Nous sommes actuellement le 12 Décembre 2018, 02:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20
Auteur Message
Message Publié : 28 Juillet 2018, 16:58 
Hors-ligne Grand érudit
Avatar de l’utilisateur
Général au conseil du sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 7958

Sothor tirait une tête de six lars de long. Il était évident que l'issue de cet interrogatoire ne lui convenait pas du tout. Il se reprocha de ne pas avoir pris assez de temps auprès de son suzerain, mais le mal était fait. Désormais, ces options avaient fondu comme neige au soleil.

Il adressa un regard lourd, chargé de reproches à l'attention d'Elendil. Mais il ne dit rien. Il reprit position devant l'orc, et comme au début, se contenta de le fixer longuement avant de parler.

« Ne nous traite pas de fourbes, Ogmad. A aucun moment nous n'avons menti.

Et je vais te le prouver une nouvelle fois: j'avais prévu de ne laisser aucun d'entre vous en vie. Aucun. Mais Elendil le Grand t'as promis que tu ne mourrais pas du moins des mains d'un Edain.

Pour respecter la parole donnée, je n'ai plus guère le choix : soit je te laisse partir mais horriblement mutilé, avec des cicatrices sur lesquelles on pourra lire " j'ai trahi tous les orcs, j'ai tout révélé aux humains". Tu seras dans un si piteux état, que tu ne pourras plus jamais parler, ni même faire le moindre geste, tel un ver de terre. Si les tiens n’abrègent pas tes souffrances de par ta trahison ou ton inutilité à la communauté, ils le feront par pitié.
 »


Le général n'avait pas usé d'un ton trop menaçant en délivrant ses mots. Tout comme s'il s'agissait d'une corvée dont il s'acquitterait par devoir si ce n'était par plaisir. S'il le fallait, il le ferait et sans sourciller. Point.

Il laissa quelques secondes à Ogmad pour que l'orc puisse bien apprécier la sentence prononcée. Qu'il assimilé bien que sa vie serait terminée dès sa libération.

Puis il se résolu à avancer la seconde alternative.

«  Malgré tout, nous ne sommes ni des tortionnaires, ni des assassins. Tu es un bon guerrier, vaillant et efficace, il serait dommage que ton talent disparaisse. Et si nous ne pouvons ni te tuer, ni te laisser partir, il ne nous reste qu'à... Te recruter.

Bien entendu, cela ne se fera pas sans anicroche, je ne suis pas dupe. Tu pourrais etre l'un de mes hommes, sous mon commandement direct. Tu participera à d'autres batailles, mais pas aussi mal préparées. Et si tu te comporte bien, tu seras traité comme n'importe quel autre des Edains.

Prends ton temps pour étudier ma proposition : si tu est trop fier tu retrouveras ce qu'il reste des tiens après un voyage à ramper comme une vermine. De l'autre côté, tu peux retrouver une nouvelle vie de guerrier
 »


Sothor posait désormais un regard curieux sur Ogmad. La situation était pour le moins inhabituelle et il n'avait aucune idée de la réponse qu'il pouvait recevoir.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Juillet 2018, 23:16 
Hors-ligne Fine plume
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5053
Ogmad fixa de ses prunelles noires le général d'un œil mauvais tout au long de sa semonce pleine de menace. Il était loin d'être ravi du sort qui lui était réservé, et il le fit savoir, d'une voix grave et rocailleuse :
« Je suis habitué à ce genre de fourberies, HOMME, elle me rappelle celle de mes comparses. Vous autres, hommes de l'ouest, vous vous croyez plus honorables, vous vous placez au-dessus des orcs mais ce sont des balivernes dont vous vous persuadez. Vous n'avez aucune parole, tu me promets la vie mais tu comptes me livrer à d'autres pour qu'il se charge de la sale besogne ? En plus d'être fourbe, ton roi est un lâche. »
Ogmad regarda Elendil avec dépit. Puis se concentra à nouveau vers le général :
« Aucun orc n'a jamais servi les vilains hommes de l'ouest alors comptes pas sur moi pour être le premier. Plutôt crever !
Mais puisque tu sembles reconnaître ma force et si tu veux vraiment négocier, parlons donc plus convenablement. De quelque chose de plus profitable pour toi et pour moi. »


Ogmad sourit malicieusement avant de reprendre, on ne peut plus sérieusement :
« Tu as une dent contre les orcs, on dirait, au moins ceux des collines Evendim puisque tu m'as posé toutes ces maudites questions. Uzglug est mort et j'ai donc toutes mes chances pour prendre la tête de ce qui reste du clan des loups noirs. Pas grand monde pour tenir tête à Ogmad, le nouveau maître des loups. Tu aides Ogmad à devenir chef, et les loups noirs ne seront plus un soucis pour toi. Et... tu auras les informations qu'il te faut en temps et en heure pour te débarrasser des autres clans, en commençant par ces maudits loups blancs.
Çà c'est un marché équitable. C'est ça ou bien tu peux bien faire ce que tu veux d'Ogmad. Sous la torture, je parlerai oh oui, il faudra bien. Mais pour ce qui ce que tu pourras en faire, c'est une autre histoire. »


► Afficher spoiler
Un orc qui sert les hommes (ceux qui sont restés "fidèles" j'entends), c'est du domaine de l'impossible, à 99.9999% dans l'univers de Tolkien. En revanche, un orc qui fait des concessions pour son propre intérêt, ça c'est admissible. Ne sois pas trop dur avec Luc, sa promesse tu ne l'aurais certainement pas concédée toi. Mais elle ouvre des options RP tout à fait intéressante, et c'est exactement ce que recherchais depuis que tu as permis tout ça en faisant un captif. En résumé, c'est cool, c'est classe !
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Juillet 2018, 11:41 
Hors-ligne Grand érudit
Avatar de l’utilisateur
Général au conseil du sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 7958

Sothor souffla longuement.

« La fierté... Elle a tué bien plus que mon arme ou tous les hommes que j'ai pu commander... »

Il se tourna vers Elendil et lui murmura

« Je pense qu'il n'y a plus rien à en tirer, du moins pour l'instant. Pourrais je vous voir en privé peu après ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Juillet 2018, 13:46 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 2228
Elendil se contenta d'hocher de la tête en approbation.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Août 2018, 22:12 
Hors-ligne Grand érudit
Avatar de l’utilisateur
Général au conseil du sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 7958

Le général envoya un dernier regard inexpressif vers l'orc et sortit de la tente, s'assurant auparavant que l'un de ses hommes garde un oeil sur le captif puis il fit un signe de tête à l'attention de son dirigeant pour que ce dernier le suive.

Une fois certain qu'aucune oreille indiscrète ne puisse les surprendre, il fixa son souverain d'un regard glacé, tout autant que le ton de sa voix.

« Sauf tout le respect que je vois dois, Ô Elendil le Grand, qu'avez vous fait par tous les Valars?

A quel moment avez vous pensé que lui promettre la vie sauve aurait pu nous faire avancer dans notre future installation prè du lac Evendim? Vous l'avez entendu comme moi non? "Je vous promet que les loups noirs ne seront plus un problème pour vous..."

Mais qu'en avons nous à faire par Manwe? Vous aviez, j'en suis sûr, toutes les armes nécessaire pour lui faire cracher tout ce qu'il était possible d'en obtenir mais en lui garantissant la vie sauve, il s'est refermé comme une huitre, prêt à tout marchander car il a su à cet instant que nos options de négociations étaient ruinées!!!

Je ne suis pas un barbare, je ne voulais pas le torturer. Juste l'abattre.

ET VOTRE PROMESSE ABSURDE NE M'A LAISSE QUE TROIS MISERABLES CHOIX, TOUS PLUS DEPLORABLES LES UNS QUE LES AUTRES!! L'engager auprès de moi, ce qui n'augurait que des problèmes des années durant le temps de l'endoctriner, me rendre parjure, ce que je ne saurais me pardonner ou bien mettre mes menaces à exécution : lui couper les bras, les jambes, lui bruler la gorge au fer rouge et lui bruler les yeux avant de le remettre en liberté.

Car ce qu'il ne doit pas faire, C'EST REVELER AUX AUTRES ORCS NOTRE PRESENCE!!! J'ai hourdi des stratégies pour accomplir l'exode de notre peuple tout entier afin de nous offrir les chances de bâtir des défenses suffisantes. Supposez qu'il retourne auprès des siens et leur dise la raison de notre présence ici. Nous n'aurions même pas le temps de planter une tente que des ennemis en surnombre se jetteraient à l'assaut sur nous. Et tout mon travail, le vôtre, et celui de tous les Edains fidèles aux anciens préceptes serait réduit à néant. Si un seul orc réchappait de cette bataille...
 »


Sothor avait le poing serré, les phalanges blanchies et sa colère intérieure palpable. Il expira longuement, avant de reprendre, plus calme.

« Néanmoins, rien n'est encore figé. Il nous est tout à fait possible de conserver Ogmad en cage le temps de décider de ce que nous pourrons faire de lui. Et nous dépêcher de rejoindre notre destination. »

Et sans en rajouter davantage, le général regardait son roi au fond des yeux attendant un verdict. Il savait qu'une telle réaction de sa part entrainerait une sanction, dusse-t-elle n'être que verbale, mais il préférait être déchu et pendu haut et court en place publique si cela permettait aux Edains dans leur ensemble de s'installer durablement sur leur terre d'accueil.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Août 2018, 15:13 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 2228
Elendil avait écouté son général parler avec patience et sans donner d'indications quant à ses réactions aux paroles dures de Sothor. Lorsque ce dernier eut finit, le roi prit son temps pour former ses pensées et pour se calmer avant de répondre.

« Général Sothor, votre zèle pour votre tâche et votre peuple est admirable ... votre attention aux détails l'est moins ... sans parler de votre respect pour votre roi ! » Le regard glacé d'Elendil semblait vouloir transpercer Sothor de part en part.

Après une longue minute sans rien dire, Elendil le grand reprit d'une voix monocorde: « Je suis déçu général, je m'attendais à plus de votre part ... commençons par le commencement ... »

« Il me semble évident que vous avez grandement diminué nos possibilités de manœuvre quand vous avez étendu ma promesse de lui laisser la vie sauve de ma personne à tous les Edain ... cela n'a jamais été mon intention ni mes mots lorsque j'ai promis à cet orc la vie sauve, vous lui avez indiqué qu'aucune main d'Edain ne le tuerai et vous osez me donner des leçons après cela?! Vous auriez pu le tuer sur le champs si tel était votre désir, ma promesse n'engageait que moi mais votre promesse vient d'engager notre peuple tout entier ... cet orc, s'il est libéré, pourrait tuer l'entièreté de notre peuple et nous ne pourrions rien faire du à votre manque de prudence et votre manque d'écoute aux mots de votre roi! » Elendil avait essayé de garder son calme mais avait finit par élever sa voix durant ses dernières paroles.

Passant une main dans ses cheveux il poursuivit plus calmement: « Maintenant, en ce qui concerne vos "trois choix plus déplorables les uns que les autres" pour utiliser vos propre mots ... laissez moi vous donner une leçon de négociation, ne vous limitez jamais à une liste de choix par vos propre mots! Cela revient à révéler votre main à votre opposant sans même parler des énormes limitations que vous vous imposez. La prochaine fois, au lieu de réfléchir à voix haute vous seriez bien informer de vous offrir le luxe de la réflexion avant de dire d'énormes bêtises parce que j'entrevoie au moins cinq différentes solutions en plus de vos "trois choix plus déplorables les uns que les autres" ! »

Une fois de plus le calme manquait au souverain, faisant preuve de force de caractère il se força à reprendre doucement: « Finalement, le simple fait que vous insinuez mon manque de considération pour l'installation de notre peuple et sa sécurité relève presque de la trahison cher général ... pesez vos prochain mots avec justesse car je ne vous laisserai pas une fois de plus assumer que votre roi a "oublié" que les orcs ne peuvent pas savoir que nous arrivons. La seule raison pour laquelle je suis enclin à considérer cet incident comme un simple excès de zèle vient de ma conviction concernant vos pures intentions, néanmoins, ne laissez-les pas prendre le dessus de la raison Sothor ... utilisez votre logique et faite attention aux mots utilisez par Manwë. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Août 2018, 12:39 
Hors-ligne Fine plume
Avatar de l’utilisateur
Intendant au conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5053

L'intendant du royaume était sorti à la suite d'Elendil et Sothor, restant à distance raisonnable pour leur laisser l'intimité à laquelle ils semblaient tous deux tenir pour cette discussion. Voilà qui n'augurait rien de bons. Les deux étaient tellement absorbés par leur conversation et leurs réflexions qu'ils ne s'aperçurent pas que Fëaromen s'était approché doucement, prenant la mesure de la teneur des échanges.
Ce dernier grimaça aux dures paroles du général et se glaça lorsqu'il entendit finalement Elendil prononcer le mot trahison. Lui qui d'ordinaire masquer si bien ses émotions semblait sur le point de défaillir. Il tira sur son col de son index - le visage en sueur - et prit le parti de s'approcher des 2 protagonistes, dévoilant son écoute indiscrète. Après tout, il s'agissait d'affaires de la plus haute importance pour le royaume.

Il se racla la gorge, devenant soudainement la cible des regards inquisiteurs, se fendit d'un sourire gêné et finit par intervenir, en choisissant scrupuleusement ses mots :
« Navré, je n'ai pu m'empêcher de tendre l'oreille, affaires du royaumes oblige... »
Il força un toussotement et reprit :
« Si nous ne sommes point en mesure - nous, l'élite parmi l'élite de ce qui subsiste des Edain - de travailler ensemble, de s'ouvrir aux idées des autres... d'assumer collectivement les décisions et prises d'initiatives de chacun. Alors, nous sommes perdus d'avance et soit nos lignées s'éteindront, soit nous feront subir à ces Terres ce que le seigneur des ténèbres a fait subir à notre patrie perdue. Ne vous laissez donc point avilir par l'attitude de cette créature. »

Ces paroles introductives prononcées, Fëaromen - qui avait retrouvé son aisance - se tourna vers Sothor et lui dit d'un regard sévère, mais sans forcer son autorité :
« La situation ne méritait en aucun cas des paroles aussi dure à l'encontre de notre souverain. N'oubliez JAMAIS qui nous a permis à tous d'arriver jusque là. Et choisissez mieux les mots que vous lui adressez. Vous n'aurez pas droit à un autre avertissement. »

Puis, il se tourna vers Elendil, d'un regard qui appelait à la compréhension :
« Le général n'a pas dormi depuis plusieurs jours et la bataille a été rude pour tout le monde. Je fais appel à votre compréhension. Sothor n'a pas mal interprété votre promesse. Du moins de mon point de vue également. Jouer sur les mots quand on promet la vie à une créature, quelle qu'elle soit... Bien sûr, vous êtes libre de vos décisions. Mais il ne me semble pas que cela s'accorde avec la philosophie qui nous a été transmises par nos aïeux. Et on ne peut mentir à ceux qui ont toujours un regard sur nos actions, les valar soient loués.

Vous avez, en fait, tous les deux la solution alors pourquoi en venir à vous échauffer : tenez-la créature prisonnière, en honorant votre promesse de lui garder la vie sauve. Peut-être qu'elle nous révèlera d'autres informations cruciales. Elle a l'air de tenir à la vie. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Août 2018, 15:48 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 2228
Elendil posa une main fatiguée sur son front abaissé. Puis, relèvant la tête il dit: « Faëromen a raison général, vos paroles étaient bien mal réfléchies ... mais autant étaient les miennes Duran l’interrogatoire de notre prisonnier j’en conviens. Remettons donc les compteurs à zéro et allons de l’avant. Sothor, prenez du repos après vous être assuré de la garde du prisonnier orc. Le peuple des Edain aura besoin de son meilleur stratège militaire sous peu j’en suis sûr. Je m’en retourne soigner nos blessés, Fëaromen, je vous laisse le soin de régler les affaires pressantes et je vous retrouverai ce soir dans ma tente avec le conseil pour discuter de nos actions suivantes. Nous partirons pour le lac Evendim au matin donc tenez vous prêt. » Le roi des Edain prit ensuite congé en inclinant brièvement sa tête en signe d’au revoir.

► Afficher spoiler
Avant que tu ne me dises que j’ai encore pas laissé le temps aux autres de répondre, laisse moi te dire qu’Elendil ne laisse pas l’occasion ni au général ni au conseiller de le faire ^^. Bien sûr ils peuvent discuter entre eux.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Août 2018, 11:39 
Hors-ligne Fine plume
Avatar de l’utilisateur
Votre dévoué scribe, conteur, maître du jeu

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5053
► Afficher spoiler
pas de problème !
Jojo,à toi de jouer. Tu peux annoncer au prisonnier ce qu'il va advenir de lui, ça clôturera ce RP et on va pourvoir repartir ! Je me chargerai du RP pour le bout de chemin entre là où vous êtes et là où se trouvent les "civils".
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Septembre 2018, 22:54 
Hors-ligne Grand érudit
Avatar de l’utilisateur
Général au conseil du sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 7958

Le général des Edains avait du se contenir pour ne pas exploser, mais fort heureusement pour lui, les règles de bienséance étaient fortement ancrées en lui depuis son enfance et Faerömen intervint pour clore le débat.

« A mon sens, je suis responsable des hommes sous mes ordres. Et si leurs actes vont à l'encontre de mes engagements, j'en suis le premier fautif. »

Il ne rajouta rien, laissant planer un moment de silence. Puis il ajouta :

« Mais je connais ma place, et ferais suivant vos ordres mon roi.  »

Il était certain que Sothor n'avait pas dit l'entièreté de ce qu'il aurait souhaité, loin de là, mais il était d'autres d'autres obligations qui requerraient son attention. Il prit donc congé de ses interlocuteurs, transmis les consignes nécessaires pour que la relève soit assurée en permanence près de la cage d'Ogmad et se retira dans une coin isolé afin de se reposer.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Septembre 2018, 23:46 
Hors-ligne Fine plume
Avatar de l’utilisateur
Intendant au conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5053

Fëaromen sourit, bien qu'il ne transparaissait aucune sorte de satisfaction de sa part, il semblait véritablement soulagé.
« Parfait général. Préparez la levée du campement pour demain à la première heure, il est temps de reprendre notre chemin vers la terre qui nous attend. Si ce n'est pas déjà fait, envoyez un messager prévenir notre peuple de l'issue de la bataille. Pour ce qui est des braves tombés en héros ici... Nous n'avons pas d'autre choix que de leur ériger un tertre en ce lieu. Les transporter ne serait pas judicieux. Je m'engage à revenir ici pour leur bâtir un mémorial digne de ce nom, dès que cela sera dans nos moyens. Allons donc nous reposer, nous avons encore du pain sur la planche. »

Concluant cette journée victorieuse mais éreintante, il joignit le geste à la parole.

Le lendemain, le général Sothor se tenait en tête de l'avant garde de son armée. Tout avait été fait selon les ordres de l'intendant grâce à la redoutable organisation des Numenoréens. Le surlendemain de leur départ, en respectant un rythme régulier mais sans forcer l'allure, l'armée retrouva Lilith et les civils à l'est du Baranduin, escortée par une dizaine de guerriers elfes que Sothor n'avait jamais vus. Il s'agissait des guerriers envoyés, comme il s'y était engagé, par Gil-Galad en prévision de la bataille à venir. Ils n'avaient pas pu rejoindre à temps le front, mais au vu de l'issue du combat, avait reçu pour ordre de protéger le peuple resté en retrait.
Les bannières flamboyantes de l'étoile et de l'arbre blanc étincelaient de mille feux sous les derniers rayons du soleil et les familles s'avancèrent tout autour des soldats, les acclamant, et cherchant leur père ou leur fils afin de s'assurer qu'ils avaient bien survécus.

Les retrouvailles furent chaleureuses, y compris pour les conseillers du roi, rassurés que rien de fâcheux ne soit arrivé à leur peuple pendant leur absence.
Le campement de l'armée fut rapidement établi. Elendil rassembla l'ensemble du conseil et les capitaines elfes dans sa tente pour un rapport.
Après que Lilith eut rapidement rassuré tout le monde et eut prit connaissance de l'état des pertes, et de l'étendue de la bataille, les capitaines elfes prirent la parole. En premier lieu Tildaël, que Sothor avait envoyé en mission sur la rive est du Baranduin, afin de s'assurer que l'armée orc n'avait pas détaché une cohorte qui aurait pu mettre en danger les civils.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Septembre 2018, 00:02 
Hors-ligne Fine plume
Avatar de l’utilisateur
Un des capitaines de l'armée de Gil-Galad

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 5053
► Afficher spoiler
Pas le temps de me relire ce soir, alors navré pour les fautes d'orthographes. Souricette, fais-toi plaisir ^^

« Général Sothor, notre mission s'est avérée des plus utiles. Comme vous l'aviez pressenti, des patrouilles ennemies avaient été envoyées le long des berges du fleuve. 3 groupes d'une vingtaine d'orcs, se déplaçant à un rythme effréné, faisant fi de toute prudence, et séparés d'un lar environ chacune. Leur mission semble-t-il, relevait plus du pillage que du repérage. Cela nous a pris du temps, mais nous les avons rattrapés et pourfendus avant qu'ils ne s'approchent trop de la route. Puis, après 2 jours sans aucun signe de l'ennemi, nous sommes retournés sur nos pas pour retrouver le campement ici-même. C'est un coup très sévère que vous avez porté à notre ennemi commun.
Gil-Galad vous remercie chaleureusement et vous fait part de sa grande gratitude. En ce moment même, la moitié de notre armée est en train de détruire la passerelle que les orcs ont hissée entre les deux rives du fleuve, plus au nord. Cela devrait sécuriser le reste de votre voyage. Toutefois, comme convenu avec notre roi aux Havres Gris, je vais poursuivre avec vous avec 300 de mes guerriers. »


► Afficher spoiler
Très bien. A Elendil ou Sothor de répondre. Si rien de nouveau à ajouter, vous pouvez vous contenter de formalités avant qu'on entame la suite.
4 quêtes secondaires vont reprendre à partir de ce moment :
Linfëa, qui va poursuivre ses intrigues au sein des aventureux et des guildes, en tentant de tirer partie de sa participation à la bataille Sujet : [RP] QS : LINFËA
Erika, qui va essayer de tirer les enseignements de la bataille pour obtenir des "bonus" et décider ce qu'il va advenir d'Arzaël, devenu borgne si mes souvenirs sont bons. Sujet : [RP] QS : ERIKA
Ankhorn, est convoqué pour une nouvelle mission donnée par Fëaromen, dont l'objectif sera d'explorer un maximum d'hex pendant le reste du trajet (Jojo, j'ai simplement besoin que tu me confirmes, ou pas, l'accord de Sothor pour cela. On part du principe que Fëaromen s'est entretenu avec le général à ce sujet Sujet : [RP] QS : ANKHORN (Audabass)
Lilith, qui doit terminer la QS en cours à Mithlond (sisi !) message du 15 mai dernier : [RP] QS : LILITH
Nas Sujet : [RP] QS : NAS
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Septembre 2018, 12:13 
Hors-ligne Faiseur de miracle
Avatar de l’utilisateur
Fils d'Amandil d'Andunië et Roi du conseil du Sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 2228
A l’écoute des nouvelles venant de Tildaël Elendil se réjouit: « La destruction de ce pont est une bonne nouvelle en effet. Grâce à notre général ici présent la bataille contre les orcs fut un grand succèss. Nous allons de ce pas entamer la fin de notre voyage, tâchons de pousser notre avantage tant que nous le pouvons. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Septembre 2018, 09:03 
Hors-ligne Grand érudit
Avatar de l’utilisateur
Général au conseil du sceptre d'Arnor

Inscription : Mai 2015
Message(s) : 7958

Sothor se contenta d'hocher la tête à l'attention de Tildael, à la fois pour le remercier des actions des Noldors et du résumé qu'il en avait fait.

Le trajet pourrait se continuer normalement. Et déjà, le général se projetait mentalement sur l'organisation des mois à venir.
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 394 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL