Nous sommes actuellement le 29 Février 2020, 11:17

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 137 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 16 Novembre 2019, 04:37 
Hors-ligne Nécromancien
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1116
L'agitation revenait progressivement sur le navire. Après le calme infinis du lac Kallas puis l'entrée sur le Sellen marquée par un équipage figé sur le pont, scrutant avec une inquiétude non dissimulée l'orée des forêts rongeant jusqu’à la rive de chaque coté du fleuve. En effet Boisournois à l'ouest et la forêt entourant Cordelon à l'est avait de quoi occuper l'esprit des marin. Boissournois était réputé pour être le repaire d'une troupe de bandits peu nombreux, mais particulièrement actifs dans la région et notamment sur les berges du Sellen, route principale des marchandises vers le nord. Bien que chacun sache que leur repaire était ici, peu s'y aventuraient car tous ceux étant partis à leur recherche n'avaient jamais refait surface.

En ce qui concernait Cordelon, du moins le sud de sa forêt, on y dit que lorsque les elfes auraient abandonné la place au profit des humains et des semi-elfes, nombre de créature féeriques et sylvestres auraient repris le contrôle de la flore et que bien des mystères s'étaient développés durant les 300 ans qui s'étaient écoulés. Nul ne semble le bienvenu dans ces bois et quiconque y pénètre est retrouvé hagard sur la rive, sans aucun souvenir des jours précédents, certains en auraient même oublié jusqu’à leur nom.

Le navire avait à présent dépassé Septarches et le port d'Artume serait en vu d'ici moins d'une heure. Les marins commençaient à remonter caisses et coffres de la cale et les passagers étaient invités à se tenir à l'avant, pour ne pas gêner les manœuvres. Il y avait là tout un florilège d'origines et de langues, et parmi la foules, quelques profils singuliers.

Se tenait tout à l'avant, semblant regarder au loin un demi-orque massif. Une lourde masse pendait à son coté tandis qu'il avait appuyé contre le bastingage un bouclier en acier ayant apparemment déjà goutté les coups rageurs d'assaillants belliqueux. Plus loin une jeune elfe ou du moins elle le semblait, l'âge d'un elfe restant un concept abstrait aux yeux d'un humain, se tenait assise sur le rebord et farfouillait nerveusement dans une bourse. Elle était vêtue d'une simple robe bleue pale et ses long cheveux tressés à la hâte semblaient l'expression d'une ancienne habitude gardée malgré l'absence de celui ou celle qui la pratiquait. Le bas de sa robe était en mauvais état tant par des accrocs que par des traces de terre et d'herbes rompant avec la douce couleur du tissu. Une simple dague pendait à sa ceinture et de la bourse s'échappait l'odeur caractéristique des herbes médicinales.

Plus loin, un peu moins à l'aise avec le fait d’être sur l'eau trois halfelins assis par terre tentaient en un ultime effort de ne pas rendre le peu qu'ils avaient avalé. Ils avaient passé tout le voyage enfermés dans leur cabine, et n'étaient pas loquaces avec les étrangers. Tous trois étaient armés d'épée courtes, ou de dagues du point de vue du demi orque, et portaient des vêtements peu assortis. On aurait dit la qu'ils avaient récupéré ce qu'ils avaient pu pour se vêtir. Coïncidence ou non, les trois avaient les yeux verrons et n'étaient pas très ouverts sur le sujet.

Pour finir, deux humains se tenaient près du mât avant. L'un était recouvert de la tête aux pieds de plaques d'armure, malgré les recommandations de capitaine quant à la possibilité de devoir nager précipitamment durant le trajet. Il avait à la ceinture une épée qui impressionnait autant par sa taille que par le poids qu'elle semblait peser, et qu'il maniait comme si il s'agissait d'un ruban. Sa peau était noire comme du charbon, et pour bien des passagers c'était la première fois qu'ils rencontrait un tel individu. Étrangement, nul ne se risquait à une remarque déplacée. Le second homme lui était simplement vêtu d'un pourpoint en cuir et d'un pantalon mauve, il ne quittait jamais un chapeau plumé laid à en mourir, auquel il semblait tenir particulièrement. Il ne semblait pas porter d'arme sur lui, mais tout le monde savait que les Royaumes Fluviaux n'étaient pas un endroit où il fallait se déplacer sans armes.

Le capitaine arriva près de l'assemblée. Il y avait à présent une vingtaine de passagers sur le pont. C'était un homme marqué par les années. Un humain, mais pas que, il y avait en lui quelque chose d'un peu plus exotique, mais presque indicible. Il était trapu et ses mains énormes semblaient toujours se chercher l'une et l'autre. Montant sur une caisse il parla d'une voix forte et claire.

« Mesdames, Messieurs, nous arrivons bientôt au terme de notre route. Je vais vous demander de rester ici jusqu’à ce que la rampe soit installée pour vous permettre de descendre. La ville d'Artume demande que chacun des arrivant aille se présenter au bureau du port, je vous conseille fortement d'y aller, ils vous délivreront un laisser passer qui vous sera très utile croyez moi. »

Il commençait a descendre de sa caisse quand une précision lui vint.

« Vous aurez mis pied à terre d'ici une demi heure je pense. »

Au loin, certains toits, ainsi que des remparts commençaient à apparaître.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Novembre 2019, 19:06 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur
De l'ordre du lion

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 51
Faëlla était assise en tailleur, à l'avant du navire avec le reste des passagers, contre un des éléments du navire pour ne pas se faire mal au dos,
le fourreau de son épée était posé par terre contre elle.

Elle finissait de passer un coup de chiffon sur son écu et de l'examiner. Entretenir son équipement était devenu un passe-temps quotidien au cours du voyage en mer,
les personnes qui l'avaient remarqué ont senti, peut-être, un peu de nervosité dans sa façon de frotter son bouclier.

Une fois terminé, Faëlla s'est redressé, rangeait les affaires qu'elle a sorties dans son sac et a remis son bouclier à son bras.
Elle replaçait le fourreau de son épée à sa ceinture et tâtait le manche plusieurs fois par réflexe.

Puis elle a approché du bord et a regardé l'horizon, plongée dans ses pensées.
Quelques instants après, Faëlla a sorti un papier, qu'elle connaissait que trop bien, d'une de ses poches et a lu son contenu de tête une fois encore en soupirant.
Toujours la même phrase : "Dame Sovella Artume est portée disparue".
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Novembre 2019, 21:26 
Hors-ligne Squig
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 39
Dès que le capitaine eu descendu de la caisse, Silk appuyé sur le bastingage se redressa. Perdu dans la contemplation de Cordelon, il songeait au passé depuis qu'il avait quitté la Drasnie. Après avoir entendu des marins parler des légendes de cette forêt il sourit. Décidément les royaumes fluviaux semblaient, peut être, porter la promesse de nouvelles aventures et de nouveaux milieux sauvages dans lesquels oublier sa douleur.

Mais avant d'éclaircir ces légendes il avait d'autres projets. Après un ultime regard sur les forêts qui longent le Sellen, il se dirigea vers la proue afin d'apercevoir Artume qui se dessinait au loin. Serait-ce ici que ça vie changerai ?

D'humeur taciturne, le manque d’exercice a bord du navire commençais à le rendre vraiment impatient de débarquer malgré sa répugnance pour les grandes villes. Cependant le calme étais une de ses bonnes amies. S'impatienter ne changerai rien. Pour lui même il murmura

« "De retour à la civilisation ... une fois de plus" »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Novembre 2019, 21:00 
Hors-ligne Nécromancien
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1116
C'est alors que les préparatifs d'arrivée s'intensifiaient et que certaines relations se nouaient au fait de cette proximité forcée par l'équipage, qu'apparurent enfin distinctement les tours du port d'Artume.

Le port était construit ingénieusement. Profitant de récifs présents près du rivages, de grandes murailles avaient étés construites sur et sous l'eau, pour empêcher quiconque d'entrer au port que ce soit à la surface ou en dessous autre part qu'entre les deux tours munies de puissantes balistes qui ne feraient qu'une bouchée d'un navire comme celui sur lequel ils naviguaient.

Les navires passaient alors près d'un premier comptoir flottant, où ils payaient une taxe et ou on leur indiquait le quai auquel décharger. De ce que pouvait observer les passager, il y avait deux zone. Une première avec de grandes structures en bois, permettant avec un relatif minimum d'effort, de déplacer les marchandises, et un second qui semblait plus "propre" et prompt a recevoir des dignitaires ainsi que des navire sans vocation marchande. Il y avait la deux somptueux bateaux, a quai, ressemblant fort aux équipages de missions diplomatiques qu'il était possible de voir lors des grandes assemblées.

Durant l'observation de ces pièces navale, l'équipage de la Courtoise, le bateau sur lequel ils se trouvaient avait déployé une passerelle invitant les passagers a descendre et à se présenter au bureau du port.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Novembre 2019, 23:34 
Hors-ligne Incube/Succube
Avatar de l’utilisateur
Adepte invocateur de niveau 2 / Hydrokinésiste de niveau 1

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1978
Waldegar était pensif durant tout le voyage, restant silencieux le regard porté au loin tandis qu'il restait appuyé sur le bastingage.
Il avait écouté d'une oreille distraite l'annonce d'accostage du capitaine qui le tira soudainement de ses rêveries. Une de ses mains se crispa, froissant une missive.
Tirant un peu plus sur la capuche de sa cape afin de se protéger du soleil et dissimuler sa nature, il se tourna pour porter son attention vers le premier comptoir flottant en chuchotant.
« Nous y voilà Gaynor, l'occasion de prouver ton utilité arrive à grand pas. Espérons que cette fois j'ai vu juste et puisse prouver ta valeur. »

_________________
ImageImageImageImageImageImageImageImage
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Novembre 2019, 23:47 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur
De l'ordre du lion

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 51
Faëlla descendit du navire, interpellée par un individu qu'elle trouvait louche.
C'était sa ville, celle qu'elle avait juré de protéger, et elle était chevalière, pas question de laisser une possible crapule préparer un sale coup.
Pourquoi dissimulait-il son visage alors que les autres passagers ne semblaient n'avoir rien à cacher ?

Mais avant, chevaleresse ou pas, elle devait se présenter au bureau du port, comme tout le monde.
Toutefois, elle ne quittait que rarement du coin de l’œil la silhouette encapuchonnée, qui se trouvait être Waldegar.
Faëlla prévoyait déjà de le suivre afin de s'assurer qu'il ne s'agit que d'un honnête voyageur et non pas une fripouille.

« "Mes parents et Brumelle attendront. J'espère juste que ce n'est ni un voleur ni un assassin..." »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Novembre 2019, 18:47 
Hors-ligne Nécromancien
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1116
Le bureau du port n'était qu'à quelques pas du quai sur lequel ils avaient débarqué. Le quai lui commençait a s'encombrer de marchandises diverses. La Courtoise semblait avoir transporté nombre bois elfiques ainsi que diverses denrées alimentaires venant du sud.

Il y avait aussi, comme sur tout port, quantités de poissons et de produits de la mer que les divers hommes du port chargeaient dans des charrettes partant dans des directions diverses, toutes fouillées méticuleusement par les gardes disposés à chaque sortie du port. C'est en remarquant ce détail, qu'un nouveau venu finissait par se rendre compte que le port était une véritable place forte. Outre l'entrée unique maritime et ses puissantes tourelles, l’accès terrestre était divisé en trois entrées toute renforcées d'un poste de garde dans lequel six hommes étaient en faction. Ils fouillaient scrupuleusement chaque charrette et chaque bagage et toutes personnes sans papiers d'identifications était prié sans ménagement de retourner au bureau du port.

Bureau du port qui lui était de ce fait sans cesse prit d'assaut par les arrivants. Une fois que chacun avait attendu son tour, un gnome à l'air gris et fatigué demandait d'une voix agacée par avance.

« Votre nom ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2019, 00:19 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur
De l'ordre du lion

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 51
« "Faëlla." »

A dit la femme chevalier au gnome.
Son attention portait uniquement sur ce dernier et non plus sur l'encapuchonné.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2019, 13:32 
Hors-ligne Squig
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 39
Juste derrière la femme en armure, qui se trouvais être Faëlla, Silk s'avanca à son tour vers le gnome et annonça :

« Silk du Royaume de Drasnie, je cherche le magistrat d'Artume : Mérit Abblestain. Pouvez vous me dire, s'il vous plait, où je peut le trouver ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2019, 16:41 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur
De l'ordre du lion

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 51
Faëlla fut légèrement surprise, ayant complètement oubliée qu'elle n'était pas la seule à qui le message avait été envoyer.

Elle sortit le fameux papier, se tourna vers l'inconnu demi-elfique de 20 bons centimètres de plus qu'elle, et lui montra.

« "Vous aussi, vous avez eu ce message ?" »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2019, 17:18 
Hors-ligne Incube/Succube
Avatar de l’utilisateur
Adepte invocateur de niveau 2 / Hydrokinésiste de niveau 1

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1978
« Il semblerait que nous soyons tout les trois là pour la même raison. » Se permit d'interrompre le voyageur encapuchonné.

Puis il répondit au gnome : « Waldegar, je viens de Bordemer. »

_________________
ImageImageImageImageImageImageImageImage
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2019, 17:33 
Hors-ligne Nécromancien
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1116
A l'annonce des trois noms, le gnome leva un œil curieux et farfouilla dans ses papiers.

« C'est étonnant, d'ordinaire le magistrat ne vient pas chercher de simple voyageur, et pas sur ce... A les voila »

Il avait la trois papiers d'identifications déjà prêts à leurs noms.

« Ne les perdez pas, il pourront vous être demandés n'importe ou et sans eux vous serez arrêtés. Pour le magistrat en sortant vous allez au poste de garde sur votre droite il sera la.

Suivant ! »


Les trois voyageurs sortirent du bureau et effectivement, de l'autre coté de la place, il pouvait apercevoir un être de petite taille semblant donner des consignes à un capitaine près d'un poste de contrôle.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2019, 19:23 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur
De l'ordre du lion

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 51
Une nouvelle fois surprise, l'individu qu'elle trouvait louche il y a quelques minutes lui parut soudainement beaucoup plus honnête.
Faëlla ne voulait pas paraître impressionnée par ces deux hommes plus grands et plus âgés qu'elle, du haut de ses 1 mètres 60 et de ses 18 ans. S'ils devaient partir tous les 3 à l'aventure pour retrouver Dame Sovella Artume, elle se fit la promesse de leur montrer que ce qu'elle n'avait pas encore en expérience et en sagesse, elle le rattraperait en énergie.

Revenant aux préoccupations présentes, Faëlla rangea son papier d'identification, le laissant à porter de main au cas où. Apercevant avec le reste du groupe celui qui pourrait bien être la personne qu'ils recherchent, le fameux magistrat Mérit Abblestain.

« C'est peut-être notre homme, allons-y. »

Elle inspira et bomba le torse, puis se dirigea vers l'être de petite taille, que ses deux nouveaux l'accompagnent ou non. Arriver à distance raisonnable, Faëla se présenta.

« Bonjour monsieur, êtes-vous bien le magistrat, Mérit Abblestain ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Novembre 2019, 23:10 
Hors-ligne Squig
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 39
Agréablement surpris par la vigueur et la détermination de Faëlla, Silk rangea son papier et la suivit tout en regardant tout autour de lui.
Toutes ces fortifications, des laisser-passer, la disparition de la Dame d'Artume le faisaient réfléchir, était ce vraiment le moment de commencer à vivre une nouvelle vie dans un nouveau royaume ?
Arrivé à côté du magistrat il se plaça à la droite de la femme d'arme, la laissa parler et intérieurement amusé se dit : Voyons voir comment se débrouille la petite.
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Novembre 2019, 22:12 
Hors-ligne Nécromancien
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1116
Au moment où Faëlla arrivait au niveau du gnome, il finissait juste de donner ses ordres.

« ... au différentes places des quartiers concernés. et veillez à ce qu'il n'y ai pas de contamination. »

Il tourna la tête vers les nouveaux arrivants et sembla ne pas spécialement s'émouvoir de leur présence. Pour lui ce n'était qu'une tache de plus dans sa journée.

« Oui effectivement, et j'imagine que vous êtes Faëlla, Waldogar et Silk du royaume de... machin... enfin selon la description qui m'a été faite de vous. Excusez moi de ne pas vous accorder des égards diplomatique, mais votre arrivée ne tombe pas vraiment a pic. Le palais est une vraie fourmilière et les officiels comme moi sommes dispersés à travers la ville. Venez suivez moi. »

Il commençait à s'approcher d'une des nombreuse charrettes chargée de grands tonneaux marqués du sceaux d'Artume, celles ci étant légèrement moins chargée il y avait de la place pour quatre.

Il s’apprêtait à monter dedans grâce à un petit marche pied fort pratique pour un être de sa taille quand un toussotement appuyé du sergent le fit s’arrêter exaspéré.

« Ah oui... Je suppose que vous ne venez pas pour porter préjudice à la population d'Artume ou d'un des représentant du palais officiel ou force armée bla bla les peines encourues vont du cachot à l’exécution alors pas de bêtises. C'est bon pour vous sergent ? »

L'homme hocha la tête et fit demi tour pour assister aux vérifications des gens venant après eux, gardant un air parfaitement impassible.

La charrette les mena à travers la ville et les trois voyageurs purent s'apercevoir que nombre de puits avaient étés condamnés et que d'autre charrettes semblables à la leur déchargeaient leurs tonneaux près des dits puits.

Au bout d'une quinzaines de minutes le magistrat perdus dans ses papiers leva la tête et désigna une tour qui dépassait un peu des habitations.

« Voila le palais, nous y seront dans une dizaine de minutes, le sire régent vous recevra directement dans son bureau. Vous avez des questions avant que nous arrivions ? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Novembre 2019, 13:05 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur
De l'ordre du lion

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 51
Pendant le trajet, Faëlla regardait autour d'elle. La jeune fille n'avait pas le souvenir que sa ville natale contenait des puits condamnés dans lesquels on ne sait quel liquide était versé, sa curiosité fut piquée à vif. Mais les quelques mois d'absence lui on peut être fait oublier certaines choses, se disait-elle également.

« Oui, monsieur, qu'est-il arriver aux puits? Il y a de l'eau dans ces tonneaux? »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Novembre 2019, 13:09 
Hors-ligne Nécromancien
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1116
Le magistrat hocha la tête.

« Oui, il y a peu nous avons subit une attaque, la plupart des réservoir souterrain d'eau ont étés empoisonnés, donc nous ravitaillons le temps de mettre au point un antidote. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Novembre 2019, 13:29 
Hors-ligne Squig
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 39
Silk écouta le magistrat parler. Ses intuitions étais donc bonnes, ils arrivaient en plein dans une époque troublée. Sans évoquer la question de la reine, sujet peut-être sensible en public, il se permit d'interroger le magistrat :

« Monsieur le magistrat, la ville d'Artume serait-elle en guerre ouverte ? Je ne comprends pas qui oserait s'attaquer à des civils en empoisonnant les réservoirs souterrains. En tout cas j'apprécie tous les effort que la ville met en place pour la sécurité de la population. »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Novembre 2019, 13:41 
Hors-ligne Nécromancien
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Oct 2013
Message(s) : 1116
« Non, voyez vous... » Il hésita quelques instants. « Mais sans vouloir porter d'accusation officielles, dans des temps troublé comme ceux ci et dans la partie du monde dans laquelle nous nous trouvons il est normal que des nations voisines tente de prendre avantage des événements. Et Dague est connue pour sa guilde des empoisonneurs... »
Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Novembre 2019, 15:13 
Hors-ligne Gnome
Avatar de l’utilisateur
De l'ordre du lion

Inscription : Nov 2019
Message(s) : 51
« "Empoisonné ? Mais c'est horrible ! »

Faëlla eut une pensée pour ses parents, bien qu'ils n'étaient pas les seuls concernés par cet événement.
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 137 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en français • Utiliser phpBB avec un certificat SSL