En effet, vous n'êtes pas mon supérieur, Jaquenghar. Et vous n'allez pas non plus m'apprendre mon métier.

Où prenez-vous que je vous décris le conseiller comme un saint ? C'est un intrigant, soit ; mais un intrigant qui a tout à gagner à maintenir telle quelle la situation à laquelle il est parvenu, c'est tout ce que je dis. Sur le plan politique, jamais conseiller n'a eu autant d'influence que lui auprès du duc ; et ce titre de chancelier qu'on lui fait miroiter devrait accroître encore ce pouvoir. Quant au plan personnel... »
Dolurrsen hésita un instant, avant de se reprendre : « là, on touche à des détails qu'il ne m'appartient pas de divulguer.

Notre dirigeant n'est pas très aimé, ma charge m'interdit toute illusion à ce sujet ; mais ceux qui ne le respectent pas le craignent, ce qui vaut presque aussi bien. La plupart des soutiens de Dorian de Pallenpoor le jalousent, et les autres le méprisent. L'ambition est une maîtresse qui peut faire tourner bien des têtes, mais je pense Dorian suffisamment intelligent pour garder la sienne froide - assez en tout cas pour se rendre compte de la situation. Si Ulric venait à disparaître, notre conseiller risquerait bien plus de tout perdre, plutôt que de lui prendre une place qu'il n'est déjà pas loin d'occuper dans les faits, sinon dans les formes.

Voilà ma logique. Qu'avez-vous à y opposer ? Le fait qu'il n'était pas apprécié de "feu madame la duchesse" ? Nous servons le duc, Jaquenghar, vous et moi. La seule chose que nous devons avoir en tête, ce sont les faits et l'intérêt du duché. Il n'y a pas de place là-dedans pour de vieilles rancœurs, ou les sentiments que vous inspirait une personne morte depuis deux ans. Paix à son âme, mais que je sois damné si je comprends l'espèce de culte qu'on continue à lui vouer. -- Ah, tenez, puisqu'on en parle, vous vouliez de l'improbable ? Ce matin, un garde du château jure avoir aperçu le fantôme de la duchesse Émilie errant sur le rempart d'en face ! Voilà où on en est... Mes hommes sont en train de le cuisiner en ce moment même pour déterminer s'il y a la moindre parcelle de vérité dans tout ça, s'il s'agit d'un agitateur, d'un ivrogne, ou, ce qui est le plus vraisembable, juste d'un complet abruti. Vous trouverez sans doute le résultat dans le rapport de demain matin.

En attendant, si vous n'avez rien à ajouter, je ne vous retiens pas. J'ai des gens sous la gorge desquels aller placer une lame...

Je verrai à faire surveiller le conseiller, car on ne dira pas de moi que j'ai négligé une piste. Mais je vous le redis, c'est un jeu dangereux. Dorian n'est pas né de la dernière pluie, et il a son propre réseau. En toute transparence, "entre collègues", je vous le dis tout de suite : si par malheur on venait à découvrir que j'ai fait surveiller la personne la plus proche et la plus influente auprès d'Ulric - son épouse exceptée -, je peux vous garantir que j'aurais toute prête une excuse un peu moins embarrassante que "je pensais agir pour protéger le duc", et que cette excuse renverra sur vos épaules et pas sur les miennes la responsabilité du fiasco. »


Le ton indiquait assez clairement que Dolurrsen souhaitait considérer l'entretien comme terminé.

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Février 2016, 01:41 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
« Vous l'avez dit vous-même, c'est dans l'intérêt du Duché. Rassurez-vous s'il le faut, mes épaules seront assez larges pour porter d'éventuelles erreurs de discrétion. Je n'ai plus qu'à vous souhaiter une bonne journée et que vos gorges soient tendres... »

Geralt salua le Maître des secrets et repartit dans le dédale de couloir.
Plutôt tendu...

Une nouvelle errance suivit son départ mais après plusieurs hésitations il finit par revoir la lumière du soleil. Ses pas le portèrent proche de la caserne de la garde régulière où il aperçut par pur hasard Roger. Geralt s'arrêta net et cette rencontre lui donna l'idée d'un atout supplémentaire au sujet de l'enquête sur le conseiller...

Il s'approcha du garde en suivant le salut protocolaire puis engagea quelques mots de manière plus privée.
Image

« - Comment allez-vous Geralt ? »


« - Bien, merci. Et vous, je vois que vous tenez toujours autant la forme... et aussi que vous avez gagnés une cicatrice sur les lèvres. »
« - Ha, oui cela s'est passé à l'entrainement, mais dans une semaine nous n'y verrons plus rien. Ce n'est pas grand chose par rapport à ce que vous avez enduré avec le mage fou. Les gars et moi nous vous devons une fière chandelle ! »
« - C'est rien Roger, c'est normal et ça commence à faire un moment... »
« - Peut-être mais depuis vous avez renouvelez vos actes avec la bêtes des écuries et le fanatique... De plus c'est rare de voir quelqu'un de la Garde de l'ombre se comporter ainsi. Je ne voulais pas dire que... Enfin vous voyez, nous les gars de la garde régulière, on n'est pas grand chose par rapport à vous. Vous n’étiez pas non plus obligés de glisser quelques mots pour moi au capitaine. »
« - N'en parlons plus, on croirait une préparation à une demande en mariage ! Vous avez gagnés ma confiance et mon respect, point final. D'ailleurs j'aurais une chose à vous demander, mais ce n'est pas rien. Avec la délégation qui arrive il faut être sur nos garde et encore plus avec des rumeurs concernant les hauts placés du Duché. Je vais en parler à votre capitaine, mais j'aimerais que vous surveiller le conseiller. »
« - Le... le conseiller ? cela serait pour moi un honneur ! »
« - Oui mais je ne demanderai pas à ce que vous jouez au simple garde du corps. La situation est assez complexe je dois l'avouer et je ne pourrais vous fournir toutes les réponses auxquelles vous aurez les questions cependant vous devez me faire confiance. Le conseiller est autant à protéger qu'à surveiller. J'aimerais que tout en assurant la garde vous mémorisez ses gestes ainsi que le nom de toutes personnes visités ou visiteuses. Je prendrai votre relève dans l'après-midi avant la délégation, et vous reprendrez le même post pour la journée de demain. »
« - Je suis quelque peu surpris... Mais je suppose que vous avez vos raisons... »
« - Ce n'est pas tout Roger. Mon tact maladroit me fait parfois défaut, et je ne voudrais qu'on ne se méfie de vous si l'on m'accuse de quoique ce soit. Il vaudra mieux éviter trop de contact tant que l'affaire ne soit pas bouclée. Pour cela vous me ferez un rapport succin demain matin, au aurore, ainsi qu'à la même heure dans deux jours. De plus, nous aurions moins de chance d'être découvert si je ne vous nomme pas, mais que vous vous portez vous-même volontaire. »
« - Il semblerait presque un incroyable complot à vous entendre. Avez-vous des preuves contre lui ? »
« - Vous n'allez pas non plus vous y mettre ? Non je n'ai rien. Vous comprenez donc pourquoi je préfère rester le plus discret possible. »
« - Très bien... Mais en étant aussi confidentiel vous risquez au contraire d'être suspect si vous venez à vous faire dévoiler, non ? »
« - Oui j'en suis bien conscient. Mais s'il en vient à m'accuser alors que j'ai réuni quelques preuves, mes collègues prendront le relais et je me débrouillerais. »
« - Je suis avec vous ! J'ai fais d'énorme progrès en lecture, je pourrais tenter de lire son courrier ou de fouiller... »
« - Je vous l'interdit ! Pensez d'abord à votre sécurité, le Garde de l'Ombre aura peut-être encore besoin de vous, j'aimerais, dans le mesure du possible, à ne pas venir vous chercher dans les cachots. Avez-vous des connaissances en qui vous avez confiance ? Vos camarades ? Il faudrait peut-être une autre personne pour assurer une garde complète en cas de prolongation de cette mission. »
« - Oui monsieur... je... je ferais attention... Oui je connais des hommes de confiances. Je ne vous décevrais pas. »

Une fois tous les deux d'accord, il ne restait plus au Garde de l'Ombre de rendre son idée officielle. Il trouva donc le capitaine de la garde pour le saluer comme son grade le veut, suivit non-loin par Roger.
« Capitaine. Comment vous et vos homme vous portez-vous ? Rien à signaler ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Février 2016, 11:24 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Le capitaine s'inclina devant le nouvel arrivant.

« Ça va, maître Jaquenghar, merci. Froidement, vous vous en doutez... mais ça va... Et vous-même ? Il n'y a rien à signaler ici - rien dont vous deviez vous soucier, en tout cas. »

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
×2 Message Publié : 07 Février 2016, 19:20 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
« Bien merci. Tant mieux pour nous si tout ce passe bien. Je suis venu vous voir pour vous soumettre une proposition. Comme vous le savez, le capitaine de la Garde de l'Ombre protège en permanence le Duc, malheureusement nous ne somme pas assez nombreux pour offrir notre attention exclusive à tous les membres importants du duché, c'est pourquoi j'aimerais que l'un de vos homme assure la protection du conseiller. »

► Afficher spoiler
bluff: Bahamut lance 1d20+10 et obtient 21 (11)
diplo: Bahamut lance 1d20+6 et obtient 23 (17)
@Alg, si tu as besoin de jet et que je ne répond pas rapidement, je t'autorise à les faire pour moi du moment qu'ils sont ouverts.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Février 2016, 01:34 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Le capitaine de la garde régulière ne sembla rien soupçonner des causes qui faisaient agir Geralt. Il commença aussitôt à lui lister ses hommes les plus valeureux, qu'il pouvait recommander pour une mission à la fois si importante et si honorifique.

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Février 2016, 20:04 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
« Voici une liste intéressante... malheureusement je ne les connais pas assez pour faire un choix moi même... Il n'y aurait-il pas quelqu'un de courageux, solide et déterminé ? Ferdinand Farendol, José Mariaci ou Roger Fedelel ? »
Courageux, solide et déterminé étaient les adjectifs, lui semblait-il, qu'il avait utilisé pour lui décrire Roger il y avait de cela plusieurs mois.
Le subterfuge ne paraissait pas parmi les plus subtiles du monde, cependant Geralt gagna le mérite de ne pas faire de nomination directe.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Février 2016, 23:25 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
« Ferdinand Farendol semble un très bon choix, messire. » approuva le capitaine. « Il a de l'étoffe, je suis persuadé qu'il ira loin, et ce genre de mission pourrait justement lui en fournir l'occasion. »

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Février 2016, 00:35 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
Tan pis pour la subtilité

« Moui... Et pourquoi pas Roger Fedelel ? Je l'ai vu à l’œuvre à plusieurs reprise, il serait très bien, non ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 12 Février 2016, 22:41 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Le capitaine tiqua, cette fois, un peu plus. Sûrement Roger était un bon élément, il ne s'agissait pas de dire le contraire, mais était-il vraiment le plus à même, le mieux placé pour...? Néanmoins, lorsque Geralt confirma fermement son choix, le capitaine s'inclina sans plus discuter. Il fit aussitôt rédiger l'ordre de détachement et de mission, avec lequel Roger devrait se présenter le matin même dans l'entourage du conseiller Dorian, pour assurer sa nouvelle fonction jusqu'à injonction contraire.

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Février 2016, 03:32 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
Geralt continua son entretien avec le capitaine quelques instants en échangeant des banalités, histoire de donner le change puis le quitta. Il sortit, en regardant droit devant lui et lança discrètement une injonction à Roger lorsqu'il passa à son niveau sans attendre une réponse de sa part.
« Surtout, fait pas de connerie ! »

l continua jusqu'à la caserne de la Garde de l'Ombre pour y prendre un peu de sous dans le budget de la Garde, puis partit droit en direction de la meilleur auberge de la ville vers celui qui, du moins l'espérait-il, allait eut-être enfin lui donner une brie d'information nouvelle ; Thaddée, l'écrivain public !
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Février 2016, 01:53 
Hors-ligne Gagnant
Avatar de l’utilisateur
Écrivain public.

Inscription : Mai 2014
Message(s) : 2490
Localisation : Where the banshees live and they do live well
Il fallut un petit temps de marche à travers les rues enneigées et, malgré cela, désormais bien animées à cette heure de la matinée pour que Geralt parvienne à destination, mais il ne s'était pas trompé. Fidèle à ses habitudes, l'écrivain public, dont le Garde avait plus d'une fois pu constater qu'il semblait l'un des hommes les mieux informés du duché - parfois au-delà de toute logique -, était attablé au fond de la salle commune à l'enseigne du Cerf Généreux. Et il avait déjà bien commencé la journée, pour ce qui était de la consommation d'alcool en tout cas. C'était un homme jeune, mince, pas très grand mais plutôt bien de sa personne, que dans de bonnes conditions la gent féminine eut pu apprécier comme un "beau ténébreux". Mais, comme c'était le plus souvent le cas, il affichait une barbe de trois ou quatre jours, une coiffure emmêlée avec des cheveux lui retombant sur le visage, et on pouvait deviner au son de sa voix le nombre de chopes dont il avait déjà ingurgité le contenu.

« Eh ! mais c'est messire Jaquenghar... » lança-t-il, et bien qu'il n'en soit pas à hésiter sur les mots ou les syllabes, on sentait vaguement le fond de sa parole, les harmoniques de sa voix, comme patiner sur un sol mouvant. Il ajouta sur un ton exagérément, parodiquement ronflant : « GARDE D'OMBRE DE SA SEIGNEURIE ULRIC, notre duc... indétrônable... Enfin c'est ce qu'on dit, n'est-ce pas ? » Un rire bref et morne. « Alors, comment ça va aujourd'hui ? »

_________________
MIHI SOLI MVLTÆ PERSONÆ.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Février 2016, 22:03 
Hors-ligne Paladin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jan 2015
Message(s) : 2540
"Messire Jaquenghar" n'était pas spécialement d'humeur à plaisanter, du à la matinée n'allant pas exactement comme il voudrait. Une étrange sensation l'avait emparée et avait augmenté à chaque claquement de ses bottes sur les pavés depuis la caserne de la garde régulière. Il ne pouvait clairement se l'expliquer, mais il devenait sûr peu à peu que l'enquête du complot allait mal tournée. Il chassa ses idées sombres, mais il n'y arrivait que quelques instants seulement. Il espéra face à l'écrivain à moitié soûl qu'il en serait bientôt libéré.

Il prit un air amicale et entra dans le jeu du jeune littéraire et fit une parodie de révérence seigneuriale.
« La Garde de l'Ombre vous salut bien bas ! »

Un sourire un peu forcé plus tard, il s'assit à sa table sans perdre plus de temps pour tenter d'en savoir plus.
« Disons que ça va malgré aléas de la vie et les travaux qu'on nous impose. Je vois que tout va bien de votre côté, vous semblez profiter de ce qu'on vous propose ici.
J'avoue ne pas sortir de la tanière de la garde sans une bonne raison et je viens pour requérir votre aide, ou du moins l'aide que vous pourrez m'apporter, au sujet d'une affaire en cours assez importante. »
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL